La Servante Écarlate saison 2 épisode 7 – Après


Découvrez dès maintenant le résumé détaillé de The Handmaid’s Tale saison 2 épisode 7, intitulé « Après ». Le dernier rebondissement explosif de l’épisode 6 a surpris… et dans la suite de la série, vous allez apprendre quelles conséquences il a eues.

Ce résumé complet est un récap qui comporte des spoilers, ne le lisez donc que si vous n’avez pas peur de gâcher l’effet de surprise ! L’épisode 7 a été réalisé par Kari Skogland sur un scénario de Lynn Renee Maxcy.

La Servante Écarlate saison 2 épisode 7

Les conséquences de l’explosion

Dans un paysage enneigé, les Servantes Écarlates ayant survécu à l’explosion du Centre Rachel et Léah assistent aux obsèques de celles qui n’ont pas eu cette chance. Elles portent une coiffe et un manteau noir. De nombreuses Tantes sont présentes et l’on découvre que plus d’une trentaine de filles sont mortes dans l’explosion.

Obsèques des Servantes - The Handmaid's Tale saison 2 épisode 7
Obsèques des Servantes – The Handmaid’s Tale saison 2 épisode 7

C’est Lydia qui prononce l’oraison funèbre, debout sur une plateforme au milieu des cercueils. À la fin de son discours, les filles retirent leurs voiles de deuil. Lydia affirme qu’elle aimerait pouvoir leur offrir un monde sans souffrance et sans violence, puis elle récite le nom des filles qui ont péri : DeRyan, DeLéo, la liste est longue… On voit qu’Alma (DeRobert) a survécu.

June est en larmes tandis que la voix de Lydia scande « Nous nous souvenons d’elles ».

Dans le véhicule qui les ramène ensuite chez elles, on en apprend davantage sur le bilan de l’explosion. 26 Commandants auraient été tués et 31 Servantes… Les filles constatent aussi que les Yeux ont l’air d’être passés faire un grand « nettoyage » suite à l’explosion : on voit des corps pendus se balancer à l’entrée de certaines maisons, aux arbres des jardins ou aux toits des villas. Tant de gens jugés traîtres au régime de Gilead.

Fred Waterford, lui, a survécu… mais il est blessé et dans un brouillard confus, il voit que Serena est à ses côtés. Il murmure quelque chose à propos du « commandant Dennison » qui assurait la sécurité. Serena essaie de le rassurer. Nick entre dans la pièce et fait connaître sa présence à Serena, qui informe son mari que le jeune chauffeur est arrivé.

Fred Waterford blessé dans l'explosion
Fred Waterford blessé dans l’explosion

Elle explique qu’il est dans le cirage, qu’il a reçu des papiers à signer mais qu’il doit se reposer. Nick lui propose de s’en occuper et de la raccompagner à la maison afin qu’elle puisse se reposer et se changer. « Peut-être plus tard », répond-elle. La porte s’ouvre et laisse entrer plusieurs hommes, dont Warren Putnam. Ils sont venus apporter leur soutien à Serena mais aussi lui annoncer que le Commandant Pryce est mort.

Un coup dur pour Nick, dont c’était le supérieur hiérarchique, le « protecteur » à certains égards… et sur qui le jeune homme comptait pour l’éloigner de la maison Waterford. Putnam constate qu’il a l’air affecté et lui demande s’il connaissait bien le Commandant. Nick répond par la négative. On apprend que le Commandant Cushing remplacera Pryce à la sécurité. Cushing promet à Fred de traquer les responsables de l’attaque et de s’assurer qu’ils seront punis.

La sélection

Dans les Colonies, la situation est toujours aussi difficile pour les femmes et alors qu’elles se rendent au travail, une colonne de véhicules noirs s’arrête à leur hauteur. Janine demande à Emily ce qui se passe mais elle n’en sait rien.

Certaines femmes sont désignées et reçoivent une décharge électrique tandis qu’on les invite à monter dans une voiture. Janine et Emily font partie des « sélectionnées »… mais elles ne savent pas pourquoi et quand Janine essaie de poser des questions, elle reçoit une nouvelle décharge électrique. Les autres femmes sont incitées à reprendre leur marche.

Moira en quête de réponses

Au Canada, on a appris la nouvelle de l’explosion et de nombreux proches de personnes bloquées aux États-Unis, dont Luke, sont venus au centre d’accueil des réfugiés afin d’essayer d’obtenir des réponses. La représentante du gouvernement, Mme Tapping, explique qu’il y a des victimes, dont certains membres haut placés du régime de Gilead. Moira demande s’il y a aussi des Servantes parmi les victimes et la femme confirme, sans pouvoir en dire plus sur leur identité dans l’immédiat.

Luke annonce qu’il rentre préparer le repas et Moira paraît ébahie qu’il ne cherche pas à en savoir plus sur le sort de sa femme. Luke répond qu’elle est vivante, il en est convaincu. « Tu n’en sais rien », répond Moira. Mais Luke repart.

Moira se souvient du moment d’une décision très marquante de sa vie : porter un enfant pour des tiers, contre la somme de 250000 dollars. Elle avait signé sans hésiter pour être mère porteuse pour un couple d’Anglais, se disant qu’elle allait ainsi rembourser son prêt et pouvoir faire la formation Web de ses rêves. Hannah était alors une toute petite fille et Moira aimait bien s’en occuper. June l’avait mise en garde : être mère porteuse n’était pas une décision anodine, elle allait sûrement s’attacher à l’enfant ! « Je vais me concentrer sur mon énorme tas de billets », avait répliqué Moira.

Retour au présent. Mme Tapping ressort du bureau où elle était entrée, tout le monde lui demande si elle a une liste officielle des victimes et Moira l’interpelle… en disant qu’elle recherche quelqu’un d’autre : sa copine, sa fiancée, enlevée au tout début des événements.

Mme Tapping l’invite à la suivre. Elle conduit Moira dans une pièce pleine de dossiers et lui explique qu’il y a d’un côté des fiches pour les personnes décédées mais non identifiées (avec quelques éléments à leur sujet mais pas assez pour mettre un nom sur elles) et de l’autre, des fiches pour les enfants. Ça représente énormément de classeurs.

Retour dans le passé. Moira était bel et bien tombée enceinte et June l’avait accompagnée à l’échographie, assurée par une femme. C’est là qu’elle avait réalisé ce que ça impliquait d’être une mère porteuse, en voyant l’image de cet enfant qui ne serait pas le sien. Elle avait refusé d’emporter un cliché de l’échographie. C’est à cet épisode qu’elle repense en voyant tous les classeurs blancs contenant des fiches sur les enfants. Où est cet enfant aujourd’hui ?

Moira ouvre un classeur noir et commence à se plonger dans son étude. Elle tourne les pages les unes après les autres, toutes contiennent des photos de personnes tuées par le régime de Gilead. Elle va devoir craindre, à chaque page tournée, de retrouver un visage connu.

Le commandant Cushing

De son côté, DeFred a retrouvé sa chambre et range ses habits de deuil dans une valise dédiée. Rita entre dans la pièce et l’informe que quelqu’un désire la voir. Elle se rend dans le salon et découvre le Commandant Cushing sur place. Celui-ci congédie Rita, qui hésite un peu avant de partir. Le Commandant invite DeFred à s’asseoir et la félicite pour sa grossesse.

Le Commandant explique qu’il cherche à déterminer qui sont les responsables de l’attaque. DeFred explique spontanément qu’elle connaissait assez peu DeGlen, tout en reconnaissant qu’elles avaient marché ensemble à plusieurs reprises. Le Commandant imagine que DeGlen ne se montrait pas très bavarde et DeFred confirme, tout en ajoutant qu’elle paraissait toujours très pieuse.

Elle indique qu’elle ne pourra pas aider beaucoup plus mais Cushing met le doigt sur le sujet qui fâche : elle doit forcément savoir qui a essayé de l’aider à s’échapper, lorsqu’elle est parvenue à fuir le régime de Gilead. « Je ne comprends pas », répond June. L’homme veut savoir qui s’est occupé d’elle pendant tout le temps où elle est restée cachée. Elle affirme qu’elle n’a jamais vu les personnes en question. Cushing essaie de la convaincre de lui faire confiance et répète sa question : « Qui t’a aidée ? Le commandant Waterford ? »

Elle indique avoir été enlevée contre son gré mais l’explication ne convainc pas Cushing. Il insiste… et elle répète sa version des faits : elle a été enlevée. Il insiste… et vient poser la main sur son ventre puis lui saisit le menton avec fermeté et lui dit que si leur foyer a été infiltré par des terroristes, les responsables de Gilead doivent le savoir.

Le Commandant Cushing - The Handmaid's Tale
Le Commandant Cushing – The Handmaid’s Tale

On entend des Marthas qui veulent partir au marché et quelqu’un qui leur réclame des pièces d’identité. La sécurité est montée d’un cran. L’une des femmes semble ne pas trouver sa pièce d’identité… et, estimant qu’elle passe trop de temps à la chercher et que c’est suspect, un homme lui tire dessus et l’abat froidement.

DeFred est choquée par cette débauche de violence.

Serena, elle, est toujours au chevet de son mari. DeFred la rejoint et Serena paraît soulagée de la voir entière. « Les Gardiens abattent des Marthas soi-disant pour notre sécurité », explique-t-elle, pestant contre cette situation. Serena murmure à son mari que leur bébé va bien et qu’il est là, elle invite DeFred à s’approcher et prend la main de Fred pour la poser sur son ventre. Il murmure à June que son ventre s’est arrondi et Serena, mal à l’aise, interrompt l’échange pour indiquer que le Commandant doit se reposer.

Serena et June au chevet de Fred Waterford - La Servante Ecarlate
Serena et June au chevet de Fred Waterford – La Servante Ecarlate

En sortant dans le couloir, elle surprend quelques bribes d’information : le commandant Pastor était encore stable il y a une heure, Nick est là pour assurer la sécurité car des patrouilles ont lieu très régulièrement.

Il parvient à la rejoindre et à échanger quelques mots avec elle. Elle aimerait le serrer dans ses bras mais c’est trop risqué. Elle raconte le meurtre de la Martha dont elle a été témoin et Nick sent qu’elle a besoin d’être réconfortée alors il la serre dans ses bras, très rapidement mais très intensément. Elle a le temps de lui dire aussi que Cushing veut savoir qui l’a aidée dans sa fuite. Nick prend note de l’information et June insiste sur la détermination de l’homme. Il promet de la protéger. « Et toi ? » demande-t-elle. Il l’embrasse passionnément sans répondre puis elle s’éloigne.

Le soir venu, elle est attablée devant son assiette. Serena rentre et lui ordonne d’aller se coucher car le bébé a besoin qu’elle se repose. Elle rétorque qu’il a surtout besoin de gâteaux à la crème, ce qui fait sourire Serena. « Comment va le Commandant ? », demande DeFred. Serena répond qu’il a beaucoup de force et qu’il doit reprendre le travail. « Ray Cushing causera notre perte », ajoute-t-elle en se servant un verre.

Serena explique qu’elle connaissait déjà Ray et son épouse Sonia avant. Ils partaient en vacances ensemble, elle se souvient d’un séjour particulièrement magique à Antigua… et ajoute que « Ray était déjà un vantard à l’époque ». Elle pense que ça ne lui va pas d’être le chef. June décide alors de lui révéler que Cushing est passé dans la maison pour lui parler. Qu’il ne croit pas à l’histoire de son enlèvement.

Serena prend note de l’information et lui dit qu’elle doit répondre à ses questions avec la plus grande prudence. June annonce aussi que le Commandant Deed a été exécuté avec toute sa famille, une conséquence de l’attentat commis par DeGlen.

« DeGlen était une terroriste », répond Serena. Mais June lui rappelle que cet acte signifie sans doute que Cushing n’hésiterait pas à faire pareil avec chaque maison qu’il estime liée à la rébellion contre le régime de Gilead. Tout simplement parce qu’il ne souhaiterait pas qu’un bébé grandisse dans un tel foyer. DeFred fait comprendre à Serena qu’il représente un risque énorme, à plus forte raison parce que Fred n’est pas là.

Serena Waterford - The Handmaid's Tale saison 2 épisode 7
Serena Waterford – The Handmaid’s Tale saison 2 épisode 7

Moira poursuit ses recherches

Luke rejoint Moira dans la salle des archives où elle est toujours en train d’éplucher des classeurs noirs, à la recherche de sa fiancée. Elle a déjà parcouru plusieurs classeurs énormes et Luke lui apporte à manger. Elle explique qu’elle n’a pas très faim…

« Tu n’as pas à t’imposer ça », lui dit Luke en affirmant qu’Odette, sa fiancée, n’apprécierait pas. Mais Moira se dit prête à affronter la vérité et explique qu’elle veut savoir si elle est morte seule. Elle se demande ce qui arrivera si elle ne trouve pas la jeune femme parmi les classeurs de victimes. « Bienvenue dans mon quotidien », répond Luke, qui vit lui aussi dans l’incertitude permanente du sort réservé à sa femme.

Moira se souvient des cours de préparation à l’accouchement, supervisés par la même femme qui suivait sa grossesse. June l’accompagnait. Moira ne se sentait pas très bien, elle avait l’impression d’être énorme. June avait raconté qu’elle avait les pieds très gonflés pendant sa grossesse et que Luke était obligé de la masser. Moira l’avait mal pris : elle avait l’impression que June lui balançait son bonheur en pleine figure, son mariage idyllique… alors que de son côté, elle était seule.

June avait remis les choses en place en disant que ce n’était pas si idyllique que ça en avait l’air : elle voyait le même homme tous les soirs « même quand on ne peut plus se blairer, même quand il n’arrive toujours pas à comprendre comment remplir ce putain de lave-vaisselle ». Elle avait indiqué que Luke était un gamin, que le mariage n’avait rien d’idyllique… et elle et Moira s’étaient vite réconciliées.

Femme de pouvoir

Lorsque Nick rentre chez lui, on découvre plein de Gardiens dans la rue, des voitures tous phares allumés. Il entre dans son logement et y découvre Serena. Surpris, il ferme la porte et demande où est sa femme Eden. Serena répond qu’elle est avec Rita chez les Webster. Ce sont les gens dont la Martha a été assassinée sans raison en pleine rue et Serena a pensé que l’aide d’Eden leur ferait plaisir.

Serena demande à Nick s’il a déjà aidé le Commandant à « soumettre des mandats au Consulaire de la Loi Divine ». Il répond par l’affirmative et précise que ça nécessite la signature du Commandant. Serena affirme que celui-ci saura lui pardonner son ingérence dans les affaires… et explique qu’elle a besoin de savoir comment ça fonctionne.

La réponse

Au Canada, Moira épluche un classeur de plus… et se souvient encore une fois de la femme médecin qui l’avait accompagnée pendant sa grossesse. On découvre qu’au terme de sa gestation pour autrui, elle avait donné naissance à un fils, Gavin, confié par la suite à un couple d’Anglais. Le moment de la séparation avait été difficile mais June était à ses côtés. Gavin était parti vivre en Angleterre avec ses nouveaux parents.

On découvre que Moira et la femme médecin avaient commencé à entretenir une relation. Odette, sa fiancée, était cette femme. Moira se souvient de son sourire éclatant en continuant à tourner les pages d’un classeur… et soudain, les photos lui sautent à la figure : Odette est morte. Les larmes coulent sur le visage de Moira. Elle a sa réponse, si terrible soit-elle.

Une arrestation bien orchestrée

Les rues sont envahies par des hommes armés. L’attentat commis par DeGlen a des conséquences très concrètes sur les mesures de sécurité, qui atteignent un niveau sans précédent. Nick patrouille dans la rue et rentre à la maison quand soudain, Cushing arrive au domicile des Waterford dans un véhicule noir.

Mais on lui interdit d’entrer… et d’autres véhicules s’arrêtent. On le met en joue et Putnam lui annonce que « sur ordre du commandant Waterford », il est démis de ses fonctions et accusé de trahison, d’avoir aidé des terroristes. Putnam ajoute que les preuves dont disposent les Yeux à son sujet sont « accablantes ».

Visiblement, un vrai travail d’équipe a été mené : la mise en garde de June, l’ingérence de Serena et l’aide de Nick ont abouti à ce résultat… mais la prise de risque est énorme. Sous la menace des armes, Cushing monte dans un véhicule et June s’éloigne de la fenêtre, l’air satisfaite.

Nick, complice de l'arrestation du Commandant Cushing
Nick, complice de l’arrestation du Commandant Cushing

Moments de vérité

On voit les Servantes faire les courses. Eden, toujours aussi naïve et enjouée, annonce tous les plats qu’elle va préparer puis s’éloigne. Soudain, quelqu’un enlace vigoureusement DeFred par derrière… et elle découvre avec stupéfaction qu’il s’agit de Janine.

Celle-ci explique qu’au vu du grand nombre de Servantes décédées dans l’explosion, le régime a décidé de rapatrier les Servantes envoyées dans les Colonies. Elle note qu’une fois de plus, Dieu l’a sauvée… Elle est convaincue qu’Il a un plan « pour elles deux ». « Enfin, peut-être deux plans séparés », précise-t-elle. June va saluer la « deuxième » à laquelle Janine faisait référence, Emily, et lui révèle son véritable prénom, qu’elle n’a jamais eu l’occasion de lui donner.

Puis elle le révèle à une autre Servante, qui se présente elle-même comme étant « Brianna ». Brianna va se présenter à Alma… Une autre révèle qu’elle s’appelle Dolores… et toutes se mettent à échanger leurs « vrais prénoms » discrètement.

Sara, Erin, Catherine, Marilyn…

Au Canada, Mme Tapping annonce que la liste des victimes de l’explosion a enfin été communiquée et que les familles ont été prévenues. Moira et Luke sont dans la pièce pour un hommage à leur mémoire. Des photos des Servantes, prises bien avant le régime de Gilead, sont diffusées, ainsi que leur véritable nom. On découvre que DeGlen #2 s’appelait en réalité Lillie Fuller.

On voit Moira aller déposer une photo d’elle et Odette au mémorial dédié aux victimes. Luke la rejoint et lui prend la main pour la soutenir.

Le pouvoir aux femmes ?

Dans la maison des Waterford, alors que DeFred regagne sa chambre, Serena l’interpelle et lui demande de la suivre. June ne sait pas à quoi s’attendre mais la suit dans le bureau du Commandant.

Serena explique que le Commandant Cushing a fait de leurs rues de véritables zones de guerre. Elle tient entre ses mains l’ébauche de nouvelles mesures de sécurité. « Écrites par le Commandant ? » demande June. Serena ne répond pas, elle est visiblement l’auteur des documents.

« On limitera les postes de contrôle et les effectifs de Gardiens », annonce-t-elle, en indiquant qu’elle veut que la vie reprenne son cours normal. « Tu es éditrice, n’est-ce pas ? », ajoute-t-elle. June répond qu’elle l’était. Serena lui demande alors de relire les documents.

June feuillette les pages, regarde à nouveau Serena comme si elle attendait une confirmation de sa part… puis déclare qu’elle va avoir besoin d’un stylo. Serena sourit et lui en donne un. June se met au travail, retrouvant le plaisir simple de se servir d’un stylo, tandis que Serena s’assoit au bureau du Commandant.

Résumés de La Servante Écarlate saison 2 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : June (25 avril 2018)
    Épisode 2 : Non-femmes (25 avril 2018)
    Épisode 3 : Bagages (2 mai 2018)
    Épisode 4 : Les autres femmes (9 mai 2018)
    Épisode 5 : Graines (16 mai 2018)
    Épisode 6 : Porter le premier coup (23 mai 2018)
    Épisode 7 : Après (30 mai 2018)
    Épisode 8 : Le travail des femmes (6 juin 2018)
    Épisode 9 : Smart Power (13 juin 2018)
    Épisode 10 : La Dernière Cérémonie (20 juin 2018)
    Épisode 11 : Holly (27 juin 2018)
    Épisode 12 : Postpartum (4 juillet 2018)
    Épisode 13 : La Parole (11 juillet 2018)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.