L’Anomalie, Hervé Le Tellier



L’Anomalie – Résumé

Après avoir traversé un terrible orage, le commandant de bord d’un avion demande à la tour de contrôle l’autorisation d’effectuer un atterrissage d’urgence dans un aéroport américain. Après lui avoir demandé à plusieurs reprises de décliner son identité, le voici désormais escorté par l’armée vers une base secrète, son appareil menacé de destruction immédiate s’il n’obtempère pas.

Pourquoi une escalade si radicale ? Dans quel imbroglio cet avion est-il impliqué ? Il s’avère rapidement que personne ne le comprend, y compris au sein des plus hautes instances du pays. Une seule certitude : cet avion, avec ces mêmes passagers, s’est déjà posé, quelques mois plus tôt.


Auteur.
Taille du livre336 pages.
Note – ★★★☆☆

L'Anomalie, Hervé Le Tellier

L’Anomalie – Avis sur le livre

Hervé Le Tellier signe avec L’Anomalie un roman déroutant, de ceux qui vous poussent à réfléchir sans vous apporter de réponses. Il vous appartient de vous torturer l’esprit, d’imaginer une explication à l’inexplicable… en prenant conscience par la même occasion que personne n’aura la même.

Certains opteront pour de rassurantes hypothèses scientifiques, d’autres pour une réflexion philosophique ou métaphysiques ; certains chercheront des réponses dans la religion ou pourquoi pas dans la (science-)fiction.

Le point de départ de cette gymnastique mentale n’est autre que l’étrange situation imaginée par Hervé Le Tellier : celle d’un avion effectuant la liaison Paris-New York en juin 2021. Jusqu’ici, rien d’anormal. Ce même avion est pris dans une tempête, endommagé et secoué par les éléments. Son commandant de bord demande donc l’autorisation, là encore très « attendue », d’effectuer un atterrissage d’urgence afin d’éviter tout risque supplémentaire pour les passagers.

C’est là que la situation se corse. Sidérés, les contrôleurs aériens lui font répéter à de multiples reprises son nom et le numéro du vol. Pourquoi ? Parce que le même avion, portant le même numéro de vol, ayant subi les mêmes dommages, a déjà atterri quelques mois plus tôt, en mars 2021. Avec les mêmes passagers.

Le vol entier semble littéralement s’être dédoublé. C’est ainsi que les passagers de juin se retrouvent escortés par l’armée sous haute protection tant que l’on n’a pas fait toute la lumière sur la situation… tandis que les passagers de mars ont continué à mener leur vie.

Il y a eu des séparations, des succès inattendus, certains sont morts. La vie, dans son ordinaire comme dans son extraordinaire, a suivi son cours pour 243 passagers et membres d’équipage.

Comment expliquer cette réalité improbable, qui heurte notre rationalité ? C’est seulement l’un des enjeux de ce roman, où de nombreuses lignes d’analyse s’entrecroisent.

On suit en effet les plus hautes instances gouvernementales, religieuses, scientifiques dans leur analyse de la situation… mais aussi le destin de quelques passagers choisis : Blake, tueur à gages expérimenté et père de famille, passé maître de la dissimulation ; Victor Miesel, écrivain dont la notoriété s’est brutalement développée ; Slimboy, pop star nigériane, qui dissimule une part de lui-même que sa culture condamne ; André, architecte, la soixantaine, en couple avec une femme qui a 30 ans de moins que lui et le confronte à son propre vieillissement ; Sophia, une petite fille dont le père est militaire dans des régions en guerre…

Tous ont en commun quelque chose de « caché », qu’il s’agisse d’un secret, d’une part d’ombre, d’un fragment de leur identité… et la situation va leur offrir l’opportunité d’une révélation.

A travers L’Anomalie, Hervé Le Tellier donne aussi l’impression d’explorer tout un panel de genres littéraires. On se surprend à réaliser qu’un vol offre effectivement la particularité de réunir en un même lieu, vers une même destination, quantité de gens différents qui auraient pu ne jamais se croiser.

Ils n’ont ni le même âge, ni la même origine, ni les mêmes passions et préoccupations. Et pourtant, tous se retrouvent dans un même appareil. En suivant leurs histoires, on vit tour à tour un roman d’amour, un roman policier, un essai philosophique… le tout noué ensemble dans un scénario qui confine à la science-fiction.

C’est un roman où personne ne semble savoir, une originalité dans un monde « d’experts en expertise » où, aujourd’hui, chacun semble avoir un avis sur tout et s’improviser maître de chaque sujet. Ici, personne ne sait grand-chose, à commencer par les scientifiques mobilisés sur la question qui ne peuvent qu’émettre des hypothèses sans avoir de certitudes.

Au fond, ceux qui en savent le plus, ce sont les passagers de mars, qui pendant trois mois ont vécu une histoire que les passagers de juin ne connaissent pas encore. Mais découvrir son futur proche est-il vraiment un « savoir » ? On peut être surpris par soi-même, surpris par la tournure inattendue que prend son existence, par ce dont on est capable… Peut-on corriger ce que l’on croit être des erreurs ? Modifier le destin ?

La fin, présentée d’une manière très originale que vous découvrirez en lisant, est un clin d’oeil à la Bibliothèque Oulipienne (pour ceux qui ne connaissent pas l’Oulipo, c’est un groupe de « recherche » littéraire sur les possibilités du langage, où la contrainte est perçue comme une opportunité d’innovation et de créativité).

Le roman d’Hervé Le Tellier est indéniablement de ceux qui intriguent et interrogent, le fait qu’il ait reçu le Prix Goncourt 2020 ayant attiré vers lui une foule nouvelle de lecteurs curieux.

Pour autant, je dois avouer qu’il ne m’a pas emportée. Certaines digressions philosophiques m’ont semblé longues, certains développements un peu nébuleux. Si j’en salue l’originalité, la richesse des niveaux de lecture qu’il implique, j’ai eu davantage de mal à l’apprécier à un degré plus émotionnel.

Vous l’avez lu ? N’hésitez pas à laisser votre avis dans les commentaires !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.