The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8 : Témoignage



Découvrez dans cet article le récap complet de The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8, diffusé sur Hulu le 2 juin 2021. L’épisode, d’une durée de 55 minutes, a été réalisé par Elisabeth Moss en personne sur un scénario de Kira Snyder.

Ce résumé détaillé de l’épisode 8 comporte des spoilers.

Dans l’épisode précédent, June a fait ses premiers pas dans sa nouvelle vie au Canada, renouant avec Luke mais aussi toutes ses compagnes d’infortune à Gilead : Rita, Emily, Moira… Elle est assaillie par des images de ce qu’elle a vécu et, lors d’une visite à Serena, lui témoigne son immense colère, souhaitant qu’elle perde le bébé qu’elle porte pour qu’elle souffre comme elle a fait souffrir d’autres femmes.

Serena a alors décidé de donner suite à la proposition de Fred, qui lui suggérait une alliance stratégique. Qu’a-t-elle en tête ?

La Servante Écarlate saison 4 épisode 8 : le début de l’épisode

Le début de cet épisode 8 de la saison 4 montre June en train de se couper les cheveux elle-même devant un miroir, sans doute un moyen comme un autre de se réapproprier son identité.

Puis on la découvre participant à un groupe de soutien animé par Moira. Une femme évoque son expérience à Gilead, sa scarification… et se demande comment June vit l’approche du procès du Commandant Waterford car de son côté, le simple fait d’entendre des reportages à ce sujet est difficile.

Il s’agit pour le moment d’une audience préliminaire visant à confirmer les charges qui pèsent contre les Waterford. La présence de June n’est pas indispensable, elle peut tout à fait privilégier une déclaration écrite.

Mais June explique qu’elle n’est ni stressée, ni inquiète par cette perspective. Au contraire, elle est impatiente.

June participe au groupe de parole - Saison 4 épisode 8
June participe au groupe de parole – Saison 4 épisode 8

Après la séance, alors que son garde du corps attend de pouvoir la raccompagner chez elle, June demande à Moira si elle la vire du groupe et Moira laisse entendre avec un sourire qu’elle serait peut-être mieux dans un autre groupe, effectivement. June avoue qu’elle s’attendait à avoir davantage d’affinités avec les autres femmes. Elle est notamment très surprise qu’elles n’aient pas l’air en colère, qu’elles parlent plutôt de pardonner, de s’exprimer, de tenir un journal…

Moira lui répond qu’elles le sont peut-être. Leur discussion est interrompue par des éclats de voix. Une femme du groupe tient absolument à aborder Emily et à engager la conversation avec elle. Elle se montre insistante alors qu’Emily semble refuser tout contact avec elle, lui tend ses coordonnées sur un papier. June et Moira s’interposent pour qu’elle parte.

Emily les remercie de leur aide mais refuse de dire à June qui est la femme en question. Moira décide de la rattraper et conseille à June de rentrer à la maison. Avant de quitter la bibliothèque où ont lieu les groupes de parole, June ramasse le papier sur lequel la femme a écrit ses coordonnées et son nom.

Plus tard, on la retrouve à table avec Luke, Moira et Emily. Moira explique qu’elle suit une remise à niveau pour conduire. Luke demande à Emily si elle envisage de reprendre l’enseignement, elle répond qu’elle ne s’y sent pas encore prête pour le moment, même si sa compagne l’encourage.

June l’interrompt et ressort le papier de l’inconnue de la bibliothèque, en demandant « Qui est Iris Baker ? » Emily paraît surprise, ne connaissant probablement pas le « vrai nom » de cette femme en-dehors de Gilead. Luke cherche à en savoir plus mais June ne prend pas le temps de lui expliquer l’incident, et regarde Emily de manière appuyée pour qu’elle se décide à parler.

Emily explique alors que c’est une femme qu’elle connaissait sous le nom d’Irène. Tante Irène. Elle gérait le district auquel Emily était rattachée avant qu’elle ne rejoigne le même quartier que June. June veut savoir ce qu’Irène lui voulait, Moira estime que ce n’est pas très important… et June estime qu’Emily devrait affronter cette Tante si elle lui a fait du mal.

Luke essaie à nouveau d’intervenir mais elle l’ignore complètement et insiste sur le fait qu’Emily devrait se libérer de ce qu’elle garde enfoui car elle se sentira mieux. « Nous ne sommes pas toutes comme toi », répond Emily. Une phrase qui jette un froid autour de la table.

On retrouve June et Luke en train de faire la vaisselle à la fin du repas. Luke glisse à June que si Emily avait souhaité en parler, elle l’aurait fait spontanément. Une manière déguisée de lui faire comprendre qu’elle a mené un véritable interrogatoire alors qu’Emily n’avait pas forcément envie de raconter son histoire à ce stade.

Luke manifeste le souhait d’accompagner June à l’audience le lendemain mais elle refuse, estimant que ça lui ferait du mal d’entendre tout ce qu’elle va raconter. Il ajoute que Mark Tuello a eu l’air très intéressé par l’histoire de la « maison du lac » où elle a revu Hannah. June lui reproche froidement de lui en avoir parlé. Il répond calmement que c’est tout simplement la première fois qu’il y a une quelconque bribe d’information concernant Hannah depuis une éternité… et qu’elle va permettre aux recherches de reprendre.

June est furieuse, elle ne voulait pas que Mark Tuello ait cette information à ce stade. Moira revient dans la cuisine, elle était partie coucher la petite. June plante Luke là où il est en lui disant qu’elle va relire son témoignage, et passe devant Moira sans un regard.

Moira reste interdite puis va discuter avec Luke. Il lui confie qu’il ne reconnaît pas June la moitié du temps, que ce soit lorsqu’elle parle d’Hannah ou au lit. Moira essaie de rationaliser la situation, en expliquant que se remettre d’un traumatisme est un parcours du combattant. Que ça prendra du temps. Qu’après tout, il ne sait pas ce qu’elle a vécu. « Peut-être que c’est ça, le problème », répond Luke.

Luke se confie à Moira - The Handmaid's Tale saison 4 épisode 8
Luke se confie à Moira – The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8

Fred et Serena se préparent eux aussi pour l’audience

Fred rejoint Serena, dont le ventre a bien grossi. Elle lit un témoignage à haute voix, qui raconte que les fantasmes de M. Waterford étaient banals, que parfois il n’arrivait même pas à accomplir l’acte et demandait à deux Jezabel de coucher ensemble pendant qu’il se masturbait.

« Bien le bonsoir à toi aussi », commente Fred, cynique. On apprend que ce témoignage est celui de Moira.

Serena met en garde son mari, lui rappelant que son attitude va être lourde de conséquences pour lui-même, mais aussi pour elle et le bébé. Elle lui suggère de commencer par appeler June par son prénom, au lieu de persister à parler d’elle comme étant « DeFred ». Il rétorque que si elle tient à le soutenir, elle devrait venir au tribunal le lendemain.

Serena s’y refuse, parce qu’elle est enceinte. Fred note qu’elle a une grossesse sans problème particulier… et que ça leur permettrait de montrer l’image d’un couple uni. Il ajoute qu’il ne faudrait pas que June pense que Serena a peur d’elle. « A demain matin », répond-elle. « Au fait, porte plutôt du bleu canard », répond-il avant de sortir, sûr du fait que Serena va décider de l’accompagner.

Tante Lydia et ses troubles

A Gilead, Tante Lydia supervise des Servantes en train de faire du nettoyage et se montre très dure à leur égard. Soudain, elle s’en prend à une jeune fille qui est en train de laver le sol et lui arrache la brosse des mains en lui demandant si elle a déjà lavé un sol dans sa vie. Elle l’incite à frotter davantage.

Soudain, elle surprend deux autres Tantes, bien plus jeunes, qui ont l’air de rire à ses dépens. Furieuse, elle va leur dire que les commérages sont un instrument du Diable. L’une des femmes lui répond avec ironie qu’elles étaient justement en train de dire que son retour était une bénédiction. Elle les remercie froidement de leur gentillesse mais leur rappelle qu’elles doivent montrer l’exemple.

Tante Lydia - The Handmaid's Tale saison 4 épisode 8
Tante Lydia – The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8

Soudain, Lydia fait remarquer à une jeune femme qu’il y a une tache par terre et qu’elle doit frotter plus fort. La Servante essaie, sans succès. Lydia insiste, et la jeune femme finit par lui dire que la tache est probablement incrustée dans la pierre.

Et soudain, Tante Lydia perd le contrôle d’elle-même, sort son Taser et vise la jeune Servante à de multiples reprises. Une Tante essaie d’intervenir, et reçoit elle aussi une décharge de Taser. Tante Lydia semble avoir du mal à retrouver ses esprits, tout le monde dans la pièce la dévisage étrangement, Servantes comme Tantes.


June au tribunal

Le jour du témoignage de June est arrivé, et un avocat vient la chercher pour qu’elle rejoigne la salle d’audience. Elle porte un tailleur noir, a les cheveux soigneusement coiffés et pénètre dans une salle lumineuse et relativement vide.

June au tribunal - La Servante Écarlate saison 4 épisode 8
June au tribunal – La Servante Écarlate saison 4 épisode 8

Serena est bien là, vêtue de bleu canard comme Fred l’avait escompté. Il a lui aussi revêtu un costume élégant, soignant son apparence.

On demande à June de lever la main droite et de prêter serment, s’engageant à dire toute la vérité, ce qu’elle fait. Juste après, Mark Tuello entre dans la pièce… suivi d’un invité surprise : Luke. Contre l’avis de June, il a décidé d’assister à l’audience. On repère également Rachel Tapping parmi les personnes présentes.

La parole est désormais à June, qui s’avance à la barre pour lire le témoignage qu’elle a préparé.

Il s’ouvre par ces mots : « Je m’appelle June Osborne. Fred Waterford et Serena Joy Waterford m’ont emprisonnée, battue et violée« .

Et elle raconte : son arrivée chez les Waterford en 2017, comme deuxième affectation. Quelques jours après son arrivée, la scène – dont pourront attester Rita Blue ainsi que le chauffeur, Nick Blaine (que June choisit donc de citer !) – où ils l’ont convoquée au salon, l’obligeant à s’agenouiller, lisant un passage de la Bible avant de la contraindre à rejoindre la chambre conjugale.

June raconte le viol par Fred, pendant que Serena l’immobilisait. Elle explique que la même scène se reproduisait tous les mois, trois soirs consécutifs, au moment de l’ovulation. Elle ajoute qu’il s’agissait des viols « légalement autorisés » par Gilead mais qu’il y en avait d’autres.

June annonce alors que Mme Waterford avait des doutes sur la fertilité de son mari alors, souhaitant plus que tout un enfant, l’avait obligée à avoir des rapports sexuels avec le chauffeur. Elle explique qu’elle l’a fait, alors que Serena surveillait l’acte du début à la fin. Elle a fini par tomber enceinte de sa fille, Nichole.

Elle raconte que lors d’un rendez-vous médical, la Résistance active au sein du régime de Gilead lui a permis de s’évader et de se cacher durant deux mois. Alors qu’elle se trouvait dans un avion allié sur le point de partir pour le Canada, elle a été recapturée et renvoyée chez les Waterford.

Elle raconte comment, à 9 mois de grossesse, elle a fait un faux travail… que Serena a très mal vécu car elle avait réuni toutes ses amies pour assister à l’accouchement alors que l’heure n’était en réalité pas arrivée. En guise de punition, elle a à nouveau été violée par Fred Waterford pendant que Serena la maintenait, malgré le fait qu’elle se débatte et les supplie d’arrêter.

Après l’accouchement, elle s’est vu interdire tout contact avec sa fille mais devait néanmoins donner son lait pour elle. Elle a fini par obtenir le droit de la voir.

June ajoute que Serena a bien fait une tentative pour essayer d’améliorer les conditions de vie des femmes et filles de Gilead… en allant lire un passage de la Bible devant le Conseil des Commandants. Avoir lu, un crime pour lequel elle a été condamnée à se faire couper un doigt. M. Waterford ne s’y est pas opposé et quand June a souligné sa brutalité, il l’a frappée en menaçant de lui couper la langue.

Elle raconte qu’elle l’a frappé, s’exposant à être exécutée. Elle avoue qu’à ce stade, elle se moquait totalement du risque encouru.

June au tribunal - The Handmaid's Tale saison 4 épisode 8
June au tribunal – The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8

Elle raconte comment elle a pu s’enfuir une seconde fois avec sa fille Nichole, grâce à l’aide de Rita Blue et d’autres « gouvernantes » (un terme qu’elle privilégie à celui de Martha, en vigueur à Gilead). Mais elle a choisi de rester, pour ne pas partir sans son autre fille, Hannah, et pour la ramener auprès de son père. « J’ai échoué ».

June explique qu’après son arrestation, on l’a changée de maison. M. Joseph Lawrence et son épouse ne lui ont fait subir aucun viol, cette fois-ci… mais le Commandant Waterford est intervenu pour que M. Lawrence la viole « en gage de loyauté ». June explique que les Waterford buvaient tranquillement le café au rez-de-chaussée pendant qu’elle se faisait violer à l’étage. Eleanor Lawrence, une femme attentionnée et fragile, a été anéantie par cette expérience.

June ajoute que c’est la dernière fois qu’elle a vu M. Waterford.

Elle marque un silence puis commente qu’elle a de la chance de pouvoir s’adresser à eux aujourd’hui. Beaucoup de femmes n’auront pas cette chance, emprisonnées par des hommes comme Fred Waterford ou tuées, comme ses amies qui ont perdu la vie.

« C’est pour ces femmes que je demande à la Cour criminelle internationale de reconnaître les charges contre cet homme et d’ouvrir son procès. Je réclame la peine la plus lourde possible. Je demande justice. Merci ».

Luke peine à retenir ses larmes.

Luke au tribunal - The Handmaid's Tale saison 4 épisode 8
Luke au tribunal – The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8

Fred et Serena eux-mêmes paraissent un peu abattus par le témoignage. La défense est autorisée à poser quelques questions à June, ce qui doit rester bref car il ne s’agit pas d’un procès pour le moment.

L’avocate attaque aussitôt : « Vous avez eu une liaison avec un homme marié, pendant des mois ». Elle essaie de laisser entendre que June n’a pas toujours été « honnête » sur les sujets liés au sexe et que c’est son adultère qui l’a conduite dans la situation où elle se trouve à l’heure actuelle.

L’avocate lui demande de confirmer que c’était son choix de devenir Servante. June répond qu’elle n’a pas vraiment eu le choix, soit elle acceptait, soit elle était envoyée dans les Colonies. L’avocate souligne qu’en acceptant de devenir Servante, elle savait que la Cérémonie faisait partie du deal. June répond qu’elle ne s’attendait pas pour autant à être violée à 9 mois de grossesse.

Fred Waterford intervient pour dire que la Cérémonie était une manifestation sacrée censée célébrer la conception. La présidente du tribunal tente de ramener le calme car il n’est pas censé intervenir… mais il conserve la parole, expliquant qu’à Gilead, tout le monde a fait de grands sacrifices et que ça fonctionne, car seul Gilead voit son taux de natalité augmenter. « Nous avons choisi la voie du Seigneur, et nos souffrances ont été récompensées », conclut-il en caressant le ventre de Serena, qui semble avoir un léger mouvement de recul involontaire.

« Et moi, quelle a été ma récompense ? » demande soudain June, quittant son pupitre pour s’approcher de lui. « Tes deux magnifiques filles », répond Fred sans se démonter. « Je t’ai laissée voir la grande, une gentillesse que tu as passée sous silence ».

« J’en ai terminé », le coupe June. « Gardez le reste pour votre procès », annonce-t-elle à Fred, avant de quitter la salle d’audience sans se retourner.

Tante Lydia doit rendre des comptes

Suite à l’épisode du Taser, Tante Lydia est convoquée chez le Commandant Lawrence. Elle essaie de se justifier en prétendant que c’était un accident, que Tante Ruth se trouvait malencontreusement sur son chemin et est maladroite. « Mon cul », répond Lawrence. Il déclare que Tante Ruth a une autre version de l’histoire à raconter et qu’au fond, il se moque de la vérité.

Il ajoute que les Servantes d’aujourd’hui sont pour la plupart très dociles, car elles n’ont connu que Gilead. « Contrairement à d’autres ». Lawrence nargue Lydia : comme ça doit l’énerver que June ait réussi à s’échapper hors de sa portée ! Il ajoute que si June a gagné, c’est parce qu’elle a su se faire apprécier, pas comme elle, que les gens n’apprécient pas.

Le coup est rude pour Lydia. Lawrence note qu’il n’est pas non plus très apprécié mais avec beaucoup de fermeté, il dit à Tante Lydia que ces rapports sur son compte doivent cesser.

Elle a peur d’être licenciée mais il explique qu’il ne le souhaite pas et qu’il a surtout besoin de la voir « au top », car le travail qu’il… qu’ils mènent (il se reprend en le disant) est censé représenter l’avenir de Gilead et c’est tout ce qui compte pour lui. Elle paraît rassurée que son emploi soit sauvé.

Le Commandant ajoute qu’une Servante en fuite a été capturée à Chicago… et lui met devant les yeux la photo de Janine ! Ainsi est-elle en vie ! Tante Lydia en reste choquée.

Le Commandant Lawrence insiste sur le fait que Janine s’est montrée désobéissante et que ça donne une mauvaise image de la formation qu’elle lui a donnée, ainsi que de Gilead. « Cette fille a été pervertie », insiste Lydia, qui semble rester très attachée à Janine. Lawrence lui rappelle que si elle l’a été, c’est sous la responsabilité de Lydia.

Il laisse entendre qu’elle a l’air d’aimer « faire souffrir les autres », ce que Tante Lydia dément avec véhémence. Il balaie ses propos, suggérant qu’après tout, tout le monde a besoin d’un hobby. Il estime justement qu’elle a besoin d’un défouloir autre que ses recrues et ses collègues. Le défouloir, le voilà servi sur un plateau : c’est Janine.

Le Commandant Lawrence - The Handmaid's Tale saison 4 épisode 8
Le Commandant Lawrence – The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8

Tante Irène jugée par June

Lors de la réunion suivante du groupe de parole au Canada, les femmes échangent sur le déroulement de l’audience. Moira estime que Fred a fait du Fred tout craché et l’on apprend qu’il se fait démonter sur Internet.

Soudain, June les rejoint. Et elle ne vient pas seule. Elle a choisi de ramener Tante Irène devant le groupe de soutien. Emily paraît très gênée tandis que Moira est énervée, estimant que June n’avait pas à la faire entrer même si, comme elle le précise, elle attendait Emily à l’extérieur.

Les femmes votent sous le leadership de June et décident qu’Irène doit rester. June commente à l’attention d’Emily qu’elle « essaie de l’aider ».

Elle installe alors une chaise au centre de leur cercle pour que Tante Irène se place face à elles toutes. June l’incite alors à parler.

Très gênée, elle avoue qu’elle a commis des choses atroces. « Comme toutes les Tantes ». Elle met en avant la place de la punition physique dans le rôle des Tantes (June corrige en parlant de tabassage), une punition censée maintenir les Servantes en vie. Elle explique qu’elle a fait subir quelque chose de pire à Emily, sans même la toucher.

Elle a appris qu’Emily avait une liaison avec une Martha dans sa première affectation… et qu’elle avait continué à la fréquenter même après avoir reçu une nouvelle affectation en devenant DeGlen. Elle a choisi de la dénoncer aux Yeux. June lui reproche d’être responsable de la pendaison de la Martha et de la mutilation d’Emily, qui a été excisée.

Tante Irène explique qu’elle aimerait recevoir le pardon d’Emily, une idée qui l’obsède depuis qu’elle sait qu’elle est ici. June intervient alors, lui reproche d’avoir franchi la frontière en se faisant passer pour une réfugiée lambda, d’avoir menti, de s’être forgé une fausse identité. Au nom de quoi mériterait-elle le pardon ?

En larmes, la femme explique qu’ils sont tous des enfants de Dieu, ce à quoi June répond qu’ils se cachent tous derrière Dieu dès que ça les arrange. Irène décide alors de l’ignorer et de se mettre à genoux devant Emily pour implorer son pardon.

Elle demande ce qu’elle peut faire pour se racheter et Emily lui répond qu’il n’y a rien qu’elle puisse faire. Puis elle se lève et s’en va.

Emily devant Tante Irène dans l'épisode 8
Emily devant Tante Irène dans l’épisode 8

Irène éclate en sanglots tandis que June, semblant satisfaite d’avoir réussi à la faire souffrir, part à son tour.

Le fossé se creuse entre Luke et June

Le soir venu, le dîner entre Luke et June se déroule dans une atmosphère étrange. La conversation paraît difficile, Luke lui demande comment s’est passée la séance du groupe de parole. Elle affiche un grand sourire, estimant que c’était bien.

Il ajoute qu’il est désolé d’être venu au tribunal et qu’au moins, cela lui a permis de « tout savoir », ce qui pour lui est un bon moyen d’aller de l’avant. Il lui dit qu’elle peut maintenant lui parler de tout ce qu’elle veut, d’Hannah par exemple. Mais June refuse. Il ne sait pas quoi lui dire, elle non plus.

Il avoue qu’il ne sait pas quoi faire et l’incite à parler… mais elle ne dit rien, choisissant plutôt de l’embrasser et d’initier un acte sexuel avec lui, ce qui n’est pas trop dans l’esprit du moment ! Alors Luke refuse, il lui demande de lui parler. Mais elle ne dit toujours rien et quitte la pièce, en colère.


Tante Lydia retrouve Janine

Tante Lydia vient rendre visite à Janine dans sa cellule. Elle est sale, porte un pansement sur l’œil et promène négligemment son doigt sur le mur.

Lydia commente qu’elle ressemble à une rescapée du radeau de la Méduse, et lui rappelle que c’est Gilead qui l’a sauvée. « Où est June ? », demande Janine du bout des lèvres.

Elle craint d’entendre que June est morte mais Tante Lydia lui apprend qu’elle est au Canada, une nouvelle qui met Janine dans un profond état de joie. Lydia tempère son enthousiasme en lui disant que June l’a « abandonnée », qu’elle aurait pu partir avec elle mais qu’une fois de plus, elle l’a laissée.

Janine lui dit alors qu’elle sait que ce qui se passe à Gilead continuera jusqu’à sa mort, et refuse de redevenir une Servante.

Janine refuse de redevenir Servante dans l'épisode 8
Janine refuse de redevenir Servante dans l’épisode 8

Tante Lydia estime que c’est parce qu’elle a été pervertie par June, pauvre Janine, elle qui a passé sa vie à voir partir les gens qu’elle aimait. Alors qu’elle s’émeut de son sort, Janine la supplie à nouveau de ne pas refaire d’elle une Servante. « Je préfère mourir ici ». Lydia laisse couler ses larmes, relève Janine et lui dit : « Inutile de faire ton cinéma », puis elle la serre avec force dans ses bras en se demandant ce qu’ils vont bien pouvoir faire d’elle.

Les conséquences des actes de June

Moira et Emily discutent sur un banc. Moira est toujours furieuse, elle estime que June l’a piégée. « Elle a cru m’aider », l’excuse Emily. Moira lui demande alors si la stratégie a fonctionné et elle hésite avant de reconnaître que ce n’est pas suffisant.

Moira explique que pour elle, il faut transformer cette expérience en quelque chose d’utile, et ce n’est pas suffisant de faire payer les Waterford. Une Tante ferait un bon témoin, et Emily pourrait lui soumettre cette idée, seule à seule avec elle cette fois.

La discussion a porté ses fruits et Emily décide de se rendre au domicile de Tante Irène. Mais alors qu’elle arrive sur place, elle est témoin du ballet des services d’urgence. Il est trop tard. Dans un rayon de soleil, Irène s’est pendue.


Serena et Fred se retrouvent

Le lendemain de la première audience du tribunal, Serena rejoint Fred, qui observe l’extérieur et commente qu’il y a plus de manifestants que d’habitude. Ils se préparent à partir au tribunal et Serena lui demande s’il était sincère dans ses propos de la veille, à l’audience. Il confirme.

Ils sortent du bâtiment… et l’on découvre alors que les « manifestants » ne sont pas des opposants mais au contraire, des soutiens à Fred et Serena. « Ils nous ont entendus, Mme Waterford », commente Fred. Serena glisse alors sa main dans la sienne pour marcher jusqu’à la voiture.

Les pancartes brandies par les manifestants indiquent qu’ils sont sensibles au discours honorant Dieu.

Le couple Waterford - The Handmaid's Tale saison 4 épisode 8
Le couple Waterford – The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 8

La fin de l’épisode 8 de la saison 4

Lors de la réunion suivante du groupe de parole, les femmes paraissent toutes tristes de la mort d’Irène, estimant que d’autres options auraient été préférables : qu’il y ait un vrai procès, notamment. Mais surtout, elles estiment qu’Emily n’a pas à se sentir coupable. Irène a fait un choix. Un choix qui a dû être traumatisant pour Emily, dans la mesure où c’est aussi par pendaison que la Martha qu’elle aimait est morte.

June coupe soudain les autres femmes, les incitant à laisser Emily s’exprimer si elle le souhaite.

« Je me sens incroyablement bien », finit-elle par dire, pour le plus grand plaisir de June qui semble ravie que son goût pour la vengeance soit partagé. Emily ajoute qu’elle est heureuse que la Tante soit morte, et espère qu’elle a joué un rôle dans son suicide.

Moira paraît un peu triste de constater qu’elle nourrit ce genre de sentiment. D’autres femmes prennent alors la parole en indiquant que si elles avaient sous la main leur Tante assignée ou leur Commandant, elles leur feraient subir les pires horreurs. June jubile tandis que Moira calme le jeu, en rappelant que la colère est nécessaire mais qu’on ne peut pas rester en colère.

June manifeste alors clairement sa différence de vision avec Moira, en demandant pourquoi la guérison devrait être leur seul objectif. De son côté, elle estime qu’il faut exprimer sa rage. Moira choisit de mettre un terme à la séance mais June propose aux femmes de rester un peu, si ça les tente.

La plupart acceptent… et June se laisse gagner par un sourire, échangeant un regard avec Moira comme pour lui dire que sa stratégie est la meilleure.

Lorsqu’elle rentre chez elle, elle manifeste de la tendresse à Luke et lui annonce qu’elle a quelque chose à lui révéler au sujet de sa dernière visite à Hannah.

Elle a visiblement choisi de concilier vengeance et thérapie. A sa manière.

Résumés de The Handmaid’s Tale saison 4 | La Servante Écarlate

    Episode 1 : Porcs (28 avril 2021)
    Episode 2 : Belladone (28 avril 2021)
    Episode 3 : Le passage (28 avril 2021)
    Episode 4 : Lait (5 mai 2021)
    Episode 5 : Chicago (12 mai 2021)
    Episode 6 : Vœux (19 mai 2021)
    Episode 7 : Retrouvailles (26 mai 2021)
    Episode 8 : Témoignage (2 juin 2021)
    Episode 9 : Progrès (9 juin 2021)
    Episode 10 : Sauvage (16 juin 2021)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.