Le Trône de Fer – L’intégrale tome 3, George R.R. Martin


Le Trône de Fer intégrale 3 – Résumé

Après sa défaite lors de la bataille de la Néra, Stannis Baratheon a rejoint Peyredragon, abattu. A Port-Réal, Tyrion Lannister se réveille dans une capitale transformée et apprend vite que son père Tywin est revenu assumer sa fonction de Main Du Roi. Un changement à la tête du pouvoir qui ne s’annonce pas sans conséquence pour le Lutin et pour Sansa, toujours retenue entre les griffes de la Reine Cersei.

Pendant ce temps et malgré ses victoires, Robb Stark ne se trouve guère en meilleure posture… surtout lorsque sa propre mère prend la décision de libérer Jaime Lannister sans l’en informer, dans le secret espoir de l’échanger contre ses filles. Catelyn Stark confie à l’imposante Brienne de Torth le soin de ramener le Régicide à la Cour du Roi Joffrey. Livrés à eux-mêmes, ses plus jeunes enfants connaissent eux aussi leur lot d’aventures : Arya tente de rejoindre Vivesaigues et Bran poursuit sa route aux côtés de Meera et Jojen Reed.

Au-delà du Mur, Jon Snow est conduit devant Mance Rayder, qui gouverne les peuples libres dans les contrées glacées qu’ils occupent. Quel sort va lui réserver le Roi au-delà du Mur ? Que complotent les Sauvageons ?

Quant à Daenerys, elle a embarqué à bord de bateaux qui doivent la ramener à Pentos… mais est-ce dans la ville de son enfance qu’elle pourra préparer au mieux ses projets de conquête ?


Auteur.
Taille du livre1149 pages.
Note – ★★★★★
Le Trône de Fer - L'intégrale tome 3, George R.R. Martin

Le Trône de Fer – L’intégrale tome 3 – Critique

L’intégrale tome 3 du Trône de Fer marque à mes yeux un véritable tournant dans la saga de George R.R. Martin, car elle bouleverse profondément l’équilibre des forces au sein des continents de Westeros et d’Essos. Des personnages essentiels de l’intrigue trouvent la mort au cours de ces 1149 pages et les dynamiques relationnelles entre les héros s’en retrouvent profondément transformées.

C’est une intégrale qui rassemble cette fois-ci quatre livres : « Les brigands », « L’épée de feu », « Les noces pourpres » et « La loi du régicide ». Ils couvrent globalement les saisons 3 et 4 de la série télé tout en révélant des éléments qui, à ce jour, n’ont pas encore été annoncés dans la série…

Au cœur de cette intégrale figure sans nul doute le personnage de Jaime Lannister.

Il avait été fait prisonnier du camp Stark mais dès le premier chapitre ici, on apprend que Catelyn Stark a décidé à l’insu de son fils Robb de libérer Jaime. Elle a confié à Brienne de Torth la responsabilité de le ramener sain et sauf à Port-Réal afin de l’échanger contre ses filles Sansa et Arya. Ce voyage périlleux à travers des territoires en proie à la guerre transforme profondément le regard que l’on porte sur Jaime Lannister.

Jusqu’ici, il était seulement « Le Régicide », le monstre ayant poussé Bran Stark dans le vide du haut des tours de Winterfell, le frère incestueux ayant donné des enfants à sa propre sœur et assis son fils sur le trône au détriment de l’héritier légitime… Mais c’était sans compter sur l’imagination de George R.R. Martin, qui va faire de Jaime une figure bien plus complexe et intéressante que ce que l’on pouvait escompter.

Tyrion Lannister, lui aussi, se prépare à nous surprendre. Si l’évolution du personnage est moins radicale que celle de Jaime, elle n’en demeure pas moins fascinante car elle ouvre dans l’histoire des perspectives entièrement nouvelles. Si l’on connaît bien, désormais, l’épicurisme de Tyrion et son humour plein d’intelligence, on approfondit ici les pans les plus douloureux de son passé.

L’autre grande nouveauté de cette intégrale tome 3 du Trône de Fer est une exploration aussi captivante qu’épique des terres situées au-delà du Mur. Jon Snow s’est fait capturer volontairement par les Sauvageons et il est conduit auprès de Mance Rayder, le Roi au-delà du Mur.

L’occasion pour nous lecteurs de découvrir cette société des peuples libres d’une manière bien plus directe que tout ce que l’on avait pu imaginer jusque là.

On ressort du livre en ayant compris leurs principales motivations et leur mode de vie… De la même manière que George R.R. Martin nous aide à voir Jaime Lannister au-delà de son rôle de « simple méchant », il brise ici le manichéisme voulant que la Garde de Nuit incarne « la protection du Royaume » tandis que les Sauvageons sont « les envahisseurs ». La réalité se révèle plus complexe.

Certains personnages sont moins présents que dans la série : Theon Greyjoy, par exemple. Une absence qui, pour ma part, m’a contentée, la série l’ayant utilisé pour servir une débauche de violence et de tortures excessive.

A l’inverse, on prend plaisir à en savoir plus sur Daenerys ou encore Davos Mervault… mais aussi sur le culte du Maître de la Lumière, R’hllor.

Le livre va de cliffhangers en révélations tant et si bien que l’on brûle, une fois de plus, de connaître la suite


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.