La Servante Écarlate : saison 1 épisode 1 – DeFred


Ce premier épisode de la saison 1 de la série La Servante Écarlate a été diffusé le 26 avril 2017 sur Hulu. Il est réalisé par Reed Morano, sur un scénario de Bruce Miller inspiré du roman de Margaret Atwood (« The Handmaid’s Tale » en version originale, La Servante Ecarlate en français).

Vous retrouverez ci-dessous le résumé détaillé de l’épisode 1 de la série La Servante Écarlate, qui dure environ 57 minutes. Il s’agit d’un récap complet incluant donc des spoilers sur ce qui se passe dans la série. Si vous ne souhaitez pas connaître les détails de l’histoire, je vous conseille donc de regarder l’épisode avant de lire le résumé !

La Servante Écarlate saison 1 épisode 1

La séparation

Dans un paysage verglacé, une voiture fonce à vive allure sur la route tandis que l’on entend des sirènes retentir. Dans le véhicule, un jeune enfant métis se tient serré contre une femme aux cheveux blonds tandis qu’un homme s’efforce de maintenir le cap. L’enfant paraît apeuré et ferme les yeux de toutes ses forces. Subitement, le véhicule fait une embardée et sort de la route, restant prisonnier des branchages.

Voyant qu’il ne parviendra pas à tirer la voiture de cette situation, le conducteur sort et va ouvrir la porte arrière. La petite fille métisse est toujours très calme mais elle s’est cogné la tête. On entend toujours des sirènes et le conducteur incite la femme à se diriger vers le nord avec l’enfant, à 3 km d’ici : « Il a dit que quelqu’un nous retrouverait », précise l’homme.

La femme et la petite fille se mettent à courir dans la forêt, aussi vite que le permettent les petites jambes de l’enfant. Plusieurs coups de feu retentissent soudain derrière elle et des voix se rapprochent. On les poursuit et les gens qui les poursuivent viennent visiblement de se débarrasser de l’homme qui conduisait la voiture. C’est du moins ce que l’on imagine…

Les deux fuyardes se dissimulent contre un rocher. Des hommes lourdement armés sont à leur recherche… Ils semblent s’éloigner, ce qui pousse la mère à sortir de sa cachette. Mauvaise idée, car les hommes l’ont repérée et s’empressent de séparer la mère de sa fille, dont on apprend le prénom à cette occasion : Hannah.

Elle a beau supplier, rien n’y fait et l’enfant est emportée par les hommes, loin d’elle. Pour la faire taire, on assène à la mère un violent coup de matraque puis on l’emporte sur un brancard, sonnée, dans une camionnette.

La petite Hannah aux côtés de sa mère dans La Servante Ecarlate épisode 1 saison 1
La petite Hannah aux côtés de sa mère dans La Servante Ecarlate épisode 1 saison 1

Le Commandant Waterford

On retrouve la jeune femme vêtue d’une robe écarlate et portant un bonnet sur la tête, dans une chambre. On entend sa voix décrire le décor et on apprend qu’elle est Servante et qu’avec ce statut, elle ne pourrait pas aller loin si elle décidait de s’enfuir. On l’appelle DeFred. Dans une autre vie, elle a porté un autre nom mais désormais, cette identité n’existe plus.

Elle se remémore la manière dont elle est arrivée dans cette chambre : dans un flashback, on la voit échanger avec une femme qu’elle appelle Madame en affichant un air docile. On apprend qu’elle en est à son « second placement », le premier n’ayant pas bien fonctionné. La femme l’enjoint à ne pas l’appeler Madame car elle n’est pas « une Martha ».

Soudain, un homme brun et barbu fait son apparition dans la pièce, il se présente comme étant le commandant Waterford. La Servante l’accueille avec des paroles prédéfinies qui évoquent Dieu.

Le commandant Waterford (Joseph Fiennes) dans La Servante Ecarlate
Le commandant Waterford (Joseph Fiennes) dans La Servante Ecarlate

Il sort, non sans déclarer qu’il est ravi de l’avoir rencontré… et elle ne peut s’empêcher de répondre « Moi aussi », au grand dam de la femme qui était en train de la questionner. Celle-ci révèle alors son identité : elle est Madame Waterford, l’épouse du commandant… et DeFred ferait bien de ne pas se faire d’illusions quant à sa place au sein du foyer.

Serena Waterford (Yvonne Strahovski), la femme du Commandant Waterford
Serena Waterford (Yvonne Strahovski), la femme du Commandant Waterford

Retour au présent et fin du flashback. DeFred descend l’escalier de la maison tandis que l’on aperçoit deux autres Servantes Écarlates qui passent dans la rue. Dans la cuisine, on découvre une femme vêtue de gris en train de préparer du pain : la voix-off de DeFred nous apprend qu’elle s’appelle Rita et que c’est une Martha.

Que signifie cette appellation ? On devine que le rôle des Marthas est notamment de préparer les repas. Rita remet à DeFred des tickets pour qu’elle aille faire les courses pour le commandant. DeFred surprend justement une conversation entre lui et sa femme, où elle l’enjoint à rentrer tôt et où il évoque les multiples réunions qui l’attendent.

Comme elle reste immobile à l’entrée de la cuisine, Rita la presse d’aller rejoindre son amie qui l’attend à l’extérieur. En voix-off, DeFred explique que la femme en question, DeGlen, n’est pas son amie et qu’elles ont à peine échangé depuis qu’elle travaille au service du commandant Waterford, c’est-à-dire depuis deux mois. Puis DeFred sort de la maison, non sans avoir échangé une salutation rituelle avec Rita.

Elle croise le chauffeur du commandant qui est en train de faire de menus travaux à l’extérieur. Elle explique en voix-off qu’on ne lui a pas encore attribué de femme car il occupe une position basse dans l’échelle sociale. Il échange quelques mots avec elle et lui conseille des aliments à éviter selon l’endroit où elle ira faire les courses : « le thon », notamment… « parce qu’il n’aime pas trop ça ». On sent que DeFred est sur ses gardes à chaque mot qu’elle prononce. Elle a peur d’être observée.

On voit que la maison est gardée par un homme armé et DeFred explique qu’elle ne sort jamais seule, les Servantes Écarlates sont toujours par deux. Officiellement, c’est pour leur protection mais elle pense que c’est plutôt une forme de surveillance mutuelle. DeGlen évoque la guerre qui prend une tournure plutôt favorable, des rebelles ont été matés avec succès.

Les deux femmes passent devant un bâtiment, lui aussi gardé par un homme en armes, on en voit sortir des petites filles en robe rose guidées par des hommes en armes. DeFred scrute le visage de chacune d’entre elles, espérant y reconnaître sa fille.

Dans un court flash-back, elle revoit l’enfant en train de jouer avec son père dans une eau calme puis DeGlen la rappelle à l’ordre et la tire de sa rêverie : elles doivent y aller.

On les retrouve dans un supermarché rangé à la perfection. Là encore, des hommes armés gardent les lieux, un mélange de Servantes Écarlates et de Marthas font les courses. Les Servantes échangent quelques mots : il y a des oranges aujourd’hui, c’est peut-être le signe que l’armée a repris du terrain en Floride. DeGlen glisse à DeFred que sa maîtresse adore les oranges et qu’elles devraient lui en rapporter mais DeFred n’a pas de ticket lui permettant d’obtenir des oranges.

Les autres femmes essaient de la convaincre de négocier car après tout, le commandant Waterford est un homme important dont on parle dans le journal. Mais DeGlen jette un tel regard de désapprobation que cela coupe court à la conversation ! La jeune femme s’excuse car visiblement, son statut ne lui accorde pas le droit de lire le journal… donc elle fait comme si elle ne l’avait pas réellement lu.

DeGlen et DeFred décident de rentrer (avec des oranges !) en marchant au bord de la rivière.

DeGlen et DeFred dans La Servante Ecarlate
DeGlen et DeFred dans La Servante Ecarlate

Le décor est enchanteur mais soudain, on découvre des nuées de mouches… et elles sont là pour une bonne raison : des cadavres pendent contre un mur, une corde au cou et un sac sur la tête. Sur le sac, un symbole indique le statut du pendu : un prêtre, un médecin et un homosexuel.

Devenir une Servante Écarlate

DeFred plonge dans un nouveau flash-back : le moment où elle a été conduite pour une « formation » à son statut de Servante Écarlate, au Centre Rouge. La scène se passe dans une grande pièce lumineuse. Une femme est en train d’expliquer que le taux de natalité a dramatiquement chuté, en partie à cause de tous les dommages infligés à l’environnement (radiations, etc), en partie à cause des moyens de contraception et des infanticides.

Parmi les femmes écoutant le discours de ce professeur pas comme les autres, DeFred reconnaît une jeune femme, Moira, avec qui elle était amie dans sa vie « d’avant » et qui était assez délurée (et attirée par les femmes)…

Moira (Samira Wiley) dans La Servante Ecarlate saison 1 épisode 1
Moira (Samira Wiley) dans La Servante Ecarlate saison 1 épisode 1

« Vous êtes des filles spéciales », déclare le professeur. « La fertilité est un don de Dieu. Il vous a laissées intactes dans un but précis : vous servirez les Leaders de la Foi et leurs épouses stériles ».

Voilà donc le rôle des Servantes Écarlates. Porter des enfants à la place des femmes qui ne peuvent pas en avoir et occupent une place importante dans la société.

L’une des nouvelles recrues de la « promotion » ouvre soudain la bouche en décrétant qu’elle a l’impression d’être chez les fous, suscitant un murmure parmi les autres. DeFred, elle, reste silencieuse. Face à la récalcitrante, le « professeur » sort un bâton spécial pour lui infliger une violente décharge électrique.

Dans ce monde, on n’ouvre pas la bouche pour se plaindre. Tout paraît étrange parce que ce n’est pas ordinaire, ce n’est pas ce à quoi elles sont habituées mais bientôt, ce monde inhabituel deviendra le leur, la professeure en est convaincue..

Le soir venu, on voit DeFred discuter avec Moira dans un immense dortoir. Elle lui explique comment elle a tenté de fuir avec sa fille, en vain. Moira lui fait le serment qu’elle retrouvera sa fille un jour. DeFred lui demande des nouvelles d’Odette, la fille qui faisait tourner la tête de Moira pendant leurs études. Elle apprend qu’Odette a été attrapée pendant une purge lesbienne, a été classée parmi les « Antifemmes » et envoyée dans les Colonies.

Soudain, un bruit brise le silence et plusieurs femmes entrent dans le dortoir, ramenant la jeune femme récalcitrante que l’on avait vue plus tôt et l’orientant vers un lit. Elle sanglote et a un bandage sur la tête. Une fois les femmes de l’encadrement parties, DeFred demande à Moira ce qui est arrivé à la jeune femme : on lui a retiré un œil pour la punir.

La Cérémonie, un rite pour les Servantes Écarlates

Retour au présent. DeFred est « satisfaite » que ce ne soit pas Moira, sa meilleure amie, qui figure parmi les pendus. DeGlen propose à DeFred de faire un détour pour rentrer mais celle-ci répond qu’elle doit se préparer pour la Cérémonie, ce qui l’oblige à retourner rapidement chez les Waterford.

Dans la maison, on assiste justement aux préparatifs de la cérémonie en question. Ils commencent par un bain, car la Servante Écarlate doit être d’une propreté irréprochable. On s’aperçoit à cette occasion que DeFred porte un marquage rouge au niveau de l’oreille.

En voix-off, elle explique que c’est lorsqu’elle est dans l’eau que les images de sa fille sont les plus vivaces et l’on aperçoit des images de l’enfant, dans un passé heureux, en train d’admirer les poissons dans un superbe aquarium. DeFred se demande si la petite se souvient d’elle et prie pour que ce soit le cas.

DeFred et sa fille Hannah à une époque heureuse - La Servante Ecarlate saison 1 épisode 1
DeFred et sa fille Hannah à une époque heureuse – La Servante Ecarlate saison 1 épisode 1

Le devoir l’appelle et elle va s’agenouiller dans ce qui ressemble à un salon, devant une cheminée.

Nouveau flash-back : on retrouve la jeune femme rebelle de tout à l’heure, que l’on voit avec un bandage sur l’œil. Elle évoque son passé dans ce qui ressemble à un groupe de parole, racontant les viols collectifs qu’elle a subis par plusieurs garçons, dont certains qu’elle connaissait car ils fréquentaient la même école. « Et de qui était-ce la faute ? » demande l’instructrice.

Toutes les femmes commencent alors à scander « De sa faute ! De sa faute ! » en désignant la victime elle-même. DeFred, qui n’a pas dit un mot, se fait gifler. L’instructrice poursuit en demandant pourquoi ces viols sont arrivés. « Pour lui donner une leçon ! » scandent toutes les femmes… et sous le regard de l’instructrice, DeFred prononce elle aussi ces paroles.

Retour au présent et à la cérémonie. Rita vient se placer derrière DeFred et lui dit que les oeufs qu’elle a ramenés des courses étaient bien frais. Le chauffeur du commandant Waterford vient à son tour se placer à côté de Rita puis Madame Waterford fait son entrée et va s’allumer une cigarette en s’asseyant face à DeFred. Elle lui reproche son retard.

Le chauffeur du commandant Waterford
Le chauffeur du commandant Waterford

Le commandant entre à son tour dans la pièce, non sans avoir frappé. Un petit geste qu’il fait car lors de la Cérémonie, la pièce est le domaine de sa femme. Il dépose un coffre sur la cheminée et l’ouvre pour en tirer un livre, un Ancien Testament dont il lit un extrait : l’histoire de Rachel et Jacob.

Cet épisode de la Bible raconte l’histoire d’un homme qui donna sa fille Rachel en mariage à Jacob. Lors de la nuit de noces, le père substitua la sœur de Rachel, Léah, à l’épouse légitime. Jacob est amoureux de Rachel mais elle ne peut lui donner d’enfants… Léah lui en donne 4 et elle rêve de se faire aimer de Jacob.

Chaque femme souffre donc, à sa manière : Rachel est terriblement jalouse de la fertilité de Léa tandis que Léa souffre du manque d’amour de Jacob…

Dans la vie de DeFred, cet épisode biblique semble trouver un écho particulier car on voit le commandant Waterford en train de la pénétrer tandis qu’elle reste parfaitement immobile… et que DeFred a la tête posée sur les genoux de Madame Waterford. Étrange trio… où DeFred n’a pas le droit d’exprimer une quelconque émotion, pas plus que les autres protagonistes d’ailleurs, dans la mesure où il s’agit d’une situation délicate à vivre pour le couple Waterford.

Après l’acte, le commandant quitte la pièce et Madame Waterford ordonne à DeFred de sortir. Celle-ci explique que les chances de concevoir sont meilleures si elle reste un moment allongée sur le dos mais Madame Waterford est inflexible et répète son ordre. Lorsque DeFred sort, on constate que la femme du commandant a les yeux pleins de larmes.

À la nuit tombée, DeFred ressent une sorte de malaise alors qu’elle est allongée dans son lit, éclairée par la lune, et qu’elle repense à la sensation de sentir le sperme du commandant couler de son corps. Elle sort respirer à l’extérieur, vêtue d’une simple chemise de nuit… et réalise soudain que le chauffeur du commandant est en train de l’observer. Elle se dépêche de rentrer.

Dans un nouveau flash-back, on retrouve la jeune femme rebelle victime de viols, Janine. C’est le matin dans le dortoir du Centre Rouge et elle est totalement nue, serrant un drap contre elle en répétant des phrases toutes faites qu’une Servante Écarlate est censée prononcer à l’homme qu’elle sert, le matin.

DeFred essaie de la ramener à la raison en lui demandant de s’habiller ; une autre jeune femme, Alma, insiste car c’est « Tante Beth » qui est de garde et qu’elle ne veut pas avoir à faire des prières supplémentaires. Moira opte pour une méthode plus radicale : elle s’approche de Janine et la gifle pour la ramener à la raison.

Mais Janine est dans un autre monde, elle n’est plus dans la même réalité. Moira lui indique ce qui risque de lui arriver : elle va être envoyée dans les Colonies où elle devra traiter des déchets toxiques… et là-bas, elle mourra dans atroces souffrances. Janine finit par se mettre à pleurer et appeler sa maman. DeFred la convainc de se remettre au lit. Moira lui donne un conseil : si Janine recommence et qu’elle n’est pas là, il faudra la gifler fort…

Dans sa chambre, après la Cérémonie, DeFred se souvient de cette scène et du conseil de Moira, de son incitation à « Garder son calme » à n’importe quel prix.

Le jour du Salut

Au petit matin, DeFred réfléchit à ce qui s’est passé la veille. Les Yeux ne sont pas venus la chercher (il s’agit d’une police secrète qui traque tout signe de rébellion), elle suppose donc que le chauffeur n’a rien dit sur le fait qu’il l’a vue, à demi-nue, la veille au soir, à l’extérieur de la maison. Elle se demande pourquoi il a passé la scène sous silence.

On entend la cloche de l’église sonner trois coups. C’est le jour du Salut. Ce matin-là, lorsque DeFred rejoint Rita dans la cuisine, celle-ci a l’air mécontente car DeFred « a été appelée », c’est donc Rita qui va devoir faire les courses à sa place en plus de son travail habituel de préparation des repas.

Rita, qui appartient à la caste des Marthas - La Servante Ecarlate saison 1
Rita, qui appartient à la caste des Marthas – La Servante Ecarlate saison 1

Soudain, le jeune chauffeur entre dans la cuisine et explique que le commandant souhaite avoir d’autres oranges. C’est Rita qui lui répond et il paraît un peu surpris, il s’attendait peut-être à ce que ce soit DeFred qui aille à nouveau faire les courses.

Subitement, celle-ci déclare à Rita qu’elle a vu du thon la veille dans le magasin qu’elle fréquente et qu’il avait l’air bon, elle lui suggère d’en prendre. Elle prononce cette phrase alors qu’elle sait pertinemment suite à sa conversation avec le chauffeur la veille qu’il n’aime pas ce poisson, un moyen subtil de faire passer un message. Ils échangent un regard, difficile de faire plus vu leur situation !

Le jour du Salut, les Servantes Ecarlates se réunissent sous la surveillance d’hommes armés. Tous forment un alignement presque parfait. DeFred se retrouve à côté d’une jeune femme et prend de ses nouvelles : elle explique qu’elle a été placée chez le commandant Ellis, qui « arrive à peine à la lever ». DeFred demande discrètement si la jeune femme a eu des nouvelles des autres… et l’on voit DeGlen qui écoute la conversation, curieuse.

La jeune femme explique qu’elle a vu Gaby il y a quelques mois et que celle-ci a fait une fausse couche… Elle n’a pas de nouvelles de Moira depuis le Centre Rouge où elles ont été formées. Subitement, une jeune femme sort du rang : on découvre qu’il lui manque un œil. C’est Janine. Elle annonce que Moira est morte. Janine est enceinte. Défiant l’ordre de garder le silence, elle déclare à DeFred que Moira a tenté de s’enfuir et a été envoyée dans les Colonies, où elle est sûrement morte depuis le temps.

Janine - La Servante Ecarlate saison 1
Janine – La Servante Ecarlate saison 1

C’est un énorme choc pour DeFred, qui vit la suite des événements sur pilote automatique, totalement anesthésiée par la nouvelle. Les Servantes Écarlates vont s’agenouiller devant une grande estrade sur laquelle prend place « Tante Lydia ». Elle explique qu’elle a convoqué les filles pour une bonne – et malheureuse – raison mais qu’elles auraient toutes préféré être ailleurs en cette belle matinée.

DeFred - La Servante Ecarlate saison 1
DeFred – La Servante Ecarlate saison 1

Des hommes en noir sont amenés sur l’estrade : deux d’entre eux portent un tissu noir sur la tête et le troisième, au milieu, a le visage découvert. Tante Lydia explique qu’il a commis un viol et que la sentence pour ce type de crime est simple : la mort. Les larmes coulent sur le visage de DeFred. Tante Lydia explique que le viol a été commis sur une Servante Écarlate enceinte… et que celle-ci a perdu son bébé.

A ces mots, toutes les femmes sont profondément choquées. Elles doivent retirer leurs coiffes pour ne garder que leur bonnet, poser les coiffes sur un coussin devant elles puis venir former un cercle. Elles obtempèrent aux ordres de Tante Lydia avec une discipline irréprochable. Le condamné à mort est placé à genou. Quand Lydia sifflera, les femmes pourront lui faire subir tout ce qu’elles souhaiteront.

Au coup de sifflet, c’est DeFred qui lui porte le premier coup et s’acharne sur lui avec une violence insoupçonnée, probablement désireuse de venger la mort de Moira. A l’écart, Janine observe la scène avec un grand sourire. A-t-elle dit la vérité ? Est-elle heureuse de voir un violeur puni, elle qui a subi des viols collectifs ? Est-ce simplement instable et dérangée ? On l’ignore mais en caressant son ventre rebondi, elle exulte.

Tante Lydia, qui a observé toute la scène, finit par siffler à nouveau, signe qu’il faut arrêter le massacre. Les Servantes Écarlates se dispersent comme si c’était une scène ordinaire.

Flash-back. DeFred se souvient du moment où elle a annoncé sa grossesse à Moira. Elle patientait à l’extérieur d’un bar et Moira était en retard… En apprenant sa grossesse, elle avait serré DeFred dans ses bras. Celle-ci n’avait pas l’air très rassurée car elle avait beaucoup de collègues autour d’elle qui avaient fait des fausses couches, parfois tardivement dans leur grossesse. Linda, du marketing, avait même perdu son fils quelques jours seulement après la naissance. Moira l’avait rassurée en lui rappelant qu’elle n’était pas seule : elle avait un mari aimant et une meilleure amie qui serait présente pour elle quoi qu’il arrive !

Sur le trajet du retour, DeGlen lui présente ses condoléances et lui demande depuis quand elle connaissait Moira. Lorsque DeFred explique que ça remonte à la vie « d’avant », DeGlen se demande s’il y a vraiment eu un avant. Elle évoque une boutique, qui était un glacier autrefois et qui vend désormais des coiffes de Servante. Dans la boutique, on trouvait des gourmandises « meilleures que du super sexe » à en croire DeGlen. DeFred est stupéfaite d’entendre celle qu’elle croyait si pieuse tenir de tels propos.

Soudain, DeFred remarque des camionnettes noires qui avancent à faible allure dans la rue : des Yeux. Angoissées, elles reprennent leur marche. DeGlen demande à DeFred quel âge a sa fille : elle doit avoir huit ans aujourd’hui. DeGlen explique qu’elle a elle-même eu un enfant avec la femme avec qui elle était en couple. Il a 5 ans et s’appelle Oliver. Elle raconte que lui et son père possédaient des passeports canadiens… mais pas elle. On l’a attrapée à l’aéroport.

DeFred explique que de son côté, elle essayait de franchir la frontière du Maine quand ils l’ont attrapée et ont tiré sur son mari.

Elles sont arrivées face à la grille de la maison où travaille DeFred. DeGlen la laisse donc… et elles échangent avant de se séparer quelques propos de leur vie d’avant qui n’ont plus de place dans leur vie de Servante : « c’est un plaisir de t’avoir enfin rencontrée », « même chose pour moi ».

Juste avant de partir, DeGlen lui glisse qu’il y a un Œil qui vit au sein même de la maison des Waterford, elle incite DeFred à être prudente. Celle-ci reste sans voix. Cet espion pourrait être n’importe qui. Elle ne peut décidément faire confiance à personne et ne doit jamais montrer ce qu’elle ressent vraiment. Qui est l’espion ? Est-ce un homme placé au service du commandant ? Quelqu’un d’autre ?

DeFred est témoin d’une scène où Mme Waterford est délaissée par son mari, qui s’enferme avec ses invités dans son bureau. La Servante regagne sa chambre et, en voix-off, on entend toute sa détermination à ne pas oublier d’où elle vient et à survivre pour sa fille : « Elle s’appelle Hannah. Mon mari s’appelait Luke. Je m’appelle June », conclut-elle.

C’est la fin de ce premier épisode de la saison 1 de la Servante Ecarlate. Le menu ci-dessous vous permettra d’accéder aux autres résumés de la saison 1.

Tous les résumés de La Servante Écarlate saison 1 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : DeFred (26 avril 2017)
    Épisode 2 : Jour de naissance (26 avril 2017)
    Épisode 3 : Retard (26 avril 2017)
    Épisode 4 : Nolite Te Bastardes Carborundorum (3 mai 2017)
    Épisode 5 : Fidélité (10 mai 2017)
    Épisode 6 : La Place d’une femme (17 mai 2017)
    Épisode 7 : De l’autre côté (24 mai 2017)
    Épisode 8 : Chez Jezebel (31 mai 2017)
    Épisode 9 : Le Pont (7 juin 2017)
    Épisode 10 : Nuit (14 juin 2017)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.