Game Of Thrones saison 6, épisode 4 : Le livre de l’étranger


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 4 de Game Of Thrones, saison 6, écrit par David Benioff et D.B. Weiss et réalisé par Daniel Sackheim. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Game Of Thrones saison 6 épisode 4

A Châteaunoir

Jon Snow se prépare à quitter Châteaunoir. Edd le questionne sur ce qu’il compte faire et Jon explique qu’il envisage de descendre plus au Sud, pour « se réchauffer ». Edd tente de le dissuader, lui rappelant qu’ils étaient ensemble à Durlieu et que Jon a vu ce qui les guette : les Autres, les Marcheurs Blancs, vont quoi qu’il arrive avancer vers le Mur. Jon ne peut pas les quitter maintenant ! Il doit les aider à lutter. Jon explique qu’il a le sentiment d’avoir tenté tout ce qu’il pouvait.

Edd lui rappelle qu’il a prêté serment à la Garde de Nuit. « Je me suis engagé à vie dans la Garde de Nuit et j’ai donné ma vie à la Garde de Nuit », déclare Jon, qui insiste sur le fait qu’il a été tué par ses propres hommes et que cette trahison induit nécessairement qu’il parte.

Soudain, un coup de corne de brume retentit et l’on ouvre les portes de Châteaunoir à trois nouveaux arrivants… qui ne sont autres que Sansa Stark, Brienne de Torth et Podrick Payne. Ils franchissent les portes de Châteaunoir, pouvant enfin s’abriter des monstruosités de Ramsay Snow. Voyant Sansa, Jon n’en croit pas ses yeux et ils se jettent dans les bras l’un de l’autre.

Jon fait en sorte que Sansa soit nourrie d’une bonne soupe et elle commence à lui rappeler des souvenirs d’enfance : les tourtes que leur préparait Vieille Nan. Ils regrettent tous deux d’avoir quitté Winterfell… et Sansa regrette son attitude envers lui quand elle était enfant car elle juge avoir été odieuse. Jon la pardonne de bon cœur et ils retrouvent une véritable complicité.

Sansa lui demande où il compte aller et il la corrige – « où nous comptons aller » – expliquant qu’il n’a pas l’intention de se séparer d’elle mais qu’il veut au contraire la protéger « sinon le fantôme de père me tuera ». Il confirme qu’il ne parvient pas à rester à Châteaunoir après la trahison dont il a été victime. Sansa répond que dans ce cas, il n’y a qu’un autre endroit où aller : Winterfell. Sansa aimerait qu’il reprenne le château aux Bolton.

Jon, pragmatique, explique qu’il n’a pas d’armée. Sansa évoque les Sauvageons mais Jon lui précise que les Sauvageons ne sont pas à son service. « Mais ils te doivent la vie ! » insiste la jeune femme, convaincue que les Sauvageons seront bien mieux avec eux que sous les ordres de Ramsay Bolton s’il venait à conserver le Nord. Sansa déclare qu’il faut se battre pour garder Winterfell, qui est leur maison, tout comme c’est celle d’Arya, de Bran et de Rickon, où qu’ils soient désormais. Jon lui avoue qu’il en a marre de se battre, il n’a fait que ça depuis qu’il a quitté Winterfell. Il a dû tuer des hommes et même pendre un enfant (Olly). Sansa pense que s’ils ne reprennent pas le contrôle du Nord, ils ne seront jamais en sécurité. Elle tentera de le faire, avec ou sans Jon.

Sansa Stark arrive à Châteaunoir dans Game Of Thrones saison 6 épisode 4
Sansa Stark arrive à Châteaunoir dans Game Of Thrones saison 6 épisode 4

Pendant ce temps, Davos demande à Mélisandre si elle compte rester à Châteaunoir ou pas. A la surprise de Davos, elle répond qu’elle suivra les ordres de Jon Snow. Elle le considère désormais comme le prince promis à monter sur le trône… en lieu et place de Stannis. Davos souligne ce revirement de situation étonnant et lui demande à quoi il est dû. Elle répond qu’il y a eu une bataille et que Stannis a été vaincu. Davos demande des nouvelles de Shôren (qui, souvenez-vous, a été tragiquement brûlée sur un bûcher dans l’épisode 9 de la saison 5). Mélisandre reste muette.

Brienne interrompt leur conversation et explique qu’elle sait ce qui s’est passé. Après tout, c’est elle qui a porté le coup de grâce à un Stannis blessé. Elle rappelle qu’elle faisait partie de la garde rapprochée de Renly Baratheon… et qu’elle se souvient très bien qu’il est mort à cause de la magie noire de Mélisandre. Un fait qu’elle n’a ni oublié, ni pardonné. Elle précise que Stannis a avoué être responsable de ce meurtre. « Il me l’a dit avant que je ne l’exécute », conclut-elle, avouant ainsi sa responsabilité dans la mort de Stannis à un Davos interloqué.

Dans le val d’Arryn

Nous retrouvons Robin Arryn à Roches-aux-runes, siège de l’influente maison Royce, l’un des vassaux les plus puissants de la famille Arryn. Robin est en train de s’entraîner au tir à l’arc, avec un succès plus que mitigé. C’est un miracle quand une flèche atteint la cible.

Il est rejoint par Petyr Baelish, « Oncle Petyr » comme l’appelle le garçon. Baelish lui a ramené une surprise… qui n’est autre qu’un gerfaut, un oiseau rare dans la région (c’est une espèce de faucon). Yohn Royce, le chef de la famille Royce, interrompt cette atmosphère de liesse presque familiale en rappelant à Baelish que lors de leur dernière rencontre, il s’était engagé à conduire Sansa aux Doigts, la région dont il est originaire… mais Royce a appris le mariage entre Sansa et Ramsay Bolton, qui laisse entendre que Baelish n’a pas respecté ses engagements.

Baelish prétend qu’ils ont été attaqués par les Bolton sur le chemin et que ceux-ci savaient exactement qu’il transportait Sansa. « Vous me prenez pour un imbécile ? » rétorque Yohn Royce. Baelish lui répond qu’au fond, seul Yohn Royce était au courant qu’il voyageait avec Sansa… laissant entendre que l’homme pourrait être responsable de sa capture. Royce est furieux : on ose le calomnier sur ses propres terres ! Baelish lui répond qu’ils sont actuellement sur les terres du Val d’Arryn et que c’est au Seigneur du Val que doit revenir toute décision importante.

Robin, sans cesser de regarder son oiseau, répond juste qu’il faut le jeter par les Portes de la Lune. Yohn Royce est horrifié, il rappelle qu’il a servi toute la famille Arryn et qu’il est digne de confiance. Robin demande à Baelish ce qu’il en pense et l’homme a un sourire narquois. Puis Baelish déclare que Royce mérite une seconde chance, l’homme jure à nouveau sa loyauté à Robin Arryn et s’éloigne. Il est sain et sauf pour le moment mais cet épisode confirme l’influence du jeune Robin, qui a droit de vie et de mort sur les hommes sans forcément mesurer l’impact de telles décisions.

Baelish explique à Robin que selon ses sources, Sansa s’est échappée et est en route vers Châteaunoir pour retrouver son demi-frère qui y est Lord Commandant. Baelish est certain que les Bolton se lanceront à ses trousses. Robin, dans un vague éclair de génie, annonce que Sansa est sa cousine et qu’il faut l’aider. C’est exactement ce que Petyr Baelish manigançait, il est donc ravi que le jeune Seigneur du Val prenne la décision. Il ordonne que l’on rassemble les chevaliers du Val car il est temps qu’ils entrent dans la bataille.

Petyr Baelish de retour dans la saison 6 de Game Of Thrones
Petyr Baelish de retour dans la saison 6 de Game Of Thrones

A Meereen

Sur la berge, Tyrion, Varys, Missandei et Ver Gris contemplent un bateau qui se dirige vers eux. Ver Gris note : « Vous avez invité nos ennemis ». Tyrion explique qu’on ne peut faire la paix qu’avec ses ennemis et non avec ses amis… et Ver Gris rétorque qu’il ne fait pas la paix avec les ennemis de la Reine, il les tue. Tyrion note que c’est une approche militaire mais que pour sa part, il veut tenter l’approche diplomatique. Missandei se rallie à Ver Gris : elle note que Daenerys est arrivée en voulant la paix et que les Maîtres esclavagistes ont réagi en essayant de la tuer, elle craint que la diplomatie ne soit pas d’un grand secours dans leur situation.

Tyrion répond qu’il est parfaitement conscient des enjeux de cette négociation… et qu’ayant lui-même été esclave, il sait de quoi il est question. « Esclave pendant combien de temps ? » demande Missandei avec subtilité. Tyrion est gêné car sa situation délicate d’esclave n’a guère duré. Il répond « Assez longtemps pour savoir »… et Missandei réplique « Mais pas assez longtemps pour comprendre ».

Les Maîtres des cités voisines se retrouvent réunis dans la Grande Pyramide de Meereen et ils ne sont guère satisfaits d’être reçus par « un nain et un eunuque » alors qu’ils s’attendaient à voir la Reine. Tyrion écoute leurs doléances : « Prenez vos dragons et vos mercenaires et quittez la baie des Serfs », réclame l’un des hommes. Tyrion explique que Daenerys Targaryen ne restera pas éternellement à Meereen. Un Maître rappelle qu’il lui a offert des bateaux pour rejoindre Westeros et qu’elle a refusé. Missandei, qui prend de l’assurance, intervient et déclare qu’elle a refusé parce que des milliers d’hommes vivaient encore enchaînés. « Comme c’est le cas depuis la nuit des temps », rétorque l’homme. Ver Gris ouvre la bouche pour soutenir Missandei mais l’homme le remet en place sans attendre : il a beau être officiellement libre, Ver Gris suit encore les ordres. Plus ceux d’un maître mais ceux de quelqu’un « qui a des cheveux argentés et des nichons », note l’homme.

Tyrion essaie de calmer le jeu. Il reconnaît qu’il y aura toujours des riches et des pauvres, c’est ainsi que va le monde. Cependant, il rappelle aussi que l’esclavagisme n’est pas la seule façon de gagner de l’argent : il a été aboli à Westeros il y a des années et ça ne l’a pas empêché de grandir dans l’opulence. Il explique que Daenerys est consciente qu’elle a fait une erreur en abolissant l’esclavage sans proposer d’autre système à la place. Il propose un marché : à Meereen, l’esclavage restera aboli mais les autres villes de la Baie des Serfs disposeront d’un sursis de sept ans pour préparer l’abolition.

En entendant ce projet, Missandei et Ver Gris ne peuvent réprimer un mouvement de désaccord. Tyrion ajoute que les esclavagistes seront dédommagés mais qu’en échange, ils doivent s’engager à cesser de soutenir les Fils de la Harpie qui mettent Meereen à feu et à sang. L’un des hommes affirme qu’ils ne soutiennent pas les Fils de la Harpie. « Très bien mais vous arrêterez quand même de le faire », enchaîne Tyrion qui ne démord pas de son idée. Puis il offre trois femmes aux hommes pour leur divertissement, face à une Missandei choquée. Il leur demande de réfléchir… et sort. Il se retrouve face à des hommes de la ville qui lui reprochent de négocier avec les esclavagistes.

Tyrion descend les marches de la grande salle pour se mettre à leur niveau, expliquant qu’il n’est ni leur dirigeant, ni la Mère des Dragons. L’ancien esclave lui demande alors ce qui le rend légitime pour négocier avec les Maîtres, puisqu’il est un étranger. Tyrion explique que la Reine l’a nommé comme conseiller. Mais les hommes refusent de faire confiance à un inconnu et veulent savoir quand reviendra Daenerys. « Bientôt, vous avez ma parole » affirme Tyrion. Les hommes expliquent qu’ils font davantage confiance à « Torgo Nudho » (= c’est le nom de Ver Gris en valyrien). Tyrion déclare que c’est précisément pour ça que Ver Gris a fait partie des négociations.

L’homme tente de rallier Ver Gris à son opinion, selon laquelle il ne faudrait pas négocier du tout avec les esclavagistes. Ver Gris, malgré ses réticences, soutient Tyrion. Il explique qu’il ne fait pas de politique mais que s’il y a une chance d’obtenir la paix, il faut la saisir. L’homme tente ensuite de convaincre Missandei, qui soutient elle aussi Tyrion en répétant sa phrase : « On fait la paix avec ses ennemis, pas avec ses amis ».

Plus tard, Ver Gris reproche à Tyrion de l’avoir utilisé pour couvrir ses mensonges. Tyrion le rassure : il n’a pas l’intention de trahir la Reine, il veut sauver sa cité. Missandei lui reproche d’avoir accepté de maintenir l’esclavage. « Pendant un court moment », admet Tyrion. « Sept ans, ce n’est pas court pour un esclave », rétorque Missandei. Ver Gris explique qu’il ne faut pas se fier aux Maîtres. Tyrion répond qu’il se fie à leur égoïsme : si les Maîtres imaginent qu’une collaboration avec lui est profitable, ils le suivront.

Ver Gris en doute : il explique à Tyrion qu’aux yeux des esclavagistes, il n’est même pas un être humain et que Missandei n’est rien d’autre que pute pour eux. Tyrion répond qu’il en va de même pour lui, qui est perçu comme un monstre par les Maîtres. Il pense que cela poussera les Maîtres à les sous-estimer et que pendant ce temps, ils s’en serviront à leur avantage. Mais pour une fois, Ver Gris ne rejoint pas son brillant raisonnement. Il rétorque un « Non » ferme et ajoute : « Ce sont eux qui se serviront de vous. C’est ce qu’ils font ».

Tyrion Lannister - Game Of Thrones
Tyrion Lannister à Meereen

Sur les routes près de Vaes Dothrak

Jorah Mormont et Daario Naharis poursuivent leur périple à la recherche de Daenerys. Jorah, bien plus âgé que Daario, peine à suivre son rythme… et Daario se moque de son âge, laissant entendre qu’il n’a aucune chance avec la Reine et que de toute façon, celle-ci l’a choisi, lui. Jorah répond qu’elle se lassera de lui et finit par s’agacer en suggérant que pour l’instant, ils ont besoin de se serrer les coudes mais qu’après…

Il laisse sa phrase en suspens et Daario lui explique qu’il ne veut pas se battre avec lui. S’il le fait et qu’il gagne, il sera mal vu car il aura tué un vieillard. Et s’il est battu, il sera mal vu car il se sera laissé tuer par un vieillard. Jorah rétorque qu’il n’a pas dû être beaucoup remis à sa place quand il était petit. « Jamais », reconnaît Daario.

Ils finissent par voir la Porte des Chevaux et l’immense cité de Vaes Dothrak qui s’étend face à eux. Jorah la décrit pour Daario et explique qu’à la mort de Khal Drogo, Daenerys était censée rejoindre le Dosh Khaleen. Il sait que Daenerys se trouve là-bas. Jorah commence à enlever son épée et incite Daario à faire de même : il rappelle qu’il est interdit d’entrer armé dans Vaes Dothrak. Si on les surprend sans arme, ils pourront aisément se faire passer pour des marchands tandis que s’ils entrent armés, ils seront démasqués aussitôt.

Jorah tend le bras pour que Daario lui donne son épée et soudain, l’homme s’arrête, frappé par une atroce découverte : il réalise que Jorah est atteint par la léprose. Il lui demande s’il sait comment la maladie évolue… et Jorah répond qu’il le sait.

Game Of Thrones saison 6 épisode 4 - Jorah Mormont et Daario Naharis
Game Of Thrones saison 6 épisode 4 – Jorah Mormont et Daario Naharis

A la nuit tombée, les deux hommes se faufilent dans une Vaes Dothrak très animée… et tombent rapidement sur deux Dothraki. Jorah tente de leur faire croire qu’ils sont des marchands de vin mais les hommes ne gobent pas le mensonge et le premier ordonne au second de donner l’alerte. Daario se jette sur lui, un combat à mains nues éclate. Daario parvient sans peine à se débarrasser de son attaquant, Jorah a plus de mal mais Daario vient à son secours en plantant l’arme qu’il a secrètement conservée dans le dos de l’homme, enfreignant là les règles de la ville sacrée. Jorah note que si quelqu’un découvre un corps poignardé, toute la cité se lancera à leurs trousses. Daario se met alors à frapper violemment le cadavre pour effacer toute trace de la cause de la mort.

Pendant ce temps, au Dosh Khaleen, Daenerys est obligée d’écouter les conversations des femmes qui discutent de ce qui est bien ou pas pour une femme de Khal, de l’attitude des Khals. Une jeune femme raconte que son Khal lui a cassé les côtes quand elle a accouché d’une fille. La plus âgée des veuves dit à Daenerys qu’elle espère que les Khals la laisseront assister à leur « conseil » pour décider de son sort car sinon, c’est un bien triste destin qui l’attend.

Daenerys se lève, déclarant qu’elle doit aller faire pipi. Elle se fait accompagner par la jeune femme maltraitée par son Khal et lui confie qu’elle avait surtout besoin d’air car « les vieilles femmes puent ». La jeune femme confie qu’elle est devenue veuve à l’âge de 16 ans puis questionne Daenerys sur ses dragons. La Reine lui demande si elle voudrait les voir un jour mais la jeune Dothraki n’a guère d’espoir que ça arrive : elle explique qu’elle ne quittera Vaes Dothrak que lorsque son âme s’envolera sur son bûcher funéraire…

Soudain, Daario surgit et couvre la bouche de la jeune femme avec sa main pour l’empêcher de crier. Lui et Jorah expliquent à Daenerys qu’ils doivent partir tout de suite. Mais Daenerys refuse leur plan, estimant que s’ils tentent de s’échapper maintenant ils ne quitteront jamais la ville vivants. Elle a un plan… et elle a besoin de leur aide. Elle fait jurer à la jeune Dothraki de ne pas la trahir.

A Port-Réal

Margaery croupit toujours dans un cachot et l’on vient la chercher pour la conduire à nouveau devant le Grand Moineau. Elle est éblouie par la lumière extérieure. L’homme lui demande ce qu’elle ferait si elle pouvait sortir. Elle explique qu’elle rejoindrait son frère, son mari et sa famille. Le religieux répond que ce serait se tourner vers l’argent, les atours et le pouvoir. Autrement dit, le péché. Il commence à lui raconter son passé. Il explique que son père était cordonnier, il faisait des chaussures simples car c’était un homme simple. Quand il est mort, le Grand Moineau a repris son activité et a découvert qu’en soignant davantage son travail et ses matériaux, il vendait plus de chaussures.

Il explique qu’il a vécu dans la richesse… et Margaery devine la suite, citant le livre sacré de l’Etoile à Sept Branches : il a un jour eu une révélation dans un cimetière qui l’a poussé à vivre chichement parmi les pauvres. Le religieux est surpris qu’elle connaisse le texte, elle explique que la Septa Unella le lui serine sans cesse. Il raconte qu’effectivement, il a eu cette révélation, non pas dans un cimetière mais à un banquet, au milieu des grands vins et des jolies filles. Il avait invité ses amis, tout le monde était ivre.

Il s’est réveillé avant l’aube et la vision de ce spectacle de déchéance lui a fait prendre conscience de ses péchés. Il explique que son or, son vin, son désir de s’élever faisaient tous partie d’une fable dont il s’était bercé. Il est alors parti rejoindre les pauvres sans même prendre le temps de mettre ses chaussures. Il a franchi la porte et est parti pour ne jamais revenir.

Voyant que Margaery l’écoute, le Grand Moineau lui propose de revoir son frère. Elle paraît surprise mais on la conduit bel et bien dans la cellule de Loras, qui est couché au sol et se redresse difficilement. Il a subi un traitement pire que le sien, de toute évidence. Il est brisé. Elle le supplie de rester fort mais il répond qu’il en est incapable. Elle lui rappelle qu’il représente le futur de la maison Hautjardin mais Loras ne veut pas en entendre parler, il fond en larmes et lui demande de faire en sorte que ça s’arrête, il est convaincu qu’ils ne peuvent pas gagner contre la Foi Militante.

Pendant ce temps, le Grand mestre Pycelle est en train d’abreuver le jeune Tommen de ses piètres conseils… ce qui a le don d’agacer Cersei, qui lui ordonne de partir sur le champ. Il s’éloigne à petits pas et elle ferme la porte derrière lui. Tommen explique à sa mère que selon lui, il faut essayer de ne pas envenimer la situation avec le Grand Moineau car il détient Margaery. Voyant l’attitude de sa mère, Tommen finit par lui demander : « Vous n’aimez pas Margaery, n’est-ce pas ? » Cersei répond que ce qu’elle pense de Margaery n’a pas d’importance. « Margaery est la Reine ».

Elle ajoute que le Grand Moineau ne respecte ni les Rois, ni les Reines… et qu’il n’a rien de concret à proposer, hormis de jolis rêves de mendicité et de dénuement. Tommen éprouve alors le désir de lui répéter ce que le Grand Moineau lui a dit, alors que le religieux lui a expressément interdit d’en parler. Cersei note que c’est une trahison que l’homme ne prendra pas à la légère s’il l’apprend, compte tenu de l’importance qu’il donne à la vérité. Mais Tommen a besoin de se confier et sa mère lui paraît digne de confiance.

Plus tard, Cersei et Jaime arrivent dans la salle du Conseil restreint et annoncent que le Roi a décidé de reporter le conseil. Olenna Tyrell rappelle à Cersei qu’elle a été humiliée, assignée à résidence dans le Donjon Rouge et qu’il ne lui reste plus grand-chose. Jaime explique alors qu’elle voit Tommen… et que Tommen a parlé au Grand Moineau de Margaery et de Loras. Cersei note que le Grand Moineau a pris le pouvoir « entre ses mains sales de paysan » à cause des querelles existantes. Elle rappelle que son propre procès aura lieu d’ici quelques jours… et qu’avant cette date, Margaery devra subir la même marche que celle qu’elle a elle-même vécue, nue dans les rues de Port-Réal et les cheveux coupés.

« Ça ne peut pas arriver », répond Olenna. « Ça n’arrivera pas ». Jaime suggère alors aux Tyrell de déployer leur armée de telle sorte que le Grand Moineau soit arrêté voire tué. Kevan Lannister indique qu’il a promis au Roi de ne rien faire contre la Foi Militante mais Jaime et Cersei le manipulent. Kevan veut récupérer Lancel, Olenna veut récupérer Margaery et Loras… ils peuvent rester en retrait de manière à ne pas explicitement désobéir au Roi… tout en laissant l’armée intervenir pour anéantir la Foi Militante.

Kevan émet cependant des doutes quant au plan… car les religieux ont de nombreux soutiens en ville. En cas d’échec, ce sera la guerre. Olenna conclut l’affaire en déclarant qu’il y aura des morts quoi qu’il arrive… et qu’il faut mieux que ce soient les religieux plutôt que leur propre clan. Elle accepte de s’engager aux côtés de Cersei et Jaime dans leur projet.

Olenna Tyrell et la Main du Roi, Kevan Lannister
Olenna Tyrell et la Main du Roi, Kevan Lannister

Dans les Iles de Fer

Dans un brouillard à couper au couteau, Theon voit s’approcher ses côtes natales. Il est enfin de retour à Pyk et retrouve sa sœur Yara, qui est au coin du feu. Il avoue qu’il s’est échappé des griffes de Ramsay Bolton. Elle lui demande de la regarder en face. Il a du mal. Elle lui explique que des hommes de valeur sont morts en tentant de le sauver et il s’en excuse. « Tu étais mon frère », commence-t-elle. « Un petit con trop gâté mais mon frère quand même ». Elle ajoute qu’elle a pris d’énormes risques pour le sauver et qu’il l’a trahie. Il s’excuse à nouveau et avoue que Ramsay l’a brisé en mille morceaux. « Je sais », répond-elle. Theon ne la croit pas mais elle lui explique que Ramsay leur a « envoyé l’un de ces morceaux » et que c’est ce qui l’a poussée à aller le secourir.

Elle le questionne sur les raisons de sa venue et le suspecte d’être là pour tenter de monter sur le trône. Il déclare qu’il n’a appris la mort de son père qu’à son arrivée au port. Elle lui demande ce qu’il veut et il répond qu’elle devrait gouverner les Iles de Fer et qu’il veut l’aider à atteindre son objectif.

A Winterfell

Osha, qui a pu se laver, est conduite devant Ramsay Snow qui est en train d’éplucher une pomme. Elle ne paraît pas impressionnée. Ramsay lui demande d’approcher, elle prétend avoir servi les Stark sous la contrainte et continué à servir Rickon car elle estimait qu’il pouvait valoir cher, monnayé auprès du bon acheteur… Ramsay lui rappelle qu’elle n’a plus Rickon et se demande ce qu’il peut faire d’elle.

Osha s’assoit alors à califourchon sur lui et laisse entendre qu’elle sait ce que veulent les hommes. En réalité, on s’aperçoit qu’elle a noté la présence du couteau sur la table, celui avec lequel Ramsay épluchait sa pomme… et elle a l’intention de s’en servir contre lui. Mais Ramsay est hélas malin et avant qu’elle n’ait le temps d’agir, il lui plante un couteau dans la gorge et la tue.

A Châteaunoir

Sansa a un peu de mal avec la nourriture de la Garde de Nuit et Edd s’en excuse auprès d’elle. Brienne et Tormund se scrutent mutellement. Un homme apporte une lettre « pour le Lord Commandant » et la tend à Jon Snow, qui déclare qu’il n’est plus le Lord Commandant. Il finit par prendre la lettre malgré tout et en l’ouvrant, il découvre un message de Ramsay Bolton qui lui dit qu’il a trahi les siens en laissant entrer les Sauvageons… et que de son côté, il a pris Winterfell. Il met Jon au défi de venir récupérer les lieux, ajoutant qu’il détient Rickon dans un cachot et que la peau du loup géant de Rickon orne le sol. Sansa et Jon échangent un regard.

Dans la lettre, Ramsay ordonne à nouveau à Jon de venir et lui demande de lui rendre Sansa. Sinon, il massacrera Jon et les Sauvageons sans pitié (enfin, quoi qu’il arrive, la pitié et Ramsay font deux !)… sans oublier toutes les atrocités qu’il a en tête : faire violer Sansa par ses soldats, faire dévorer Rickon par ses chiens, arracher les yeux de Jon, etc. La lettre est signée Ramsay Bolton, « Seigneur de Winterfell et gouverneur du Nord ». Sansa explique que Ramsay a tué son père.

Jon veut faire preuve de prudence. Rien ne prouve que Ramsay détient réellement Rickon. Mais Sansa est intimement convaincue que c’est le cas. Tormund demande combien d’hommes compte l’armée de Ramsay. 5000, selon Sansa. Tormund a 2000 hommes avec lui… mais parmi eux, beaucoup d’enfants et de vieillards. Sansa ne se laisse pas abattre par cet écart de chiffres. Elle suggère à Jon de demander l’appui des hommes du Nord. Après tout, il est un enfant Stark et selon elle, le Nord se ralliera à lui. Sansa lui prend la main et insiste : ils doivent retourner à Winterfell. Il finit par hocher la tête.

A Vaes Dothrak

Le meurtre de l’homme croisé par Jorah Mormont et Daario Naharis a été découvert. Les Khals réunis sont furieux. Ils ordonnent alors que l’on amène « la veuve de Drogo ». Daenerys est conduite par la vieille femme du Dosh Khaleen et par la jeune Dothraki devant l’assemblée des Khals… qui ne se refusent pas à faire quelques plaisanteries salaces à son sujet.

Ils veulent la voir au Dosh Khaleen mais ont reçu une proposition des Judicieux qui veulent récupérer Daenerys en échange de 10000 chevaux. Le marché ne satisfait pas Khal Moro, qui se moque des Judicieux et « de leur cul parfumé », estimant qu’il pourra prendre les chevaux quoi qu’il arrive. Daenerys demande si elle peut intervenir. L’homme lui répond qu’elle n’a pas voix au chapitre. Daenerys explique qu’elle est déjà venue ici et c’est là qu’on lui a prédit qu’elle mettrait au monde « l’étalon qui montera le monde ».

Elle enchaîne par un court discours qu’elle conclut en affirmant qu’ils n’ont pas la stature pour diriger quoi que ce soit… contrairement à elle. Elle explique qu’elle a bien l’intention de gouverner et tous les Khals éclatent de rire. Moro lui dit qu’il n’y aura pas de Dosh Khaleen pour elle. Ils vont tous la violer, puis laisseront leurs sang-coureurs la violer ensuite… puis les chevaux si elle est encore en vie à ce stade. « Espèce de folle ! » s’emporte-t-il.

Mais soudain, Daenerys annonce : « Vous allez mourir »… et fait basculer dans leur direction le brasier qui se trouve dans le bâtiment en bois. Les hommes se retrouvent pris au piège d’un incendie immense dans lequel Khal Moro et ses acolytes brûlent vifs, prisonniers des portes closes. Toute la foule s’est rassemblée, voyant brûler le lieu de rassemblement des Khals… et soudain, Daenerys en émerge, bien vivante et nue.

Toute la foule se met alors à genoux face à elle, reconnaissant sa puissance… même la vieille femme du Dosh Khaleen. Jorah et Daario, côte à côte, viennent à leur tour au devant de la foule et s’agenouillent face à elle, Jorah le premier.

Daenerys Targaryen émerge des flammes
Daenerys Targaryen émerge des flammes

Tous les résumés de Game Of Thrones saison 6

    Episode 1 : La femme rouge
    Episode 2 : A la maison
    Episode 3 : Briseur de serments
    Episode 4 : Le livre de l’étranger
    Episode 5 : La porte
    Episode 6 : Sang de mon sang
    Episode 7 : L’homme brisé
    Episode 8 : Personne
    Episode 9 : La bataille des bâtards
    Episode 10 : Les vents de l’hiver

Consultez aussi un résumé entier de la saison 6 si vous voulez connaître en un seul article les rebondissements de la série !

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Game Of Thrones


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.