Fear The Walking Dead saison 4 épisode 2 | Un jour de plus dans le Diamant


Plongez ci-dessous dans le résumé détaillé de l’épisode 2 de la saison 4 de Fear The Walking Dead, écrit par Andrew Chambliss et Ian B. Goldberg et réalisé par Michael E. Satrazemis. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

N’hésitez pas à relire le résumé du premier épisode de la saison 4 pour vous remettre en tête les éléments importants de l’histoire.

Fear The Walking Dead saison 4 épisode 2

Un nouveau lieu d’accueil

Nous retrouvons les personnages principaux des trois premières saisons de Fear The Walking Dead et l’on replonge dans des événements passés, le but étant de comprendre ce qui a conduit au face à face entre Alicia et Althea dans l’épisode précédent.

On voit Alicia, Victor, Luciana et Nick en train de dormir, dans ce qui ressemble à une maison en bon état, baignée de soleil. Puis ils se réveillent et débutent leur routine matinale : Luciana sert un café à Nick, Strand enfile ses chaussures, Alicia boutonne sa chemise et va ouvrir le rideau. On découvre alors qu’elle ne se trouve pas dans une maison mais dans la loge d’un stade de base-ball transformé en lieu d’accueil. Des vêtements sèchent sur la balustrade d’une tribune, on voit nos réfugiés participant à la vie de la communauté.

Le titre de l’épisode fait référence au « diamant », nom que l’on donne au terrain de base-ball.

Madison observe l’horizon avec des jumelles tout en échangeant quelques mots avec une toute jeune fille, à qui elle demande des nouvelles de sa famille. Mais la petite ne veut pas en parler. Madison comprend ce silence et oriente la conversation vers des questions plus triviales afin de mettre la jeune fille à l’aise : celle-ci confie ainsi que sa matière préférée à l’école était la musique et que son plat préféré est la pizza, tandis qu’elle déteste les croquettes de saumon. Madison ne connaît même pas ce plat et la jeune fille explique qu’il s’agit d’un mélange de saumon, de mayonnaise, de chapelure et d’oignons. Voilà qui ne donne pas très envie !

Madison lui explique qu’il va sans doute lui falloir du temps pour s’habituer à la vie dans le stade, elle ajoute qu’elle va tout faire pour que la jeune fille trouve sa place mais qu’elle ne peut pas y arriver seule. Elle demande à la jeune adolescente de quel côté elle venait quand elle les a trouvés. La petite désigne une direction droit devant.

Charlie, la petite nouvelle du stade
Charlie, la petite nouvelle du stade

Aux abords du stade, les infectés rôdent…

Générique.

On découvre qu’il y a un potager dans le stade, du bétail et des poules se trouvent également sur les lieux… et l’on entend une voix s’exprimer dans un haut-parleur pour souhaiter un bon réveil et une bonne journée à tous les habitants. La voix rappelle que ça fait 365 jours que le stade est occupé par des habitants.

Victor retrouve Alicia, Nick et Luciana à la table du petit-déjeuner en apportant du sirop d’érable. Nick n’a pas l’air convaincu par cette trouvaille mais un homme – Cole – qui les rejoint à table souligne à quel point c’est rare de trouver « un bout de Vermont au Texas ». Madison n’étant pas à table, Alicia part à sa recherche et la découvre en train de construire un abri, elle explique qu’elle veut créer une chambre pour la petite avec qui elle était en train de discuter un peu plus tôt.

Répondant à une question d’Alicia, Madison explique qu’elle n’a dormi que deux ou trois heures. Puis elle relativise en rappelant qu’à une période, elle ne dormait pas beaucoup plus. Alicia rétorque qu’à l’époque, elle avait un meilleur humour. Elle tend à sa mère une tasse de café.

Nick est quant à lui en train de faire le jardin, le stade est pourvu d’un potager qui semble généreux. Ce faisant, il discute avec la petite fille qui lui pose une foule de questions : « Tu savais qu’il était mort à 27 ans ? Tu savais qu’on racontait qu’il avait vendu son âme au diable ? » Nick répond que c’est le thème de « Cross Road Blues » et on comprend que la conversation fait référence au guitariste et chanteur Robert Johnson.

La petite fille s’étonne de l’état déplorable des navets, qui ont l’air d’avoir été vomis par quelqu’un. « Ça te fera un légume de moins à manger », positive Nick. Elle répond qu’au contraire, elle aime ça et Nick la questionne sur son âge. Sans répondre, elle l’interroge sur les réserves de nourriture dont ils disposent et Nick la rassure en l’appelant par son prénom, Charlie : il lui dit qu’elle n’a plus à s’en faire pour ça. Ils produisent pratiquement assez de nourriture à l’intérieur du stade pour ne plus avoir besoin de sortir. Elle esquisse un léger sourire.

Pendant ce temps, Madison essaie de repérer sur une carte à quel endroit hypothétique pourrait bien se trouver la famille de Charlie, s’appuyant sur la direction donnée par l’enfant ainsi que sur l’origine du livre qu’elle possède, qui provient de la bibliothèque de Bartlett, une toute petite ville du Texas au nord d’Austin.

On réalise que Madison se prépare à sortir du stade avec un groupe de gens. Ils ont délimité un périmètre maximal pour leurs sorties et la zone où pourrait se trouver la famille de Charlie est hors périmètre. Par conséquent, le reste du groupe ne souhaite pas qu’une mission d’exploration soit lancée. Madison explique que c’est un cas particulier car la petite ne peut pas aller chercher ses proches seule. Un homme – Douglas – laisse entendre que les proches en question sont peut-être morts… mais Madison lui rappelle que de son côté, il a été sauvé bien que personne n’ait été à sa recherche. L’homme rétorque que lui se trouvait dans le périmètre.

Madison essaie de recueillir le soutien d’une autre femme, Vivian… et devant son absence de réaction, l’homme remet les clés d’un véhicule à Madison.

Sortie en territoire inconnu

La méthode pour sortir du stade de base-ball est bien rodée : les réfugiés lancent une balle chargée d’un explosif à l’extérieur. Lorsqu’elle éclate, la fumée attire l’attention des infectés qui se dirigent tous dans sa direction… ce qui donne l’opportunité aux réfugiés de sortir.

Strand surveille leurs mouvements quand Luciana l’interpelle et lui demande de venir donner un coup de main. Ils emportent des réserves de nourriture dans la voiture. Victor échange quelques mots tendus avec Cole, qui semble vouloir se joindre à leur groupe. Apparemment, Victor lui a confié la mission de faire le guet, il n’est donc pas question qu’il participe à l’expédition.

Nick interpelle Luciana, elle pense qu’il a changé d’avis et désire les accompagner mais ce n’est pas le cas : il indique simplement que la petite a besoin d’un autre livre ; sait-on jamais, peut-être qu’ils en trouveront un lors de leur sortie. Luciana lui suggère de venir les aider mais il répond qu’il doit s’occuper des navets, promet qu’il ne s’ennuie pas et l’embrasse en demandant au groupe de se montrer prudent.

Un homme s’empresse d’ouvrir la porte du stade pour laisser passer la voiture. Alors que celle-ci s’éloigne, Luciana note en regardant Nick dans le rétroviseur qu’il faudra bien qu’il sorte du stade un jour. Madison répond qu’il le fera mais que pour le moment, il a surtout besoin de se sentir en sécurité.

Madison tient le volant, Luciana s’occupe de la carte routière sur le siège passager, Alicia grignote des friandises données par Cole à l’arrière tandis que Victor regarde le paysage. Madison le taquine en lui suggérant d’aller prendre un verre avec Cole mais il répond qu’il ne boit qu’avec elle.

Soudain, on entend la voix de Nick dans le talkie-walkie, il demande s’ils sont toujours dans une zone où ils captent et l’on comprend que le périmètre défini sur la carte routière correspond à une zone où ils restent « à portée de voix » du stade. Nick explique qu’il a découvert le problème des navets : des charançons sont en train de dévorer les racines. Il va falloir tout déterrer. Luciana lui propose de chercher des pesticides mais ils semblent sortis de la zone où ça capte donc elle n’obtient pas de réponse.

Ils arrivent dans un village qui semble désert et se séparent en deux équipes : Luciana et Strand d’un côté, Alicia et Madison de l’autre (elle remontent toutes deux dans la voiture pour aller explorer une zone un peu plus éloignée).

Strand et Luciana entrent dans une boutique mais celle-ci a visiblement été dévalisée. Il ne reste plus rien, pas même des ampoules. Ils utilisent les talkie-walkies pour communiquer leurs découvertes à l’autre groupe, qui s’approche de grands cylindres, qui contenaient probablement du pétrole. Un grand drap portant le chiffre 457 flotte au sommet. Les deux femmes ignorent la signification de ce chiffre. Elles explorent prudemment la zone et découvrent les vestiges d’un camp rudimentaire qui semble avoir été brûlé. Madison imagine que c’est là que vivait Charlie.

Alicia demande à Strand si de leur côté, ils ont trouvé des survivants. Strand répond que ce n’est pas le cas et ajoute que, chose très étrange, ils n’ont pas croisé un seul infecté dans le village. Alicia ajoute qu’il en est de même pour elle et sa mère. Soudain, Madison repère une boîte de conserve ouverte dont le contenu paraît récent. Elle communique aussitôt sa découverte à Strand en expliquant qu’elle a trouvé la fin d’un repas et qu’il y a sûrement une personne seule dans les parages.

Strand ne peut que constater sa détermination et confie à Luciana qu’il ne comprend toujours pas pourquoi Madison lui est venue en aide au barrage alors qu’il l’avait trahie. Luciana lui suggère de poser la question directement à l’intéressée.

Pendant ce temps, dans le stade

Nick découvre Charlie qui semble jouer avec un talkie-walkie sur les marches. Il la rassure en lui disant que les membres du groupe viennent de partir pour une sortie, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. La petite fille répond que ce n’est pas une sortie ordinaire.

Nick lui explique qu’ils ne lui ont rien dit pour ne pas lui donner de faux espoirs mais que si sa famille est dehors, ils la trouveront forcément. Elle lui demande pourquoi il ne sort jamais et il explique qu’il se sent bien dans le stade. Puis il lui propose de l’aider avec ses navets en piteux état.

Retour dans le camp brûlé

Alicia demande à sa mère dans le talkie-walkie si elle trouve quelque chose de son côté mais alors que Madison s’apprête à répondre, une main lui pointe un revolver sur la tempe et elle se trouve nez à nez avec une femme blonde qui lui réclame ses clés. Madison semble parvenir à presser le bouton du talkie-walkie et le message passe bien car Strand et Luciana se mettent à courir à vive allure, alertés par ce signal silencieux.

Madison essaie de calmer son assaillante en lui expliquant qu’ils vivent dans un campement avec des murs solides, de la nourriture et des gens bien. Elle promet qu’elle dit la vérité et ajoute qu’ils viennent de recueillir une gamine qui prétend être du coin et qui s’appelle Charlie. Mais la femme répond qu’elle n’a pas d’enfant, elle semble extrêmement émue et demande à Madison de se taire puis essaie de la fouiller pour trouver les clés.

C’est alors qu’Alicia arrive avec le fusil… tandis que Strand et Luciana prennent la femme en sandwich de l’autre côté, armés eux aussi. Ainsi encerclée, elle s’enfuit vers un escalier qui mène au sommet de l’un des cylindres. Des couverts sont suspendus à l’escalier, un moyen sans doute de détecter les intrus car ils tintent dès que quelqu’un s’engage sur les marches.

Au sommet du cylindre, Alicia et Madison essaient de convaincre la femme de poser son arme et en signe de paix, Alicia dépose son propre fusil au sol. Mais en reculant, la femme bascule soudain à l’intérieur du cylindre et découvre aussitôt qu’il est rempli d’infectés. Madison se jette à ses côtés pour essayer de l’aider à lutter tandis qu’Alicia et Victor essaient de déverrouiller le réservoir de l’extérieur.

Fear The Walking Dead saison 4 épisode 2
Fear The Walking Dead saison 4 épisode 2

Ils finissent par y parvenir même si celui-ci est très rouillé et tout le contenu du réservoir s’évacue à l’extérieur. Ils se débarrassent des infectés qui restent avec une grande efficacité et Alicia est obligée de pénétrer à l’intérieur du cylindre pour tirer Madison in extremis des griffes d’un infecté.

Fear The Walking Dead saison 4 épisode 2
Fear The Walking Dead saison 4 épisode 2

Le soir venu, dans le camp dévasté, Luciana déniche une copie abîmée du Petit Prince… tandis que Strand demande à Madison pour qui au juste ils ont tous risqué leur vie comme ça. Madison réalise qu’elle ne connaît même pas le nom de la femme. Très gênée, celle-ci se présente comme étant Naomi et s’excuse, elle explique qu’elle n’avait pas l’intention de leur faire du mal.

Alicia est convaincue que quelqu’un a attiré les infectés dans la cuve et demande à Naomi si elle a une idée du coupable. Elle répond qu’elle n’est pas du coin, elle n’a passé qu’une seule nuit ici. Madison lui demande d’où elle vient et elle explique qu’elle a du mal à répondre à cette question car elle n’a cessé de voyager depuis le début de l’infection.

Soudain, des bruits inquiétants se font entendre. La zone ne semble pas sécurisée et le groupe décide de partir immédiatement.

La décision de Nick

Nick est en train de faire brûler les navets malades lorsqu’un bruit attire son attention. Il en parle à Douglas et Vivian, selon lui il faudrait sortir du stade pour essayer d’identifier l’origine de la musique. Peut-être que celle-ci explique pourquoi Madison et les autres ne sont toujours pas rentrés, que c’est un message qu’on essaie de leur adresser… Douglas comprend que Nick s’inquiète mais pour lui, il faut attendre et il est inutile d’agir à ce stade.

Nick Clark (Frank Dillane) - Fear The Walking Dead épisode 2 saison 4
Nick Clark (Frank Dillane) – Fear The Walking Dead épisode 2 saison 4

Nick se retrouve seul avec Charlie… et après un temps d’hésitation, c’est à la petite fille qu’il demande d’ouvrir le grand portail. Il a bien l’intention de sortir du stade, avec ou sans l’accord de Douglas. Nick met quelques instants à reprendre ses esprits et à rassembler son courage, il ne peut s’empêcher de repenser à l’énorme explosion du barrage…

Puis la voiture fonce en direction des infectés tandis que Charlie referme le portail et qu’il est saisi par des flashbacks de la scène du barrage, un souvenir que le distrait profondément de sa conduite au point qu’il panique et finit par foncer dans un poteau. Il s’en sort avec une blessure à la tête mais les infectés entourent la voiture.

Soudain, un coup de feu retentit et l’on découvre que quelqu’un est en train de les abattre à distance : c’est Cole, qui monte la garde depuis le stade. Il adresse un message à Nick en lui ordonnant de revenir immédiatement… et Nick sort de la voiture, semblant en état de choc. Il porte la main à son front et en découvrant du sang sur ses doigts, il s’immobilise, totalement pétrifié. C’est la voiture de Madison, revenant à grande vitesse, qui le sauve d’un infecté qui s’apprêtait à l’attaquer par derrière.

Quand Luciana lui demande ce qu’il fait, il répond ironiquement « Je fais une petite promenade ». Il demande ce qui leur est arrivé et les rejoint dans la voiture.

Une fois en sécurité dans le stade, Madison va trouver Charlie pour l’informer qu’ils n’ont pas retrouvé sa famille. Elle ne paraît pas surprise. Madison décide de lui poser une autre question : que s’est-il passé à son campement ? Qui l’a attaqué ? La petite fille reste muette.

De son côté, Naomi soigne la plaie que Nick a au front. Elle explique qu’elle était infirmière, d’abord aux urgences puis en soins intensifs. Madison vient les rejoindre et Nick annonce de son côté qu’il va aller retrouver Charlie. Il laisse Naomi en compagnie de sa mère.

Naomi paraît surprise qu’ils aient trouvé refuge dans un stade de base-ball, Madison lui explique qu’ils sont 47 à vivre sur place, 48 si elle décide de rester. Naomi paraît stupéfaite qu’on lui fasse une telle proposition alors qu’elle a tenu en joue Madison. Mais celle-ci répond qu’elle n’a pas tiré et que c’est le plus important, ils ont tous traversé des épreuves très difficiles, elle-même a failli perdre ses enfants mais ils ont fini par se retrouver et par construire cet endroit tous ensemble.

Naomi note qu’ils ne la connaissent pas. Sous-entendu : pourquoi lui ferait-on confiance ? Madison répond qu’elle ne les connaît pas non plus. Ils prennent tous un risque. Elle suggère à Naomi de réfléchir à sa décision en prenant une douche bien chaude… et là encore, la femme paraît stupéfaite d’un tel confort, même si Madison nuance en expliquant qu’il faut tourner le robinet à fond pour avoir de l’eau brûlante.

Pendant ce temps, Luciana monte la garde tandis que Cole, Strand et Douglas sont partis récupérer la voiture accidentée par Nick à l’extérieur du stade. Cole lui ordonne de tirer si les infectés s’approchent à moins de 15 mètres. Luciana et Cole en profitent pour discuter de l’attitude de Strand : « Il n’a pas l’air de vouloir me connaître », commente l’homme. « Je crois que c’est l’inverse », laisse entendre Luciana d’un ton espiègle.

Mais soudain, quelque chose attire l’attention de Luciana. Quelque chose de profondément anormal. « Vous devez rentrer ! Tout de suite ! » ordonne-t-elle aussitôt dans son talkie-walkie. Elle ajoute qu’ils doivent abandonner le pick-up immédiatement… et à peine a-t-elle fini sa phrase que des phares s’allument à l’arrière-plan. Des camions arrivent en grand nombre sur le parking et tout le monde se réfugie à l’intérieur du stade. Alicia ordonne à tous les occupants de s’armer.

Fear The Walking Dead épisode 2 saison 4
Fear The Walking Dead épisode 2 saison 4

Des Vautours autour du stade

Un homme sort d’une voiture (Ennis) et enfourche un vélo qu’il transportait à l’arrière du véhicule… puis allume de la musique et commence à faire du vélo dans le parking. Les infectés se mettent à le suivre tandis qu’une autre personne installe une rampe qui mène à un camion. Ennis entre dans le camion avec le vélo, les infectés le suivent, un homme referme le camion pour y emprisonner les infectés.

Un homme (Mel, le leader) sort tranquillement une chaise et s’installe pour contempler les alentours tandis qu’Ennis, qui a pu sortir du camion par un stratagème bien orchestré, trace un gros chiffre « 12 » sur le camion à la bombe.

Les habitants du stade observent toute la scène. « Vous avez bien choisi votre jour pour arriver », commente Strand à l’attention de Naomi.

Madison décide d’aller parlementer avec les arrivants afin de comprendre leurs intentions. Elle se dirige vers l’homme qui semble être le leader, Mel, et lui demande s’il y a un problème. « Tout va bien », répond-il, buvant tranquillement une bière. Il lui en propose une et elle rétorque qu’ils sont nombreux dans le stade… et armés.

Voilà un accueil charmant :) Madison indique qu’elle a vu ce que le groupe avait fait dans le campement près des cuves à pétrole. Elle a repéré un drapeau, dont elle pense désormais comprendre le sens.

« On a nettoyé leur bordel », explique l’homme. Mel explique qu’une soupape s’est coincée et que les cuves ont explosé. Madison veut savoir ce qu’ils désirent exactement. Mel explique qu’il veut simplement qu’ils écoutent. « Chez vous aussi, c’est le bordel. Des navets bons à jeter, à ce qu’il paraît », commente-t-il. Mel lui suggère de dire à Nick de vérifier les autres cultures car les charançons sont une vraie cochonnerie qui peut se propager partout. Madison paraît très étonnée que Mel connaisse le prénom de son fils… et soudain, Mel interpelle Charlie.

Tout le monde réalise l’origine de la trahison : c’est Charlie qui a contacté le groupe, sans doute avec le talkie-walkie avec lequel Nick l’avait surprise. Mel la félicite, s’excuse pour le retard en expliquant qu’ils ont dû dégager la route… mais lui indique qu’il y a de nouveaux disques dans le bus.

Nick semble avoir beaucoup de mal à digérer ce retournement de situation.

Mel glisse à Madison que c’est « une brave gamine », qu’ils l’ont trouvée il y a un moment ; elle a du nez pour dénicher les bons plans. « Elle a trouvé le jackpot, ici », note Mel. Il adresse un message clair à Madison et à son groupe : il sait que ce sont des gens bien, il sait exactement quel arsenal ils possèdent… mais selon lui, ce genre d’endroit, avec des réserves de nourriture, traverse des cycles… et en l’occurrence, ils arrivent à la fin d’un cycle. Il y a donc deux options : ils donnent ce qu’ils ont et peuvent même rejoindre le groupe… ou bien Mel attend qu’ils meurent tous pour récupérer leurs biens.

Il ajoute que ce n’est même pas une menace, c’est comme ça, c’est tout. Il tend la main à Madison mais celle-ci refuse de la serrer et elle répond qu’ils n’iront nulle part. Ils ne veulent pas reprendre cette vie sur les routes et ils estiment qu’on est bien mieux dans un endroit comme le stade.

Mel lui répond qu’ils n’ont rien vécu mais que les épreuves arriveront nécessairement… Il n’est pas trop tard pour changer d’avis.

Le lendemain, Nick découvre dans le potager que l’infection causée par les charançons semble effectivement être en train de s’étendre aux autres plantes… et dehors, le groupe de Mel monte toujours la garde. La nouvelle est difficile à encaisser.

Alicia voit Madison en train de continuer à construire l’abri qu’elle destinait au départ à Charlie.

Luciana, elle, décide de sortir du stade. Elle se dirige vers le bus où Charlie est montée la veille et pose à côté du bus l’exemplaire du Petit Prince qu’elle a trouvé lors de la sortie à l’extérieur. Charlie paraît triste.

Au présent, la confrontation

On découvre la suite de la confrontation survenue à la fin de l’épisode 1 de la saison 4 de Fear The Walking Dead. Nick, Alicia, Strand et Luciana ont obligé John, Morgan et Althea à se mettre à genoux. Lorsque Nick essaie de fouiller les affaires d’Althea, celle-ci se rebelle brutalement mais est vite remise en place.

Luciana revient soudain avec un drapeau qu’elle a trouvé dans le camion, et qui porte le chiffre « 51 ». Dans sa tête, tout se met en place : « Vous êtes avec eux », s’écrie-t-elle, reprochant à Althea, John et Morgan de faire partie du groupe de Mel. « Avec qui ? » demande Althea, l’air surprise.

« Les Vautours », répond Strand. « Je ne sais pas ce que c’est », nie Althea en leur suggérant de poser leurs armes pour qu’ils puissent discuter calmement. Elle veut savoir ce que les propriétaires du drapeau leur ont fait mais Alicia la remet en place : « C’est nous qui posons les questions ».

Althea nie avoir un quelconque lien avec le drapeau. Très bien, mais dans ce cas, Alicia veut savoir où elle a trouvé le drapeau en question. Ils montent tous ensemble dans le camion

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 4

  Episode 1 : Quelle est ton histoire ?
  Episode 2 : Un jour de plus dans le Diamant
  Episode 3 : Du bon à l’extérieur
  Episode 4 : Enterré
  Episode 5 : Laura
  Episode 6 : Au cas où
  Episode 7 : Le mauvais côté de votre situation actuelle
  Episode 8 : Personne n’est parti
… et 8 épisodes supplémentaires.

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.