La fracture, Nina Allan : de la disparition à la science-fiction



La fracture – Résumé

En 1994, la jeune Julie Rouane, 17 ans, disparaît dans la région de Manchester. Aucun corps n’est retrouvé, même si la police soupçonne une mauvaise rencontre avec un individu par la suite condamné pour meurtre et agression sexuelle.

20 ans s’écoulent… jusqu’au jour où une femme prétendant être Julie reprend contact avec sa sœur, Selena. Une Julie bien vivante, même si quelque chose en elle semble avoir changé.

L’histoire qu’elle révèle alors à Selena dépasse l’entendement…


Auteur.
Taille du livre456 pages.
Note – ★★☆☆☆

La fracture, Nina Allan

Avis sur le roman La fracture de Nina Allan

Je ne vais pas le cacher, la lecture du roman de Nina Allan m’a fait l’effet d’une douche froide jaillissant subitement entre deux pages.

Le début de La fracture m’a en effet plutôt séduite : l’histoire d’une jeune fille de 17 ans, Julie Rouane, qui se volatilise du jour au lendemain alors qu’elle semblait mener une vie heureuse aux côtés de ses parents et de sa sœur Selena.

Ce jour-là, elle avait raconté à ses proches qu’elle se rendait à un barbecue avec des copains de lycée… mais ce barbecue, elle n’y est jamais arrivée.

La police a travaillé sur bien des pistes : celle d’un homme à l’air louche vu en train de promener des chiens non loin du lac près duquel Julie aurait été vue pour la dernière fois ; celle d’un type bizarre avec une camionnette, condamné par la suite pour plusieurs meurtres de femmes ; ou peut-être un rapport avec une prof chez qui Julie était allée ?

De son côté, Selena a tenté pendant longtemps de se refaire le film de cette journée, d’essayer d’y lire quelque chose qui aurait pu sortir de l’ordinaire, un détail miracle susceptible de lui faire comprendre ce qui est arrivé à Julie.

Rien à faire, l’enquête est restée au point mort, Selena a construit sa vie de femme en se disant que Julie ne connaîtrait jamais ça, chacun a avancé dans son deuil et leur père, Raymond, s’est rendu malade à chercher la vérité.

Et un jour, 20 ans plus tard, une femme prend contact avec Selena en affirmant être Julie. Il y a chez elle quelque chose d’un peu perturbant car elle sait des choses que seule Julie pourrait savoir… tout en étant différente de Julie d’une manière assez subtile. Selena s’imagine que c’est la conséquence inévitable de cette longue disparition, qui n’a pu que laisser des traces.

Que s’est-il passé pendant 20 ans ? Julie avait-elle fugué et pour quelle raison ? A-t-elle été kidnappée, torturée, abusée ? Pourquoi est-elle revenue en choisissant de contacter sa sœur et non la police ?

C’est là que j’ai reçu la douche froide. Après un début de roman somme toute assez captivant, on bascule dans une explication qui relève de la science-fiction. Une science-fiction un peu confuse, un peu brouillonne, qui mêle le récit de ce qu’a vécu Julie et des passages de livres imaginaires, avec de temps à autre un retour au temps présent.

Ce n’est pas tant le passage du thriller à la science-fiction qui est déroutant, car il aurait pu me séduire. Après tout, il a quelque chose d’original à expliquer une disparition par des causes « extraterrestres ».

C’est plutôt que l’intrigue m’a semblé devenir très confuse. Il y a des personnages que l’on évoque (comme le suicide d’un homme au début du roman) dont on ne comprend pas, in fine, pourquoi ils ont été mentionnés, des protagonistes à peine ébauchés dont on ne capte que quelques traits (pas suffisant pour les trouver attachants), des lieux décrits de façon soit trop superficielle, soit avec un tsunami de détails dans lequel on se noie…

Même la fin reste très brouillonne, avec beaucoup de questions en suspens. Le roman me laisse donc un parfum de déception ! Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à partager votre ressenti dans les commentaires.


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.