La Servante Écarlate saison 2 épisode 5 – Graines


Retrouvez dès maintenant un résumé intégral de La Servante Écarlate saison 2 épisode 5, cinquième épisode de cette deuxième saison de The Handmaid’s Tale qui a été diffusé le 16 mai 2018 sur Hulu. Il est réalisé par Mike Barker, sur un scénario de Kira Snyder, et dure environ 51 minutes.

Si vous souhaitez retrouver le fil de ce qui s’est passé dans la série dernièrement, n’hésitez pas à lire le résumé de l’épisode 4.

La Servante Écarlate saison 2 épisode 5

La présence constante de Tante Lydia

June se réveille. Sa chambre est plongée dans la pénombre. Elle se rend dans la salle de bain et va boire de l’eau au robinet. On constate que le miroir de la salle de bain a été retiré. Soudain, elle se tourne vers la baignoire et regarde fixement l’endroit où elle a caché les lettres remises par MayDay, le mouvement de résistance.

June décide alors de les brûler, en pleine nuit, dans la cuisine. Nick la rejoint et lui demande ce qu’elle fait, en l’appelant par son véritable prénom. Elle répond qu’elle n’est pas censée avoir les lettres. Puis elle ajoute qu’elle n’est pas non plus censée quitter sa chambre en pleine nuit. Elle s’éloigne de Nick en le laissant gérer les cendres dans l’évier de la cuisine…

Tante Lydia vient régulièrement examiner l’état de santé de June, noter son poids – 60 kilos – sous le regard inquisiteur de Serena. Elle prend également la mesure de la hauteur utérine et conclut que tout semble en ordre.

Serena la regarde fixement consigner ses observations par écrit et paraît surprise de la voir avec un stylo car visiblement, dans le régime de Gilead, les femmes n’ont pas le droit d’écrire. Lydia explique que les Tantes bénéficient d’une dispense (« C’est plus un fardeau qu’autre chose », commente-t-elle). Serena lui propose de prendre le thé avec elle avant de partir et elle accepte.

Lydia trouve que DeFred sent mauvais, ce qu’elle attribue aux hormones de grossesse. Elle préconise donc deux bains par jour, mais pas trop chauds. Elle demande également quand DeFred est allée à la selle pour la fois et c’est Serena qui répond à sa place. Les moindres détails de sa vie intime sont ainsi examinés !

DeFred examinée par Tante Lydia
DeFred examinée par Tante Lydia

Lydia rejoint ensuite Serena pour le thé et constate qu’elle a du mal à arrêter de fumer. Elle comprend que c’est difficile et confie qu’elle était elle-même fumeuse dans une autre vie. Elle ajoute qu’elle est ravie que le bébé se porte bien et Serena paraît surprise que le docteur ne lui ait pas donné cette information. Lydia demande si elle est trop envahissante mais sans laisser Serena répondre, elle explique qu’il y a bien des choses à surveiller dans une grossesse en dehors des mesures que prend le cabinet médical. Le confort du lit, l’atmosphère de la maison…

Lydia constate aussi que le caractère de DeFred semble s’être amélioré et Serena confirme en déclarant qu’elle est méconnaissable. La Tante la rassure en lui disant qu’ils ont vraiment tout fait – au Centre Rouge – pour la faire plier… Serena répond par un « Loué soit Son miracle » et Lydia consigne soigneusement quelques observations par écrit.

Un peu agacée, Serena finit par lui demander comment elle préfère son thé mais Lydia s’excuse en répondant qu’elle a d’autres visites à faire et qu’elle n’a désormais plus le temps de prendre le thé. Elle va ramasser une lourde valise près de l’entrée et tombe sur le commandant Fred Waterford qui descend les escaliers. Elle lui indique que le bébé est en parfaite santé et que la Servante se porte bien également, et il propose de l’aider à porter sa lourde valise. Ils sortent sur le perron de la maison et le Commandant demande s’il est déjà possible de connaître le sexe de l’enfant.

Nick arrive et propose de se charger de la valise. Pendant ce temps, Lydia explique au Commandant qu’ils ne connaîtront le sexe qu’au moment de la naissance mais qu’elle a un pressentiment : ce sera un garçon. « Quel homme ne rêve pas d’un fils ? », plaisante Lydia. Elle ajoute qu’actuellement, le bébé a la taille d’une papaye, puis quitte la maison.

Fred Waterford - The Handmaid's Tale épisode 5 saison 2
Fred Waterford – The Handmaid’s Tale épisode 5 saison 2

Le dur quotidien des Colonies

Toutes les femmes des Colonies sont en train de faire une prière en chantant. On entend des toux, des râles, l’état général des femmes n’est pas bon… Janine échange avec Emily : deux femmes sont mortes. Janine explique à Emily que Sally, la femme qui s’occupe des corps, était autrefois rabbin et a pris ce poste justement pour pouvoir bénir les corps.

Emily l’informe que la préposée aux lits reçoit un œuf supplémentaire le matin, elle conseille à Janine de prendre le poste mais celle-ci n’a pas envie. « Tu tiendras plus longtemps », insiste Emily. Mais Janine pense que son destin est entre les mains de Dieu. « Il ne pouvait pas t’envoyer ailleurs, à Bora-Bora par exemple ? » ironise Emily.

Le regard de Janine est soudain attiré par deux femmes qui sont clairement amoureuses et en couple. Tout en les observant, elle demande où se situe Bora-Bora et Emily le lui explique. Janine lui dit qu’elle aussi, elle est à la merci de Dieu.

On les voit partir au travail en file indienne et soudain, dans la file, l’une des deux femmes du couple aperçu un instant plus tôt – Kit – s’écroule. Sa compagne se précipite aussitôt à ses côtés. Kit est mal en point mais refuse les médicaments que lui propose Emily, en expliquant que d’autres personnes en auront plus besoin qu’elle. Emily sait que ce que ça signifie : Kit va mourir, et elle le sait.

Janine découvre la dure réalité des Colonies mais n’a pas le temps de s’appesantir dessus car elle est remise en place d’un coup de bâton qui l’oblige à reprendre sa place dans la file.

Une découverte horrifiante

DeFred est sur les toilettes lorsqu’il découvre quelque chose de terrifiant dans ses sous-vêtements : une tache de sang.

DeFred fait une découverte horrifiante - The Handmaid's Tale saison 2
DeFred fait une découverte horrifiante – The Handmaid’s Tale saison 2

Elle s’empare d’une feuille de papier toilette et réalise qu’elle est en train de saigner, ce qui est de mauvais augure. C’est le moment que choisit Rita pour venir l’informer que Serena l’attend. Elle sort avec elle dans la rue et Serena évoque DeZachary, une Servante qui a visiblement un physique difficile (« Je m’étonne qu’Il souhaite transmettre un nez pareil », commente-t-elle au sujet du commandant que sert DeZachary). DeFred la connaît vaguement.

Soudain, Naomi interpelle Serena, elle est en train de se promener avec sa petite Angela. Serena s’empresse de venir faire coucou au bébé. Naomi la complimente sur sa baby shower et DeFred garde un visage profondément impassible. Elle sait qu’elle est peut-être en train de faire une fausse couche.

Angela se met à hurler et Naomi explique qu’elle fait ses dents, une façon pour Dieu de la mettre à l’épreuve. Elle décide de partir avec l’enfant. Serena reprend sa conversation avec DeFred en notant que Naomi ne perd pas une occasion pour se plaindre. Voyant qu’elle a l’air très inhibée, Serena lui explique que ces promenades sont censées être bénéfiques pour elles deux : certes, ça permet au bébé d’entendre sa voix mais elle aimerait bien éviter d’avoir à faire toute la conversation. Elle en a marre que DeFred se contente d’un « Oui, Mme Waterford » ou « Non, Mme Waterford ».

Lorsqu’elles rentrent de leur promenade, Nick se trouve dans la cuisine. DeFred accroche son habit au portemanteau et Serena lui ordonne de regagner sa chambre. Elle passe à côté de Nick sans même le regarder.

DeFred ignore Nick Blaine - Episode 5 saison 2
DeFred ignore Nick Blaine – Episode 5 saison 2

À peine est-elle partie que Nick interpelle Serena. Il lui dit qu’il s’inquiète pour la Servante. Serena lui répond que d’après le médecin, elle est en parfaite santé. Mais Nick précise qu’il parle de son état psychologique et suggère qu’elle devrait peut-être voir un autre type de médecin. Glaciale, Serena s’approche de lui et lui demande c’est DeFred qui lui a demandé de lui en parler. Il répond par la négative. « Alors je n’ai rien à vous dire », coupe Serena.

Mais il la retient et lui dit que personne ne s’occupe d’elle. « On dirait pourtant que si », rétorque-t-elle, voyant très clair dans ses sentiments. Il finit par baisser la tête et elle lui déclare que la Servante n’est pas son problème. Puis elle va rejoindre Rita qui fait le service dans le salon, où se trouve déjà Fred Waterford.

Serena raconte qu’elle a croisé Mme Putnam et Mme Scott lors de la promenade. Fred se contente d’acquiescer d’un air distrait, très occupé sur son ordinateur portable. Elle enchaîne en disant que Nick les attendait au retour de leur promenade et voulait s’assurer que tout allait bien, elle note avec ironie qu’il est « touchant » dans sa façon de prendre soin de DeFred. Fred acquiesce à nouveau, l’air toujours aussi distrait. Rita écoute tout sans mot dire.

Un peu plus tard, on retrouve Fred Waterford aux côtés du commandant Pryce, préparant visiblement un événement. Le commandant explique qu’il y aura au programme la visite d’un nouveau Centre Rachel et Léa qui doit ouvrir bientôt. Fred assure qu’il sera prêt dans les temps même si Pryce a entendu parler de possibles retards. Fred propose également un logement chez l’habitant plutôt qu’à l’hôtel car il veut prouver l’hospitalité du régime de Gilead. Pryce lui promet d’en parler à la réunion du matin.

Fred a une dernière chose à lui demander, une « requête personnelle »… qui concerne son chauffeur, Nick Blaine. Il le présente comme quelqu’un de très doué et très loyal qui mérite une promotion. De préférence à Washington car « il est prometteur ». Visiblement, le couple Waterford a décidé qu’il était préférable d’éloigner Nick de leur maison.

Sauf que Pryce n’a pas l’air pressé de donner suite à la demande. Il promet qu’il verra ce qu’il peut faire et demande si Nick est fiable. Waterford confirme et Pryce s’étonne qu’il veuille s’en séparer puis ajoute une citation de la Bible qu’il laisse à l’interprétation de Fred : « L’homme de bien obtient la faveur de l’Eternel mais l’Eternel condamne celui qui est plein de malice ». Puis il conclut : « A votre place, je ne m’en séparerais pas ».

A-t-il un intérêt à maintenir Nick dans son poste ? Par exemple, celui de pouvoir garder un oeil sur Fred Waterford par le biais de son insoupçonnable chauffeur ?

La situation s’aggrave

On retrouve DeFred plongée dans son bain et l’eau est totalement rougie par le sang qu’elle perd.

DeFred dans son bain - La Servante Ecarlate
DeFred dans son bain – La Servante Ecarlate

Elle décide de dissimuler son état le plus longtemps possible et se fabrique une sorte de serviette hygiénique de fortune avec du papier toilette. Alors qu’elle prend son smoothie matinal dans la cuisine, Serena vient la voir et lui demande si elle souhaite toujours participer à la Festivoraison, une cérémonie.

DeFred confirme qu’elle souhaite toujours venir, Serena note que ça leur fera une deuxième promenade. En se relevant, DeFred chancelle un peu et Rita lui demande si ça va. Elle affirme qu’elle va bien.

Une Festivoraison stupéfiante

Le commandant Pryce préside la cérémonie, qui concerne les Gardiens, les « hommes à tout faire » des Commandants. Plusieurs d’entre eux s’avancent. Il y a dans le public aussi bien des Servantes que des Marthas, des Épouses que des Commandants.

Et parmi les Gardiens honorés ce jour-là figure un homme : Nick. Il reçoit une petite boîte et, incrédule, croise le regard de Serena qui détourne aussitôt les yeux et demande à DeFred si elle le trouve élégant. Il paraît évident qu’elle est derrière la machination en train de se jouer… Pryce prononce quelques paroles qui indiquent qu’il n’est pas bon que de tels hommes, si honorables, restent seuls. DeFred comprend que Serena a organisé tout ça pour la punir : Nick va recevoir une femme pour partager sa vie…

Les femmes, justement, arrivent sur scène entièrement vêtues de blanc. Serena ne cache pas sa joie de voir ainsi son plan se réaliser. On ne voit pas le visage de ces femmes, qui est recouvert par un voile opaque. L’une d’entre elles s’arrête devant Nick et Pryce prononce les paroles qui les marieront. DeFred ne peut pas s’empêcher d’avoir les larmes qui lui montent aux yeux et Nick ne cesse de la regarder.

Suivant les ordres de Pryce, il ouvre la boîte qu’il a reçue, qui contient une alliance, et la passe au doigt de la jeune femme qui est face à lui. Fred Waterford est témoin de la joie indécente affichée par Serena.

« Je vous déclare mari et femme », annonce Pryce. A ces mots, les hommes doivent soulever le voile de la jeune femme qui se trouve face à eux. Nick découvre avec horreur que ce sont de toutes jeunes filles (dans le livre de Margaret Atwood, elles ont 14 ans)… et après un temps d’hésitation, il se décide à soulever le voile de sa propre compagne et se retrouve lui aussi face à une adolescente.

Eden Spencer, la femme de Nick Blaine
Eden Spencer, la femme de Nick Blaine

Elle détourne les yeux et il regarde à nouveau dans la direction de DeFred qui ferme les siens. Chaque Gardien s’avance face à la foule avec sa nouvelle épouse et le public applaudit.

Janine, émue par la réalité des Colonies

Pendant la journée de travail, Janine et Emily s’accordent un bref répit et Janine fait un voeu en soufflant sur des pissenlits. Elle explique qu’elle est persuadée que Dieu veille sur elle car il lui a sauvé la vie à deux reprises et elle pense qu’il doit y avoir une raison.

De son côté, Kit est à bout de forces et s’écroule à nouveau. Sa compagne vient aussitôt l’aider à se relever. Un homme à cheval arrive et ordonne à toutes les femmes de se remettre au travail. On emporte Kit… et Janine déclare avec fureur qu’elle « voudrait changer de voeu ».

Jeunes mariés

Le soir venu, après la Festivoraison, une petite cérémonie intimiste est organisée chez les Waterford : Nick lit une prière, Fred écoute en jouant avec une petite clé. Serena est assise sur le canapé et invite la jeune épouse, Eden Spencer, à s’asseoir à ses côtés. La jeune fille a l’air très timide et note en regardant en direction de DeFred que « Dieu les a gâtés ». Fred propose de déboucher le champagne et ordonne à Rita d’aller en chercher.

Serena note que c’est un privilège réservé aux mariés et ordonne à DeFred de regagner sa chambre. Rita l’attend. « Elle est… jeune », commente la Martha au sujet de l’épouse de Nick. Puis elle propose à DeFred du lait à la cannelle mais celle-ci refuse et monte péniblement l’escalier qui mène à sa chambre. Elle se déshabille et l’on constate que son sous-vêtement est inondé de sang, elle s’en met plein les doigts en essayant d’évaluer l’étendue des dégâts. Cette fois-ci, il paraît difficile de continuer à cacher la vérité… Elle a très vraisemblablement perdu son bébé, ou est en train de le perdre. Le fruit de son amour avec Nick s’évanouit le jour où elle le perd…

DeFred reste avec son short trempé de sang et va s’asseoir sur le rebord de la fenêtre.

Dans les Colonies

Le soir venu, Emily se lave, se frotte les gencives… et se retrouve avec l’une de ses dents entre les mains. Toutes les femmes se réunissent ensuite autour de Kit, allongée sur un lit, et de sa compagne, Fiona. Une femme – Sally, le rabbin – explique que Fiona et Sally se sont rencontrées à leur arrivée dans les Colonies 11 mois plutôt… et commence à célébrer leur mariage !

Kit a beau être en piteux état, elle accueille avec joie cette célébration de son union avec la femme qu’elle aime. Janine, ravie, glisse à Emily que c’était son idée. Soudain, Emily l’entraîne à l’écart du groupe et la remet sévèrement en place : l’endroit dans lequel elles se trouvent est un enfer, ce n’est pas en mettant des fleurs partout pour enrober la réalité que ça la rendra plus acceptable. Janine ne comprend pas sa réaction : si Kit peut mourir heureuse, c’est une bonne chose, au fond.

« Gilead t’a volé ton oeil. Il m’a volé mon clitoris », explique Emily, parlant pour la première fois de son excision. Elle explique que le régime les « traite comme des vaches que l’on exploite jusqu’à la mort »… et elle, elle « décore l’abattoir ». C’est ça qui pose problème à Emily. « Les vaches ne peuvent pas se marier », répond Janine.

Nuit de noces

Serena a accompagné Eden jusqu’à la demeure de Nick et lui indique qu’ils vont faire en sorte de décorer la pièce. Elle est très reconnaissante, se dit heureuse d’entrer dans un tel foyer et se lance dans un petit discours… dont elle oublie la fin et s’excuse. Serena devine que c’est sa mère qui lui a appris cette tirade, elle ajoute qu’elle espère que la jeune fille a pu lui dire au revoir. Eden raconte qu’elle a eu une minute avant que sa mère ne reprenne bus. Elle explique que ses parents possèdent une ferme plus au nord de Boston, à Westminster. Une toute petite ville « pas comme ici ». « Vous avez une très belle maison », ajoute la jeune fille.

Serena coupe court à cette conversation innocente en lui demandant sa mère lui a expliqué comment se déroule une nuit de noces. Elle baisse les yeux et se tord les doigts nerveusement. « Il est de ton devoir d’enfanter », lui rappelle Serena. Puis elle prononce des paroles cryptiques, tellement cryptiques que la jeune fille ne comprend pas… alors Serena réexplique en termes plus clairs, en lui rappelant que l’acte sexuel peut être un moment merveilleux aussi bien pour Nick que pour elle.

« Mais la luxure est un péché », répond la jeune fille. « Pas entre mari et femme », explique Serena. « Ca peut vous rapprocher. Enfin, ça devrait ». Puis Serena lui souhaite à nouveau la bienvenue dans leur foyer et lui glisse : « Bonne nuit, Mme Blaine » avant de partir.

Pendant ce temps, le commandant a le même genre de conversation avec son chauffeur, Nick. Il lui sert un verre d’alcool fort et lui glisse qu’une femme pourra l’emmener au sommet. Puis ils trinquent tous deux « aux bonnes épouses ». Le commandant affirme que ce n’était pas facile de lui trouver une femme si rapidement, qu’il a dû faire jouer ses relations mais qu’il tenait à remercier Nick « pour tous ses efforts ». Nick prétend être reconnaissant.

Fred Waterford rappelle que le régime s’appuie sur la famille et sur les gens qui respectent ses valeurs. « Avec l’aide de Dieu, je deviendrai père, moi aussi », répond Nick. Il croit en réalité qu’il va le devenir par le biais de DeFred mais ignore tout du drame qui est en train de lui arriver. Après cette conversation, c’est en fumant une cigarette qu’il sort sous une pluie battante pour aller rejoindre sa jeune épouse.

Nick Blaine marié et pensif - La Servante Ecarlate épisode 5 saison 2
Nick Blaine marié et pensif – La Servante Ecarlate épisode 5 saison 2

Il reste un long moment au pied de l’escalier qui mène à son logement… et soudain, il fait une découverte terrifiante : June gît, en sous-vêtements, dans les buissons autour de la maison, du sang lui inondant les cuisses, inconsciente. Nick s’empare aussitôt d’elle et la serre contre lui en hurlant à la mort dans la nuit noire.

L’adieu à Kit

Kit n’aura pas vécu longtemps après son mariage. Le lendemain de la cérémonie, c’est fini. On emporte son corps, aux côtés de celui d’une autre femme. « C’était un beau mariage », reconnaît Emily en regardant Janine. Le rabbin récite une prière pour le salut de leurs âmes. Sally supervise l’enterrement, en présence de Fiona et de Janine, dans un cimetière où les croix s’étalent déjà à perte de vue.

June de retour parmi les vivants

June reprend conscience très progressivement. Un pied de perfusion. Une lumière bleutée. Un lit blanc. Pas de doute, elle se trouve dans un hôpital. Serena paraît dormir sur une chaise à côté du lit. Sentant qu’il se passe quelque chose, elle se réveille et constate que DeFred est consciente. « Dieu merci ! » s’exclame-t-elle, en annonçant qu’elle va immédiatement prévenir le docteur.

June regarde son ventre. Constate qu’on lui a posé un monitoring. Son bébé est donc vivant ! « Tu es coriace, toi », lui dit-elle. Elle se met à l’abri sous les couvertures et goûte au plaisir de caresser ce ventre rond auquel elle pensait devoir dire adieu. Puis elle se met à parler à son bébé. À lui dire qu’elle ne le laissera pas tomber, qu’elle ne le laissera pas grandir dans cet endroit. « Tu ne leur appartiens pas », ajoute-t-elle. « Ton avenir ne leur appartient pas. Je vais te faire sortir d’ici. Je vais nous faire sortir d’ici. Je te le promets ».

Résumés de La Servante Écarlate saison 2 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : June (25 avril 2018)
    Épisode 2 : Non-femmes (25 avril 2018)
    Épisode 3 : Bagages (2 mai 2018)
    Épisode 4 : Les autres femmes (9 mai 2018)
    Épisode 5 : Graines (16 mai 2018)
    Épisode 6 : Porter le premier coup (23 mai 2018)
    Épisode 7 : Après (30 mai 2018)
    Épisode 8 : Le travail des femmes (6 juin 2018)
    Épisode 9 : Smart Power (13 juin 2018)
    Épisode 10 : La Dernière Cérémonie (20 juin 2018)
    Épisode 11 : Holly (27 juin 2018)
    Épisode 12 : Postpartum (4 juillet 2018)
    Épisode 13 : La Parole (11 juillet 2018)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.