L’adulte surdoué, Monique de Kermadec


L’adulte surdoué : apprendre à faire simple quand on est compliqué – Résumé

Monique de Kermadec, psychologue et psychanalyste, accompagne depuis de nombreuses années les personnes dites « surdoués ».

Dans ce livre, elle s’intéresse plus particulièrement aux adultes : bon nombre d’entre eux ignorent leur surefficience intellectuelle et ceux chez qui elle a été diagnostiquée peinent souvent à s’accommoder de leur fonctionnement si unique.

L’auteur décrit les principaux traits de personnalité et comportements que l’on retrouve chez les adultes surdoués. Elle explore aussi la manière dont, au fil des années, ils peuvent se constituer un « faux self », une personnalité plus conventionnelle que la leur, qui vient alors masquer ce qu’ils sont pour « faire illusion » auprès des autres.


Auteur.
Taille du livre192 pages.
Note – ★★☆☆☆

L'adulte surdoué, Monique de Kermadec

L’adulte surdoué : apprendre à faire simple quand on est compliqué – Critique

La première partie du livre de Monique de Kermadec pourrait presque servir d’outil d’auto-diagnostic à tous les adultes qui s’interrogent sur une possible surefficience intellectuelle chez eux. L’auteur propose en effet un portrait-robot de l’adulte surdoué dans toutes les strates de son existence : ses traits de personnalité, ses comportements dans un cadre professionnel ou personnel…

Elle explore ainsi différentes facettes de l’intelligence : la facette cognitive, la plus connue, est souvent celle que retient le grand public au sujet des personnes à haut potentiel (les « zèbres », comme certains les appellent). On vante la capacité du surdoué à comprendre instantanément des sujets complexes (c’est la fameuse « pensée magique »), sa soif d’apprendre, son attrait pour le raisonnement.

Monique de Kermadec aborde aussi les aspects émotionnels et relationnels de la douance : l’hypersensibilité et la capacité à percevoir très finement les changements d’atmosphère, l’empathie surdimensionnée, le rapport parfois conflictuel à l’autorité…

On apprend ensuite que les particularités de fonctionnement du surdoué le poussent à opter pour un comportement qui relève souvent d’un extrême : l’adhésion, qui l’amène à « se fondre dans la masse » en gommant les caractéristiques de sa douance ; ou l’évitement, qui le conduit à se replier sur lui-même, sur son travail et ses passions. Certains parviennent à trouver un meilleur équilibre mais selon l’auteur, cela reste chose rare.

Cette partie du livre s’attache aussi à expliquer la réalité derrière tous les mythes que l’on entend souvent à propos des surdoués : le syndrome du « petit génie » dont les gens attendent forcément une réussite hors norme, par exemple.

Même si tous les traits de personnalité évoqués dans le livre revêtent nécessairement un caractère un peu « systématisé », comme une checklist de la douance, ils gardent dans leur ensemble beaucoup de justesse à mes yeux.

En revanche, je n’ai pas apprécié le reste de l’ouvrage… qui semble se résumer à un plaidoyer : « Consultez un thérapeute ». L’approche, très psychanalytique, s’intéresse beaucoup à la manière dont le surdoué construit son « faux self », une sorte de double plus ordinaire que lui, plus apte à s’intégrer dans une société qui tolère mal la différence. L’adulte surdoué cultive cette personnalité tout en réprimant les traits qui le singularisent. Au risque qu’avec le temps, il se crée un écart gigantesque entre ce qu’on est et ce qu’on prétend être, source d’une profonde détresse.

Ce livre peut sans doute susciter une prise de conscience chez les adultes surdoués qui s’ignorent… et c’est déjà beaucoup. Pour les autres, je l’ai trouvé assez réducteur, mettant l’accent sur le mal-être qui découle – forcément – de la douance, comme s’il était systématique et intense au point de devoir « se faire aider » pour espérer s’en sortir dans la vie. C’est une vision assez pessimiste de la question… et finalement, le livre ne remplit pas sa promesse de vous « apprendre à faire simple ». Sauf si vous entamez une psychothérapie après votre lecture…


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.