Complètement cramé, Gilles Legardinier


Complètement cramé ! – Résumé

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme.

En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé.

Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement…

Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix.

Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…


Auteur.
Taille du livre425 pages.
Note – ★★★★☆

Complètement cramé, Gilles Legardinier

Complètement cramé – Critique

Voilà un livre qui m’a donné le sourire à quelques jours de Noël ! Un livre où il est question de solidarité, avec des personnages attachants et une pointe d’humour. Ça vous tente ?

Cette surprenante couverture de livre attire immédiatement l’attention. Elle renferme une aventure humaine charmante et pétillante.

Le héros, Andrew Blake, est un Britannique confronté au grand drame de tous ceux qui vieillissent : le monde dans lequel il vit a beaucoup changé au fil du temps et il ne s’y reconnaît plus vraiment. Il a aussi perdu goût à la vie depuis la mort de sa femme. Cette sensation de flottement face à l’avenir le hante au point de le pousser à un changement de vie radical : quitter son poste de chef d’entreprise pour un emploi de majordome en France.

Beaucoup considéreraient cette démarche comme une régression car Blake abandonne le pouvoir, la réussite et l’aisance pour devenir un domestique logé dans une chambre de bonne sous les toits. Cependant, il n’en est rien. En renonçant ainsi au confort matériel et à la pression d’un poste à responsabilités, l’homme espère redonner un vrai sens à sa vie. Le domaine de Beauvillier où Andrew Blake prend ses quartiers est une demeure isolée, une situation qui installe un huis clos entre les occupants des lieux.

Espiègle et sociable, Blake cherche rapidement à nouer des liens avec eux. Tous ont traversé des épreuves, certains doivent d’ailleurs encore en affronter. Blake, avec toute la sagesse de ses 66 ans, porte un regard intelligent et humain sur chacun et, sans même en avoir conscience, se met en tête de leur venir en aide. Cette générosité instinctive, cette sensibilité et cette écoute que l’on sent chez lui rendent le personnage sympathique et touchant. Par ailleurs, Gilles Legardinier a su lui donner une pointe d’impertinence et d’humour qui évite d’en faire un bon samaritain trop lisse.

L’écriture est fluide et simple, ce qui rend le livre Complètement cramé accessible à tous, il se parcourt rapidement et sans effort. On y trouve plusieurs degrés de lecture : une belle histoire de solidarité humaine mais aussi, à un niveau plus profond, une réflexion sur la maturité et les âges de la vie.

Quelques péripéties de l’histoire paraîtront sans doute rocambolesques aux yeux de certains lecteurs (et elles le sont parfois !). Par ailleurs, l’intrigue présente un côté délibérément optimiste voire utopiste qui peut déplaire. Enfin, il me paraît important de préciser que malgré les quelques plaisanteries glissées çà et là, ce n’est pas un livre humoristique.

Je crois que Complètement cramé plaira aux lecteurs sensibles et très empathiques… mais il est possible que le roman déçoive les détracteurs du Pays des Bisounours !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

13 commentaires sur “Complètement cramé, Gilles Legardinier

  • sabrina

    je suis justement entrain de le lire , et j’ai découvert cet auteur il y’a quelque mois car je ne le connaissais pas … mon personnage préféré reste quand même Mephisto c’est un peu la mascotte du manoir!!! <3

    Répondre à sabrina
    • Allée des Curiosités

      Je vois que tu es en train de lire tous les romans de Gilles Legardinier ;) Ça fait un moment que je ne me suis pas plongée dans l’un de ses livres alors qu’il m’en reste quelques-uns à découvrir !

      Répondre à Allée
  • Ludo

    Je n’en ai lu que trois de lui: « marche ou crève », « 22/11/63 » et « Mr Mercedes ».
    Je les ai tous bien aimé sauf 22/11/63 que j’ai trouver parfois un peu long…

    Répondre à Ludo
    • Allée des Curiosités

      C’est l’un de ceux que je n’ai pas encore lus :) Il a écrit tellement de romans et nouvelles qu’on n’en voit pas le bout. Au-delà du suspense, j’aime la manière dont il prend le temps de travailler le cadre social et psychologique dans lequel évoluent ses personnages.

      Répondre à Allée
    • Ludo

      Moi je sais pas, il fait partie de ces auteurs ou j’aime un roman de temps en temps…
      Un peu comme Levy, j’aime un de ces romans tout les 10 un peu prêt :)
      Concernant Stephen King je suis d’accord avec toi mais je trouve que parfois c’est un peu long :-(

      Répondre à Ludo
  • Ludo

    Complètement, moi qui aime surtout les policier/thriller sa me fait du bien un livre comme cela de temps en temps. C’est… rafraîchissant :p

    Répondre à Ludo
    • Allée des Curiosités

      Ca ne m’étonne pas ! Même si le policier peut être… glaçant ! #humourfroid

      Répondre à Allée
    • Ludo

      Disons que ce n’est pas toujours léger mais j’ai l’impression vu tes chroniques que tu aime pas mal Stephen King…
      C’est pas vraiment feel good non plus :-)

      Répondre à Ludo
    • Allée des Curiosités

      J’en ai relu plusieurs dernièrement, ça faisait des années que je ne m’étais pas replongée dans ses œuvres, j’aimais beaucoup quand j’avais 12-13 ans :)

      Répondre à Allée
  • Ludo

    Coucou, pour ma part j’ai adoré les deux. Ils sont tous les deux feel good et sa se lis tellement facilement… disont que demain j’arrête est pour moi dans la même veine mais avec plus d’humour et des scènes vraiment rocambolesque. Je te le conseil aussi :-)

    Répondre à Ludo
    • Allée des Curiosités

      Je pense que je vais le lire après l’été quand je prendrai des vacances, il a un style « feel-good » qui met de bonne humeur, tu ne trouves pas ?

      Répondre à Allée
  • Blablayablog

    Ah tiens je n’avais pas vu passer cette chronique !
    Gilles Legardinier est un auteur que j’aime beaucoup. Il me fait beaucoup rire.
    D’ailleurs, si tu veux exploser de rire en lisant un livre, je te conseille « Demain j’arrête ! » ou « Ça peut pas rater » ;-)

    Répondre à Blablayablog
    • Allée des Curiosités

      Merci de tes conseils, on m’a beaucoup parlé de « Demain j’arrête ! », il paraît qu’il est encore meilleur que « Complètement cramé », je vais essayer de le lire dans les semaines à venir :) C’est le genre de livre qui donne le sourire !

      Répondre à Allée
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.