La Servante Écarlate saison 2 épisode 8 – Le travail des femmes


Plongez dans un résumé intégral de The Handmaid’s Tale saison 2 épisode 8, intitulé « Le travail des femmes ». Réalisé par Kari Skogland et écrit par Nina Fiore & John Herrera, l’épisode 8 de la Servante Ecarlate révèle les conséquences de l’absence du Commandant Fred Waterford chez lui.

Une absence qui transforme quelque peu la relation entre Serena et DeFred !

Le récap complet ci-dessous vous racontera tout ce qu’il faut retenir de l’intrigue à ce stade. Vous pouvez aussi relire le résumé de l’épisode précédent si vous voulez vous remémorer les détails de la série.

La Servante Écarlate saison 2 épisode 8

Une certaine complicité

Serena et DeFred ont établi une véritable routine dans le bureau du Commandant en son absence : Serena met un vinyle sur la platine, elle donne à relire à June les textes qu’elle a écrits et ensemble, les deux femmes contreviennent allègrement aux règles du régime de Gilead. « Dans une autre vie, nous aurions pu être des collègues. Dans celle-ci, nous sommes des hérétiques », commente June en voix-off.

DeFred est habituée à être considérée comme une femme ayant offensé Dieu (elle a eu un enfant hors mariage !)… mais elle se dit que c’est un sentiment nouveau pour Serena et que ça semble la rendre extrêmement heureuse !

June dans son rôle d'éditrice - The Handmaid's Tale
June dans son rôle d’éditrice – The Handmaid’s Tale

Un jour, elle lui demande si le fait de travailler lui manque et Serena répond d’abord diplomatiquement que c’est un moyen de revenir dans les bonnes grâces de Dieu que de mener la vie qu’elle mène… Après avoir réfléchi, elle avoue qu’elle déteste tricoter. DeFred la complimente sur ses talents d’écriture et Serena lui répond qu’elle n’oubliera pas son aide.

Quand June se lève de son siège, on constate qu’elle a désormais un ventre bien arrondi. Elle apporte quelques suggestions à Serena sur un document et lui dit qu’ensuite, elle pourra le porter à l’hôpital pour que le Commandant le lise. C’est alors que Serena lui annonce qu’il le lira à la maison car il rentre le lendemain.

« Dieu soit loué » finit par répondre DeFred après un long silence lourd de sens. Serena répète la formule, prenant sans doute conscience elle aussi que c’est la fin d’une époque pour toutes les deux.

Le lendemain, comme prévu, le Commandant Waterford franchit à nouveau la porte de sa maison, marchant avec difficulté grâce à l’aide d’une canne. Il savoure le plaisir de retrouver sa belle maison. Serena retrouve son rôle de maîtresse de maison, donnant des ordres à Rita, examinant Eden de près et appelant DeFred à se joindre à elles pour former une haie d’honneur à l’arrivée du Commandant.

Le Commandant adresse un petit mot à chacune des femmes : il se dit heureux de retrouver la cuisine de Rita, qui lui répond qu’elle a préparé ses plats préférés ; Eden lui a préparé un cadeau commun avec Nick ; DeFred… est enceinte, un miracle à part entière ! Elle feint d’être heureuse de le voir revenir et il répond qu’il est prêt à conquérir le monde à nouveau.

Serena accompagne son mari afin qu’il s’installe tranquillement et DeFred s’empresse de regagner l’escalier qui mène à sa chambre quand Eden l’interrompt pour lui demander si selon elle, le commandant a apprécié son cadeau. Elle répond assez froidement qu’elle est sûre qu’il a adoré. Eden reste toute décontenancée.

Serena conduit Fred Waterford dans son bureau en lui disant que tout est comme il l’a laissé. Elle cache évidemment tout de ses soirées en tête-à-tête à travailler avec June ! Elle indique qu’elle a demandé à Nick de reporter toutes les réunions non-urgentes afin qu’il redémarre en douceur… et qu’elle a laissé une première ébauche de programme pour le voyage au Canada sur le bureau (oops, un stylo a été laissé en vue, Serena le remet discrètement en place !), pour la présentation qu’il doit faire au comité.

Il lui promet de regarder tout ça puis lui fait signe d’approcher, l’embrasse chastement sur la joue et la reconduit à la porte de son bureau, la mettant dehors sans autre forme de procès.

DeFred regagne sa chambre et découvre une boîte blanche munie d’une clé posée sur le lit, aux côtés d’une rose blanche. Elle ouvre la boîte et retrouve la petite danseuse que Serena lui avait offerte dans la saison 1, prisonnière d’une boîte à musique jouant Le Lac des Cygnes. Ce cadeau muet constitue LE bref témoignage qui restera d’un moment de complicité que les deux femmes ont partagé en dépit de leurs différences de statut.

DeFred songeuse dans sa chambre - The Handmaid's Tale saison 2 épisode 8
DeFred songeuse dans sa chambre – The Handmaid’s Tale saison 2 épisode 8

De son côté, Nick rentre chez lui et retrouve sa très jeune épouse qui lui dit à quel point elle est heureuse que le Commandant rentre chez lui. Ainsi, Nick ne passera plus tant de temps à l’hôpital !

Nick répond qu’au contraire, il sera encore plus occupé maintenant que le Commandant est rentré. « Je comprends », dit-elle, un peu dépitée.

Elle retrouve vite son côté enjoué, lui tend ses cigarettes, lui explique qu’elle aimerait rendre leur foyer un peu plus chaleureux et lui demande quelles sont ses couleurs préférées pour la décoration. De son côté, elle aime le jaune. « Maison joyeuse, mari heureux », lui a appris sa mère.

Elle fait visiblement tout son possible pour créer un lien avec lui mais il reste assez distant et lui répond qu’elle peut faire ce qu’elle veut. Puis il ressort. Eden est terriblement malheureuse face à tant d’indifférence…

Eden Blaine, décontenancée par l'indifférence de son mari
Eden Blaine, décontenancée par l’indifférence de son mari

Bébé en danger

Rita et June sont en train d’échanger quelques mots quand Serena arrive près de la cuisine, la mine grave. June sent que quelque chose ne va pas et Serena finit par expliquer que le bébé de Naomi Putnam, la petite Angela, ne va pas bien. C’est sans doute un simple rhume mais on voit bien à quel point Serena semble inquiète. DeFred promet de garder la famille dans ses prières et Serena quitte la maison tandis que la Servante se caresse le ventre, songeant à son propre bébé.

L’hiver est là et c’est parmi la neige que DeFred retrouve Janine pour aller faire les courses. « Béni soit le fruit », dit DeFred. Normalement, Janine devrait répondre « May the Lord open » (« Que le Seigneur l’ouvre », qui correspond dans la Genèse biblique à un épisode où Dieu se souvient de Rachel – une femme stérile – et « ouvre son utérus » pour la rendre féconde). Dans l’épisode de la série, Janine préfère répondre « May the force be with you », la célèbre citation de Star Wars (« Que la Force soit avec toi »).

Janine prend des nouvelles de June et lui dit qu’elle va bientôt connaître la partie cool de la grossesse, celle où les pieds du bébé prennent appui sur la paroi utérine, une situation que Janine compare au film Alien, en ajoutant « Charlotte faisait ça tout le temps ». Elle n’a visiblement toujours pas accepté l’idée que son bébé porte désormais le prénom d’Angela et a échappé à son contrôle.

Tout en faisant les courses, Janine se dit satisfaite de son nouveau placement comme Servante car on ne lui demande que de participer à la Cérémonie, pas de faire des pipes ou autres pratiques sexuelles… « Une bénédiction », selon elle.

Emily, entendant ses propos, dit en passant que se faire violer n’est pas une bénédiction, que la vraie bénédiction était cette bombe posée par DeGlen #2. Alma lui murmure « Chuuut » car n’importe qui pourrait les entendre… Emily ajoute qu’on devrait faire exploser toute personne qui aide le régime de Gilead.

DeFred se demande comment réagirait Emily si elle apprenait qu’elle a aidé Serena à faire le travail du Commandant Waterford en son absence… mais elle comprend la réaction de la Servante.

Soudain, on entend la sirène d’une ambulance et toutes les Servantes sont sous le choc car elles reconnaissent le bruit : c’est une ambulance spécifique dédiée aux bébés. Où qu’elles soient, toutes les Servantes se mettent à genoux pour prier. Dans le magasin, Brianna (DeEric) murmure qu’elle a entendu que c’était le bébé des Putnam, Angela, qui avait un problème.

Évidemment, c’était la phrase à ne pas dire en présence de Janine, qui a donné naissance à l’enfant et June lève les yeux au ciel. Brianna affirme que c’est leur Martha qui lui a donné l’information. « Ce n’est pas Charlotte ! » dit Janine en se levant.

DeFred essaie de la calmer en lui disant que quoi qu’il arrive, elles doivent prier pour le bébé, quelle que soit son identité. Janine se calme temporairement mais à peine les deux femmes ont-elles quitté le supermarché que Janine répète que ça ne peut pas être Charlotte, qu’elle ne comprend pas le « mensonge » de la Martha… Un garde est obligé de la rappeler à l’ordre tant elle est agitée.

DeFred finit par dire à Janine que Serena Waterford est allée chez les Putnam le matin même car le bébé ne va pas bien, mais qu’elle ne sait pas si c’est grave ou non. Elle explique qu’elle n’a rien dit à Janine car elle ne voulait pas la perturber. Janine commence à nouveau à perdre le contrôle et le garde s’approche, June le tient à l’écart en lui disant qu’elle maîtrise la situation.

Elle promet de se renseigner sur ce qui se passe. Janine veut absolument voir son enfant mais DeFred lui rappelle que ce n’est pas possible et Janine lui reproche de s’exprimer comme tous les gens du régime de Gilead… Le garde l’entraîne pour la forcer à avancer. La remarque est dure à encaisser pour DeFred.

Un projet fou

Le soir venu, alors que DeFred est en train d’écouter sa boîte à musique, on frappe à la porte de sa chambre. C’est Serena. Elle se dit heureuse que DeFred ait trouvé la boîte. June la remercie, pour ça et pour la fleur… puis elle demande des nouvelles d’Angela.

Serena répond qu’elle ne va pas bien, que les médecins ne savent pas exactement ce qu’elle a et que son état s’aggrave… DeFred demande s’il n’y a rien à faire pour aider et Serena répond qu’il y a quelque chose mais que ça impliquerait de contourner la loi. « Je ne suis pas sûre que Gilead étudie tous les médecins disponibles », glisse Serena… qui lui demande son avis sur la question.

June répond que si c’était pour son enfant, elle tenterait tout ce qu’il est possible de tenter, que ce soit hors-la-loi ou pas. Serena réfléchit et on la voit ensuite apporter du thé dans le bureau du Commandant, en s’excusant de n’avoir pas été plus présente pour sa première journée à la maison.

Il lui dit de ne pas s’excuser et explique qu’il s’en est bien sorti et que ça ira encore mieux le lendemain. Serena commente en espérant qu’il en ira de même pour bébé Angela… puis ajoute que fort heureusement, Gilead possède l’un des meilleurs spécialistes de néonatologie au monde.

Ou plutôt, l’unE des meilleurEs. Elle sert actuellement dans une famille comme Martha. Très directement, Serena demande à son mari de faire en sorte que la Martha bénéfice d’un transfert temporaire sur une journée, afin qu’elle puisse examiner Angela et donner un avis. Fred répond qu’il fait confiance aux médecins du régime. Elle insiste. « On ne peut pas remettre en cause la volonté de Dieu’, dit-il, catégorique. Elle s’éloigne et va trouver refuge dans la cuisine.

C’est là que DeFred la retrouve, très abattue. Elle demande pourquoi Fred a refusé et Serena répond : « Parce que c’est sa décision. A présent, le mieux que nous puissions faire est de prier pour bébé Angela et pour les parents ». DeFred soupire et s’assoit à ses côtés.

Elle lui confie alors que Janine est au courant de la maladie du bébé et que ça la fait paniquer. Pour Serena, Janine n’est que « la Servante qui a failli la tuer »… mais June explique que Janine aime énormément son bébé et que c’était un geste de désespoir profond. Elle demande à Serena si selon elle, Janine pourrait être autorisée à voir l’enfant en sa présence ; elle est prête à se porter garante que tout se passera bien. « Ne sois pas stupide », rétorque Serena. « Et si c’était sa dernière chance ? » glisse DeFred.

L’idée fait son chemin dans la tête de Serena car on la voit ensuite demander à Naomi Putnam si elle serait prête à tenter le coup. « Cette horrible fille ? » réagit Naomi avec un air de dégoût. Serena lui rappelle que c’est grâce à cette fille qu’elle a eu un enfant.

Le Commandant Putnam surprend leur conversation et demande ce qui se passe : Serena lui expose la situation et il dit que Dieu voudrait sans doute qu’ils accueillent Janine. Naomi Putnam le vit très mal… mais la décision est prise.

On voit Janine arriver à l’hôpital, en présence de Tante Lydia et de DeFred. Elle est particulièrement agitée. Tante Lydia s’isole avec DeFred et lui reproche d’avoir confirmé à Janine les rumeurs entendues sur la santé de son enfant. Elle explique qu’il y a une bonne raison pour laquelle on ne dit pas aux Servantes quand leur enfant biologique tombe malade… et que si la rencontre détruit Janine, elle tiendra DeFred pour responsable. C’est une responsabilité que June accepte.

Retrouvailles et diagnostic

Elle accompagne Janine afin que celle-ci voie son enfant, même si Angela est dans une couveuse et que Janine est derrière une vitre. Janine lui parle, notant qu’elle va avoir les cheveux bouclés de sa mère, qu’elle les détestera mais qu’elle rendra tous les garçons dingues. Serena assiste à la scène et glisse à DeFred qu’elle va se renseigner pour savoir si elle peut avoir plus d’informations sur la santé du bébé… June comprend le message et lui donne sa bénédiction.

La décision de Serena ? On la saisit dès la scène suivante envoyant une Martha accompagnée par deux gardes dans ce qui ressemble à un escalier de service. Elle demande pourquoi elle est là mais personne ne lui répond. C’est elle, la fameuse spécialiste en néonatologie, le Dr Hodgson.

On lui donne une blouse à enfiler et le médecin masculin du service, le Dr Epstein, se dit ravi de la revoir, elle a formé son mentor, il l’avait rencontrée une seule fois en 2012 alors qu’elle donnait un séminaire. Il est visiblement en admiration totale devant elle tandis qu’elle pleure dans le vestiaire où elle se change en pensant à son statut perdu…

Serena est obligée d’interrompre l’échange car ils n’ont qu’un temps limité. Le médecin en vient alors rapidement à l’essentiel : la patiente est un bébé de 10 mois né à terme qui est léthargique et vomit… Il commence à détailler les éléments du dossier et le Dr Hodgson comprend qu’on lui demande un avis médical. A elle, une femme qui n’a plus aucun droit dans ce monde.

Elle accepte le défi et prend aussitôt des décisions : faire passer une I.R.M. au bébé, refaire certains examens et en faire de nouveaux… Elle veut superviser les examens mais elle veut aussi examiner le bébé. Le médecin lui remet un stéthoscope et elle le met autour de son cou, souvenir d’une époque passée qui contraste tant avec sa situation actuelle. Puis elle va ouvrir la couveuse.

Serena prend des décisions à l'hôpital - La Servante Ecarlate saison 2 épisode 8
Serena prend des décisions à l’hôpital – La Servante Ecarlate saison 2 épisode 8

Le soir venu, le commandant Waterford va frapper à la porte de June et entre dans sa chambre… mais il trouve le lit vide et fait. Et la boîte à musique sur la table. Et la rose blanche.

À l’hôpital, le Dr Epstein vient annoncer quelque chose à Warren Putnam, qui est avec Naomi et Serena auprès du bébé. Depuis l’autre côté de la vitre, DeFred, Janine et Tante Lydia n’entendent pas la conversation. On voit simplement Warren afficher un air grave, Naomi se lever furieuse et aller hurler sur le médecin, Serena afficher un air désolé…

Lydia se met à prier. Janine s’écroule, en larmes. DeFred lui demande si elle aimerait embrasser la petite fille une dernière fois pour « lui dire au revoir »… et lui promet d’essayer de faire en sorte que ce soit possible.

Furieuse, Serena se précipite dans l’escalier pour rattraper le Dr Hodgson qui a repris sa tenue de Martha. Elle lui reproche d’abandonner tout espoir. Le médecin lui répond qu’ils ont fait énormément d’examens sans détecter aucune cause anatomique, infectieuse ou métabolique susceptible d’expliquer l’état de santé du bébé. Elle préconise donc de la débrancher de toutes les machines, de lui apporter un environnement chaleureux où elle se sentira en sécurité… Autrement dit, il n’y a rien de grave a priori.

Naomi berce la petite fille dans ses bras en présence de son mari et l’on fait entrer Janine dans la pièce. Naomi lui cède sa place et Janine prend sa fille dans ses bras, la maternant comme n’importe quelle maman maternerait son enfant. Elle retire son masque, un geste qui surprend d’abord, puis pousse les autres personnes présentes à abandonner elle aussi toutes les précautions prises autour de l’enfant.

Serena pleure sans se cacher, profondément émue. Janine embrasse le front du bébé.

L’heure de la punition

Les deux femmes finissent par rentrer à la maison, tardivement. Elles se souhaitent une bonne nuit, se remercient mutuellement quand Nick interrompt leur échange pour leur dire que le Commandant désire les voir dans son bureau. Toutes les deux. « Laisse-moi gérer ça », glisse Serena à June. Celle-ci se retrouve seule avec Nick un court instant et lui caresse brièvement la main avant de suivre Serena dans le bureau.

Le Commandant leur ordonne de fermer la porte. Il a appris l’intervention de la Martha auprès du bébé des Putnam… et a surtout appris qu’il était censé avoir signé cet ordre de transfert lui-même… ce qui n’est visiblement pas le cas.

Serena assume la responsabilité : oui, elle a signé à sa place mais c’était dans l’intérêt de l’enfant, ce que le régime valorise plus que tout. Mais selon le Commandant, il y a une chose encore plus importante dans le régime : obéir à son mari.

DeFred et Serena doivent s'expliquer face à Fred Waterford - The Handmaid's Tale
DeFred et Serena doivent s’expliquer face à Fred Waterford – The Handmaid’s Tale

Serena répond que ça fait des mois qu’elle ne suit plus les règles, pour son propre bien et avec son accord. Il répond qu’en l’occurrence, il n’a jamais donné son accord pour qu’elle fasse ce qu’elle a fait : réécrire ses mémos adressés au comité… Il lui rappelle qu’elle devait simplement faire office d’intermédiaire et non être un porte-parole. Elle lui fait remarquer qu’à une époque, il lui faisait relire son travail. Il répond que c’est le passé.

Puis il sort une feuille, la tend à June et lui demande si c’est son écriture. Elle reconnaît les faits. « Tu as impliqué la Servante dans tes transgressions ? » dit alors Fred à sa femme, glacial. Elle répond qu’elle a fait ce qui était nécessaire.

Il a alors une réaction surprenante : il estime que c’est de sa propre faute, qu’il lui a confié trop de responsabilités et qu’ils doivent maintenant se racheter auprès de Dieu. Il cite généreusement les devoirs de la femme envers l’homme, son obligation de servitude… et défait sa ceinture…

Serena lui adresse un regard glacial, se penche et prend appui sur la chaise. Il commence à lui donner de grands coups de ceinture et oblige DeFred à assister à la scène, qui est d’une violence inouïe.

Nick rentre chez lui. Eden est ravie de le voir, elle a placé des fleurs dans la maison, un couvre-lit jaune sur le lit, une petite lampe… Elle lui demande comment s’est passée sa journée et il répond qu’il est fatigué.

Elle essaie à nouveau de le pousser à discuter, en lui demandant ce qu’il pense de ses aménagements déco, en annonçant qu’elle va faire des rideaux le lendemain. Elle indique aussi qu’elle a remis en ordre ses vêtements car il pourra en faire tenir beaucoup plus dans ses rangements s’il les plie correctement.

Il la remercie mais soudain, il remarque quelque chose qui le paralyse instantanément : une pile de courrier posée sur la table de nuit. Une pile de courrier qui ressemble étrangement à celle que cachait DeFred derrière sa baignoire, les lettres qu’elle avait commencé à détruire dans l’évier de la cuisine. Les lettres de femmes racontant leur calvaire au sein du régime de Gilead.

Nick lui demande si elle a lu les lettres. Elle certifie que non et il lui demande de ne plus jamais toucher à ses affaires. Elle s’excuse platement « Désolée. Oui, Monsieur ». Voilà qui place Nick dans une situation sacrément compliquée…

Serena ne va pas bien. Elle est en larmes et se déshabille avec peine, le corps douloureux d’avoir été tant battu. Elle se regarde dans la glace et voit que ses fesses sont marbrées de traces de coups. DeFred ose frapper à la porte de sa chambre et lui demande, en l’appelant « Mme Waterford » si elle peut faire quelque chose pour elle.

Serena, battue par son mari - La Servante Ecarlate saison 2 épisode 8
Serena, battue par son mari – La Servante Ecarlate saison 2 épisode 8

Serena essaie de rester digne, de rester dans son rôle, de sauver les apparences derrière cette porte fermée qui cache sa détresse. June l’appelle doucement par son prénom : « Serena ? » Malgré les larmes qui lui inondent le visage, Serena trouve alors la force de feindre une voix dure pour lui ordonner de retourner dans sa chambre… mais June, restée derrière la porte, l’entend sangloter.

June se dit en voix-off qu’elle a longtemps cru à l’existence d’endroits que l’on pouvait rendre supportables… puis elle va frapper à la porte du bureau du Commandant pour s’excuser et lui demander s’il la pardonnera. Il lui ordonne d’aller se coucher afin de se reposer pour le bien du bébé. Puis il va mettre un vinyle sur la platine… et l’on voit June qui craque elle aussi.

On découvre Warren Putnam, sa femme et Tante Lydia endormis. Lydia s’éveille et entend une voix chanter « I Only Wanna Be With You ». C’est Janine, qui chante pour son bébé, une petite Angela qui a l’air en parfaite santé et fait de grands sourires à Lydia.

Celle-ci va aussitôt réveiller les Putnam pour qu’ils voient le bébé en si bonne santé.

Janine chante pour son bébé - The Handmaid's Tale
Janine chante pour son bébé – The Handmaid’s Tale

Résumés de La Servante Écarlate saison 2 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : June (25 avril 2018)
    Épisode 2 : Non-femmes (25 avril 2018)
    Épisode 3 : Bagages (2 mai 2018)
    Épisode 4 : Les autres femmes (9 mai 2018)
    Épisode 5 : Graines (16 mai 2018)
    Épisode 6 : Porter le premier coup (23 mai 2018)
    Épisode 7 : Après (30 mai 2018)
    Épisode 8 : Le travail des femmes (6 juin 2018)
    Épisode 9 : Smart Power (13 juin 2018)
    Épisode 10 : La Dernière Cérémonie (20 juin 2018)
    Épisode 11 : Holly (27 juin 2018)
    Épisode 12 : Postpartum (4 juillet 2018)
    Épisode 13 : La Parole (11 juillet 2018)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.