La Servante Écarlate : saison 1 épisode 4 – Nolite Te Bastardes Carborundorum


Vous retrouverez ci-dessous le résumé détaillé de l’épisode 4 saison 1 de la série La Servante Écarlate. Il est réalisé par Mike Barker, sur un scénario de Leila Gerstein tiré du roman de Margaret Atwood, The Handmaid’s Tale.

Ce résumé est un récap complet de l’épisode qui reprend tous les éléments importants de l’intrigue, je vous conseille donc de voir l’épisode avant de lire si vous souhaitez garder la surprise. Vous pouvez également relire le résumé de l’épisode précédent.

La Servante Écarlate saison 1 épisode 4

Rébellions

DeFred se souvient avoir emmené sa fille à la fête foraine dans sa vie d’avant. Les tours de manège, l’amour, le bonheur partagé, Hannah endormie sur l’épaule de son papa…

Le retour à la réalité est brutal. Elle est consignée dans sa chambre depuis 13 jours dans la demeure des Waterford, sans pouvoir sortir. Désœuvrée, elle s’intéresse de plus près au placard de sa chambre. À première vue, rien de captivant dans celui-ci hormis ses tenues toutes identiques.

Elle s’allonge sur le sol et l’on découvre, gravée dans le bois des murs, ces mots : « Nolite te bastardes carborundorum ». La phrase est gravée au ras du sol, à un endroit que peu de gens peuvent découvrir.

DeFred le prend comme un message qui lui est destiné, un message secret peut-être laissé là par une précédente DeFred… et replonge dans ses souvenirs.

Elle se trouvait dans les toilettes voisines de celles occupées par son amie Moira, au Centre Rouge. Moira avait visiblement caché un couteau et avait l’intention de s’enfuir. Les deux femmes avaient entendu plein de rumeurs sur le destin qui les attendait, une grossesse forcée d’après Moira : « on prend la pipette remplie du sperme du vieux, on se la met dans la chatte et on espère faire un bébé pour la République ». Évidemment, elle ne s’imaginait pas à ce stade que la réalité était encore plus compliquée.

Moira était en train de graver un message sur la paroi des toilettes et avait demandé l’orthographe exacte de Tante Lydia. June l’avait enjointe à ne pas continuer, si on la surprenait elle risquait de perdre une main. Mais Moira ne s’était pas démontée, elle pensait aux autres filles qui passeraient par ces mêmes toilettes et liraient son message : « Aunt Lydia sux » (« Tante Lydia craint »… en un peu plus vulgaire !).

Allongée sur le sol de son placard au présent, DeFred pense au courage nécessaire pour accomplir un tel acte de rébellion.

Malaise et propositions indécentes

Pendant ce temps, au rez-de-chaussée de la maison, le commandant Waterford est en train de regarder l’actualité sur son ordinateur, bientôt rejoint par Serena Joy. Elle s’imagine qu’il est question des Nations-Unies dans la presse et donne son avis sur le sujet : l’embargo qu’ils infligent aux États-Unis ne pourra pas tenir longtemps car l’Europe a besoin du pays. Fred lui dit qu’une Tante s’est échappée la veille du Centre Rouge de Needham. Serena n’est pas inquiète : les Yeux l’attraperont.

Mais Fred n’affiche pas le même calme : l’évadée est parvenue à traverser la frontière pour se réfugier au Canada et a accordé une interview à un journal de Toronto. Une interview aussitôt relayée dans le monde entier… Serena suggère de charger un dénommé Fortenberry d’envoyer une réponse. Sans discréditer les propos tenus par la Tante… mais en la discréditant elle. Il la rassure en disant qu’il a mis ses meilleurs hommes sur le coup.

Le couple Waterford au petit-déjeuner - La Servante Ecarlate épisode 4
Le couple Waterford au petit-déjeuner – La Servante Ecarlate épisode 4

Rita passe pour assurer le service et va porter un petit-déjeuner à DeFred. En entrant dans la chambre, elle voit un corps allongé sur le sol et terrifiée, elle lâche le plateau en pensant que la jeune femme est morte. Le bruit réveille DeFred qui semblait en réalité s’être assoupie à même le sol dans le placard. Elle prétend avoir fait un malaise alors qu’elle était en train de s’habiller et imagine qu’elle a dû s’évanouir…

Rita se préoccupe aussitôt de sa santé en lui demandant si elle est malade. Elle a l’air suspicieuse malgré les réassurances apportées par DeFred. Elle redescend avec le plateau et bien entendu, Serena Waterford la questionne. Rita explique qu’elle a trouvé DeFred par terre, évanouie. Elle demande si elle doit prévenir le docteur mais Serena s’y oppose. La Cérémonie est prévue pour le soir même, rappelle Rita. Serena change alors d’avis et lui demande de prendre rendez-vous. De son côté, Fred quitte la table en disant que le devoir l’appelle.

DeFred est ravie d’apprendre qu’elle va aller chez le médecin car le cabinet se trouve à environ une heure de marche de la maison. Ça va lui permettre de passer une heure dehors à profiter du grand air et des fleurs. Mais le programme est différent : Serena s’est arrangée pour qu’elle soit conduite en voiture jusqu’au cabinet du docteur car après tout, si elle est malade, pas question de la laisser marcher. Sortir sous la pluie après toutes ces journées d’enfermement est pour la jeune femme une véritable bénédiction… même si elle est de courte durée.

Assise à l’arrière de la voiture, DeFred plonge dans ses souvenirs du Centre Rouge… et ce moment où elles ont commencé à suivre des cours pour se préparer à la Cérémonie, toutes installées en cercle sur des lits. Tante Lydia avait expliqué que la Cérémonie était un rituel sacré et merveilleux. « Une fois par mois, le jour le plus fertile, la Servante devra s’allonger entre les jambes de la femme du Commandant. Vous ne ferez plus qu’une, une fleur attendant d’être fertilisée ».

Moira n’avait pas pu s’empêcher de poser la question en termes plus explicites, en demandant si elles allaient devoir coucher avec le Commandant en présence de la femme de celui-ci. Après tout, l’idée paraissait assez invraisemblable. Tante Lydia avait répondu en revenant à l’histoire de Rachel et Jacob… et en justifiant par un épisode biblique le destin qui attendait chacune des Servantes Écarlates. Obéir à la volonté divine.

Dans la salle d’attente du médecin, DeFred est assise face à une Servante qui lui adresse un sourire en caressant son ventre rebondi de femme enceinte. On finit par venir chercher DeFred et par la conduire dans le cabinet médical où elle s’allonge sur la table d’examen. Le médecin entre, en commentant l’impact positif de la pluie sur ses plants de tomates puis questionne DeFred sur son évanouissement : elle a une tension normale et elle n’a aucun autre symptôme. Il explique que les évanouissements ne sont pas rares les jours de Cérémonie.

Il demande ensuite comment ça se passe chez les Waterford. Elle répond qu’elle est très bien traitée. Il insiste, en expliquant qu’elle peut lui parler et que même s’il ne peut pas faire grand-chose pour elle, il peut au moins l’écouter. Elle reste muette et il décide de profiter de sa visite pour « vérifier que tout est en place pour ce soir » par un toucher vaginal.

DeFred chez le médecin - La Servante Ecarlate saison 1 épisode 4
DeFred chez le médecin – La Servante Ecarlate saison 1 épisode 4

Il conclut l’examen en disant que de toute façon, Fred Waterford est sûrement stérile comme la plupart des hommes. Ça fait partie des mots interdits à prononcer, l’idée même qu’un homme soit stérile ne fait plus partie des réalités de ce monde. Alors qu’elle a les jambes écartées, il propose de « l’aider ». Autrement dit, d’avoir un rapport sexuel avec elle qui lui permettrait à coup sûr de tomber enceinte (selon lui, évidemment !)… car si Waterford n’y arrive pas, ce n’est pas lui que l’on blâmera mais bel et bien elle. Elle reste paralysée et lui répond qu’elle ne peut pas car c’est trop dangereux.

Elle plonge à nouveau dans ses souvenirs de la fête foraine et de l’émerveillement de sa fille face aux lumières et aux manèges. Assise à l’arrière du véhicule de Nick qui la ramène au domicile des Waterford, elle tape violemment contre la vitre qui la sépare de lui en faisant éclater son mal-être. Il ne réagit pas. Lorsqu’ils reviennent, la nuit est tombée. Il lui tend la main pour l’aider à descendre de la voiture et elle finit par descendre seule sans son aide.

Elle échange quelques mots avec Serena Waterford qui lui demande ce qu’a conclu le docteur et s’il a vérifié que tout était bien en place pour la Cérémonie du soir. Elle parle d’une simple déshydratation et oui, le docteur a vérifié. Elle enchaîne en déclarant qu’elle est désolée d’avoir déçu Serena, elle fera de son mieux pour que ça ne se reproduise plus et elle supplie qu’on la laisse sortir à nouveau. Serena lui ordonne simplement de regagner sa chambre.

Échec et échappatoires

DeFred retourne s’allonger sur le sol du placard et caresse du doigt l’inscription gravée dans le mur en repensant au passé.

Elle se trouvait au Centre Rouge et avait signalé à l’une des encadrantes, Tante Elizabeth, qu’il y avait encore des toilettes bouchées. Moira avait surgi derrière la femme et avait commencé à la menacer avec un couteau, qu’elle avait justement caché dans le réservoir de la chasse d’eau. Elles avaient conduit la femme dans un sous-sol et l’avaient obligée à se déshabiller puis Moira avait enfilé les vêtements de Tante. Elle était parvenue à sortir du Centre Rouge en emmenant DeFred, vêtue en Servante, avec elle.

Mais dans le sous-sol, Elizabeth s’était facilement débarrassée du bâillon et s’était mise à hurler pour appeler au secours…

Retour au présent, où l’on voit DeFred s’agenouiller sur le coussin en prévision de la Cérémonie. Cette fois-ci, Fred ne respecte pas le protocole puisqu’il entre dans la pièce avant les domestiques et avant sa femme, et sans frapper. Il explique qu’il voulait la saluer et rester un moment seul avec elle car il ne l’avait pas vue ces derniers temps. Il lui donne rendez-vous pour une nouvelle partie de Scrabble le soir même.

Quand Serena entre à son tour dans la pièce, elle est étonnée d’y trouver son mari et ne peut s’empêcher de le fixer avec beaucoup d’attention. Un peu plus tard, lorsque DeFred est allongée sur le lit pour l’acte sexuel lui-même, les choses ne se passent pas du tout comme prévu : il vient se placer entre ses jambes et commence à se masturber avant l’acte lui-même… puis quitte subitement la pièce. Il n’y arrive pas. Serena essaie bien de le stimuler mais il se dérobe à ses caresses et elle finit par ordonner à DeFred de retourner dans sa chambre sans même que l’acte ait eu lieu.

Elle pense que c’est en partie parce qu’ils ont échangé avant la Cérémonie que les choses ont mal tourné. Il a essayé de créer un lien avec elle. Elle retourne s’enfermer dans son placard et replonge dans ses souvenirs du passé.

Évasion et rendez-vous

Elle et Moira étaient parvenues à quitter le Centre Rouge mais une fois dans les rues, elles ne reconnaissaient plus rien. Partout, il y avait des hommes armés, des véhicules noirs qui circulaient et sur un bâtiment, des potences avaient été installées et des pendus s’y balançaient.

Moira et June lors de leur évasion du Centre Rouge
Moira et June lors de leur évasion du Centre Rouge

Les deux femmes avaient gagné le métro mais tous les panneaux semblaient avoir disparu : comment savoir quel train partait pour Boston ? Moira connaissait un « collectif » susceptible de les aider mais encore fallait-il savoir où aller ! Elle avait alors décidé d’aller poser la question à des hommes présents dans la station.

En son absence, un homme armé s’était soudain mis à questionner June et à lui demander ses papiers d’identité en voyant qu’elle ne répondait pas. Moira s’était retrouvée confrontée à un choix : monter dans le train pour Boston qui arrivait… ou retourner auprès de June, au risque d’être arrêtée. June lui avait alors adressé un signe de tête pour qu’elle monte dans le train, ce que Moira avait fait… tandis que June avait été emmenée par les hommes armés.

Retour au présent dans la maison des Waterford. DeFred est persuadée que Moira ne supporterait pas un tel traitement, rester enfermée ainsi…

L’heure est venue de rejoindre le Commandant dans son bureau. La soirée commence comme la précédente, par une partie de Scrabble. DeFred en profite pour questionner le Commandant sur son voyage passé. Il répond que celui-ci était stressant, il a dû coordonner un traité d’échange…

Elle avoue qu’elle l’a laissé gagner la partie la dernière fois… et lorsqu’elle joue un mot sur le plateau, le commandant met en doute la validité du mot, estimant qu’il est archaïque. Il lui suggère d’aller chercher un dictionnaire afin de vérifier. Ce faisant, elle repère un livre de grammaire latine dans la bibliothèque et se souvient de la phrase gravée dans le placard, qui ressemblait à du latin.

Partie de Scrabble entre DeFred et le Commandant
Partie de Scrabble entre DeFred et le Commandant

DeFred se demande si la précédente Servante Écarlate est elle aussi venue dans ce bureau. Et ce qu’elle est devenue depuis. Si elle a commis une maladresse, l’insolence de trop…

Ça la ramène au moment où, après sa tentative d’évasion avec Moira, elle a été reconduite devant Tante Lydia au Centre Rouge. Alors qu’elle était ligotée sur une table, Lydia a noté que le plus grave n’était sans doute pas sa trahison mais plutôt son ingratitude face à l’incroyable opportunité qu’on lui offrait de devenir une Servante Écarlate.

Lydia a déclaré que Dieu lui pardonnerait cette offense mais qu’elle devrait néanmoins payer les conséquences de son erreur : se faire fouetter les pieds jusqu’au sang par Tante Elizabeth, la femme que Moira avait bâillonnée pour qu’elles puissent s’enfuir. Elle a été ramenée dans le dortoir, les pieds en sang, souffrant comme avait dû souffrir Janine quand on l’avait ramenée après des tortures. Mais elle ne pleurait pas.

Retour au présent, le Commandant fait le total des points et constate qu’il a à nouveau gagné. Il soupçonne DeFred de l’avoir à nouveau favorisé. Il lui propose une revanche dès le lendemain, après la Cérémonie.

DeFred décide de profiter de l’occasion pour poser la question qui la taraude au Commandant : que signifie la phrase gravée dans le placard ? Il veut évidemment savoir où elle a entendu ça mais elle n’en dit pas plus et demande simplement si ça veut dire quelque chose de particulier. « Pas vraiment », répond-il. Puis il précise : « C’est une blague. C’est drôle seulement si on comprend le latin ».

Il lui donne le livre de grammaire latine dans lequel cette phrase est inscrite puis corrige ses propos : « enfin, c’est sûrement drôle quand on est un gamin de 12 ans qui apprend le latin ».

Il explique que la phrase n’a pas vraiment de traduction mais signifie quelque chose comme « Ne laisse pas ces bâtards t’atteindre ». Il lui demande à nouveau où elle a entendu cette phrase. « Une amie », répond-elle. Ils finissent par discuter à demi-mot de ce qui est arrivé à la précédente Servante Écarlate. Fred explique qu’elle s’est suicidée, sans doute parce qu’elle trouvait sa vie insupportable… et il ajoute qu’il préférerait que DeFred ne ressente pas la même chose.

Elle avoue que la période qu’elle vient de traverser n’a pas été facile, même si elle comprend que Serena essayait de lui donner une leçon. La solitude lui a pesé et elle a trouvé le temps long. Elle ajoute qu’elle a eu le sentiment de commencer à lâcher prise… au risque de finir comme « son amie ». « Ce serait une tragédie », répond-il en la regardant droit dans les yeux.

Le Commandant Waterford dans l'épisode 4
Le Commandant Waterford dans l’épisode 4

Le lendemain, comme par hasard, elle est autorisée à remettre le nez dehors. Voilà une affaire rondement menée ! Alors qu’elle passe pour rejoindre la nouvelle DeGlen et aller faire les courses, sous le regard de Serena postée à sa fenêtre, Nick lui adresse un petit sourire discret.

Elle se souvient d’une scène très émouvante au Centre Rouge. Elle était encore couchée dans son lit de douleur, les pieds en sang, et toutes les autres Servantes étaient venues lui apporter de petites choses à manger.

Le Commandant avait une Servante. Elle est morte. Mais June, elle, est en vie. Et rien, rien ne pourra la détruire.

Tous les résumés de La Servante Écarlate saison 1 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : DeFred (26 avril 2017)
    Épisode 2 : Jour de naissance (26 avril 2017)
    Épisode 3 : Retard (26 avril 2017)
    Épisode 4 : Nolite Te Bastardes Carborundorum (3 mai 2017)
    Épisode 5 : Fidélité (10 mai 2017)
    Épisode 6 : La Place d’une femme (17 mai 2017)
    Épisode 7 : De l’autre côté (24 mai 2017)
    Épisode 8 : Chez Jezebel (31 mai 2017)
    Épisode 9 : Le Pont (7 juin 2017)
    Épisode 10 : Nuit (14 juin 2017)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.