La Servante Écarlate saison 2 épisode 12 – Postpartum


Après l’accouchement de DeFred dans l’épisode précédent, vous allez découvrir ci-dessous tout ce qui s’est passé ensuite, avec le résumé complet de The Handmaid’s Tale saison 2 épisode 12. Réalisé par Daina Reid et écrit par Eric Tuchman, l’épisode a été diffusé le 4 juillet 2018 sur Hulu et dure environ 54 minutes.

La Servante Ecarlate saison 2 épisode 12

Nourrir le bébé

Serena a obtenu ce qu’elle désirait tant : un bébé. On ignore comment à ce stade mais elle a visiblement pu retrouver DeFred et récupérer l’enfant, Holly, qu’elle a rebaptisée « Nicole ».

Serena s'occupant du bébé, Nicole - La Servante Écarlate saison 2 épisode 12
Serena s’occupant du bébé, Nicole – La Servante Écarlate saison 2 épisode 12

De son côté, June doit tirer son lait car elle a visiblement été séparée de l’enfant. La récolte n’est pas énorme mais pour Tante Lydia, qui supervise l’opération, chaque goutte du précieux breuvage vaut de l’or. La santé du bébé en dépend.

On apprend qu’il s’est écoulé quelques semaines depuis l’accouchement… et qu’apparemment, DeFred a été découverte par les voisins de la propriété. L’une des femmes présentes tempère l’enthousiasme de Lydia face au bon rétablissement de DeFred : la quantité de lait qu’elle tire diminue de jour en jour.

Lydia explique que malheureusement, elles ne peuvent guère faire autrement que d’avoir recours à cette « alimentation indirecte » pour le bébé car tels sont les souhaits de Mme Waterford. Elle ajoute que plusieurs familles ont déjà manifesté leur intérêt pour DeFred, en vue d’un second placement comme Servante Écarlate. Les Webber ont envoyé des gâteaux faits maison, une tentative subtile pour influencer la décision.

Lydia laisse DeFred en prendre un et annonce qu’elle sera de retour dans 3h pour que DeFred tire son lait à nouveau.

On découvre le Commandant Waterford en train d’aménager son bureau. Nick a été tiré des griffes de ses geôliers. Fred le perçoit comme celui qui a sauvé son enfant, comme une victime de « Gardiens trop zélés ». Le chauffeur et le Commandant se retrouvent seuls un moment et Nick le remercie d’avoir géré la situation avec la discrétion qui s’imposait.

Fred promet à Nick un futur « plein de possibilités » et lui rappelle qu’ils veillent l’un sur l’autre… avant de lui faire accrocher une photo encadrée le montrant aux côtés de Serena et du bébé. « Inspirant, n’est-ce pas ? » demande Fred à Nick qui regarde fixement la photo. Aucun des deux hommes n’évoque ouvertement le sujet de la paternité de l’enfant mais tous deux savent parfaitement ce qu’il en est.

Fred Waterford - La Servante Écarlate saison 2 épisode 12
Fred Waterford – La Servante Écarlate saison 2 épisode 12

Dans la chambre de Serena, Eden berce doucement le bébé. Serena la complimente sur sa capacité à s’en occuper et Eden explique qu’elle a beaucoup pris soin de sa sœur. Rita apporte le biberon de lait maternel réchauffé pour que Serena nourrisse Nicole et explique par la même occasion qu’ils n’ont plus beaucoup de lait en stock. Elle ajoute que comme DeFred ne nourrit pas elle-même l’enfant, il est possible que son lait se tarisse.

Lydia organise une rencontre entre Fred, DeFred et Nicole sous le regard de Nick. Elle pense que le fait pour June de voir son enfant en personne pourrait réactiver sa production de lait. Lydia en profite pour complimenter le Commandant sur ce bébé qui « ressemble à son père ». Moment de flottement… car le père est présent dans la pièce sans être celui qu’elle croit.

DeFred a une montée de lait en voyant le bébé. Elle propose de le nourrir mais Fred reste inflexible : elle doit tirer son lait et le leur envoyer. Lydia essaie d’insister, de trouver un compromis : à défaut de nourrir le bébé elle-même, peut-être que DeFred peut a minima aller tirer son lait sur place, dans la maison des Waterford…

Fred s’est laissé convaincre… et DeFred revient chez les Waterford avec sa petite valise. Serena fait une scène à son mari. Il promet qu’il n’a pas laissé la Servante toucher l’enfant, conformément aux volontés de sa femme… mais elle est furieuse qu’il l’ait ramenée chez eux. Elle déclare qu’elle refuse qu’il y ait un quelconque contact entre DeFred et l’enfant, la Servante tirera son lait dans sa chambre.

« Les mères savent mieux », lui jette Fred avant de sortir, un piquant rappel que Serena n’est pas la mère biologique de l’enfant.

Un nouveau placement pour Emily

Après la mort du Commandant chez qui elle était placée, Emily est conduite par Lydia dans une nouvelle famille. La Tante note qu’elle a de la chance d’avoir cette opportunité car quatre familles successives ont refusé de la prendre à leur service. Elle va aller chez le Commandant Lawrence… et elle a intérêt à s’y tenir à carreau !

Lawrence est, selon Lydia, un homme « brillant, très important, considéré comme l’architecte de l’économie de Gilead ». Emily s’étonne qu’un tel homme soit prêt à accepter « une Servante si merdique ». Lydia n’a pas le temps de s’insurger, la porte de la demeure s’ouvre et la Martha de la maison les fait entrer.

Cora, s’est son nom, annonce qu’elle va aller chercher le Commandant et jure copieusement en se cognant alors qu’elle repart. Emily et Lydia examinent la maison : papier peint à fleurs, œuvres d’art hétéroclites, le mélange est détonnant.

Le Commandant Lawrence arrive…

Le Commandant Lawrence - The Handmaid's Tale
Le Commandant Lawrence – The Handmaid’s Tale

Il regarde longuement le visage d’Emily… puis met Tante Lydia à la porte, expliquant que sa femme ne descendra pas car elle ne se sent pas bien. Il va à nouveau dévisager Emily de près et s’emporte contre Cora qui a une fois de plus trébuché sur ses affaires. Il rappelle qu’il est chez lui et qu’il « range » les choses où il veut. Il menace aussi de battre la Martha. Voilà qui ne présage rien de bon sur l’atmosphère dans la maison…

Ne le voyant pas revenir, Emily commence à explorer à petits pas une sorte de salon situé à l’entrée. Il contient le même amoncellement hétéroclite d’objets. Emily tombe sur une BD ouverte et se penche pour la regarder lorsque la voix du Commandant la fait sursauter. Il est entré à pas de loup… et lui demande si elle connaît la punition pour les femmes qui lisent.

Les femmes se font couper un doigt la première fois que ça leur arrive. « Vous pensez que c’est juste ? » demande le Commandant. Question piège… Emily essaie de s’en sortir par une pirouette : « C’est la loi ». Le Commandant lui répond qu’à une époque, c’était la main entière, « au bon vieux temps »…

Disparition inquiétante

June tire son lait non sans difficulté car elle entend les petits bruits que fait son bébé à travers le plancher de sa chambre. Elle surprend quelques images furtives de la petite Nicole tandis qu’elle descend mettre son lait dans le réfrigérateur.

Ce faisant, elle croise Eden qui lui demande si « ça fait mal » de tirer son lait. June explique que non, c’est juste une sensation étrange. « J’ai hâte de connaître ça, de donner le sein », confie Eden. June lui souhaite de vivre ça un jour, si Dieu la juge digne de porter un enfant. Eden répond que Dieu voudrait sans doute que son enfant soit élevé par des parents qui s’aiment vraiment, une référence non dissimulée au manque total d’amour dans le couple qu’elle forme avec Nick.

June entend son discours et vient la rassurer… en lui glissant que dans le genre d’endroit où elles vivent, il faut savoir saisir l’amour là où il se trouve. Eden sourit et elles se souhaitent toutes deux bonne nuit avec bienveillance.

Eden Blaine - La Servante Écarlate saison 2 épisode 12
Eden Blaine – La Servante Écarlate saison 2 épisode 12

Le lendemain, Nick sort de chez lui l’air préoccupé. Pendant ce temps, dans la cuisine, Rita confie la liste des courses à DeFred, qui reprend ses bonnes vieilles habitudes. Nick entre et leur demande si elles ont vu Eden. Rita lui répond sèchement qu’elle a assez à faire comme ça, elle ne garde pas en plus un œil sur sa femme.

Rita s’éloigne et June glisse à Nick qu’elle n’a pas vu Eden de la journée. Il lui dit qu’elle n’était plus là quand il s’est réveillé le matin. June suggère qu’elle est peut-être partie au centre commercial, il y a des soldes apparemment. Il esquisse un sourire.

« Notre bébé est tellement beau », commente Nick. Il ajoute qu’il rêve de prendre la petite fille dans ses bras. June le souhaite aussi de tout son cœur. Nick ne cache pas le fond de sa pensée : ils devraient tout faire pour s’enfuir avec l’enfant. Ils pourraient partir vers l’Ouest, sur la côte, et recommencer leur vie comme une vraie famille.

« Ce serait encore Gilead », note June. « Hawaï alors ? » suggère Nick. « Maui », acquiesce June. Ils commencent à imaginer à quoi ressemblerait la vie là-bas, leur fille qui mangerait du sable. Ils se tiennent tendrement l’un contre l’autre et June en profite pour lui confier qu’elle voudrait nommer le bébé « Holly », en hommage à sa mère. Nick approuve le choix du prénom.

Ils sont brutalement interrompus par l’arrivée de Fred Waterford, qui informe Nick que le Gardien Isaac n’est pas à son poste, il ne s’est pas présenté le matin. Nick se tourne vers June et réalise ce qui se passe. « Il se pourrait bien que nous ayons un problème », annonce-t-il au Commandant. Eden s’est probablement enfuie avec Isaac.

Serena essaie de réconforter Nicole qui pleure à chaudes larmes, peut-être stressée par la voix de Fred Waterford qui est très énervé : il estime avoir fait l’honneur à Eden de l’intégrer au sein de sa famille, de lui avoir donné une chance de devenir mère… Il ne comprend pas pourquoi elle l’aurait trahi. Serena, quant à elle, ne conçoit pas une seule seconde que la jeune fille se soit enfuie : Eden est bien trop pieuse pour ça.

Fred est convaincu qu’elle s’est laissée emporter par son désir et est partie de la maison. Ses cris inquiètent Nicole qui pleure de plus en plus. Serena, qui sait que le bébé vient d’être nourri et que la faim n’est pas la cause de ses pleurs, finit par ordonner à Fred de la laisser en dehors de tout ça.

Rita propose d’essayer de calmer le bébé mais Serena refuse. Restée seule avec l’enfant, elle essaie de mettre le bébé au sein, sans succès hélas. La petite ne se calme pas.

Dans la cuisine, Rita trouve June en train de faire la vaisselle et remarque que ce n’est pas son rôle… mais June semble heureuse de pouvoir lui donner un coup de main. Rita paraît dépitée : elle explique que Serena change l’enfant toutes les 10 minutes, elle est débordée et regrette la présence d’Eden qui l’aidait à accomplir ses tâches quotidiennes. Serena appelle à nouveau Rita.

June profite de rester seule un instant pour sentir les petits vêtements du bébé. Fred entre dans la cuisine, l’air énervé. « Vous travaillez tard ? » demande June. Il répond avec agacement qu’il a perdu du temps à « s’occuper de cette pute ». Il fait référence à Eden et jure qu’elle n’ira pas bien loin. « J’espère qu’elle va bien », dit June.

June sent les vêtements portés par sa fille
June sent les vêtements portés par sa fille

Fred se demande pourquoi quelqu’un serait prêt à risquer autant en s’enfuyant. June prétend ne pas savoir. Fred lui demande alors où elle s’est cachée pendant que lui et Serena sont venus la chercher dans la maison où elle a accouché. « Dans le grenier », répond-elle. Elle prétend ne pas avoir entendu la conversation entre Waterford et sa femme car « son cœur battait trop fort ».

Il note qu’elle était donc très effrayée à l’idée de rentrer à la maison avec lui. « Je venais de dire au revoir à ma fille », répond-elle. Elle admet aussi, avec une grande franchise, qu’elle voulait passer plus de temps avec son enfant avant qu’il ne naisse. Fred lui demande comment se sont passées les retrouvailles avec Hannah. « J’étais surprise de la voir », admet June.

Fred se dit heureux d’avoir pu faire ça pour elle. Elle le remercie. « C’est tout ce que j’obtiens comme remerciement ? » insiste-t-il. June est tendue, elle a indéniablement bien en tête le souvenir du viol qu’il lui a fait subir. Elle se dit prête à jouer au Scrabble avec lui « à un moment donné ». « Au Scrabble ? » répète-t-il, avant de conclure : « On verra ».

Le mystérieux Commandant Lawrence

Emily est en train de faire sa toilette avant d’aller se coucher quand elle reçoit la visite d’Eleanor, la femme du Commandant Lawrence. Celle-ci demande à Emily qui elle est. « DeJoseph », répond la Servante. « Non, votre vrai nom », demande Eleanor.

Elle complimente ensuite Emily sur ses yeux et lui demande de ne pas dire à son mari qu’elle est venue la voir car « il n’aime pas quand je parle avec les filles ». Eleanor, qui semble un peu perturbée, explique alors que c’est son mari qui a imaginé les Colonies, « quelque chose de terrible » selon elle. Elle déclare lui avoir dit que c’était un empoisonnement de forcer les gens à travailler une terre souillée…

Soudain, Lawrence entre dans la pièce et entraîne sa femme vers l’extérieur tandis qu’elle hurle en le traitant de monstre, en affirmant qu’il est dégoûtant, qu’elle le déteste… Il la reconduit dans la chambre et paraît abattu un instant après avoir fermé la porte, tandis qu’on l’entend encore hurler : « Tu sais ce que tu as fait ! »

Lawrence constate qu’Emily a vu toute la scène et lui ordonne de le suivre. Quelle maison étrange !

L'étrange Commandant Lawrence - The Handmaid's Tale
L’étrange Commandant Lawrence – The Handmaid’s Tale

Emily ne sait pas du tout à quoi s’attendre, il lui demande de s’asseoir dans son bureau, elle est très inquiète, le moindre bruit la fait sursauter…

A sa grande surprise, le Commandant revient avec une bouteille de vin et deux verres. Il la sert et lui dit que dans sa maison, la confidentialité est une valeur essentielle. Emily ne touche pas à son verre et demande si Eleanor va bien. Le commandant Lawrence répond que la vie n’a pas pris la tournure que sa femme espérait : elle était professeur d’art et selon lui, elle voulait que tout soit beau…

Il lui demande d’où elle vient. Elle commence par mentir mais il en sait visiblement davantage qu’il ne veut bien l’avouer. « Non, vous venez du Montana », corrige-t-il. Il lui demande quelle matière elle enseignait (et savait donc qu’elle était professeur !), note qu’il ne devait pas y avoir beaucoup de professeurs de science aussi attirants qu’elle et qu’elle faisait sans doute tourner la tête des garçons… ou plutôt « des filles, dans votre cas ». Il sait donc aussi qu’elle est lesbienne.

Il sait ce qu’elle a fait : une relation avec une Martha, une voiture volée pour rouler sur un Gardien. « Ça fait quel effet ? » demande-t-il. Elle s’empare alors du verre de vin et boit une gorgée. Il fait de même puis poursuit : « Vous avez une femme et un fils, ils doivent vous manquer. Perdre un enfant, c’est comme perdre un membre ». Il semble avoir vécu quelque chose de similaire, comprendre cette douleur… ou peut-être joue-t-il la comédie pour mieux la manipuler ?

Il lui demande pour finir si elle a bien guéri… une référence, peut-être, à son excision.

L’heure de régler des comptes

June est réveillée par une agitation dans la maison… et Rita entre dans sa chambre pour lui annoncer qu’Eden a été retrouvée. Ils l’ont ramenée. Avec Isaac.

Nick essaie de la convaincre de mentir pour sauver sa peau. De dire qu’elle est enceinte. Eden répond qu’ils lui ont fait un test de grossesse, ce n’est pas le cas. Il propose une autre excuse : raconter qu’Isaac l’a forcée à venir avec lui, qu’il ne voulait pas la ramener à la maison. Eden refuse de mentir, par piété. Nick lui rappelle que ce n’est pas Dieu qui va décider de son sort.

Elle refuse de mentir. Elle explique qu’elle voulait simplement fonder une vraie famille. Nick lui promet qu’il lui donnera une vraie famille, un enfant, il fera tout pour arranger la situation. « J’aime Isaac, et il m’aime », lui dit-elle avec franchise. « Nous voulons être ensemble. Je ne veux pas porter ton enfant, je suis désolée ». Nick lui répond avec bienveillance qu’elle n’a pas à être désolée de ça.

Nick s'excuse de son attitude envers Eden
Nick s’excuse de son attitude envers Eden

Elle voudrait qu’il la pardonne mais c’est lui qui s’excuse auprès d’elle car il estime être le fautif, pour toutes les fois où il ne lui a pas témoigné assez de gentillesse. Elle l’embrasse sur la bouche avec tendresse et ils se pardonnent mutuellement. « Tu as toute la vie devant toi », commence Nick.

Mais ce n’est pas ce qu’elle pense et elle commence à citer la Bible, rappelant que Dieu sera à ses côtés quand elle se retrouvera dans l’eau. Il essaie de l’arrêter mais elle poursuit sa prière.

Un peu plus tard, tout le monde est rassemblé devant une piscine entourée de Gardiens armés. June est dans le public et Nick vient s’asseoir non loin. La porte s’ouvre, Eden et Isaac entrent. La jeune fille a les yeux pleins de larmes. Serena, qui assiste à la scène, s’efforce elle aussi de retenir ses larmes.

On conduit les deux amants au sommet d’un plongeoir. Leurs chevilles sont lestées de lourds poids. Un juge annonce qu’ils ont été reconnus coupables d’infidélité. Dans son couffin à côté de Serena, Nicole commence à grogner un peu. Le juge leur demande de reconnaître leurs péchés et de plaider pour la pitié de Dieu mais ni Eden, ni Isaac n’obtempèrent. Leur amour est plus fort que tout.

Serena hurle le prénom d’Eden pour tenter de la convaincre une dernière fois de changer d’avis. Mais la jeune fille a pris sa décision : « L’amour est patient. L’amour est bon », commence-t-elle. Tandis qu’elle prononce un discours très digne, les Gardiens les poussent tous deux dans la piscine et ils sont entraînés au fond par les poids qu’ils ont aux chevilles.

L’assistance est évidemment horrifiée par la scène, qu’il s’agisse de June, de Serena ou des Marthas.

Le soir venu, alors que June descend dans la cuisine mettre son lait au frigo, elle voit Nick assis à la table, abattu, son alliance encore à la main. Elle vient s’asseoir à ses côtés et essaie de le réconforter en lui posant la main sur l’avant-bras mais Nick se lève et s’en va sans mot dire.

June essaie de réconforter Nick après la mort d'Eden
June essaie de réconforter Nick après la mort d’Eden

June va trouver Serena et lui demande si ça va. La malheureuse a des larmes qui coulent sur son visage sans qu’elle ne puisse l’empêcher. June pose un regard plein d’amour sur son bébé endormi. Soudain, la petite Nicole se réveille et commence à pleurer.

June propose d’aller chercher du lait mais Serena la retient et lui met l’enfant dans les bras. June commence à lui donner le sein, le bébé se calme instantanément et tête goulûment sous le regard pensif de Serena…

Résumés de La Servante Écarlate saison 2 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : June (25 avril 2018)
    Épisode 2 : Non-femmes (25 avril 2018)
    Épisode 3 : Bagages (2 mai 2018)
    Épisode 4 : Les autres femmes (9 mai 2018)
    Épisode 5 : Graines (16 mai 2018)
    Épisode 6 : Porter le premier coup (23 mai 2018)
    Épisode 7 : Après (30 mai 2018)
    Épisode 8 : Le travail des femmes (6 juin 2018)
    Épisode 9 : Smart Power (13 juin 2018)
    Épisode 10 : La Dernière Cérémonie (20 juin 2018)
    Épisode 11 : Holly (27 juin 2018)
    Épisode 12 : Postpartum (4 juillet 2018)
    Épisode 13 : La Parole (11 juillet 2018)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.