Guide du burn-out, Anne Everard : comment l’éviter, comment s’en sortir ?


Guide du burn-out – Résumé

Étant parvenue à surmonter un burn-out, Anne Everard a décidé de concevoir le guide qu’elle aurait aimé avoir à disposition pour faire face à son épuisement professionnel.

Riche en témoignages, en conseils pratiques, il vise à comprendre ce qui mène au burn-out : pourquoi touche-t-il souvent des personnes perfectionnistes et impliquées ? A quels signaux faut-il prêter attention pour éviter de sombrer ?

Le guide évoque ensuite le vécu d’une personne confrontée au burn-out : comment retrouver de l’énergie et remonter la pente ? Quel accompagnement ? Comment faire face aux réactions de l’entourage (professionnel comme personnel), aux petites phrases parfois assassines mettant en doute la réalité de la maladie ?

Comment repenser sa vie, son emploi, son quotidien pour mieux gérer son énergie et éviter de retomber dans la même spirale d’épuisement ?


Auteur.
Taille du livre256 pages.
Note – ★★★★☆

Guide du burn-out, Anne Everard

Avis sur le Guide du burn-out

Anne Everard a pensé ce livre pour qu’il s’adresse aussi bien à des personnes en proie à un burn-out qu’à celles qui se sentent sur la point de sombrer… mais il peut aussi être très enrichissant si vous avez un proche victime de cette maladie et que vous souhaitez mieux comprendre sa réalité.

Il comporte à la fois des explications, des conseils, des témoignages… mais aussi une foule de petits encarts avec les points clés à retenir : ils sont idéaux pour les lecteurs qui n’ont pas beaucoup d’énergie et veulent aller à l’essentiel, avant peut-être de pouvoir faire une lecture plus approfondie quand ils iront mieux.

Il ressort avant tout de ce guide une profonde bienveillance et une vraie remise à plat des idées reçues sur le burn-out : non, ce n’est pas un coup de fatigue passager. Non, ce n’est pas une « bonne excuse » pour se mettre en arrêt maladie. Non, ce n’est pas non plus l’apanage de personnes faibles qui seraient incapables de gérer le stress et la charge de travail.

Au contraire, l’auteur rappelle que le burn-out est une vraie maladie, qui provoque un sentiment d’épuisement profond, intégral, affectant la victime aussi bien dans son travail que dans la sphère personnelle. Elle s’est littéralement consumée de l’intérieur à force de trop en faire. Un mal qui touche souvent des personnalités perfectionnistes, qui placent la barre très haut dans ce qu’elles font, ont le souci de « bien faire » et de s’impliquer, tout en ayant parfois une certaine difficulté à dire non.

L’épuisement est tel qu’une simple période de vacances ne suffit plus à récupérer. Débute alors l’apprentissage du lâcher-prise pour remonter la pente, un travail souvent très long (parfois plusieurs années), qui implique une réflexion profonde sur soi-même.

Le burn-out, comme beaucoup de maladies puisant leur source dans le psychisme, est parfois méprisé, mal compris, méconnu aussi… au point que les victimes sont souvent confrontées aux petites phrases assassines ou aux maladresses de l’entourage, qui ne comprend pas l’origine du mal, ou les raisons pour lesquelles il perdure si longtemps.

Dans son « Guide du burn-out », Anne Everard explique comment l’on tombe dans cette spirale infernale, comment l’expliquer autour de soi, tout en donnant de nombreux conseils pour reconstituer son « fût d’énergie », comme elle le nomme, quand il s’est complètement vidé.

L’indispensable repos, pour commencer, un lâcher-prise souvent très difficile pour des profils hyperactifs, habitués à surcharger leur agenda et à multiplier les « to do lists ». Puis la recherche des « activités qui font du bien sans épuiser », en évitant encore une fois la surcharge. Revenir, doucement, vers la reprise d’une activité plus « normale ».

Comme souvent avec ce type de livre, certains témoignages ou certaines remarques vont plus ou moins « résonner » avec votre vécu, votre ressenti, votre rapport au sujet (êtes-vous en burn-out, à deux doigts du burn-out, en voie de guérison, face à un proche atteint de burn-out ?). On parle d’humain, il n’y a donc pas de mode d’emploi unique qui fonctionnerait pour tout le monde, avec des étapes claires, précises.

Anne Everard rappelle l’importance de faire poser un vrai diagnostic puis de se faire accompagner et propose des axes de réflexion plus que des recettes toutes prêtes. En ce sens, la lecture peut judicieusement être complétée par d’autres livres sur le sujet pour dégager les solutions qui VOUS parlent personnellement.

Quoi qu’il en soit, c’est un livre profondément déculpabilisant, à lire pour mieux comprendre ou pour avancer sur le chemin de la guérison !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.