Game Of Thrones saison 8 épisode 6 : le Trône de Fer (dernier épisode)


Il faut s’y résoudre : nous voilà bel et bien arrivés au dernier épisode de Game Of Thrones, qui marque la fin de la série au terme de 8 saisons qui ont tenu en haleine les spectateurs. Vous êtes plus d’un million à avoir consulté ces résumés… et ça en dit long sur la popularité de cet univers !

Votre destin est aujourd’hui entre les mains de David Benioff & D. B. Weiss, qui ont écrit et réalisé la fin de Game Of Thrones (en attendant celle de George R.R. Martin… peut-être !). Un dernier épisode de 80 minutes.

Comme d’habitude, une mise en garde à ceux qui tomberaient sur cette page par hasard dans un moment d’égarement : attention, si vous lisez ce résumé de Game Of Thrones saison 8 épisode 6, vous allez connaître la fin de Game Of Thrones. Pschhht fuyez tant qu’il est encore temps, malheureux !

Si vous appréciez ces résumés, qu'ils vous aident à comprendre l'histoire ou à vous remettre en tête ce que vous aviez oublié, n'hésitez pas à faire un don via Paypal en guise de remerciement ou à acheter les Blu-Ray/DVD de la série sur Amazon en passant par ce lien. Ce sera un bonus apprécié ;)

Game Of Thrones saison 8 épisode 6

Est-ce que je suis en train de brailler le générique dans mon canapé au beau milieu de la nuit ? Oui, un peu.

Dans les ruines de Port-Réal

Zoom sur le visage de Tyrion, qui arpente les ruines encore fumantes de Port-Réal. Les cendres ne cessent de pleuvoir autour de lui. Il croise de pauvres gens à demi-nus dans les rues, brûlés et hagards. Il est suivi par Jon et Davos. Personne ne parle et le seul bruit que l’on entend est celui du crépitement des flammes qui subsistent. Après être tombé sur un corps complètement calciné, Tyrion annonce aux deux hommes : « Je vous retrouve plus tard ».

Jon essaie de le retenir. Ce n’est pas sûr de se déplacer seul, il devrait emmener quelques hommes avec lui. Mais là où il va, Tyrion a besoin d’être seul. Il veut obtenir des réponses.

Tyrion Lannister doit répondre de ses actes - Dernier épisode de Game Of Thrones
Tyrion Lannister doit répondre de ses actes – Dernier épisode de Game Of Thrones

Certains murs sont pleins de sang, témoignage du massacre qui s’est déroulé dans les rues de Port-Réal. Mais Tyrion a les yeux fixés sur les ruines du Donjon Rouge. Là où se trouvait Cersei. Là où son frère Jaime a sans doute cherché à aller, en premier lieu. Ont-ils réussi à fuir, comme il le proposait à son frère ?

Pendant ce temps, Ver Gris a rassemblé les prisonniers : « Au nom de la véritable reine Daenerys Targaryen, je vous condamne à mourir » leur annonce-t-il. Il est interrompu par une voix, celle de Jon, qui lui explique que la bataille est finie, que les hommes sont des prisonniers… Il laisse entendre qu’ils ne méritent pas de mourir mais Ver Gris ne veut rien savoir : il estime que tous les ennemis de la reine doivent être anéantis. Pour Jon et Davos, ils le sont… car ils ont perdu. Mais pour Ver Gris, ils ne le sont pas car ils respirent encore.

Le chef des Immaculés remet d’ailleurs en place Davos assez énergiquement en lui rappelant qu’il suit les ordres de la reine et pas les siens. Jon lui demande quels sont les ordres de la reine et il répond : « De tuer tous ceux qui suivent Cersei Lannister ». Et pour Ver Gris, ces prisonniers de guerre ont justement fait le choix de suivre Cersei. Il tire alors son poignard et Jon esquisse un geste pour le freiner mais aussitôt, les Immaculés sortent leurs lances pour le mettre en joue.

Davos sent que la tension est immense, risquant à tout moment de donner lieu à un bain de sang. Il essaie donc de ramener le calme et prévient Jon qu’ils doivent parler à la reine. Après un long échange de regards appuyés avec Ver Gris, Jon le suit… et l’Immaculé commence à trancher la gorge des prisonniers, méthodiquement.

Ver Gris face à Jon Snow - Dernier épisode de Game Of Thrones
Ver Gris face à Jon Snow – Dernier épisode de Game Of Thrones

Pendant ce temps, Tyrion poursuit sa progression parmi les ruines. Sous une pluie de cendres, il pénètre dans la salle où se trouvait la belle carte peinte au sol, elle est jonchée de blocs de pierre. Tout est vide et terriblement silencieux. Il passe par la salle du Conseil, trouve un flambeau au sol qu’il ramasse et allume puis, muni de cet éclairage, décide de descendre dans les sous-sols du Donjon Rouge.

Il découvre les issues murées mais, étant petit, parvient à se faufiler par une ouverture qui subsiste au sommet d’un éboulement, ce qui est suffisant pour lui permettre de rejoindre la salle abritant le squelette du dragon. La salle où Jaime et Cersei ont vu leur dernière heure arriver.

Soudain, l’attention de Tyrion est attirée par quelque chose qui émerge des décombres : c’est la main en or de Jaime. Tyrion tombe à genoux et fond en larmes en commençant à dégager quelques pierres qui révèlent la réalité : son frère et sa sœur n’ont jamais pu gagner la sortie… et ils sont morts là, ensemble, l’un contre l’autre, amants maudits…

Tyrion découvre les corps sans vie de Jaime et Cersei Lannister
Tyrion découvre les corps sans vie de Jaime et Cersei Lannister

Pendant ce temps, les Dothrakis semblent particulièrement excités à l’extérieur, les Immaculés sont en ordre et le drapeau Targaryen a été hissé sur les ruines de Port-Réal. Jon a le visage fermé et monte le long escalier qui lui fait face. Ver Gris attend au sommet et pour ajouter à la tension du moment, Drogon survole la zone en poussant de puissants cris. Il va se poser derrière la reine, donnant l’impression que Daenerys Targaryen a des ailes noires.

Daenerys Targaryen et Drogon à Port-Réal - Game Of Thrones saison 8 épisode 6
Daenerys Targaryen et Drogon à Port-Réal – Game Of Thrones saison 8 épisode 6

Elle s’avance face aux ruines de la ville, face aux Immaculés immobiles et aux Dothrakis qui l’acclament à grand renfort de cris de guerre. Elle s’adresse justement à eux dans leur langue et leur dit qu’ils ont tenu toutes leurs promesses à son égard. Ils ont tué ses ennemis, démoli leurs maisons et surtout, ils lui ont donné les Sept-Couronnes.

A ces mots, Drogon se perche sur les ruines et pousse une sorte de rugissement satisfait. Jon, lui, contemple toute la scène avec un visage fermé.

Daenerys Targaryen s’adresse ensuite à Ver Gris par son nom en langue locale, « Torgo Nudho ». Elle rappelle le chemin qu’ils ont fait ensemble et lui dit qu’il a été le plus loyal des soldats et le plus courageux des hommes. Elle le nomme à la tête de ses troupes, comme Chef de Guerre Suprême (mais y a-t-il encore une guerre ?). Les Immaculés applaudissent en frappant le sol avec leurs lances.

Tyrion émerge du Donjon Rouge juste derrière elle… au moment où elle s’adresse aux Immaculés. Elle rappelle qu’ils ont tous été arrachés aux bras de leurs mères et élevés comme des esclaves. À présent ils sont des « libérateurs », et, précise Daenerys : « vous avez libéré le peuple de Port-Réal de l’emprise d’un tyran » (pas sûr que le peuple en question, ou ce qu’il en reste, voie les choses de la même manière !).

Daenerys Targaryen à Port-Réal - Game Of Thrones saison 8 épisode 6
Daenerys Targaryen à Port-Réal – Game Of Thrones saison 8 épisode 6

Daenerys annonce alors que pour elle, la guerre n’est pas finie et ne le sera que lorsqu’ils auront libéré tous les peuples du monde, de Winterfell à Dorne, de Port-Lannis à Qarth et des Iles d’Été à la mer de Jade. Les regards de Tyrion Lannister et Jon Snow en disent long : s’ils avaient encore des doutes, ils sont désormais convaincus que Daenerys est lancée dans une croisade vengeresse dont rien ne pourra la détourner.

Daenerys poursuit son discours en disant que cela fait trop longtemps qu’hommes, femmes et enfants souffrent sous un joug. Veulent-ils tous l’aider à les en libérer ? L’armée semble approuver… et voilà soudain qu’Arya se faufile dans leurs rangs. Nous l’avions vue brièvement un peu plus tôt, le visage portant encore les traces de sa survie miraculeuse… mais cette fois-ci, elle est là, assistant au discours de la nouvelle Reine.

Daenerys semble galvanisée de recevoir ainsi le soutien de ses rangs, vraisemblablement aveugle au fait qu’il n’y a dans la foule que ses propres soldats.

Daenerys adresse un discours à ses troupes - Game Of Thrones
Daenerys adresse un discours à ses troupes – Game Of Thrones

Tyrion décide alors de la rejoindre et se place à ses côtés. Elle lui dit aussitôt : « Vous avez libéré votre frère. Vous avez commis une trahison ». Tyrion lui répond sur le même ton placide : « J’ai libéré mon frère. Vous avez massacré une ville ». Question de proportions…

Puis il retire son insigne de Main du Roi et le balance dans l’escalier. Daenerys ordonne alors à ses Immaculés de s’emparer de lui.

Jon, une fois encore, contemple toute la scène, le cœur lourd. Il a du respect pour Tyrion. Daenerys se tourne vers lui, le regarde longuement… mais et elle choisit de ne rien lui dire, s’éloignant avec sa garde rapprochée sans se retourner.

Soudain, Jon réalise que sa sœur Arya se trouve à ses côtés. Il ne l’a pas vue ni entendue arriver et lui demande ce qu’elle fait là, ce qui lui est arrivé pour qu’elle ait le visage si abîmé. « Je suis venue tuer Cersei », explique-t-elle. « Ta Reine est arrivée la première ».

Jon soupire puis déclare : « C’est notre Reine à tous, à présent ». « Essaie un peu de le dire à Sansa », répond Arya. Jon lui propose de l’attendre aux portes de la ville, il la rejoindra bientôt. Mais elle l’arrête : « Elle sait qui tu es. Qui tu es vraiment. Tu représenteras toujours une menace pour elle. Et je sais reconnaître un assassin quand j’en vois un ».

Jon va rendre visite à Tyrion dans sa cellule. Le Lannister lui demande s’il a amené du vin mais il répond par la négative. Tyrion est réaliste quant au sort qui l’attend : « La Reine ne garde pas de prisonniers bien longtemps ». Il explique qu’il a trahi son plus proche ami avant de le regarder brûler. Et il pense que les cendres de Varys diront à ses propres cendres : « Tu vois, je te l’avais dit ».

Soudain, il réalise que Jon a connu la mort… avant d’en revenir. Il lui demande s’il y a une vie après la mort et Jon répond que de sa propre expérience, non. Tyrion se dit satisfait, ainsi il aura la paix. Il a étranglé sa compagne, a tué son père à l’arbalète, a trahi sa reine…

Jon l’interrompt : non, il ne l’a pas trahie. Mais Tyrion n’est pas de cet avis et il assume parfaitement sa décision après avoir vu ce dont Daenerys était capable. Mais lui, au moins, a choisi son destin alors que les gens de Port-Réal n’ont pas eu cette chance.

Tyrion reçoit Jon dans sa cellule - Saison 8 épisode 6
Tyrion reçoit Jon dans sa cellule – Saison 8 épisode 6

Jon Snow répond qu’il ne peut pas justifier ce qui s’est passé mais que la guerre est terminée à présent. Tyrion en doute et lui rappelle le discours que Daenerys a fait aux soldats un peu plus tôt. « Avait-elle l’air de quelqu’un qui en a fini avec les batailles ? »

Il reconnaît que Varys avait raison. « C’était de l’orgueil de croire que je pouvais la guider. La nature de notre Reine est faite de feu et de sang« .

« De feu et de sang » est la devise qui caractérise la maison Targaryen et Jon reproche à Tyrion de la réutiliser dans un tel contexte : ainsi les gens naîtraient-ils avec l’étiquette de leur héritage gravée au fer rouge, sans pouvoir s’en affranchir ? Il rappelle qu’il est lui aussi un Targaryen après tout ! Lui aussi devrait répondre à cette étiquette de feu et de sang.

Il lui rappelle que c’est une vision un peu simpliste de l’être humain, d’ailleurs il n’a lui-même rien à voir avec son père Tywin Lannister… Mais Tyrion lui rétorque que son père était un homme diabolique, sa sœur également. Mais « si tu empiles les corps de tous les gens qu’ils ont tués, tu n’arriveras même pas à la moitié de tous ceux que notre belle reine a massacrés en une seule journée ».

Jon essaie de défendre Daenerys : sa meilleure amie a été décapitée sous ses yeux, son dragon tué sous ses yeux… « et elle a brûlé une ville pour ça » termine Tyrion. Jon lui dit que c’est facile de juger quand on se tient loin du champ de bataille. Mais le Lannister lui demande alors s’il l’aurait fait, lui. Au départ, Jon semble ne pas comprendre la question… puis ne pas vouloir répondre… mais il sait, au fond de lui, qu’il aurait été incapable de commettre un tel massacre.

Tyrion lui rappelle aussi que Daenerys n’en est pas à son premier massacre… mais avant, personne ne le lui a reproché tout simplement car les hommes qu’elle massacrait étaient des monstres, des esclavagistes que personne n’avait envie de pleurer. Tyrion explique aussi à Jon ce qu’il perçoit de la psychologie de la jeune femme : à chaque fois qu’elle a tué des hommes, on l’a acclamée pour ça justement parce qu’ils étaient cruels. Alors cela l’a renforcée dans l’idée qu’elle est légitime à agir ainsi.

Elle croit désormais que son destin est de libérer les peuples opprimés partout dans le royaume. Et parce qu’elle y croit, elle pourrait faire n’importe quoi pour éliminer ce qui la détourne de ce « paradis » qu’elle aspire à atteindre.

Jon ne sait que répondre aux paroles pleines de sagesse de Tyrion. Il va s’asseoir un moment, le temps de reprendre ses esprits.

Tyrion s’approche de lui et lui dit avec beaucoup d’émotion :

« Je sais que tu l’aimes. Je l’aime aussi. Pas avec le même succès que toi. Mais j’ai cru en elle de tout mon cœur. L’amour est plus puissant que la trahison, nous le savons tous. Regarde mon frère ».

Jon lui répond en citant ce que disait jadis mestre Aemon, le sage mestre Aemon : « L’amour est la mort du devoir ». Tyrion réfléchit et finit par répondre : « Parfois, le devoir signe la mort de l’amour ». Puis il ajoute : « Tu es le bouclier protecteur des royaumes humains. Et tu as toujours essayé de bien faire. À n’importe quel prix, tu as essayé de protéger les gens. Et qui est la plus grande menace pour les gens à présent ? »

Tyrion est clair : « C’est une chose terrible que je te demande. Mais c’est aussi la bonne chose à faire ». Il ajoute que selon lui, il ne sera pas le dernier à mourir sur les ordres de Daenerys Targaryen. « Qui est plus dangereux que l’héritier légitime du Trône de Fer ? »

Jon semble rassembler ses esprits, glisse à Tyrion que ça reste la décision de Daenerys car c’est la Reine… et qu’il est désolé que la situation en soit arrivée là.

Avant que Jon ne franchisse la porte, Tyrion lui lance une dernière question et lui demande si selon lui, ses sœurs seront prêtes à ployer le genou pour Daenerys. Il rappelle à Jon que si Sansa lui a révélé sa véritable identité de Targaryen, c’est parce qu’elle ne voulait pas que Daenerys monte sur le trône. « Elle n’a pas l’opportunité de choisir ! », s’emporte Jon. « Non », reconnaît Tyrion. « Mais tu l’as [cette opportunité]. Et tu dois choisir maintenant ».

La porte s’ouvre sur un Immaculé dont la présence signe la fin de la visite de Jon à Tyrion.

Jon fait face à Daenerys

Jon se prépare à rejoindre Daenerys quand soudain, ce qui ressemble à une pile de neige dans la cour se met à trembler, révélant Drogon qui semblait faire un somme. Le dragon se dresse de toute sa hauteur et approche la tête de Jon comme s’il voulait le renifler. Il l’examine de près puis le laisse passer.

Daenerys, de son côté, se prépare enfin à accéder à son rêve : aller s’asseoir sur le fameux Trône de Fer dont elle a rêvé toute sa vie. Il est là, face à elle… et même si la salle du trône n’a désormais plus de toit, cela n’enlève rien à ce moment qu’elle veut savourer pleinement.

Elle avance, elle, la Reine des Ruines, au son d’un chœur de femmes qui chantent doucement le thème de Game Of Thrones. Elle l’a toujours voulu et il est là, si proche qu’elle ose à peine le toucher, la main hésitante qui plane au-dessus du fer avant d’oser se poser sur l’objet. Le symbole.

Daenerys s'avance vers le Trône de Fer - Dernier épisode de Game Of Thrones
Daenerys s’avance vers le Trône de Fer – Dernier épisode de Game Of Thrones

Elle se retourne après l’avoir contemplé, prête à s’asseoir… et voit alors Jon entrer dans la pièce. Elle esquisse un sourire furtif en le voyant arriver, puis elle lui raconte que lorsqu’elle était petite, son frère lui parlait de ce trône, lui racontant qu’il était fait de 1000 épées issues des armées déchues d’Aegon. « A quoi ressemblent 1000 épées dans l’esprit d’une petite fille qui ne sait même pas compter jusqu’à 20 ? »

Elle raconte, un large sourire sur le visage, qu’elle imaginait une véritable montagne à gravir. Mais Jon interrompt son petit conte de fées en lui disant que les prisonniers Lannister sont en train d’être mis à mort dans les rues, à sa demande. « C’était nécessaire », explique-t-elle. Il hurle en lui demandant si elle est descendue, si elle a vu de ses yeux les enfants innocents en train de brûler vifs. Elle parle de ceux qui l’ont trahie, Tyrion en particulier.

Jon essaie de l’inviter à faire preuve d’un peu de clémence, de pitié… mais elle reste implacable : « Nous ne pouvons pas nous cacher derrière de petits actes de bonté. Le monde dont nous avons besoin ne sera pas construit par des hommes qui sont loyaux au monde que nous avons eu ». Mais Jon ne partage pas son avis :
Le monde dont nous avons besoin est un monde de clémence. Il le faut.

Daenerys s’approche de lui et, avec beaucoup de tendresse, essaie de le convaincre qu’ils pourront bâtir ce monde ensemble…
– Ce sera le cas. Ce n’est pas facile de voir quelque chose qui n’a jamais existé avant. Un monde bon.
– Comment le sais-tu ? Comment sais-tu que ce sera bien ?
– Parce que je sais ce qui est bien. Et toi aussi.
– Non, je ne le sais pas.
– Si, tu le sais. Tu le sais. Tu l’as toujours su.
– Et tous les autres, alors ? Tous les autres gens qui pensent savoir ce qui est bien ?
– Ils n’ont pas l’opportunité de choisir.

Jon semble prendre une décision à cet instant précis car son visage se fige. Daenerys poursuit : « Sois à mes côtés. Construis le nouveau monde avec moi ». Elle lui souffle avec émotion que c’est leur destin commun, depuis l’époque où il n’était qu’un bâtard et où elle ne savait pas compter jusqu’à 20… jusqu’à aujourd’hui, où ils se trouvent ensemble à deux pas du trône… « Brise le joug avec moi », glisse-t-elle.

Jon la serre contre lui et lui dit : « Tu es ma Reine, maintenant et pour toujours »… puis il l’embrasse fougueusement…

… il l’embrasse et soudain, elle semble s’abandonner à lui, un filet de sang à la bouche, pétrifiée par ce qui vient de se jouer, semblant à peine réaliser que Jon vient de la poignarder.

La mort de Daenerys Targaryen - Game Of Thrones saison 8 épisode 6
La mort de Daenerys Targaryen – Game Of Thrones saison 8 épisode 6

Il retient son corps dans ses bras, doucement, refusant de la laisser chuter… et fond en larmes tandis que ses yeux se ferment à tout jamais.

Jon tenant Daenerys, morte
Jon tenant Daenerys, morte

Drogon a senti le drame se jouer et il arrive en criant, se posant juste derrière eux. Jon allonge doucement Daenerys Targaryen sur le sol et fait face au dragon. Mais Drogon ne semble pas chercher la vengeance à son égard. Il pousse plusieurs fois le corps de sa « mère » du museau, semblant chercher à la réveiller et à comprendre ce qui lui arrive… jusqu’au moment où il comprend que c’est fini.

Il se dresse alors de toute sa hauteur en hurlant de douleur. Jon sait qu’il ne peut pas fuir, quoi qu’il arrive. Drogon ouvre grand la gueule, si grand que l’on voit les flammes qui se préparent à jaillir… et il crache. Non pas en direction de Jon, mais en direction du Trône de Fer, contre lequel il s’acharne jusqu’à ce que le métal fonde et ne représente plus qu’un amas informe sur le sol.

Puis, d’un geste plein de tendresse, la créature ramasse le corps de Daenerys et l’emporte dans un battement d’ailes noires, loin du théâtre de sa défaite…

Jon, bouleversé, assiste à cet adieu dont le seul témoignage reste la vaste tache de sang qui s’étale sur le sol de la salle du trône.

Qui monte sur le Trône de Fer ?

Dans sa cellule, Tyrion entend des pas approcher. C’est Ver Gris, encadré de deux Immaculés, qui vient le chercher. La barbe du nain a poussé et on le conduit à Fossedragon, où le ciel s’est éclairci. Du temps semble avoir passé depuis la destruction de Port-Réal.

Une impression confirmée lorsque l’on découvre, assis au milieu de Fossedragon, un comité d’accueil composé de nombreuses personnes : Arya, Sansa, Bran Stark, Brienne, Davos, Gendry, Yara, un représentant de la famille Martell, Edmure Tully…

Sansa demande où est Jon et Ver Gris répond qu’il est leur prisonnier. « Tout comme Tyrion », rétorque-t-elle, expliquant qu’il était prévu que les deux prisonniers soient amenés devant eux. Mais Ver Gris lui répond qu’ils font ce qu’ils veulent de leurs prisonniers. Sansa lui rappelle qu’il y a, juste à l’extérieur des portes de la ville, une armée entière d’hommes du Nord prêts à s’occuper de lui s’il touche à un cheveu de Jon Snow. Ver Gris rétorque qu’il a de son côté une armée entière d’Immaculés prêts à répondre par la force.

La tension politique est maximale. Yara Greyjoy intervient, disant qu’elle s’était engagée à suivre Daenerys Targaryen, qui les a libérés d’un tyran. Elle se prononce en faveur de la peine de mort pour Jon, qui serait selon elle méritée étant donné qu’il a trahi la Reine.

Arya (dont le visage a bien cicatrisé !) se tourne alors vers elle et lui dit d’une voix calme et glaciale : « Prononce encore un seul mot sur le fait de tuer mon frère et je te tranche la gorge ».

Davos se lève, essayant de calmer le jeu. « Ça fait trop longtemps que nous nous tranchons la gorge les uns les autres ». Puis il s’adresse à Ver Gris par son nom en langue locale, en signe de respect. Il reconnaît que sans l’aide des Immaculés, ils auraient perdu le combat contre l’armée des morts, que le pays ne pourra jamais rembourser sa dette à leur égard. Mais ils vont essayer… et Davos lui propose pour ce faire de récupérer des terres fertiles dans le Bief. Il lui suggère d’y lancer sa propre Maison.

Mais Ver Gris répond qu’ils n’ont pas besoin d’un paiement. Ils ont besoin de justice. Et pour satisfaire à ce désir, Jon Snow ne peut pas s’en sortir en homme libre. Tyrion essaie d’intervenir en déclarant que ce n’est pas lui de le décider mais Ver Gris lui ordonne aussitôt de se taire, lui disant que « tout le monde l’a suffisamment entendu parler ».

Mais sans se démonter, le nain lui répond qu’il a raison… mais qu’il est le meilleur à cet exercice. Il répète que ce n’est pas à Ver Gris de décider du sort de Jon, mais au futur Roi ou à la future Reine.

On découvre alors Robin Arryn (devenu adulte), assis aux côtés de Yohn Royce qui déclare justement qu’il n’y a à ce jour aucun roi ou reine. Tyrion leur suggère d’élire un souverain, dans ce cas.

Edmure Tully décide alors d’intervenir, prêt à saisir l’opportunité qui se présente. Il commence un discours, rappelant qu’il est l’un des seigneurs ayant le plus d’expérience dans le pays, vétéran de deux guerres, un vécu qui lui a permis d’acquérir un peu d’expérience dans le fait de…

Ah, il est interrompu par Sansa qui lui dit : « Mon oncle ? Asseyez-vous, s’il vous plaît ».

Gêne passagère, remise en place efficace… qui nous donne l’occasion de constater la présence de Samwell Tarly. Agacé, Edmure Tully finit néanmoins par obtempérer. Yohn Royce répète qu’il faut choisir quelqu’un et Samwell demande pourquoi la décision doit absolument provenir d’eux. Il se lève et explique qu’ils représentent toutes les grandes maisons mais que le Roi n’est pas voué à gouverner seulement des nobles. Il propose donc de donner la parole au peuple.

Tout le monde finit par éclater de rire, Edmure suggère de donner des voix à ses chiens et Yohn Royce à son cheval… Westeros n’est pas prêt, à ce stade, pour la démocratie. Edmure interpelle Tyrion, supposant qu’il veut récupérer la couronne. Mais le Lannister est lucide : « La moitié des gens me détestent pour avoir servi Daenerys, l’autre moitié me déteste pour l’avoir trahie. Je ne vois pas de pire choix ».

Davos lui demande alors qui il a en tête. Tyrion explique que durant les quelques semaines de détention qu’il vient de passer, il a eu tout le loisir d’y réfléchir. Réfléchir à leur histoire sanglante, à leurs erreurs…

« Qu’est-ce qui unit les gens ? Des armées ? De l’or ? Des drapeaux ? Non, des histoires. Il n’y a rien de plus puissant qu’une bonne histoire. Rien ne peut l’arrêter. Aucun ennemi ne peut la battre. Et qui a une meilleure histoire que Bran le Brisé ?

Le garçon qui est tombé d’une haute tour et qui a survécu. Il savait qu’il ne remarcherait jamais alors il a appris à voler. Il a franchi le Mur, lui, un garçon infirme, et il est devenu la Corneille à Trois-Yeux. Il est notre mémoire, le gardien de nos histoires. Les guerres, les mariages, les naissances, les massacres, les famines, nos triomphes, nos défaites, notre passé.

Qui de plus adapté pour nous mener vers notre futur ? »

Bran Stark désigné Roi - Fin de Game Of Thrones
Bran Stark désigné Roi – Fin de Game Of Thrones

Sansa décide alors d’intervenir, parlant pour son frère : elle explique que Bran n’est pas du tout intéressé par le pouvoir et que par ailleurs, il ne peut pas avoir d’enfants. « Tant mieux », rétorque Tyrion… qui rappelle que les fils de Roi peuvent être cruels, comme elle en a elle-même fait l’expérience. Il déclare qu’à partir de maintenant, les dirigeants de Westeros ne régneront plus de droit en fonction de leur naissance… mais seront élus, ici même, à Fossedragon, par les Seigneurs du Royaume.

Puis Tyrion s’approche de Bran et lui demande si, malgré son manque d’envie de régner, il sera prêt à porter la couronne et à servir le Royaume si on lui en confie la responsabilité. Et Bran, aussi stoïque qu’à son habitude, lui répond : « A votre avis, pourquoi ai-je fait ce long chemin jusqu’ici ? »

Et Tyrion le reconnaît comme étant son Roi, incitant les autres à voter à leur tour. Samwell donne son accord le premier, suivi d’Edmure Tully, puis les autres approuvent les uns après les autres… jusqu’à ce que vienne le tour de Sansa. Elle se tourne alors vers Bran et lui dit qu’elle est convaincue qu’il fera un bon roi mais que les hommes du Nord ont trop souffert, ils n’accepteront jamais de prêter allégeance à un nouveau souverain… alors le Nord gardera son indépendance, fidèle à ce qu’il a été pendant des milliers d’années. Yara paraît choquée mais Bran adresse un signe de tête compréhensif à sa sœur, acceptant sa décision.

Tyrion prononce alors le discours qui fait de Bran le « Roi des Six-Couronnes » et tous se lèvent comme un seul homme, prononçant un « Ave Bran le Brisé ! » Bran n’exprime aucune émotion mais lorsque tous se rassoient, il décide de nommer Tyrion « Main du Roi ».

Tyrion refuse, disant qu’il ne veut pas de ce rôle. « Et je ne veux pas être Roi » répond Bran. « Je ne la mérite pas. Je pensais que j’étais sage mais ce n’est pas le cas », insiste Tyrion. Ver Gris tente à son tour de s’opposer à ce choix, disant à Bran qu’il ne peut pas choisir Tyrion comme Main car c’est un criminel, il doit être traduit en justice.

Mais Bran lui répond qu’il peut car il est le Roi… et que sa décision vient justement de rétablir la justice : Tyrion a commis de graves erreurs et sa sentence sera de passer le reste de sa vie à les réparer. Ver Gris ne s’en remet pas. Pour lui, ce n’est pas suffisant.

Des destins se dessinent

Un peu plus tard, Jon Snow apprend à son tour le sort qui lui est réservé. Tyrion lui explique qu’ils ne peuvent pas le livrer aux Immaculés car ça créerait une guerre. Ils ne peuvent pas non plus le libérer car ça créerait aussi une guerre. Alors Bran a décidé de le renvoyer au sein de la Garde de Nuit. « Il y a encore une Garde de Nuit ? » demande Jon, amer.

Tyrion lui répond que le monde aura toujours besoin d’une terre d’accueil pour « les bâtards et les hommes brisés ». Il n’aura ni femme, ni terre, ni enfant. La décision ne satisfait personne, ni Sansa et Arya qui le voulaient libre, ni les soutiens de Daenerys qui voulaient sa tête. « Personne n’est très heureux, ce qui signifie que c’est un bon compromis, je suppose », conclut Tyrion.

Jon Snow apprend le sort qui lui est réservé - Game Of Thrones saison 8 épisode 6
Jon Snow apprend le sort qui lui est réservé – Game Of Thrones saison 8 épisode 6

Jon reste profondément tourmenté par le geste qu’il a accompli et se demande encore s’il a fait le bon choix. Tyrion lui demande de lui reposer la question dans 10 ans, puis lui pose une main fraternelle sur l’épaule.

Alors qu’il s’apprête à quitter la pièce, Jon lui dit qu’ils ne se reverront sans doute pas. « Je n’en serais pas si sûr », rétorque Tyrion, en pariant sur le fait que quelques années au poste de Main du Roi pourraient bien lui donner l’envie de rejoindre le Mur.

Lorsque l’on retrouve Jon, c’est en direction des quais où de nombreux bateaux se préparent à appareiller. Il croise le regard furieux de Ver Gris, qui n’a pas digéré la décision. Un homme vient informer l’Immaculé que toutes ses troupes ont embarqué à bord des bateaux. Il donne l’ordre de lever l’ancre. Direction Naath. L’île de naissance de Missandei. Sans Missandei. Pour lui aussi, le destin est doux-amer… et plus amer que doux.

Jon retrouve sa famille. Sansa lui dit qu’elle aurait aimé trouver une autre solution et demande à son frère s’il pourra la pardonner. Jon lui répond que grâce à elle, le Nord est libre. « Mais ils ont perdu leur Roi », ajoute Sansa. Jon déclare que la fille de Ned Stark les représentera et que nul n’aurait pu rêver mieux. Ils échangent une chaleureuse accolade.

Puis Jon se tourne vers Arya et lui dit qu’elle pourra venir le voir à Châteaunoir. Mais elle répond qu’elle ne viendra pas. Jon croit au départ que c’est parce qu’elle est persuadée qu’une femme ne sera pas admise à Châteaunoir mais Arya lui explique qu’elle ne reviendra pas au nord. Elle a l’intention d’aller explorer l’Ouest de Westeros, là où les cartes s’arrêtent, où nul n’est jamais allé. Alors que ses larmes se mettent à couler, Jon lui demande si elle a bien Aiguille à ses côtés. L’épée est à sa ceinture, fidèle compagne de route depuis son enfance. Ils échangent à leur tour une longue accolade.

Jon fait ses adieux à Sansa, Arya et Bran Stark
Jon fait ses adieux à Sansa, Arya et Bran Stark

Puis Jon s’agenouille devant Bran et lui dit qu’il est désolé de ne pas avoir été là quand il avait besoin de lui. « Tu étais exactement où tu étais censé être », répond Bran, philosophe. Jon se relève, gardant vis-à-vis du jeune homme la distance qui sied à son nouveau rôle de Roi… puis tourne les talons et s’éloigne vers la barque qui va l’emmener au large.

Pendant ce temps, Brienne s’est isolée pour consulter le grand livre qui retrace l’histoire de chacun des chevaliers du royaume. Elle tombe sur la page de Barristan Selmy… puis sur celle de Jaime Lannister.

La page mentionne qu’il a été fait chevalier par Barristan Selmy, qu’il a pu intégrer la Garde Royale à l’âge de 16 ans pour sa bravoure au combat, avant d’assassiner son Roi au pied du Trône de Fer et de recevoir le pardon de Robert Baratheon, ce qui lui a valu le surnom de « Régicide ». La page précise ensuite qu’après le meurtre de Joffrey Baratheon par Tyrion Lannister, il a servi le Roi Tommen. L’histoire s’arrête là. Il n’appartient qu’à Brienne d’écrire la fin.

Elle trempe une plume dans l’encre et avec beaucoup de respect, trace ces mots : « Capturé sur le terrain dans le Bois aux Murmures. Libéré par Lady Catelyn Stark en échange d’un serment, celui de retrouver (et protéger ?) ses deux filles. A perdu sa… » La main de Brienne cache certains pans du texte mais l’on comprend qu’elle livre sur le papier un hommage sincère et profond à un homme qu’elle a aimé et qui l’a quittée si vite, trop vite.

Brienne tourne la page, continuant à écrire en quelques phrases le destin tragique de Jaime Lannister… dont elle retrace les exploits : « A pris Vivesaigues aux mains des rebelles Tully, sans qu’aucune vie humaine ne soit perdue. A trompé les Immaculés afin qu’ils attaquent Castral Roc, sacrifiant la maison de son enfance au profit d’une stratégie plus vaste. S’est montré plus malin que les forces Targaryen pour s’emparer de Hautjardin. S’est battu bravement pendant la bataille de la Route Dorée, échappant de peu à la mort par feudragon ». Elle mentionne aussi qu’il s’est ensuite engagé au service des hommes en rejoignant le Nord, qu’il a participé à la défense de Winterfell au péril de sa vie jusqu’à la défaite du Roi de la Nuit, a fui vers le Sud pour aller sauver la capitale de la destruction.

Puis vient le moment d’écrire la fin. Brienne réfléchit, comme si elle craignait de gâcher sa mémoire par un mot mal choisi. Et elle trace ces mots : « Est mort en protégeant sa Reine ».

Avec une immense dignité, elle referme le livre.

Brienne rend hommage à Jaime Lannister
Brienne rend hommage à Jaime Lannister

A Port-Réal, le château semble avoir été débarrassé de ses débris et l’heure est venue d’organiser la première réunion du conseil. Tyrion observe la chaise de la Main du Roi un long moment avant de s’y asseoir avec un soupir. Il contemple la table vide puis se relève et va arranger les chaises, les remettant bien droites, prêtes à accueillir leurs occupants.

La porte s’ouvre et Tyrion s’empresse d’aller s’installer. Le Conseil fait son entrée : Bronn tire bruyamment sa chaise, Davos est là également… et Sam, qui porte une robe de mestre, vient poser devant Tyrion un énorme livre intitulé « A song of ice and fire » (note : c’est le nom que porte en anglais la saga du Trône de Fer écrite par George R.R. Martin).

Sam explique que le livre contient le récit par l’archimestre Ebrose de toutes les guerres qui ont suivi la mort du Roi Robert. Tout fier, il ajoute qu’il l’a « aidé pour le titre ». Tyrion commence à lire les premières pages, persuadé que Sam lui a donné l’ouvrage pour qu’il en fasse une acerbe critique… et il imagine que l’archimestre se montre plutôt clément à son égard… mais le regard de Samwell Tarly laisse entendre que ce n’est pas vraiment le cas.

Samwell Tarly siégeant au Conseil
Samwell Tarly siégeant au Conseil

Tyrion veut en savoir plus et Sam finit par admettre qu’il croit que Tyrion n’est même pas mentionné dans le livre. Bronn réprime à grand peine son envie de rire. Il est sauvé par l’arrivée du Roi, accompagné de Brienne. Bran constate que des chaises restent vides : ils n’ont ni Maître des Chuchoteurs, ni Maître des Lois. Ni Maître de la Guerre, d’ailleurs.

Tyrion le rassure en lui disant qu’on lui présentera des candidats en temps et en heure. Bran acquiesce puis demande si on a des nouvelles de Drogon. Sam explique qu’il aurait été vu en train de voler vers l’est. Il se prépare à donner encore plus de détails mais Bronn le coupe « Plus loin il est, mieux c’est ! » Bran déclare : « Peut-être que je peux le trouver. Poursuivez ».

Brienne appelle alors « Ser Podrick », qui a donc été fait chevalier. Tous se lèvent, souhaitent « longue vie au Roi » et Podrick conduit Bran hors de la pièce. Tyrion lui promet que ce protocole s’améliorera avec le temps. « J’en suis sûr », répond Bran avec un léger sourire.

Puis Tyrion reprend le cours de la réunion… et l’on apprend que Bronn a bel et bien reçu Hautjardin en guise de récompense, et été nommé Grand Argentier du Royaume. Il se dit satisfait de ce qu’il a et Tyrion lui demande s’ils peuvent compter sur son aide maintenant qu’il y a de nombreuses bouches à nourrir à Port-Réal. Bronn acquiesce.

Le Lannister se tourne ensuite vers Davos, dont on apprend qu’il a été nommé à la tête de la flotte, qu’il doit se charger de remettre en état de marche. Il adresse une petite pique à Bronn, qu’il appelle le « Grand Argentier et Seigneur aux Nobles Titres » avec ironie (le terme « lofty » que Davos emploie signifie à la fois en anglais « noble, élevé » et « hautain, dédaigneux »)… car Davos dépend de l’argent que pourra fournir Bronn pour réparer les navires.

Bronn essaie de répondre en s’exprimant correctement, expliquant qu’il faut bien gérer l’argent afin d’éviter qu’il n’y en ait plus… et il commet ce faisant une faute de grammaire que Davos ne peut s’empêcher de corriger. « Ah, vous êtes Maître de la Grammaire aussi ? » demande Bronn.

Tyrion se tourne ensuite vers Sam, dont on apprend qu’il est désormais Grand Mestre. Il le questionne sur l’eau potable car il pense qu’elle garantit une population en meilleure santé. Tyrion le charge de trouver des artisans pour rénover le système d’eau potable.

« Oh, en parlant d’artisans », interrompt alors Bronn. « Tous les meilleurs bordels ont brûlé ». Lui et Sam se lancent alors dans une joute verbale sur le sujet, parlant d’eux-mêmes à la troisième personne. Sam avance qu’il n’est pas convaincu de l’utilité des bordels, Bronn répond que c’est sans doute parce qu’il ne « les utilise pas correctement ».

Brienne met tout le monde d’accord en disant que les navires restent prioritaires sur les bordels.

Tyrion commence une nouvelle fois à raconter sa (célèbre) blague qu’il n’arrive jamais à terminer. Il l’avait déjà faite à plusieurs reprises dans la saison 1 et la saison 6. « Un jour, je suis entré dans un bordel avec un imbécile et un gâteau de miel »… Mais une fois encore, on ne connaîtra pas la fin… et la caméra nous entraîne vers le Nord.

Au pied du Mur enneigé, la corne de brume sonne. Châteaunoir a été reconstruit et quand Jon y arrive, le coeur lourd, il est accueilli par un visage familier : celui de Tormund.

On suit en parallèle son destin, celui de Sansa et celui d’Arya. Arya, qui fait ses préparatifs pour aller explorer Westeros et prend possession du pont d’un bateau. Jon, qui reprend sa place parmi les hommes de la Garde. Sansa, devant qui tout le monde s’agenouille tandis qu’elle va prendre sa place de Reine du Nord.

Jon, qui paraît heureux de retrouver un autre visage familier, celui de son loup géant Fantôme.

Retrouvailles entre Jon et Fantôme - Fin de Game Of Thrones
Retrouvailles entre Jon et Fantôme – Fin de Game Of Thrones

Arya, qui prend la mer le regard assuré, avec un léger sourire.

Arya Stark l'exploratrice - Dernier épisode de Game Of Thrones
Arya Stark l’exploratrice – Dernier épisode de Game Of Thrones

Jon, qui ouvre aux côtés de Tormund la porte qui s’ouvre sur les terres au-delà du Mur. Sansa, qui se fait couronner sous les acclamations des hommes qui tirent leurs épées en hurlant « La Reine du Nord ! La Reine du Nord ! »

Le couronnement de Sansa Stark
Le couronnement de Sansa Stark

Arya, qui fait route vers le large. Jon et Tormund, qui quittent le mur avec Fantôme, suivis par les Peuples Libres. Au sol, parmi la neige, on distingue quelques plantes vertes qui viennent de sortir de terre. Les hommes s’enfoncent dans la forêt. L’été reviendra bientôt.


Voici que mon tour de garde est fini… Merci à tous d’avoir suivi ces résumés. S’ils vous ont plu, n’hésitez pas à apporter une petite contribution à la cagnotte que j’ai ouverte pour l’occasion.

Que pensez-vous de ce dénouement ? Quelle aurait été votre fin idéale ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires !

Tous les résumés de Game Of Thrones saison 8

    Episode 1 : Winterfell (14 avril 2019)
    Episode 2 : Chevalier des Sept-Couronnes (21 avril 2019)
    Episode 3 : La Longue Nuit (28 avril 2019)
    Episode 4 : Les Derniers des Stark (5 mai 2019)
    Episode 5 : Les Cloches (12 mai 2019)
    Episode 6 : Le Trône de Fer (19 mai 2019)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Game Of Thrones


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

15 commentaires sur “Game Of Thrones saison 8 épisode 6 : le Trône de Fer (dernier épisode)

  • Ibrahim

    Bonjour, je voudrais vous remercier pour ces résumés qui m’ont été très utile. Je suis non voyant et c’est une série particulièrement difficile à suivre pour moi et l’audiodescription n’existe pas en français contrairement à l’englais. Donc le fait qu’il mette la main sur le dragon pour lui rendre la vie, ou encore la prêtresse rouge qui perd son collier et qui devient vieille ou encore drogon qui emporte avec lui le corps de la reine sont des détails que j’ai pu prendre connaissance grace à votre site web!
    Merci encore!

    Répondre à Ibrahim
    • Marlène

      Bonjour Ibrahim, merci beaucoup pour le commentaire, contente d’avoir pu contribuer à une meilleure compréhension de la série !

      Répondre à Marlène
  • Mustapha

    Tout d’abord Merci beaucoup pour votre travaille
    Je viens de terminer la série que j’avais commencé il y a juste quelques jours seulement et vos résumés m’ont beaucoup aidé a comprendre la série parce que des fois j’étais pas très concentré (car je suis atteint d’une maladie ou je ne peux pas ne pas toucher mon Tel ce qui me déconcentre lool)
    Concernant la fin on est un peu restés sur notre faim : tous ça pour ça
    comme la mort de Cersei
    Pourquoi est ce Jon n’est pas devenu le Roi des 7 couronnes ?
    Enfin, j’espère vraiment qu’il y aura une série qui peut nous tenir en haleine comme Game Of Thrones
    Merci et au revoir

    Répondre à Mustapha
  • Pat

    Bonjour à vous,juste pour vous dire que vous avez
    fait un super bon travail…Résumés toujours clair et concis Merci vraiment.

    Répondre à Pat
    • Marlène

      Merci beaucoup Pat ! Avec 6000 mots par récap, je ne sais pas si on peut appeler ça « concis » ;)

      Répondre à Marlène
  • Pascal

    Mes respects Lady Marlène
    Je me suis régalé à lire tes résumés, justes et précis, d’épisodes de Game of Thrones.
    Je me suis envoyé les 8 saisons depuis que j’ai visité Dubrovnik au mois d’avril de cette année.
    Tout a été si clair pour m’aider à comprendre le monde de GOT et leurs personnages.
    J’ai envie de te dire Valar Dohaerys
    👏👏👏👏👏

    Répondre à Pascal
    • Marlène

      Hello Pascal, merci beaucoup pour ton commentaire ! Ça a dû être très sympa, Dubrovnik, c’est fou tout ce qui se développe là-bas au niveau touristique grâce à la série !

      Répondre à Marlène
    • Loïc

      Quel travail remarquable réalisé. Bravo à vous. C’est un plaisir de vous lire. Des résumés impeccables qui peuvent servir d’exemples à tous les collégiens de France ;). Si les fans sont déçus par la saison 8 pour de bonnes raisons, c’est oublier la qualité du spectacle qui nous est offert sans aucun temps mort. Pour le reste c’est vrai que la fin a été précipitée et qu’on a bien du mal à se séparer d’autant de personnages interprétés par des acteurs/actrices talentueux. Mon avis perso est que Tyrion Lannister est le personnage le plus incroyable de la série. Pour la suite ce serait vraiment top de poursuivre l’aventure avec de nouvelles histoires sur les continents de Westeros, Essos, Sothoryos, ou sur ceux qu’il reste à découvrir et qu’Arya ne tardera pas à révéler.

      Répondre à Loïc
  • Oksana

    Tout d’abord merci pour ton travail dingue à chaque épisode terminé je viens ici pour m’assurer de ne rien avoir oublié. Je suis très peinée que la série soit terminée je pense que ça s’est terminé trop vite et qu’on aurait pu creuser l’affaire encore plus, ils pouvaient se le permettre ils ont des millions de fans et le budget (je pense) qui va avec. Ça fait vraiment bizarre de se dire qu’il n’y aura pas de suite ^^

    Répondre à Oksana
    • Marlène

      Hello, on aura (peut-être un jour) la suite des livres… et ils sont tellement riches que je pense que ce sera une autre manière de prolonger la « vie » des personnages et de l’univers.

      Je pense souvent aux acteurs, pour qui ça doit être très dur de quitter l’équipe avec qui ils travaillent depuis si longtemps. J’ai un ami dans ce milieu, il m’a toujours dit que c’était déjà très dur à la fin d’un tournage ponctuel de retrouver une vie « normale » après avoir passé 4-5 mois très intensifs, entouré de gens qui partagent les mêmes challenges, autour d’un même projet… alors là, je n’imagine même pas. Il faut être très solide dans sa tête et avoir construit quelque chose de solide à côté pour ne pas sombrer !

      Répondre à Marlène
  • Damien

    Un immense merci pour tous ces résumés qui ont complété le visionnage de ma série favorite avec beaucoup de précision, et histoire d’en rajouter une couche!

    Répondre à Damien
    • Marlène

      Hello Damien, merci beaucoup pour le message ! Je suis en train de reprendre la série depuis le début… et j’en profite pour refaire les résumés des premières saisons, qui étaient à l’époque beaucoup plus succincts, car je sais qu’il y a beaucoup de gens qui choisissent de découvrir Game Of Thrones a posteriori.

      Répondre à Marlène
  • Tigrouille

    Hello,
    merci pour ces différents résumés qui m’ont permis de ne pas omettre certains détails.
    C’est bien écrit et ça fait plaisir.
    Quand Tyrion retrouve ses ainés, on peut constater qu’à côté de ce tas de pierre c’est quand même très vide. Il y avait largement la place de survivre non ?
    Les trois antagonistes ont quand même été tués très rapidement dans cette saison, ça gâche toute l’intrigue et la pression qui a été accumulée les saisons précédentes.
    Je vois bien une suite ou plutôt des filers avec l’histoire d’Arya à l’Ouest, celle de Ver Gris à Naath ou pourquoi pas une renaissance de Daenerys. Drogon l’aurait amené dans un volcan ou autre, avec ou non une sorcière qui l’aurait ramené à la vie, plus destructrice que jamais. *_*

    PS : pourquoi « vient » et pas « venait » ?

    Répondre à Tigrouille
    • Marlène

      Hello, j’ai eu la même réaction en voyant Tyrion descendre dans les sous-sols. En plus, le fait qu’il arrive à s’y faufiler laisse entendre qu’en retirant quelques pierres, un homme/une femme de taille normale aurait également pu sortir.

      Et je suis d’accord quant à l’idée que le scénario ouvre la porte à une suite. J’y ai pensé au moment où Jon se questionne sur la légitimité de son acte et où Tyrion lui répond de « lui reposer la question dans 10 ans »… ce serait un bon point de départ pour imaginer un « 10 ans plus tard ».

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.