Fear The Walking Dead saison 1, épisode 1 : pilote


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 1 de Fear The Walking Dead saison 1. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers. Cet épisode pilote a été réalisé par Adam Davidson à partir d’un scénario de Robert Kirkman et Dave Erickson.

Fear The Walking Dead saison 1 épisode 1

Dans une église désaffectée

Los Angeles. Dans une église désaffectée, Nick Clark ouvre péniblement les yeux. En jean, débraillé, pieds nus, il se lève péniblement et part à la recherche de son amie Gloria. L’église est totalement déserte. Soudain, Nick entend un homme hurler. Il tombe soudain sur un corps ensanglanté dans une pièce et réalise qu’il a dû se passer quelque chose de grave dans l’église. Peu à peu, il se laisse gagner par l’angoisse et finit par saisir un objet en fer au sol, s’en servant comme d’une arme de fortune tandis qu’il poursuit son exploration de l’église.

Il tombe enfin sur Gloria, agenouillée au-dessus d’un corps inerte, ne portant qu’une culotte et un débardeur. Lâchant son arme, il l’interpelle mais lorsqu’elle se retourne, il découvre avec horreur qu’elle était en train de dévorer le cadavre à pleine dents, la bouche encore ensanglantée. Elle a un couteau nettement planté dans le cœur et malgré la plainte de Nick, qui gémit un « Gloria » affolé, elle commence à se diriger vers lui. Nick s’empresse alors de quitter les lieux par une fenêtre, courant comme un dératé dans la rue.

Dans sa panique, Nick n’a pas prêté attention à la circulation et après avoir été évité de justesse par un scooter, il se fait heurter de plein fouet par une voiture. Les passants s’amassent autour de lui tandis que des bruits de sirènes résonnent à l’arrière-plan. Nick est blessé mais conscient.

Fear The Walking Dead - Frank Dillane

Chez les Clark

Alicia Clark est dans la salle de bain. Un peu trop longtemps au goût de sa mère, qui ouvre la porte sans prévenir et l’informe qu’elle a encore 5 minutes pour se préparer, pas plus. Madison ramasse une pile de vêtements qui traîne dans une chambre vide et désordonnée, qu’on imagine aussitôt être celle de Nick. Pendant ce temps, dans la cuisine, son compagnon Travis tente de réparer un problème de plomberie sous l’évier. Il annonce qu’il y est parvenu lorsque le téléphone sonne.

Tous craignent la mauvaise nouvelle, Alicia s’approche vêtue d’une simple serviette et effectivement, ils apprennent que Nick a été hospitalisé.

A l’hôpital

Travis et Madison apprennent que Nick souffre de contusions et d’une côte cassée mais qu’il a eu de la chance. Le médecin est préoccupé mais Madison ne le laisse pas en placer une, demandant aussitôt si des tests toxicologiques ont été pratiqués. Elle semble connaître l’addiction de son fils à la drogue. Le médecin lui confirme que c’est le cas, que les tests étaient positifs mais refuse d’en dire plus car Nick est majeur. Il a dû alerter la police car le jeune homme divaguait, les témoins de la scène affirment que Nick s’est jeté au beau milieu de la circulation… Madison regrette qu’il les ait appelés.

« Il était défoncé », explique Madison. Le médecin explique qu’il a demandé une analyse psy et commente d’un air dépité à Travis « Elle ne m’écoute pas ». Il répond qu’elle l’a sûrement entendu malgré tout.

Dans la chambre de Nick, la police est en train de l’interroger mais il semble encore planer complètement. Il explique qu’il est parti faire un jogging… pieds nus parce que les Kényans courent pieds nus… Son témoignage parle de chair, de sang et de viscères à en croire les policiers… mais Nick répond qu’il ne sait pas ce que sont les viscères, obnubilé par le patient que l’on vient d’installer dans la chambre avec lui, un vieil homme inconscient. Ne semblant pas réaliser la gravité de son état, Nick ne fait que sourire. Il refuse d’aider la police en leur livrant le nom de son dealer.

Madison entre dans la chambre la première. Furieuse, elle ordonne aux policiers de partir avec une telle énergie qu’ils obtempèrent, non sans laisser leur carte à Travis qui paraît plus calme… et après avoir noté qu’ils pourraient poursuivre Nick en justice pour son comportement. Madison demande à son fils ce qui s’est passé, il répond que Los Angeles n’est pas une ville faite pour les piétons. Madison a peur qu’il ait tenté de se suicider en se jetant sous la voiture mais il la rassure en répondant que c’était juste un accident.

Madison veut lui réserver une chambre en désintoxication mais il répond qu’elle ne peut pas l’aider. Lorsque Travis tente d’intervenir, Nick insiste et lui dit « Toi en particulier, tu ne peux pas m’aider ». On comprend que les relations sont tendues entre le jeune homme et Travis, qui est le nouveau compagnon de sa mère et non le père de Nick. Nick demande à ce qu’on le laisse tranquille, à ce qu’on l’oublie… Ironiquement, Alicia note que c’est peut-être ce qu’ils devraient tous faire.

Une dispute éclate car elle aussi estime que Travis n’a pas à se mêler de la situation, Madison lui ordonne de retourner les attendre dans la voiture, Nick répète qu’il veut qu’on le laisse tranquille… Alicia finit par sortir, Travis la suit et elle lui glisse « Alors, content d’avoir emménagé ? ». Il profite d’être dehors pour prendre un appel de son ex-femme, Liza. Elle lui demande s’il compte toujours prendre leur fils Christopher pour le week-end comme c’était prévu.

Derrière, on entend Christopher crier « Je ne veux pas y aller », on comprend alors qu’il vit très mal la séparation de ses parents et n’a aucune envie d’accepter la nouvelle compagne de son père. Travis demande à parler à son fils et lui explique qu’il essaie de faire tout son possible pour reconstruire une famille. Chris répond qu’il n’est pas là pour soutenir Nick, qu’il ne le considérera jamais Nick faisant partie de la famille ou comme un frère, puis redonne le téléphone à sa mère. Travis finit par lui dire de le garder pour le week-end.

Il rejoint Madison qui quitte la chambre de son fils, elle culpabilise de devoir imposer cette situation à son nouveau compagnon mais il la rassure et se dit prêt à la soutenir. Elle explique qu’elle doit retourner au lycée pour aider des élèves à préparer leur dossier pour la fac (elle est conseillère d’orientation). Elle doit également trouver un centre de désintoxication pour Nick dont il ne soit pas blacklisté. Travis retourne dans la chambre de Nick tandis que Madison conduit Alicia au lycée. Elle est très tendue, les écouteurs dans les oreilles, et semble considérer Nick comme un cas désespéré tandis que Madison garde espoir.

Au lycée

Alicia passe les portiques de sécurité à l’entrée du lycée tandis que Madison échange quelques mots avec un homme présent pour accueillir les élèves, Artie, que l’on devine être le proviseur de l’établissement. Il explique que beaucoup d’élèves sont absents pour maladie, elle répond qu’elle ne risque rien car elle a reçu son vaccin contre la grippe. Il lui demande si tout va bien, elle répond qu’ils ont retrouvé Nick. « Tu dois être soulagée, commente-t-il ». Entendant la cloche sonner, elle hésite à entrer dans les détails et explique juste qu’il est à l’hôpital, que Travis est resté à ses côtés et qu’il faudra donc juste le remplacer pour ses cours (il est professeur dans le même lycée).

Un élève déclenche soudain l’alarme du portique de sécurité mais rentre néanmoins dans l’établissement. Madison lui fouille les poches et laisse entendre qu’il avait juste de l’argent sur lui… mais elle l’entraîne dans son bureau en lui disant qu’ils doivent parler et lui ordonne de sortir ce qu’il a dans la poche : un couteau. Elle lui demande ce qui se passe, il refuse de lui parler. Elle explique qu’elle pourrait l’exclure du lycée juste pour en avoir franchi le seuil avec une arme, que ce serait dommage car il travaille dur et a des chances d’aller à l’université.

Il la supplie de lui rendre le couteau et tient un discours assez désorganisé, disant par exemple : « Ils disent que ce n’est pas lié… » Il explique que dans cinq états, un virus semble se répandre, les médias ont l’air de dire que c’est une maladie mais il n’en croit rien et il portait un couteau pour se protéger. Madison lui répond que s’il y a un réel problème, les autorités en parleront. Il semble dubitatif.

Alicia rejoint les gradins au bord du terrain de sport où des élèves sont en train de réaliser une fresque sur le mur. Parmi eux, son copain. Il laisse entendre qu’Alicia est en train de sécher les cours mais que de toute façon, elle est meilleure que la prof.

Alicia Clark - Fear The Walking Dead
Alicia Clark – Fear The Walking Dead

A l’hôpital

Nick se réveille brutalement comme après un cauchemar. Il est hanté par ce qu’il croit avoir vu dans l’église. Travis lui explique que c’était à n’en pas douter le fruit d’une hallucination. Nick avoue qu’il aimerait le croire mais que ça ne ressemble en rien aux hallucinations qu’il a pu connaître à cause de la drogue. Il se dit qu’il est peut-être en train de perdre la tête. Il explique à Travis qu’il courait pour fuir ce qu’il avait vu dans l’église.

Travis lui demande alors de raconter. Nick réalise parfaitement que ce qu’il dit n’a aucun sens sur le plan rationnel mais avoue néanmoins qu’il était dans une église qui sert de point de rendez-vous aux drogués du coin. Il s’y trouvait avec son amie Gloria, qui était à ses côtés quand il s’est endormi. A son réveil, il raconte être descendu et avoir trouvé tout le monde mort dans l’église, avec du sang partout. Il explique avoir vu Gloria venir vers lui. « Qu’a-t-elle fait ? » demande Travis.

Lorsqu’il raconte ce qu’il a vu, on constate sans difficulté que Travis a du mal à le croire. Nick, avec beaucoup de lucidité, répond que si ce n’est pas réel, ça veut dire qu’une scène pareille a été entièrement inventée par son esprit et que dans ce cas, il est fou à lier. « J’ai toute ma tête », affirme-t-il. Travis semble en douter.

A la nuit tombée, près de l’église

Travis se rend près de l’église dont lui a parlé Nick. Le lieu semble fermé de l’extérieur mais il parvient à trouver une fenêtre ouverte, celle de toilettes hors d’usage, et il s’engouffre dans le bâtiment. Il se met à explorer les lieux muni d’une torche. Il ne trouve aucun cadavre et commence donc à croire que Nick a réellement eu une hallucination… jusqu’à ce qu’il voie des éclaboussures de sang sur un mur. En poursuivant son exploration des lieux, il découvre davantage de sang dans la nef.

A l’hôpital

Madison revient auprès de son fils, qui dort. Elle finit par fondre en larmes, assise dans la chaise qui jouxte son lit. Au petit matin, Travis la rejoint et la trouve endormie, la tête nichée dans le cou de son fils. Il la réveille doucement et elle déclare qu’elle a besoin d’un café. Alicia affiche le même air blasé que la veille, ne lâchant pas son smartphone. Travis part avec Madison et le frère et la sœur restent donc seuls dans la chambre.

Alicia pousse le plateau du petit-déjeuner vers lui et commence à le nourrir à la petite cuiller. Elle soutient qu’il est dingue mais quand sa mère n’est pas là, elle semble néanmoins avoir une certaine affection pour son frère. Nick lui dit « Je sais ce que tu penses. Que tu es parfaite et pas moi. Tu vas aller à l’université de Berkeley et moi, je me suis fait virer de ma fac pourrie« . Nick promet que son comportement va changer, elle semble avoir du mal à le croire mais il annonce qu’il est résolu à changer.

Pendant ce temps, Travis explique à Madison que quelque chose de grave a réellement dû se produire dans l’église. Elle rétorque « Je m’en fous ». Elle ne veut pas croire que les histoires de Nick sont vraies, qu’il a réellement vu un être humain dévorer un autre être humain. Travis répond qu’il y avait vraiment beaucoup de sang dans l’église. Selon Madison, ce n’est pas étonnant car c’est un repère pour les drogués, dans lequel il doit donc nécessairement se passer des choses sérieuses, des échanges de coups de poignard.

« Je veux aider », insiste Travis. Madison lui répond qu’il ne peut pas se servir du cas de Nick pour compenser la mauvaise relation qu’il a avec son propre fils, Christopher. Travis retourne auprès de Nick, qui lui annonce qu’il veut vraiment arrêter la drogue… et qu’à chaque fois qu’il le dit, il y croit profondément.

Fear The Walking Dead - Frank Dillane
Fear The Walking Dead – Frank Dillane

Au lycée

Alicia confie à son petit ami qu’elle n’a qu’une hâte : obtenir son diplôme et partir à Berkeley. Il tente de la pousser à se confier : « C’est encore à cause de ton frère ? Il va mieux ? ». Elle explique que de toute façon, il va recommencer comme avant dès qu’il sortira de l’hôpital.

Travis a repris son emploi de professeur d’anglais et parle de Jack London à ses élèves. L’un d’entre eux dort profondément. Travis le réveille et le questionne sur la raison pour laquelle les héros de l’histoire « Construire un feu » cherchent justement à faire du feu. Malgré son peu d’intérêt pour le sujet, l’élève finit par déclarer que c’est pour ne pas mourir. Madison, sur le pas de la porte, observe leurs interactions. Travis finit par conclure « Bonne analyse ». Il échange un regard complice avec sa compagne quand il la remarque puis elle s’éloigne et se dirige vers le bureau du proviseur.

Artie est en train d’écouter les professeurs pendant leurs cours grâce à une machine perfectionnée, il explique à Madison que c’est son stratagème pour évaluer chaque professeur.

On entend Travis suivre le cours de sa classe, expliquant qu’un « chien, c’est l’instinct ; un chien, c’est la nature »… et que la nature finit toujours par gagner.

A l’hôpital

Nick, bien réveillé, entend son voisin de lit qui semble s’étouffer. Il lui demande si ça va. Une infirmière entre alors dans la chambre et le rassure, expliquant qu’elle apporte les médicaments dont il a besoin… et qu’elle vient aussi pour lui. Elle lui tend un bassin pour qu’il aille aux toilettes, il réplique qu’il n’a pas envie… Très ironique, elle répond qu’elle sort son chien quand ELLE en a envie et pas l’inverse. Nick demande « Je suis le chien ? »

Il lui demande de lui détacher une main, expliquant que ce sera « plus facile et moins crade » et réclame un peu d’intimité. Elle obtempère… mais dès qu’elle sort, Nick tente de se détacher totalement et fait tomber le bassin en métal qui heurte bruyamment le sol… tandis que le patient du lit voisin fait un arrêt cardiaque. Aussitôt, c’est l’effervescence dans la chambre et l’équipe entreprend un massage cardiaque tandis que Nick, immobile sur son lit, assiste à la réanimation… puis à la mort du vieil homme. Profitant du fait que nul ne lui prête attention, il sort du lit, arrache ses perfusions et se rhabille rapidement.

Sans se faire repérer, il sort de la chambre, passe voler quelques médicaments à l’infirmerie et, boitant un peu, quitte l’hôpital, marchant au milieu de la route.

Madison est furieuse quand elle arrive à l’hôpital et découvre que son fils est parti. Elle ne comprend pas qu’on ait pu le laisser sortir dans son état et ordonne à l’infirmière d’appeler la police. Elle explique que Nick a 19 ans et qu’il a donc le droit de quitter l’hôpital de son plein gré s’il le souhaite.

Madison demande à Travis de le conduire sur les lieux où tout a commencé : dans l’église. Elle veut voir les choses de ses propres yeux, comme si elle voulait se convaincre que son fils est encore sain d’esprit. Alors qu’ils se dirigent en voiture vers l’église, on voit dans un parc qui jouxte la route un homme à la démarche étrange, au balancement caractéristique des personnes atteintes par l’étrange virus qui se propage dans le pays…

Dans l’église

Travis et Madison visitent l’église. Travis lui explique que ce qui se passe n’est pas de sa faute. Nick a des problèmes, Alicia n’en a pas. Parmi toutes les affaires éparpillées dans l’église, Madison trouve un exemplaire de Winesburg, Ohio appartenant à Nick (cette œuvre de Sherwood Anderson parle notamment d’isolement social). Jusqu’à l’intérieur du livre, elle trouve du matériel d’injection. Cette visite la bouleverse profondément.

Travis et Madison partent à la recherche de Nick et se tournent vers les amis qu’ils lui connaissent. Le jeune homme qu’ils rencontrent, Calvin, explique qu’il n’a pas vu Nick depuis un bon moment. Il leur propose de rentrer quelques instants. Travis tente de joindre son fils Christopher, qui est sur messagerie.

Pendant ce temps, Nick laisse un message à quelqu’un pour demander un coup de main car il n’a nulle part où aller. Ayant acheté un peu à manger, il va s’installer sous un pont.

A Venice Beach

Alicia attend son petit ami qui lui avait promis de l’accompagner pour voir un coucher de soleil et non seulement il n’est pas là mais il ne répond pas non plus à ses messages, elle finit par lui dire « Tu as intérêt à être mort ».

La nuit, à Los Angeles

Travis et Madison continuent à chercher Nick, qui ne semble pas vouloir qu’on le trouve très facilement. Ils se retrouvent bloqués sur la route par les embouteillages et au vu des sirènes et de la présence policière, il y a eu un accident. Un hélicoptère tourne autour de la zone, des gens crient dans des mégaphones et l’on entend des coups de feu.

Travis et Madison parviennent à se faufiler sur une voie parallèle pour échapper aux bouchons.

Au lycée

Le lendemain matin, le proviseur constate que beaucoup d’élèves manquent à l’appel. Des images de l’incident de la veille sur la route commencent à circuler et l’on y voit distinctement des gens à la démarche étrange se jeter sur les secours pour les mordre à pleines dents. Même des balles ne semblent pas parvenir à les atteindre. Travis réalise que c’est exactement ce qu’a décrit Nick mais a du mal à croire à ce qu’il voit « Soit il est encore traumatisé par l’accident, soit il est défoncé » commente-t-il.

Nick, justement, émerge du pont où il se cachait et tente de rappeler son ami pour obtenir de l’aide.

Alicia, quant à elle, ne prête aucune attention aux cours, elle tente une fois encore de joindre Matt, son petit ami, tout en regardant avec ses amis des images de l’accident de la veille et des attaques étranges. « Ce n’est pas réel, ça ne PEUT PAS être réel » commente la jeune fille, incrédule. Un message diffusé dans tout le lycée annonce que les cours sont suspendus, Madison récupère Alicia.

En sortant, elle croise le regard de l’élève à qui elle avait confisqué le couteau, qui lui jette un regard noir comme pour dire « Je vous avais prévenue que j’en avais besoin ».

Pendant ce temps, Nick entre dans un café et rejoint son ami… qui est précisément celui à qui Travis et Madison avaient parlé et qui avait prétendu ne rien savoir, Calvin. On réalise au fil de la conversation que le jeune homme est son dealer. Calvin explique que Travis et Madison se sont pointés chez ses parents, il a peur que Nick l’ait dénoncé. Nick lui jure qu’il n’a rien dit… et veut juste savoir ce qu’il lui a donné exactement et lui raconte ce qu’il a cru voir dans l’église. Il cherche à savoir si cette vision a pu être le fruit d’une hallucination liée au produit qu’il a pris.

Il réconforte Nick et celui-ci fond en larmes dans ses bras.

Travis et Madison continuent à arpenter la ville dans ses recoins les plus sordides où ils pensent que Nick peut se cacher. Le dealer de Nick le dépose justement en voiture dans un lieu désaffecté… mais soudain, une bagarre entre eux éclate, le dealer a un pistolet à la main, Nick essaie de lutter contre lui et le coup part, touchant le dealer en plein ventre. Calvin voulait tout simplement se débarrasser de son client pour éviter que Nick ne le dénonce.

Choqué, Nick fume une cigarette et sous l’effet du manque, il tremble de tous ses membres. C’est là que Travis et Madison le trouvent. Il explique que le dealer a tenté de le tuer, que le coup est parti et qu’il est mort. Travis et Madison ne comprennent rien à son discours décousu donc Travis et Madison se dirigent en voiture vers l’endroit où le drame est survenu. Travis déclare que c’était de la légitime défense.

Lorsqu’ils arrivent enfin sur place, ils voient la voiture mais le corps n’est plus là. Nick croit devenir fou à nouveau et tente d’expliquer désespérément qu’il n’a pas halluciné. Alors qu’ils repartent, à reculons dans un étroit tunnel, Travis voit soudain une silhouette, celle du dealer, qui avance droit vers eux avec un . Nick tente de les mettre en garde mais Travis et Madison sortent de la voiture, espérant aider le jeune homme couvert de sang.

Subitement, il tente de les attaquer. Nick a alors le réflexe salutaire de prendre le volant et de faire une marche arrière à toute allure. Travis et Madison s’écartent et la voiture heurte de plein fouet le dealer. Mais à l’horreur générale, il se relève, couvert de sang. Nick lui roule à nouveau dessus et tente de s’en débarrasser. Il est rejoint par Travis et Madison qui regardent le corps enfin immobile… mais après quelques minutes, le cadavre se remet à bouger, tournant vers eux des yeux bleus et une mâchoire défoncée.

Fear The Walking Dead
Fear The Walking Dead

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 1

    Episode 1 : Pilote
    Episode 2 : Si proches et pourtant si éloignés
    Episode 3 : Le chien
    Episode 4 : Ne pas disparaître
    Episode 5 : Cobalt
    Episode 6 : Un homme bien

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.