Game Of Thrones saison 4, épisode 10 : Les enfants


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 10 de Game of Thrones saison 4, écrit par David Benioff & D.B. Weiss et réalisé par Alex Graves. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Game Of Thrones saison 4 épisode 10

Près du Mur

Jon franchit la porte du Mur donnant sur les terres sauvages du Nord et s’éloigne peu à peu. Les traces de la bataille de la veille sont encore bien présentes, notamment le corps d’un géant qui sert déjà de festin aux corbeaux. Jon se dirige vers le camp établi par Mance Rayder et à peine est-il entré sous les arbres qu’il est entouré de Sauvageons qui le menacent et le conduisent devant le Roi au-delà du Nord. Mance est très calme et note que Jon Snow a repris le manteau de la Garde de Nuit. Il le conduit dans sa tente et lui demande de s’expliquer sur sa trahison. Jon lui dit alors la vérité : que Qhorin Mimain avait orchestré sa propre mort afin que Jon s’infiltre au sein des Sauvageons pour les espionner. Mance le questionne ensuite sur Ygrid et Jon avoue avec une grande tristesse dans la voix qu’elle est morte lors de l’attaque de Châteaunoir. Le Roi propose alors de boire à sa mémoire et fait servir à Jon un breuvage qui suscite sa méfiance. Rayder le rassure en déclarant qu’il ne compte pas l’empoisonner et ils boivent ensemble… ce qui n’est pas du vin mais une boisson typique du Nord que Jon a du mal à apprécier.

Mance parle ensuite du géant qui est entré dans le passage vers l’autre côté du Mur. Jon explique qu’il est mort… et que son ami Grenn est mort lui aussi en luttant contre le géant. Mance Rayder raconte alors que ce géant était Mag le Puissant, considéré comme le Roi des géants et dernier héritier d’une lignée encore plus ancienne que les premiers hommes ayant peuplé Westeros. Jon répond que Grenn, lui, avait grandi dans une ferme. Les deux hommes boivent à la mémoire des deux disparus, Mance portant un toast à « Mag et Grenn » et Jon à « Grenn et Mag ». Puis ils en viennent aux choses sérieuses.

Jon Snow et Mance Rayder - Game Of Thrones
Jon Snow et Mance Rayder

Jon explique qu’il a été envoyé par la Garde de Nuit pour négocier avec Mance… et demander qu’il rentre chez lui avec son armée. Mais Mance n’est pas dupe et même si Jon continue à affirmer que mille hommes de la Garde de Nuit sont présents à Châteaunoir, le Roi au-delà du Mur joue cartes sur table. Il déclare que selon lui, la Garde a utilisé une grande partie de ses réserves en munitions et n’a plus que quelques dizaines d’hommes. Mance révèle aussi qu’il a envoyé 400 hommes à l’assaut du Mur un peu plus loin, qui le franchiront sans doute très vite et attaqueront alors Châteaunoir par l’autre côté. Il explique que le but de cette attaque n’est pas de prendre le contrôle des terres situées plus au Sud mais simplement de fuir l’avancée des Marcheurs Blancs en se réfugiant de l’autre côté du Mur. Mance demande donc à Jon Snow qu’on leur ouvre la porte afin qu’ils puissent se mettre en sécurité. Si la Garde refuse, il lancera simplement son attaque comme prévu… mais il aimerait éviter un bain de sang.

Mance surprend Jon en train de regarder un couteau présent dans la tente et comprend que l’homme est en fait venu le tuer. Il laisse entendre à Jon qu’il aurait le temps de le faire mais qu’il n’en sortirait pas vivant ensuite. Quelque peu abasourdi, Mance s’étonne que Jon soit prêt à tuer un homme qui lui a fait une offre de paix, l’a accueilli dans sa tente en lui offrant à boire. Mais ils n’ont pas le temps de poursuivre la discussion. On entend des bruits à l’extérieur, ils sortent de la tente, les gardes de Mance surveillant Jon de près. Mance pense initialement qu’il s’agit d’une attaque de la Garde de Nuit mais Jon a l’air aussi surpris que lui et explique que ce n’est pas le cas. Il avoue même la vérité à Mance : effectivement, ils n’ont pas assez d’hommes pour réagir face aux Sauvageons.

Un bataillon impressionnant de cavaliers déboule alors en direction de la forêt, tuant tous les Sauvageons sur son passage et se divisant en deux pour encercler complètement le campement. Lorsque la panique se dissipe, Mance et Jon voient s’avancer Stannis Baratheon et Davos Mervault. Comprenant qu’il a perdu, Mance jette ses armes au sol et se rend. Il reconnaît qu’il n’a pas la moindre idée de l’identité de l’homme qui se trouve face à lui, Davos le présente donc comme le véritable Roi des Sept Couronnes, Stannis Baratheon. Mance remarque qu’ils ne se trouvent pas dans les « Sept Couronnes » au moment présent. Stannis tente de le contraindre à s’agenouiller devant lui comme on le fait devant un Roi mais Mance rétorque qu’il est un homme libre et qu’il ne manifestera pas cette soumission.

C’est alors que Davos remarque Jon Snow… et s’étonne de voir un homme de la Garde de Nuit, seul de ce côté du Mur. Jon Snow révèle alors sa véritable identité, annonçant qu’il est le fils de Ned Stark et qu’il sait que Stannis est le véritable Roi car Ned est justement mort en défendant cette théorie. Stannis décrit Eddard Stark comme un homme d’honneur et demande à Jon ce que Ned aurait fait selon lui de Mance Rayder. Jon répond que son père aurait fait preuve de clémence. Il explique que Mance aurait pu le tuer ou le torturer, qu’il en a eu maintes fois l’occasion mais ne l’a jamais fait. Il suggère donc de lui laisser la vie sauve et de l’emmener simplement comme prisonnier. Stannis l’écoute. Avant qu’ils ne rentrent à Châteaunoir, Jon insiste pour que l’homme fasse brûler tous les cadavres, mesure de protection indispensable contre les Marcheurs Blancs.

A Châteaunoir, on organise un grand bûcher funéraire pour brûler les corps de ceux qui ont succombé lors de l’attaque. Stannis, Davos, Selyse et Shôren assistent à l’événement. Le mestre Aemon préside la cérémonie, saluant la bravoure des disparus et invitant tous les survivants à perpétuer leur mémoire. Tous récitent en chœur la traditionnelle phrase « Et maintenant, leur garde est terminée » puis Samwell aide Aemon à mettre le feu au bûcher, chacun se passant ensuite la torche pour en allumer tous les côtés. Alors que le bûcher s’embrase, Jon Snow croise le regard de Mélisandre qui se trouve face à lui, de l’autre côté… Elle le dévisage fixement.

Jon se rend ensuite dans la pièce où Tormund, capturé, est retenu prisonnier. Il veut savoir s’il y a des paroles funéraires particulières à prononcer lorsqu’ils brûleront les corps des Sauvageons. Tormund laisse entendre qu’ils ne croient pas à la réincarnation de l’autre côté du Mur. L’homme demande pourquoi Aemon l’a soigné et pense qu’on lui réserve une mort horrible. Jon lui explique que le mestre a fait le serment de soigner tout le monde, y compris les ennemis si nécessaire. Tormund lui demande s’il aimait Ygrid et lorsque Jon admet que c’était le cas, Tormund déclare qu’Ygrid l’aimait aussi. Il demande si elle l’a dit clairement. Tormund répond avec humour qu’il le sait parce qu’elle n’arrêtait pas de répéter qu’elle allait le tuer… Sa colère face à la trahison de Jon était à la hauteur de l’amour qu’elle lui portait. Tormund ajoute qu’Ygrid appartenait au Nord, au « vrai Nord »… laissant entendre que son corps doit reposer là-bas. Jon emmène alors le cadavre de celle qui l’a aimée de l’autre côté du Mur, seul, et dresse un bûcher funéraire près d’un arbre sacré. Lorsqu’il y met le feu, il se laisse un instant gagner par sa douleur, avant de retourner vers Châteaunoir.

Bien au-delà du Mur, à l’extrême Nord du continent

Bran, Hodor, Jojen et Meera ont atteint des contrées situées très au nord de Westeros. Jojen est à bout de forces et doit s’appuyer sur un bâton pour avancer. Il refuse cependant de s’arrêter lorsque Meera le lui propose mais finit par s’écrouler dans la neige quelques mètres plus loin. Meera tente de l’enjoindre à se relever… et Bran, arrivé au sommet d’un promontoire rocheux, découvre le barral qu’il a vu dans sa vision : l’arbre sacré n’est pas totalement recouvert de neige et une lumière chaude se diffuse autour de lui, formant un spectacle magnifique qu’ils admirent tous. Pour rejoindre le pied de l’arbre, ils doivent traverser une étendue de neige. Mais alors qu’ils s’y engagent, une main squelettique jaillit du sol, s’emparant de la cheville de Jojen et essayant de le tirer sous la glace.

Meera tente de défendre son frère tandis qu’Hodor se laisse déborder par d’autres cadavres ressuscités sans savoir comment réagir. Ces zombies sont bien différents de ceux que l’on a pu voir jusqu’à présent : ils sont rapides et squelettiques, armés et habiles. Pour sauver Hodor, Bran s’introduit dans son esprit et amène l’homme à lutter contre les squelettes, avec l’aide précieuse du loup Été. Mais plus ils en éliminent, plus d’autres squelettes surgissent.

Meera Reed luttant contre un squelette - Game Of Thrones
Meera Reed luttant contre un squelette dans Game Of Thrones saison 4 épisode 10

Soudain, des boules de feu jaillissent en direction des squelettes, les éliminant. Une curieuse petite fille à l’apparence étrange apparaît et demande au groupe de la suivre pour se mettre à l’abri. Malheureusement, il est trop tard pour Jojen : l’un des squelettes a réussi à le poignarder à de multiples reprises et il est en train d’agoniser. Meera est bouleversée et reste auprès de son frère malgré le danger. La petite fille la pousse à abandonner son frère pour avoir la vie sauve… et Jojen lui donne le même ordre. En larmes, Meera se force alors à trancher la gorge de son frère pour lui offrir une mort rapide. Puis elle rejoint Bran et Hodor vers le dessous de l’arbre sacré, où se trouve l’entrée d’une grotte. La petite fille lance une ultime boule de feu sur le corps de Jojen afin de lui éviter d’être ressuscité par les Marcheurs Blancs, puis ils pénètrent tous dans la grotte, poursuivis par des squelettes qui se désintègrent en tentant d’entrer.

La petite fille explique alors qu’ils sont ici protégés, que le pouvoir qui anime les squelettes disparaît sous cet arbre. Elle se présente aussi comme appartenant aux Enfants de la Forêt, un groupe de créatures surnaturelles existant depuis bien plus longtemps que les Premiers Hommes. Ce sont ces « Enfants » qui ont sculpté des visages dans l’écorce des barrals et poussé les Premiers Hommes tourner leur foi vers les Anciens Dieux.

La petite fille les mène au plus profond de la grotte, serpentant entre les racines de l’arbre, où ils sont observés par d’autres enfants sur leur passage. Bran repère la Corneille à Trois Yeux. Ils finissent par arriver dans une « salle » naturelle aux plafonds très hauts. Son sol est jonché d’os, de crânes… et, en hauteur, se trouve un très vieil homme, installé au milieu des racines. Hodor pose Bran au sol et c’est en rampant qu’il s’approche de l’homme. Il lui demande si c’est lui, la Corneille à Trois Yeux. L’homme explique que c’est le cas et qu’il a la capacité d’adopter plusieurs formes, la véritable étant celle qu’il leur présente ce jour là. Il explique à Meera qu’elle ne doit pas culpabiliser de la mort de son frère car Jojen savait depuis le début grâce à son don de voyance qu’il allait mourir au cours du voyage… mais il a néanmoins choisi d’aider Bran à atteindre son objectif. L’homme explique qu’il les a observés tout au long de leur vie. Il ajoute que si Jojen a aidé Bran à venir jusqu’ici, c’est pour qu’il puisse retrouver ce qu’il a perdu. Bran, plein d’espoir, demande alors s’il va retrouver l’usage de ses jambes. Le vieil homme répond qu’il ne remarchera jamais… mais qu’il pourra voler.

La Corneille à Trois Yeux
La Corneille à Trois Yeux

A Meereen

Daenerys Targaryen tient son audience habituelle au cours de laquelle elle reçoit les doléances de ses sujets. Le premier homme à se présenter s’appelle Fennesz. Il commence par s’exprimer en haut valyrien avant d’adopter la Langue Commune qu’il maîtrise à la perfection. Il explique qu’avant l’arrivée de la khaleesi, il enseignait les langues et l’histoire aux enfants de son maître, Mighdal. Il leur a notamment appris l’histoire des Targaryen et la fille de Mighdal, Calla, 7 ans, nourrit depuis une grande admiration pour Daenerys. Mais depuis que Fennesz a été libéré, plus rien ne va : il a perdu son emploi, dû se réfugier dans les abris prévus pour les esclaves libérés. En effet, si Mighdal le gardait chez lui, il risquait des représailles compte tenu des nouvelles lois.

Fennesz explique que la vie n’est pas aisée dans les abris pour les vieux esclaves, qui sont pris à parti et volés par les plus jeunes. Daenerys déclare que ses Immaculés feront revenir l’ordre mais ce n’est pas ce que l’homme souhaite : il demande à revenir au service de Mighdal. Il explique que le système créé par Daenerys est sans doute très bien pour les jeunes mais que les vieux esclaves comme lui, qui ont connu une vie de servitude, ne peuvent s’y accoutumer car ils ont perdu tous leurs repères et sont trop vieux pour se lancer dans une autre activité. Daenerys paraît choquée qu’il soit prêt à retrouver cette vie là mais il insiste, déclarant qu’il n’est pas le seul dans cette situation. La Reine admet alors que lui offrir la liberté, c’est aussi lui permettre d’avoir un libre arbitre… et donc de choisir son destin. Elle l’autorise donc à signer un contrat de travail d’un an avec Mighdal.

Une fois Fennesz parti, Barristan Selmy glisse à la Reine que c’est une brèche dans laquelle les esclavagistes ne manqueront pas de s’engouffrer, faisant signer des contrats à leurs anciens esclaves et leur redonnant le même statut qu’avant mais sous un autre nom…

Entre ensuite un berger qui porte avec difficulté un gros paquet. Il s’approche, très hésitant, explique qu’il ne comprend pas la Langue Commune. Missandei, qui est devenue l’interprète de Daenerys, fait donc la traduction. L’homme, bouleversé et choqué, explique avoir vu une « ombre avec des ailes » qui a surgi… attaquant non pas une chèvre comme cela s’était produit… mais sa propre fille, Zalla, 3 ans. Le dragon (Drogon) l’a littéralement calcinée jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que des os. L’homme ouvre le paquet, révélant le corps brûlé de sa petite fille.

Daenerys est elle aussi très choquée et comprend qu’il faut trouver une solution pour protéger la population de ses dragons qui ont désormais bien grandi. Elle évoque le sujet avec Missandei et Ver Gris. Ce dernier lui apprend que Drogon a été vu pour la dernière fois survolant les falaises trois jours plus tôt mais est depuis introuvable. Daenerys leur demande de l’accompagner dans les catacombes de Meereen. Elle décide d’y enchaîner ses deux autres dragons, Rhaegal et Viserion, car elle ne peut plus les contrôler. Elle profite qu’ils soient en train de manger pour leur passer de lourdes chaînes autour du cou puis quitte les catacombes tandis que les dragons crient pour l’appeler à l’aide, réalisant qu’ils sont attachés.

A Port-Réal

Gregor Clegane, gravement blessé, a été transporté dans le laboratoire du grand mestre Pycelle. Cersei est à ses côtés. Il s’avère que l’homme a été extrêmement touché sur le côté droit du torse… et qu’Oberyn avait enduit sa lance de poison, si bien que Clegane est en train d’agoniser. Pycelle pense qu’il est désormais impossible de sauver le guerrier… mais Qyburn laisse entendre que c’est possible, en ayant recours à des méthodes moins orthodoxes. Pycelle s’emporte, rappelant à Qyburn que ce sont ses « méthodes peu orthodoxes » qui lui ont valu de perdre son titre de mestre. Mais Cersei, visiblement déterminée à sauver La Montagne, lui ordonne de quitter le laboratoire. Pycelle, choqué, remarque que c’est SON laboratoire. La Reine rétorque « Plus maintenant » et le vieil homme sort, furieux.

Qyburn prépare toutes sortes d’instruments qui visent visiblement à pomper le poison hors du corps de Clegane. Il déclare à Cersei que s’il en croit son travail passé, il a des chances de sauver le guerrier… mais prévient Cersei que le procédé risque de le « changer », sans en dire plus. Cersei demande avec intérêt si ça le laissera affaibli et quand Qyburn répond « Oh non », elle semble satisfaite et le laisse à ses activités.

Qyburn s'apprête à soigner La Montagne
Qyburn s'apprête à « soigner » La Montagne

La Reine rejoint ensuite son père et tente une fois de plus de le faire changer d’avis sur son mariage avec Loras Tyrell. Mais Tywin reste inflexible. Cersei explique alors que ce qui la préoccupe n’est pas tant Loras mais le fait qu’elle devra partir pour Hautjardin, laissant ainsi son fils Tommen seul à Port-Réal, à la merci des machinations de Tywin et de Margaery. Elle a déjà perdu son fils Joffrey, Myrcella a été envoyée à Dorne, il ne lui reste que Tommen et elle supplie Tywin de ne pas l’éloigner de son fils. Elle révèle même que lorsqu’il est arrivé pour secourir Port-Réal lors de la bataille de la Néra, elle s’apprêtait à empoisonner Tommen, c’est dire si elle est prête à tout pour ne pas en être séparée.

Voyant que Tywin ne change pas d’avis, Cersei abat alors sa dernière carte : elle menace de révéler « la vérité » à tout le monde, détruisant la famille Lannister à jamais. Tywin ne semble pas comprendre. Cersei déclare qu’il est tellement obnubilé par ses stratagèmes qu’il ne voit même pas ce qui se passe au sein de sa propre famille, entre ses propres enfants. Elle annonce alors que les rumeurs sont vraies : elle couche bien avec son propre frère Jaime… et les enfants que tout le monde croit être ceux de Robert sont en réalité les siens. Tywin, d’abord incrédule, reste sans voix. Cersei déclare que s’il ne renonce pas à lui faire épouser Loras Tyrell, elle rendra la nouvelle publique. Elle le laisse seul et choqué puis part à la recherche de Jaime.

Lorsqu’elle finit par le rejoindre, Jaime lui reproche son acharnement à vouloir la mort de Tyrion. Elle rétorque qu’il a causé celle de leur mère. Jaime est étonné qu’elle en veuille autant à Tyrion pour ce décès, dont il n’est pas responsable, n’étant qu’un bébé à l’époque. Cersei rétorque froidement qu’on ne choisit pas non plus d’avoir une maladie mais qu’on fait pourtant tout pour l’éradiquer. Il tente de lui faire admettre qu’ils font partie de la même famille, en vain. La Reine annonce ensuite à Jaime qu’elle a tout dit à Tywin. Il reste stupéfait et lui demande comment a réagi Tywin en apprenant leur relation… mais sans le laisser poursuivre, elle décrète qu’elle ne veut plus parler de leur père… et commence à embrasser Jaime. Elle déclare qu’elle l’a choisi et qu’elle se fiche désormais de ce que peuvent penser les autres. Ils finissent par faire l’amour sur la table.

Cette nuit là, sa dernière avant sa décapitation, Tyrion est réveillé par les grincements de la porte de sa cellule. Elle s’ouvre, laissant entrer Jaime Lannister qui annonce qu’il a concocté avec l’aide de Varys un plan pour que Tyrion puisse s’échapper. Il le mène jusqu’à un escalier, lui ordonne de monter puis de frapper deux fois deux coups à la porte. Varys viendra alors lui ouvrir et le conduira jusqu’au port où il pourra embarquer sur un bateau en direction des Cités libres. C’est avec tendresse que les deux frères se serrent dans les bras pour se dire adieu. Mais lorsque Jaime disparaît, Tyrion décide d’attendre avant de rejoindre Varys… et d’aller régler ses comptes une bonne fois pour toutes avec son père.

Il emprunte donc les passages secrets du donjon jusqu’aux appartements de la Main du Roi et pénètre dans la chambre. Il aperçoit alors une femme nue couchée dans le lit de Tywin. Croyant que c’est Tywin qui revient dans la chambre, elle l’appelle « mon lion » et Tyrion découvre alors avec horreur qu’il s’agit de Shae… La prostituée donne à son père le même surnom qu’elle lui donnait et couche désormais sans scrupule avec Tywin. Lorsque Shae découvre Tyrion dans la pièce, elle s’empare aussitôt d’un couteau. Tyrion se jette sur elle, parvient à la désarmer et l’étrangle avec son collier. Un collier qu’il lui avait lui-même offert peu avant son mariage avec Sansa. Elle perd connaissance et il continue à serrer jusqu’à être certain qu’elle soit morte, triste et choqué d’une telle trahison. Il s’excuse même de l’avoir tuée… mais en relevant la tête, il voit accrochées au mur différentes armes, dont l’arbalète de Joffrey, ce qui lui rappelle son idée première en pénétrant ici.

Tyrion étrangle Shae
Tyrion étrangle Shae

Il charge l’arbalète puis se dirige vers les toilettes où se trouve Tywin et surprend son père assis sur son pot de chambre. Tyrion le menace de l’arbalète et son père lui demande de se calmer. Il devine que c’est Jaime qui l’a aidé à sortir de sa cellule et propose qu’ils aillent tranquillement discuter dans ses appartements… plutôt que dans la position humiliante où il se trouve. Mais Tyrion ne le lâche pas et commence à régler ses comptes, déclarant que Tywin a toujours voulu le voir mourir. L’homme rétorque que c’est vrai mais que Tyrion s’est accroché… et qu’il ne l’aurait pas laissé se faire décapiter quoi qu’il arrive.

Tyrion annonce qu’il a tué Shae et Tywin commente que ce n’est pas grave car c’était une simple prostituée. Furieux, Tyrion déclare que si Tywin répète une seule fois le mot « prostituée », il le tuera. L’homme prend la menace à la légère, persuadé que son fils n’osera pas lui tirer dessus… et notant avec humour qu’il ne va quand même pas le tuer sur les toilettes. Il demande à nouveau à son fils de le laisser finir ses besoins, afin qu’ils aillent poursuivre leur discussion dans la chambre. Tyrion refuse, expliquant que le corps de Shae s’y trouve. « Tu as peur d’une pute morte ? » ironise Tywin. Avant qu’il ait le temps de réagir, Tyrion lui tire dessus une première fois. Tywin en reste stupéfait et, sous l’effet de la colère, renie son fils, déclarant qu’il ne l’a jamais considéré comme son enfant. Tyrion recharge alors l’arbalète, lui répète « Je suis ton fils et je l’ai toujours été », avant de viser Tywin en plein cœur.

Puis il abandonne l’arbalète sur place et retrouve Varys. Voyant Tyrion, Varys comprend aussitôt qu’il s’est passé quelque chose de grave et s’empresse de le conduire au port. Le Lutin se dissimule dans un container chargé sur le bateau. C’est alors que les cloches de Port-Réal se mettent à sonner. Varys réalise que la situation est plus grave qu’il n’y paraît, les cloches sonnant uniquement pour un événement très sérieux. Il comprend qu’il ne pourra pas rentrer dans la ville sans être inquiété et décide donc d’embarquer lui aussi sur le bateau, qui appareille en direction d’Essos.

Dans le val d’Arryn

Brienne de Torth et Podrick Payne se réveillent et découvrent que leurs chevaux ont disparu, ayant sans doute réussi à se détacher durant la nuit. Ils doivent donc parcourir à pied les derniers kilomètres qui les séparent de la Porte Sanglante marquant l’entrée du val d’Arryn. C’est alors qu’ils tombent nez à nez avec Arya Stark. Elle s’entraîne au maniement de l’épée pendant que Sandor Clegane est allé faire ses besoins. Méfiante, Arya engage la conversation avec Brienne qui ne l’a pas reconnue. Elles échangent sur le fait d’être une femme et de se battre malgré tout et il s’avère que Brienne a connu un peu le même parcours qu’Arya : on ne prenait pas au sérieux ses désirs de manier l’épée… jusqu’au jour où on lui a dit « Si tu tiens à te battre, autant le faire correctement » (c’est dans cet esprit que Ned Stark avait engagé Syrio Forel pour donner des leçons à Arya).

Soudain, Sandor revient et Podrick le reconnaît instantanément. Brienne regarde à nouveau la petite fille et réalise qu’il s’agit d’Arya. Elle explique alors qui elle est, qu’elle a prêté serment à Catelyn Stark mais n’a pas pu la protéger car elle était occupée à reconduire Jaime Lannister à Port-Réal, elle explique qu’elle veut emmener Arya dans un endroit où elle sera en sécurité. Mais Sandor Clegane se révèle étonnamment protecteur vis-à-vis de la petite fille, même s’il sait qu’il n’obtiendra plus de rançon. Il paraît évident qu’il s’est attaché à Arya. Il remarque aussitôt que l’épée de Brienne porte « l’or des Lannister » et soupçonne la femme de travailler pour eux, ignorant à quel point Jaime Lannister a changé. Brienne reconnaît que c’est Jaime qui lui a donné l’épée et propose de nouveau à Arya de venir avec elle.

Sandor déclare que personne ne peut désormais prétendre assurer la sécurité d’Arya car sa seule parente influente, Lysa Arryn, est décédée, tout comme le reste de sa famille et l’armée de son père. Un combat à l’épée s’engage entre Sandor et Brienne, ils se désarment mutuellement et continuent à se battre à coups de poing et de pied. Brienne finit par avoir le dessus en mordant Sandor et en le poussant dans un petit ravin. Profitant du chaos, Arya leur a échappé et alors que Brienne et Podrick la cherchent, elle se glisse discrètement auprès de Sandor qui est étendu à flanc de colline, en piteux état. Il avoue qu’à moins qu’un mestre se cache derrière les rochers, il va mourir. Il tente alors de convaincre Arya de le tuer pour lui épargner la souffrance.

Dans un premier temps, il essaie de provoquer sa colère pour qu’elle le tue par fureur : il lui rappelle qu’il a tué Micah, le garçon boucher, et donne des détails sanglants sur le meurtre ; il déclare qu’il aurait dû violer Sansa au lieu de la secourir. Mais Arya ne bouge pas, le regardant silencieusement. Il finit par la supplier de le tuer, lui rappelant qu’il lui a appris à viser le cœur. Elle se lève, avance calmement vers lui, lui prend la bourse dans laquelle il gardait un peu d’argent et s’éloigne, le laissant à sa longue agonie tandis qu’il lui hurle de venir l’achever.

Agonie de Sandor Clegane
Agonie de Sandor Clegane

Ayant récupéré son cheval, Arya fonce vers la côte et arrive sur un port où des bateaux sont en train d’être chargés, prêts à appareiller. Elle demande au capitaine s’il peut la conduire dans le Nord, près du Mur (elle espère sans doute rejoindre Jon Snow) mais il refuse, même en échange d’un paiement. Il explique qu’il rentre chez lui, dans la Cité Libre de Braavos. Arya se souvient alors des propos de Jaqen H’ghar, qui lui avait remis une pièce en lui ordonnant de la présenter à un homme de Braavos si elle voulait un jour le retrouver. Elle sort donc ladite pièce et le capitaine paraît stupéfait. Elle déclare alors « Valar morghulis » comme Jaqen le lui avait appris et l’homme répond « Valar dohaeris ». Il accepte avec plaisir de la faire monter à bord du bateau. Un peu plus tard, on voit Arya à la proue tandis que le bateau fend les flots en direction de Braavos.

Tous les résumés de Game Of Thrones saison 4

   Episode 1 : Deux épées.
   Episode 2 : Le Lion et la Rose.
   Episode 3 : Briseuse de chaînes.
   Episode 4 : Féale.
   Episode 5 : Premier du nom.
   Episode 6 : Les lois des dieux et des hommes.
   Episode 7 : L’oiseau moqueur.
   Episode 8 : La Montagne et la Vipère.
   Episode 9 : Les Veilleurs au rempart.
   Episode 10 : Les enfants.

Lisez aussi le résumé détaillé de la saison 4 de Game Of Thrones pour une vision plus synthétique des principaux événements !

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Game Of Thrones


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.