Fleurs Sauvages, Kimberley Freeman : femmes mises à l’épreuve


Fleurs Sauvages – Résumé

Glasgow, 1929. Beattie Blaxland a à peine 19 ans quand elle s’aperçoit qu’elle est tombée enceinte d’un homme marié avec qui elle entretient une relation clandestine.

Londres, 2009. Emma mène la vie trépidante d’une danseuse étoile qui s’efforce de tout concilier : ses répétitions, son couple et son équilibre. Jusqu’à ce jour où tout s’effondre.

Ces deux femmes, évoluant à des époques aux mœurs bien dissemblables, vont devoir affronter les épreuves que la vie met sur leur chemin. Une très belle histoire de développement personnel…


Auteur.
Taille du livre449 pages.
Note – ★★★★☆
Fleurs Sauvages, Kimberley Freeman

Fleurs Sauvages – Avis sur le livre

J’ai eu un véritable coup de cœur pour le roman Fleurs Sauvages de Kimberley Freeman publié chez Pocket en 2016, l’histoire de deux femmes qui se retrouvent face à une épreuve en apparence insurmontable… et qui vont devoir puiser en elles la force de l’affronter.

La première s’appelle Beattie. Elle vit dans le Glasgow des années 20, jeune et insouciante. Ses parents peinent à boucler les fins de mois alors Beattie les aide en cumulant deux emplois. Le jour, elle travaille dans une boutique de prêt-à-porter. Le soir, elle rejoint un cercle de jeu où elle assure le service.

Coudre et créer des vêtements sont de véritables passions pour Beattie… mais à 19 ans à peine, il y a bien d’autres choses qui la passionnent. A commencer par Henry MacConnell, un homme dont elle est éperdument tombée amoureuse et qu’elle croise à chaque fois qu’elle prend son service au club.

Le problème, c’est que l’inévitable finit par se produire : Beattie prend conscience qu’elle n’a pas eu ses règles depuis près de deux mois et qu’un enfant, l’enfant d’Henry, grandit dans son ventre. À cette époque où les femmes doivent veiller sur leur réputation comme s’il s’agissait d’une chose sacrée, la réalisation donne le vertige. Que dire à ses parents ? Comment justifier cette grossesse auprès de son entourage quand son ventre commencera à s’arrondir ?

Beattie est hantée par ces questions auxquelles elle n’a pas de réponse… mais fait un choix, le premier d’une longue série : le dire à Henry.

« Henry, je suis enceinte ».
Il se figea. Une statue. Même dans l’obscurité, elle voyait ses pupilles rétrécir. Pour la première fois depuis leur rencontre, il semblait incertain. Une seconde passa, puis deux, puis trois. La sécurité dont rêvait Beattie s’évanouit. Il ne bougea pas, ne prononça pas un mot. Elle sentit les larmes monter, lui picoter les yeux, puis un vif soulagement quand elles se formèrent et se mirent à couler.
« Oh, Beattie, finit-il par dire avec tant de douceur et de tendresse qu’elle en fut terrifiée.
– Je suis désolée, dit-elle. Je suis vraiment désolée ».
Comme si c’était uniquement sa faute. Comme s’il y avait chez elle quelque chose de défavorable, qui ne tournait pas rond et était responsable de sa grossesse. Comme si, lui, n’avait rien à voir dans tout ça ».

Car le problème ne se résume pas à cette grossesse inattendue entre un homme et une femme non mariés. Le problème, c’est qu’Henry a déjà une épouse légitime

De ce point de départ en forme de véritable catastrophe intime, on suit Beattie dans son parcours du combattant, un parcours d’exception sur le plan humain qui souligne la valeur de la résilience face aux épreuves.

Fleurs Sauvages, Kimberley Freeman
Fleurs Sauvages, Kimberley Freeman – La Tasmanie, lien entre deux femmes

Son parcours fait écho à celui d’une autre femme dont Fleurs Sauvages de Kimberley Freeman nous livre le secret : Emma. Toute sa vie durant, elle a travaillé au service d’un rêve : dompter son corps pour élever la danse au rang d’art. Certains diront qu’elle a réussi : après tout, Emma est danseuse étoile au Ballet de Londres.

Sa réussite dissimule pourtant la difficulté à tout concilier : une vie sociale, une vie de couple, sans parler d’un épanouissement personnel bien difficile à évaluer quand on ne vit que pour un travail exigeant…

Et puis, le drame s’invite dans la vie d’Emma. Elle se retrouve seule face à elle-même, loin de tous les repères qu’elle a pu construire au fil des années. C’est le moment que choisit sa mère pour lui demander de revenir auprès d’elle en Australie : elle a quelque chose à lui confier.

Beattie, Emma, deux femmes très différentes, sont confrontées à l’impérieuse nécessité de sortir la tête de l’eau sous peine de s’y noyer. Leur parcours est émouvant, riche en péripéties qui forcent l’admiration… et l’on sort de ce livre avec la conclusion que nous possédons en nous des ressources insoupçonnées pour aller bien… ou pour aller mieux !

A lire sans attendre !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.