The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 9 : Progrès



Retrouvez sur cette page le résumé détaillé de The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 9, diffusé sur Hulu le 9 juin 2021. Cet avant-dernier épisode de la saison 4, d’une durée de 45 minutes, est à nouveau réalisé par Elisabeth Moss, comme le précédent, sur un scénario de Eric Tuchman et Aly Monroe.

Attention : il s’agit d’un résumé complet de l’épisode 9, avec des spoilers

Dans l’épisode précédent, June a témoigné contre les Waterford lors d’une audience préliminaire visant à préparer un futur procès. Si elle a pu les accabler, on a aussi découvert qu’ils avaient des soutiens au Canada, une perspective qui semble avoir quelque peu ressoudé le couple à ce stade, du moins en façade.

Elle nourrit toujours un profond désir de vengeance, créant un fossé avec Moira qui estime qu’il n’est pas sain de vivre dans la colère. Une colère pourtant partagée par d’autres femmes, à l’instar d’Emily qui s’est dite ravie du suicide de Tante Irène, la femme qui par sa dénonciation a provoqué son excision et la mort de celle qu’elle aimait.

Luke, de son côté, a beaucoup de mal à établir le contact avec June et à la faire parler de son vécu. Il s’est invité à l’audience du tribunal, contre sa volonté, pour en savoir plus… et en fin d’épisode, June semblait avoir enfin décidé de se confier un peu à lui.

Début de l’épisode 9 de la saison 4 de La Servante Écarlate

L’épisode 9 de cette saison 4, qui est l’avant-dernier épisode de la saison, s’ouvre sur des images de Luke et June en train de se regarder en silence. On sait qu’à la fin de l’épisode précédent, June a finalement décidé de se confier à lui au sujet de sa dernière rencontre avec Hannah.

June exprime à nouveau sa culpabilité mais Luke lui rappelle que seuls ces « trous du cul » sont responsables de la situation dans laquelle se trouve Hannah. June essaie aussi de se convaincre qu’Hannah est en sécurité là où elle est… mais maintenant qu’il sait la vérité, Luke estime qu’ils doivent à tout prix trouver un moyen de la faire venir au Canada car chez elle, c’est avec eux et pas à Gilead.

Pendant toutes ces années où elle était retenue à Gilead, Luke n’est pas resté inactif et il décide de partager avec June le fruit des recherches qu’il a menées. Il a tenté des actions en justice, a harcelé l’ambassade, a collecté des informations auprès d’activistes clandestins ou de gens qui ont pu s’échapper de Gilead.

Moira les surprend en train d’étaler tous les documents dont ils disposent et demande ce qui se passe, June lui révèle alors qu’elle a dit toute la vérité à Luke. Son amie lui répond qu’elle a de l’influence grâce à ses actions de résistance, elle peut s’en servir.

Luke propose d’aller à nouveau frapper à toutes les portes… mais la discussion débouche finalement sur une idée surprenante : June suggère d’essayer de passer directement par quelqu’un de Gilead.

Ils retrouvent Mark Tuello pour un coup de téléphone inattendu. Ils ont la possibilité d’entrer en contact avec le Commandant Lawrence, une conversion qui se déroule entièrement sur haut-parleur.

The Handmaid's Tale saison 4 épisode 9 : June téléphone au commandant Lawrence
The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 9 : June téléphone au commandant Lawrence

Le Commandant n’y va pas par quatre chemins. Il sait que June veut quelque chose et va droit au but pour savoir de quoi il s’agit. Elle explique qu’elle veut récupérer sa fille Hannah. « Encore ? », soupire Lawrence. « C’est ma fille », répond June.

Le Commandant se montre ferme envers elle, et lui explique qu’il faut oublier cette idée. Hannah n’a désormais plus d’autre souvenir que le régime de Gilead, June veut-elle vraiment l’arracher à la seule maison qu’elle connaisse ? Le Commandant Lawrence la culpabilise : elle insiste sur le fait que personne n’aimera Hannah comme eux, ses propres parents, et il lui répond que son amour provoque beaucoup d’ennuis et de perturbations…

Faisant diversion, le Commandant lui apprend que Janine s’en est sortie suite au bombardement de Chicago, qu’elle a été recapturée et est placée sous la responsabilité de Tante Lydia dans un Centre Rouge. « Fais chier », commente June sans ambages, bouleversée de savoir que Janine n’est pas restée libre.

Tuello fait signe à June de continuer la conversation et de reprendre ses esprits. Elle lui dit alors que les Américains envisagent de faire réviser la section 22B du Traité commercial entre Gilead et le Canada s’il accepte de l’aider. Mais Lawrence lui rit au nez : il pense que les Américains sont sur la paille et pensent à tort pouvoir manipuler les Canadiens.

Il propose à June un autre marché : il s’arrange pour lui renvoyer Hannah… si elle l’échange contre 10 enfants qu’elle a capturés à Gilead. Lawrence a appris que tous n’allaient pas bien dans leur nouvelle vie canadienne. La proposition est alléchante mais June refuse. Le Commandant s’en étonne et s’en amuse, affirmant que la June qu’il a connue aurait cherché à marchander, « 5 enfants contre Hannah » peut-être ?

June et Luke échangent un regard appuyé, c’est si tentant… mais elle tient bon et refuse. « Oh, mais tu t’es adoucie à Toronto, c’est le sirop d’érable, ça ! » commente Lawrence.

« Nous l’aimons. Nous sommes sa famille », insiste June tandis que l’on voit le commandant Lawrence qui paraît lutter, psychologiquement. « Joseph, vous êtes quelqu’un de bien ». Avec une certaine émotion, il lui explique qu’actuellement, il n’est pas dans une situation qui lui permet de faire quoi que ce soit.

Elle insiste sur le fait qu’ils feront leur maximum pour qu’il soit protégé mais Lawrence lui répond que désormais, elle est libre et qu’elle doit avancer dans sa vie… puis il raccroche brutalement, très ému. « Si tu y arrives », ajoute-t-il pour lui-même, une fois le téléphone raccroché.

Le Commandant Lawrence - Saison 4 épisode 9
Le Commandant Lawrence – Saison 4 épisode 9

Janine au Centre Rouge

On retrouve Janine en train de nettoyer le sol avec application au Centre rouge… tandis qu’on amène une femme assez brutalement pour qu’elle vienne manger.

Lydia ordonne à la récalcitrante d’arrêter ses enfantillages, on lui a accordé une « deuxième chance de servir Dieu » selon elle et elle devrait se montrer reconnaissante. On découvre que cette femme n’est autre qu’Esther Keyes, l’ex-Épouse qui avait aidé le groupe de June à se cacher dans la ferme. Elle porte désormais le costume de Servante.

Janine en reste pétrifiée mais s’efforce de continuer à nettoyer. Pendant ce temps, Tante Lydia fait la morale à Esther sur les influences corruptrices qu’elle a subies. Elle sourit… mais balance son plateau au sol. Elle est emmenée par les gardes, et Lydia demande gentiment à Janine si elle peut nettoyer ce « petit accident ». Elle s’exécute avec obéissance.

Les Waterford entre les valeurs de Gilead et celles du Canada

Les Waterford sont réunis et sont en train de déballer les cadeaux reçus de leurs nombreux supporters pour leur futur enfant. Fred s’émerveille notamment devant un petit costume de « futur Commandant », un enthousiasme que Serena ne partage pas. Elle lui dit clairement que ce n’est pas ainsi qu’elle envisageait sa baby shower.

Il l’invite à apprécier ce soutien inattendu et lui tend une carte reçue pour qu’elle la lise. « J’ai le droit, à présent ? » commente-t-elle, cynique. Il encaisse la pique, et reconnaît qu’il a commis des erreurs. Après avoir expliqué qu’ils ont un message à porter au monde, il finit par lui suggérer d’écrire un livre.


Le sort de Janine en plein débat

Les Tantes profitent d’un dîner pour discuter de la situation d’Esther. Concernant Esther, il y a des craintes quant au fait que son refus de s’alimenter entraîne une incapacité à concevoir un enfant. On suggère tour à tour de la nourrir de force par une sonde, de lui couper la langue en guise de punition.

Janine, qui assure le service lors du dîner, est perturbée en entendant tout ça et Lydia la renvoie en cuisine. Une fois Janine partie, il est question de son propre sort. Les Tantes savent qu’elles ne vont pas pouvoir la garder ad vitam aeternam au Centre rouge. Lydia en a conscience et explique qu’ils lui trouveront bientôt une famille.

Mais certaines Tantes nourrissent sans surprise des doutes sur l’avenir de sa protégée : quel couple accepterait d’accueillir sous son toit une Servante avec un tel passif d’indiscipline ? Lydia refuse ce genre de discours, elle estime que n’importe qui serait reconnaissant d’accueillir Janine, quel que soit son historique à Gilead. Mais d’autres Tantes estiment que Janine aurait plutôt sa place dans une Colonie de reproduction.

Lydia sait rappeler que Janine a donné 2 enfants à Gilead mais les femmes lui répondent que tout traitement de faveur envers Janine créerait un précédent, susceptible d’engendrer des problèmes. Avec ironie, Lydia les remercie de leurs suggestions et assure qu’elle les prendra en compte avant de prendre sa décision. Agacée par l’échange, elle finit par noter que le poulet est sec.

Le soir venu, Janine lui apporte son thé et constate que Lydia est en train de regarder son dossier et des profils de couples. Elle affiche une expression profondément attristée mais Lydia la rassure en lui disant qu’elle continuera à la protéger. Janine décide de prendre la parole « au sujet de Mme Keyes ».

Janine explique à Lydia que la pauvre jeune fille a subi de lourds abus à la ferme, pas seulement par son mari mais aussi par d’autres hommes. Si elle réagit comme elle le fait, c’est parce qu’elle a peur. Lydia lui répond qu’elles ont essayé d’être compréhensives avec la jeune femme, sans grand impact. Janine affirme qu’elle a sans doute besoin de se sentir en sécurité au Centre Rouge et qu’elle « mérite qu’on lui donne sa chance, comme on l’a fait pour vous ».

Lydia accepte de mettre en suspens les punitions infligées à Esther, et ajoute qu’elle pourrait sans doute bénéficier de l’influence de Janine, à qui elle suggère d’apporter son petit-déjeuner à la jeune femme le lendemain. Janine accepte.

L’idée de Luke

A Gilead, June continue à éplucher les documents collectés par Luke. Elle fond en larmes en tombant sur une photo d’Hannah. Luke la rejoint et explique que suite à la confrontation avec Lawrence – qu’il n’a pas du tout aimé, il a eu une autre idée. Une autre personne pourrait les aider : Nick.

Luke explique que Nick savait qu’Hannah était rentrée chez les Mackenzie. Il sait sûrement où elle loge… ou, du moins, pourrait l’apprendre. June paraît troublée. Luke poursuit dans son raisonnement : Nick est bien placé, c’est un Commandant, il a des contacts… et il faut le solliciter avant que ça change.

June finit par accepter et Luke déclare qu’ils doivent faire en sorte que Mark Tuello organise un appel téléphonique. Il demande à June si selon elle, il acceptera de les aider. « Je pense qu’il ferait tout pour moi et pour Nichole », avoue June.

Luke semble comprendre à cet instant à quel point les sentiments de sa femme sont déchirés. Il lui indique alors qu’un coup de téléphone « public » n’est peut-être pas idéal. Ils devraient essayer de se voir en personne, seul à seul mais dans un endroit sécurisé et protégé. June paraît rêveuse et s’étonne que son mari veuille l’envoyer voir Nick, en sachant quel rôle il a joué dans son histoire.

Luke avoue qu’il n’a pas envie qu’elle voie Nick mais que s’il est prêt à tout faire pour elle, et si ça constitue leur meilleur espoir de récupérer Hannah, alors il est prêt à l’accepter. Il suggère à June d’emmener Nichole avec elle, il sera encore plus dur pour Nick de refuser de l’aider si June vient avec leur fille.

June a les larmes aux yeux. Elle sent probablement à cet instant à quel point l’amour de son mari est fort, fort au point de la pousser dans les bras de l’autre homme qu’elle aime, au nom de leur fille. « Pour Hannah », répètent-ils comme ils essayaient eux-mêmes de s’en convaincre.


Naomi Putnam dans l’épisode 9 de la saison 4

Serena est en train d’écrire quand elle reçoit une visite surprise inattendue : celle de Naomi Putnam, l’épouse du Commandant Putnam. Elle a négocié pendant des mois pour obtenir ce droit de visite et a finalement eu gain de cause car la naissance de l’enfant de Serena approche.

On apprend que Warren Putnam lui-même l’a accompagnée pour rendre visite à Fred.

Serena Waterford en train d'écrire - Saison 4 épisode 9
Serena Waterford en train d’écrire – Saison 4 épisode 9

Naomi Putnam donne des nouvelles de sa petite famille, de sa fille Angela qui a grandi, court partout et a une tendance à mordre (« c’est peut-être génétique », commente-t-elle, rappelons que Janine est la mère biologique d’Angela !).

Elle voit que Serena était en train d’écrire, chose interdite à Gilead, mais s’abstient de tout commentaire. Elle lui a apporté des cadeaux de la part de toutes ses anciennes amies, qui sont toutes très heureuses pour elle. Naomi ajoute que si toutefois Serena devait rester en prison après la naissance du bébé, elle se ferait une joie de l’élever.

Serena la remercie mais on sent qu’elle est gênée par la proposition. Naomi est quant à elle convaincue que le bébé ne serait pas bien chez des « inconnus canadiens ». Serena avoue qu’elle espère être libre avec son fils à la fin de procédure judiciaire. Naomi lui dit alors qu’il faudrait qu’elle rentre l’élever à Gilead. Serena n’est pas certaine que les Commandants accueilleraient l’idée avec joie mais Naomi n’est pas de cet avis. Selon elle, elle serait accueillie « en héroïne ».

Pendant ce temps, Fred retrouve son vieil ami Warren Putnam, qui lui a apporté des cigares. Putnam s’excuse de ne pas avoir pris contact avec lui plus tôt, en réponse à une pique de Fred qui note qu’il s’est senti délaissé par les autres Commandants. Il explique qu’il y a eu des priorités à gérer, notamment les conséquences de l’enlèvement de tous les enfants.

Il explique aussi que les « anciens » sont peu à peu mis au placard. Fred lui répond que son placard à lui est sacrément petit et avec froideur, reproche que l’on n’ait pas cherché à négocier pour l’aider, lui. Mais Putnam lui explique que c’est complexe car s’ils avaient négocié un échange pour sauver Fred, cela aurait pu encourager d’autres kidnappings ou d’autres prises d’otage de Commandants.

Putnam lui répond qu’ils vont continuer à lui envoyer leurs pensées et leurs prières. Fred aurait besoin d’autre chose que des pensées et des prières, et son regard noir ne le dissimule pas.

Le commandant Putnam - The Handmaid's Tale saison 4 épisode 9
Le commandant Putnam – The Handmaid’s Tale saison 4 épisode 9

Tête à tête entre Janine et Esther

Suite à son échange avec Tante Lydia, Janine va comme prévu porter le petit-déjeuner à Esther le lendemain matin. Esther s’attendait à la voir, elle est enchaînée dans une vaste pièce. Janine l’invite à manger, lui glissant que de son côté elle avait failli mourir de faim à Chicago.

Cela suscite la curiosité de la jeune fille, qui s’étonne que Janine ait pu aller jusqu’à Chicago. Esther croit que Janine a volé le plateau en cuisine pour la nourrir « clandestinement ». Tandis qu’Esther mange, elle raconte comment elle a pris un train clandestinement avec June, avant d’être victime d’un bombardement et d’être récupérée.

Elle avoue qu’elle en a presque été soulagée car elle se sent plus en sécurité au Centre Rouge. Mais Esther estime qu’il n’existe pas de pire lieu. Esther lui demande où est June et Janine lui répond un peu brusquement qu’elle doit oublier June à présent, car elles sont ici… et si elle continue à se rebeller, elle en paiera le prix.

Esther Keyes - Saison 4 épisode 9 The Handmaid's Tale
Esther Keyes – Saison 4 épisode 9 The Handmaid’s Tale

Esther comprend alors que Janine n’est pas venue ici de son plein gré, mais qu’elle a été envoyée par les Tantes. Janine la prévient alors de ce qu’elle risque à désobéir : elle ne mourra pas, mais sera torturée sans fin jusqu’à ce qu’elle plie, parce que c’est pour ça que les Tantes sont là.

Esther se met à pleurer et Janine lui explique avec douceur qu’elle doit manger et rester en vie pour être encore là quand les choses s’arrangeront. Elle lui promet qu’elle reviendra la voir et que lorsqu’elle remangera, elle intercèdera en sa faveur auprès de Tante Lydia pour qu’elle puisse sortir et profiter du beau temps.

Esther reste seule dans la pénombre avec sa détresse et ses angoisses.


Retrouvailles intimes

Le moment est enfin venu pour June de renouer avec une part agréable de son passé, peut-être l’un des rares bonheurs qu’elle ait connus à Gilead : la présence de Nick. Nichole est prête, Luke a préparé pour sa femme un sac de compétition avec tout le nécessaire pour qu’elle ne manque de rien pendant leur escapade : couches, nourriture, etc.

Tuello l’informe que des officiers surveilleront de loin mais qu’ils seront malgré tout tranquilles avec Nick. June demande à Luke de ne pas s’inquiéter pour elle, il avoue qu’il en est incapable et lui rappelle qu’il sera là à son retour. Il fait un petit signe à Nichole par la fenêtre de la voiture et June démarre.

Luke et June avant la rencontre avec Nick - Saison 4 épisode 9
Luke et June avant la rencontre avec Nick – Saison 4 épisode 9

Elle se recoiffe et paraît impatiente de rejoindre sa destination, laissant un sourire flotter sur ses lèvres. Elle est suivie de près par une escorte et se rend dans une maison isolée, l’endroit sûr où une rencontre a pu être organisée avec Nick.

Elle installe Nichole dans la poussette et se dirige vers l’entrée de la maison. Lorsqu’elle entend une voix l’appeler, « June », son expression trahit toute l’émotion qu’elle éprouve à le revoir.

June revoit Nick - The Handmaid's Tale
June revoit Nick – The Handmaid’s Tale

Le plaisir est partagé. Nick découvre pour la première fois une June en « femme libre », ayant trouvé refuge dans un pays où les droits des femmes n’ont absolument rien en commun avec Gilead. Il note que la liberté lui va bien, une allusion à son air épanoui.

Gardant une bonne distance car ils sont surveillés, elle lui demande comment se passent les choses à Gilead. « On est au pied du mur », répond-il, ce à quoi elle note que la formulation est plutôt malheureuse quand on sait ce qu’est « le Mur » à Gilead…

Ils finissent par se rapprocher et Nick découvre sa fille grandie et changée. June lui glisse qu’elle ne peut pas rester longtemps car elle est accompagnée par les services secrets. Il suggère d’aller parler à l’intérieur de la maison, où des images nous indiquent qu’il s’agit de la « Maria Magdalena Academy ». On distingue des croix chrétiennes dans les pièces, des images de femmes sportives.

June lui explique l’objet de leur rencontrer : elle ne veut pas le mettre en danger mais elle souhaite obtenir des informations sur Hannah. Nick lui répond qu’il savait très bien qu’elle continuerait à la chercher, il a donc pris les devants et constitué tout un dossier sur elle. Il avoue qu’il ne pensait pas avoir l’occasion de lui remettre en main propre !

June reste bouleversée par cette attention, d’autant que Nick est parvenu à apprendre quelques détails utiles. Il sait qu’elle réside désormais à Colorado Springs, une très grande ville du Colorado. Elle est scolarisée dans une école d’arts ménagers et bonne élève. Il y a des photos de la maison, et de son école. Et les noms des amis de Nick qui ont prise les photos.

Quelles photos ? Des photos d’Hannah, que Nick a pu se procurer. June sent aussitôt les larmes lui monter aux yeux.

Nick est réaliste : il explique qu’à l’heure actuelle, il est impossible d’envisager de faire sortir Hannah de Gilead, elle est trop surveillée. Il a fait son maximum pour obtenir des informations sur elle… et il est là pour June, mais a les mains liées pour agir davantage à l’heure actuelle.

June est néanmoins profondément touchée de son implication, a fortiori quand il confie qu’il regrette de ne pas s’être enfui avec elle quand il a eu l’opportunité de le faire. « On aurait dû aller sur cette plage à Hawaï », glisse June, une référence à leur vieille conversation où ils avaient évoqué l’idée de s’enfuir avec Nichole. Ils finissent par échanger un baiser langoureux.

La tendresses des retrouvailles entre June et Nick - The Handmaid's Tale épisode 9 saison 4
La tendresses des retrouvailles entre June et Nick – The Handmaid’s Tale épisode 9 saison 4

Nichole, qui dormait paisiblement, finit par se réveiller, innocente, ne se doutant pas le moins du monde de l’émotion que ressentent ses parents en ayant la possibilité éphémère d’être ensemble à ses côtés. « Elle est têtue », note June. « Ca ne m’étonne pas », plaisante Nick en désignant June.

Nick a prévu pour elle une petite attention. Il a réussi à se procurer une poupée à Gilead. Bien sûr, elle est vêtue comme de rose comme les vêtements des enfants du régime mais comme le justifie Nick, « le choix de boutiques est limité à Gilead ». Il a rapporté ce cadeau à sa fille pour qu’elle ait une trace de son passage.

Le temps de se dire au revoir arrive vite, trop vite. Nick glisse à June qu’elle doit prendre soin d’elle. On sent à quel point ils doivent s’arracher l’un à l’autre. Nick la rattrape une dernière fois, l’enjoignant à « essayer d’être heureuse ». « Toi aussi », glisse-t-elle.

Lorsqu’elle repart, Nick sort de sa poche une alliance qu’il avait retirée le temps de leur rencontre. Ainsi a-t-il à nouveau dû se marier…

June, quant à elle, exprime sur le trajet du retour tout le déchirement qu’elle ressent face à la situation, souriante et en larmes à la fois, heureuse d’avoir revu Nick et eu des nouvelles de sa fille aînée mais déchirée à l’idée d’être séparée d’eux deux.

Les pouvoirs cachés de Fred

Fred et Serena échangent alors qu’ils se trouvent dans la chapelle. Fred exprime sa fureur à l’idée d’avoir été lâché par les autres Commandants. Il avoue que c’est l’idée de la liberté de son fils qui le fait tenir.

Serena lui fait part de ses craintes : Gilead pourrait leur enlever l’enfant pour le récupérer. Il risque d’être inconcevable pour eux qu’un enfant soit élevé par une mère seule. Fred pense que c’est Naomi qui a soulevé ce risque mais Serena corrige : Naomi lui a au contraire conseillé de rentrer à Gilead comme si de rien n’était… mais elle a peur d’être envoyée dans les Colonies, ou d’être transformée en Servante, maintenant qu’elle est fertile.

Fred promet de faire tout ce qui est en son pouvoir pour les protéger, elle et leur enfant. « Quel pouvoir ? » demande Serena, qui a des doutes sur la capacité de son mari à agir vu la situation dans laquelle il se trouve. Mais Fred lui répond qu’il a la foi.


Le pouvoir de conviction de Janine

Tante Lydia ordonne à ses acolytes de préparer les nouvelles Servantes pour une inspection et se plaint de leur indocilité… quand soudain, Janine arrive avec une Esther apaisée. Elles prononcent les salutations d’usage. Lydia paraît ravie et les félicite toutes les deux en les embrassant sur le front, avant de les autoriser à aller dehors.

Janine, loin d’être idiote, a ainsi montré à Esther qu’elles aussi, à leur échelle, pouvaient « manipuler » les Tantes par leur obéissance afin d’obtenir ce qu’elles souhaitaient.

La fin de l’épisode 9 de la saison 4 : le coup de maître du Commandant

La nuit est tombée quand June finit par rentrer à son domicile. Luke l’attend sur le perron. Elle partage avec lui et Moira les photos d’Hannah apportées par Nick.

Mark Tuello est présent et se dit très heureux pour eux. Ils lui expriment toute leur reconnaissance pour l’aide qu’il leur a apportée dans l’organisation de ce rendez-vous.

Mais quand il s’agit d’évoquer « la suite », les prochaines étapes, il paraît gêné. Oui, Nick est un allié à Gilead… mais désormais, ils vont aussi devoir compter sur un autre « allié » à Toronto, quelqu’un qui connaît les rouages du système et pourra les conseiller. Et Tuello lâche un nom : celui de Fred Waterford.

Bien entendu, la nouvelle génère une onde de choc dans la pièce et Mark Tuello explique que toutes les informations que possède Waterford vont se révéler très utiles pour eux. Fred a accepté de livrer toutes ses connaissances sur Gilead. De donner des informations confidentielles, d’exposer les projets secrets du régime… A-t-il pris cette décision après avoir constaté que les Commandants s’étaient détournés de lui ? Ou reste-t-il en réalité fidèle au régime, agissant dans son propre intérêt en distillant savamment quelques détails tout en préservant son statut ?

Evidemment, il y a une contrepartie à tout cela. June le sait et redoute de l’entendre… mais Tuello confirme : toutes les charges qui pesaient contre Fred ont été abandonnées malgré le discours poignant de June lors de l’audience préliminaire. Il est libre.

Moira est furieuse, reprochant à Tuello d’avoir négocié avec ce « p***in de sac à m**de ». Luke estime aussi que c’est une aberration. June, quant à elle, a le sentiment d’avoir été exploitée. Que Tuello l’a fait témoigner sciemment, en sachant que ça allait coller la frousse à Fred pour le faire parler.

Tuello essaie de justifier cette décision en expliquant que parfois, il faut accepter de laisser filer un poisson pour en pêcher de plus gros par la suite.

L’excuse ne convainc pas et surtout, n’apaise pas la rage et le sentiment d’injustice que ressent l’ancienne Servante à l’idée que son bourreau s’en sorte sans être inquiété. June, dans sa fureur, court pour rattraper Mark Tuello alors qu’il quitte leur maison. Elle lui rappelle que Fred est un violeur, que Tuello a agi en sachant ce qu’elle avait vécu et termine en disant qu’elle va le tuer. « Je vous tuerai ! » hurle-t-elle à Tuello alors qu’il s’en va.

Résumés de The Handmaid’s Tale saison 4 | La Servante Écarlate

    Episode 1 : Porcs (28 avril 2021)
    Episode 2 : Belladone (28 avril 2021)
    Episode 3 : Le passage (28 avril 2021)
    Episode 4 : Lait (5 mai 2021)
    Episode 5 : Chicago (12 mai 2021)
    Episode 6 : Vœux (19 mai 2021)
    Episode 7 : Retrouvailles (26 mai 2021)
    Episode 8 : Témoignage (2 juin 2021)
    Episode 9 : Progrès (9 juin 2021)
    Episode 10 : Sauvage (16 juin 2021)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.