The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10 (dernier épisode de la saison)


Retrouvez sur cette page un récap complet du dernier épisode de The Handmaid’s Tale saison 5, un épisode 10 intitulé « En sécurité ». Il a été diffusé le 9 novembre 2022 sur Hulu. Le scénario est signé Bruce Miller et la réalisation Elisabeth Moss.

La Servante Écarlate saison 5 épisode 10

Après la fusillade

A Toronto, June a détruit ce qui restait de son potager, il n’est sans doute plus très sûr pour elle de jardiner à l’extérieur. Elle reçoit une livraison : un gilet pare-balle, qu’elle essaie devant un miroir. Elle informe Luke qu’un autre mémorial est prévu à High Park, où elle est censée dire une prière. Luke la rassure, non sans lui dire au passage qu’il déteste le monde dans lequel ils vivent.

Pendant ce temps, à Gilead, le Commandant Lawrence évolue dans un bâtiment officiel en compagnie de plusieurs hommes, dont Nick Blaine. Nick demande à lui parler en privé quelques instants. Il lui indique aussitôt qu’il y a eu une fusillade à Toronto. Lawrence la met sur le compte du sentiment anti-réfugiés et ironise sur le fait qu’il comprend car les Américains sont agaçants. Nick précise alors que June était présente à l’endroit où a eu lieu la fusillade.

Il a un petit sourire entendu, comme s’il était heureux de lire dans le jeu de Nick. « Ah, les Yeux voient bien », commente-t-il. Nick insiste sur le fait que June n’est pas censée être une cible. « Elle pourrait l’être, compte tenu de tout ce qu’elle a fait », rétorque Lawrence. Il affirme que c’est June qui est derrière la mission qui consistait à envoyer trois avions au Canada pour exfiltrer des enfants de l’école d’Épouses. Nick répète qu’elle n’est pas une cible… et Lawrence indique qu’à l’heure actuelle, la politique du gouvernement de Gilead n’est pas de cibler des expatriés en vue d’une exécution. « A l’heure actuelle », donc. Voilà qui laisse planer une menace.

Un homme vient informer Lawrence qu’une voiture l’attend, ils sont en retard. Avant d’achever sa conversation avec Nick, Lawrence lui rappelle que June a eu un choix. Elle a même eu beaucoup de choix. « Elle se bat pour sa fille », la défend Nick. « Et c’est ce qui se passe quand on se bat. Tout le monde est en sang. Tout le monde », répond Lawrence, impassible.

A l’issue de cet échange, Nick semble sonné, comme s’il comprenait subitement que sa position n’était pas assez influente pour assurer la sécurité de June.

Les paroles du Commandant Lawrence - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Les paroles du Commandant Lawrence – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Un avenir pour Janine ?

Ailleurs à Gilead, un groupe de Servantes, dont Janine, nettoie vigoureusement une pièce. Soudain, Janine se met à chantonner « It’s the hard-knock life », un titre de la comédie musicale « Annie » qui signifie « La vie n’est pas rose ». Au début, les autres filles n’osent pas réagir à la transgression mais rapidement, se mettent à fredonner avec elle.

Tante Lydia arrive dans l’escalier et entend ce chant collectif. Elle esquisse un petit sourire avant que les filles ne la voient. Dès qu’elles la repèrent, elles annoncent un « Code marron » (la couleur de l’uniforme des Tantes) et toutes arrêtent de chanter pour se mettre en rang sagement.

Lydia les salue puis ne cache pas qu’elle les a entendues. Elle explique que ce n’est pas un péché de montrer que l’on prend du plaisir dans son travail, que c’est même une bénédiction de Dieu… mais que Dieu préférerait sans doute une chanson plus appropriée ! Elle et Janine échangent un sourire, et Lydia les invite à continuer. Elle rejoint ensuite une autre Tante, Elizabeth, et note à quel point Janine exerce une influence positive sur les autres filles.

Elizabeth acquiesce mais la met en garde : les gens commencent à remarquer son indulgence envers Janine… et ça risque de mal se terminer.

Lydia a visiblement une solution rapide en tête. On la voit rejoindre Naomi Putnam, qui est en plein essayage de robe de mariée. « C’est de la folie », commente-t-elle après avoir visiblement écouté une proposition de Lydia. On comprend pourquoi en écoutant la suite de leur échange : Lydia lui a proposé de prendre Janine comme Servante sous le toit qu’elle va partager avec le Commandant Lawrence. Naomi note que c’est une chose d’autoriser Janine à voir Angela 2 minutes, c’en est une autre de vivre sous le même toit avec elle.

Naomi Putnam échange avec Lydia - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Naomi Putnam échange avec Lydia – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Lydia demande à rester seule avec Naomi et, en tête à tête, lui dit que le Commandant Lawrence essaie de renvoyer une autre image, plus fidèle aux valeurs de Gilead. Avoir Janine chez eux servirait à parfaire cette image, celle d’une maisonnée où chacun connaît sa place et où, en retour, les femmes sont traitées avec grâce et respect. Naomi affirme qu’en acceptant Janine, elle passera pour une imbécile. « Au contraire », insiste Lydia. « Vous passerez pour un modèle de pardon et de grâce ». Elle insiste sur le fait que le nouveau Gilead a besoin de nouveaux modèles féminins, forts comme Naomi l’est.

A contrecœur, elle accepte d’y réfléchir. Lydia la complimente sur le fait qu’elle soit une « très belle mariée ». L’idée ne semble pas enchanter Naomi, qui a les larmes aux yeux et prend sur elle pour ne rien montrer.

Une nouvelle tragédie

Au Canada, June, Luke et Moira sont en train de prendre le petit-déjeuner et reçoivent la visite de Mark Tuello, qui les informe que le tireur a pu être appréhendé. C’est un homme de 56 ans, John L. Lanison, qui travaille dans une boulangerie, possède un permis de pêche… En apparence, « juste » un homme en colère en possession d’une arme… mais Tuello va creuser pour déterminer s’il a d’éventuels liens avec Gilead.

Moira, qui était partie chercher Nichole parce qu’elle pleurait, prend elle aussi connaissance de la nouvelle.

June raccompagne Tuello dehors, il la complimente sur sa fille et elle profite qu’ils soient seuls pour lui demander comment il va. Il répond qu’il a assisté à 19 enterrements en 5 jours. Tout est dit. June lui glisse qu’elle sait ce que c’est, de se sentir responsable des gens et de les perdre.

Tuello remonte dans sa voiture. June observe le décor qui l’entoure. Pas mal de gens semblent être en train de déménager, des cartons sont chargés dans des véhicules, d’autres personnes semblent déjà parties.

June dans son quartier - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
June dans son quartier – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Soudain, un gros pick-up démarre, tous phares allumés. June a un mauvais pressentiment en sentant le véhicule approcher. Elle se retourne… et soudain, la voiture lui fonce dedans. Elle tombe au sol et voit le véhicule revenir à la charge.

A demi-consciente, au sol, elle aperçoit Luke qui attaque le chauffeur à mains nues, puis celui-ci qui s’écroule non loin d’elle, ensanglanté. Luke appelle Moira pour qu’elle prévienne les secours.

June est évacuée vers l’hôpital, elle souffre beaucoup du bras mais est consciente. Elle s’inquiète pour Luke car elle voit qu’il est ensanglanté. Une femme ordonne à Luke de la suivre pour un interrogatoire. Il doit se rendre au poste de police et il a beau expliquer que sa femme vient d’être renversée par une voiture et qu’il aimerait rester à ses côtés, ce n’est pas une excuse suffisante pour empêcher les autorités de lui intimer l’ordre de les suivre.

Ce soir-là, alors que la nuit est tombée, la voiture de Nick arrive sur le pont entre Gilead et le Canada. Ce pont, théâtre de tous les échanges et transactions entre les deux territoires. Nick rejoint Mark Tuello, qui est protégé par deux hommes armés. Nick hoche simplement la tête. Les deux hommes de main de Tuello vont alors le fouiller, aussi bien pour chercher des armes que d’éventuels dispositifs de surveillance. Voyant qu’il n’a rien sur lui, ils le laissent partir avec Mark Tuello.

Nouvelle opportunité

A Gilead, la nuit est tombée. Lydia vient chercher Janine et lui demande si elle aimerait revoir sa fille Angela. Bien évidemment, la réponse est oui. Lydia annonce à Janine qu’elle a l’opportunité de la placer au service de Mme Putnam, qui sera bientôt Mme Lawrence. Elle apprend à Janine que le mariage est imminent et que si elle témoigne du respect à Naomi, celle-ci pourrait envisager de la prendre chez eux comme Servante.

Mais en dépit de l’amour que Janine porte à sa fille, elle est très claire avec Lydia : elle ne veut pas de poste de Servante. Elle pensait pouvoir rester au Centre rouge sans être affectée à une nouvelle mission. Mais Lydia lui répond clairement que ce n’est pas envisageable. Janine affirme être très reconnaissante et la salue avec un sourire que l’on sent forcé.

Le choix de Nick

Tuello a conduit Nick à l’hôpital afin qu’il puisse voir June. Le jeune commandant demande où se trouve Luke, Tuello lui explique que la police l’a emmené pour l’interroger car le chauffard qui a roulé sur June est en réanimation. Il est probable que Luke reviendra ensuite à l’hôpital.

Nick est gêné, se sentant sans doute moins légitime que le mari de June à être ici. Il glisse qu’il serait peut-être préférable que June ne sache même pas qu’il est venu. Mais Tuello propose de leur laisser un peu d’intimité. Il s’approche alors du lit, June semble endormie. Il pose sa main sur la sienne, l’embrasse avec tendresse sur le front puis s’éloigne, tandis que June bouge dans son sommeil.

Nick a pris sa décision. Il va devenir agent double pour Tuello, par amour pour June. Tuello le reconduit sur le pont et l’informe qu’il va avoir quelques papiers à signer pour officialiser leur accord. S’il n’y avait que lui, il s’en tiendrait à un accord verbal, bien sûr. Nick est le premier à admettre qu’il n’est pas sûr que sa parole vaille grand-chose. Tuello lui dit qu’il voit en lui un homme d’honneur, et le félicite pour la contribution qu’il va apporter au gouvernement des Etats-Unis.

Le choix de Nick - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Le choix de Nick – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Nick promet de respecter sa part du contrat, si Tuello s’engage à assurer la sécurité de June. Il promet de faire de son mieux mais pour le commandant Blaine, ce n’est pas suffisant. Il explique que Gilead veut qu’elle souffre… et qu’ils ne lâcheront rien, s’en prenant à elle mais aussi à sa famille. Ils ne s’arrêteront pas et il a besoin d’être sûr que June sera vraiment protégée.

Tuello répète qu’il fera tout son possible. Nick n’est pas satisfait de la réponse mais c’est tout ce qu’il obtiendra. Alors qu’il se prépare à rejoindre sa voiture, Tuello lui demande de confirmer qu’à l’époque où il a rencontré June chez les Waterford, il faisait bien partie des Yeux. Il confirme, précisant que la plupart des chauffeurs font partie des Yeux. Tuello note que ça lui aurait donné l’opportunité de fuir, pas forcément au Canada mais ailleurs qu’à Gilead en tout cas. Il aurait pu s’enfuir avec June.

Nick répond que June n’a pas besoin de lui, elle a déjà des gens qui prennent soin d’elle. « Je ne suis rien », ajoute-t-il. Tuello insiste sur le fait que ce n’est pas le cas. Il compte pour June. Sur ces paroles, chacun retourne de son côté de la frontière.

Le jour d’après

A Toronto, June est rentrée chez elle, le bras en écharpe. Luke est à ses côtés. On apprend qu’il est armé, il est estime que c’est nécessaire pour pouvoir la protéger correctement. June estime que ce serait peut-être davantage le rôle de la police de surveiller leur maison mais Luke rétorque qu’il ne fait pas confiance à la police, ils n’aiment pas les réfugiés. Il estime qu’ils doivent eux-mêmes assurer leur propre protection.

Il s’engage à protéger June pour que personne ne lui fasse de mal et l’invite à se reposer.

Janine face à Naomi Putnam

A Gilead, les préparatifs du mariage du Commandant Lawrence battent leur plein, on décore la maison de fleurs, on amène le gâteau de mariage, les Marthas s’activent pour préparer de petites douceurs à déguster. Lydia a conduit Janine devant Naomi Putnam, qui explique avoir réfléchi pour décider ce qui est le mieux pour Angela. Janine fait l’effort de dire qu’elle aussi souhaite ce qu’il y a de mieux « pour votre fille ».

Naomi annonce alors qu’Angela passe tout l’été avec ses grands-parents, une période propice pour que Janine fasse ses preuves. Si elle se tient bien, Naomi laisse entendre que le placement pourra se poursuivre après l’été. Mais pas à n’importe quel prix : elle supervisera l’ensemble des interactions entre Janine et Angela. « Je comprends », affirme Janine. Naomi se rapproche d’elle, des bigoudis sur la tête, et lui dit de bien se rappeler qu’Angela est SA fille. Laisser entendre quoi que ce soit d’autre serait une hérésie. Elle pourrait y perdre sa langue.

« Je ne veux que servir, Mme Putnam », répond Janine, obéissante. A côté, Tante Lydia soupire de soulagement à chaque interaction où Janine répond comme elle l’espère. Naomi Putnam suggère même que Janine puisse apparaître sur les portraits de famille qu’ils vont réaliser à l’occasion du mariage.

Lydia et Naomi Putnam - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Lydia et Naomi Putnam – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Alors que Naomi s’éloigne, Lydia vient féliciter Janine pour son bon comportement puis s’éloigne. C’est alors qu’une Martha vient saluer Janine et lui glisse discrètement que June a été blessée. « Ma June ? » demande Janine. Les informations circulent encore très vite à Gilead ! La Martha annonce à Janine qu’un pick-up a volontairement foncé sur June, Gilead essaie de la tuer à Toronto. Janine veut en savoir plus : qui est derrière tout ça ? Et comment la Martha l’a-t-elle su ? La femme lui glisse simplement que June est en vie… mais que Gilead ne laisse personne s’en tirer.

La nouvelle laisse Janine en état de choc. Elle l’est toujours quand elle se joint au personnel de maison pour les photos avec le couple Lawrence. C’est Joseph lui-même qui met un terme à la séance, estimant qu’ils ont pris assez de clichés. Naomi demande avec un sourire à Janine si elle a vu sa chambre et quand Janine répond par la négative, elle propose qu’une Martha la lui montre. Puis elle ajoute qu’elle est contente de pouvoir compter sur un visage amical dans la maison, en appelant Janine « DeJoseph ».

Soudain, Janine serre le poing et craque. « Ce n’est pas mon nom ». Naomi reste bouche bée : « Pardon ? » Janine poursuit : « Et nous ne sommes pas amies. Pensez-vous vraiment que nous soyons amies ? Je pense que vous êtes l’une des pires personnes que j’aie jamais rencontrées. Je ne suis pas votre amie ». La lèvre de Naomi se met à trembler comme si elle allait pleurer. « Je vous déteste, Naomi. Comment pouvez-vous ne pas le savoir ? »

La conversation est interrompue par le Commandant Lawrence, qui interpelle sa future femme en l’appelant « Darling ». Aussitôt, elle laisse Janine pour obéir à son appel.

Janine satisfaite d'avoir rétabli la vérité - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Janine satisfaite d’avoir rétabli la vérité – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Quand la situation se complique…

Au Canada, June est réveillée par des voix. Une discussion animée entre Luke, Rita et Moira concernant l’accident et le fait qu’il s’en soit pris au chauffeur. Luke affirme avoir rendu service au Canada, Rita laisse entendre que ce ne sera peut-être pas perçu comme ça et que Luke prend peut-être les choses un peu trop à la légère.

June les rejoint dans la pièce et demande ce qui se passe. Rita lui explique qu’elle a appris par un de ses contacts que le chauffeur l’ayant renversée, M. Thorpe, est décédé des suites des blessures infligées par Luke. L’avocat de Luke a été en mesure de confirmer l’information. En d’autres termes, Luke l’a tué. Il semble essayer de minimiser la portée de son acte mais Moira le place face à la réalité : il a tué un Canadien sur le sol canadien. Et il y a des tas de gens qui risquent de vouloir faire justice eux-mêmes.

Rita a appris qu’un mandat d’arrêt contre Luke était susceptible d’être émis à tout moment. On entend Nichole se mettre à pleurer, Moira se porte volontaire pour aller la chercher. Il y a beaucoup de tension, Luke finit par dire qu’après tout, autant qu’on l’arrête et qu’on le juge, il pourra ainsi expliquer au tribunal qu’il a cherché à protéger sa femme. Il estime qu’il a fait ce qu’il devait faire.

Alors qu’il marmonne en boucle les mêmes propos, June l’invite à se taire. Elle lui dit d’un ton très assuré qu’ils doivent partir. Tout de suite. La dernière fois qu’ils se sont trouvés dans ce genre de situation, ils ont mis trop longtemps à réaliser à quel point les gens les détestaient et quand ils en ont pris conscience, il était trop tard pour fuir. Ca leur a coûté leur liberté… et Hannah.

« Ce pays change », insiste June. Luke ne veut rien entendre : « Le Canada, ce n’est pas Gilead ! » Mais June lui rappelle que « L’Amérique n’était pas non plus Gilead, jusqu’à ce qu’elle le devienne et là, il était trop tard ». Elle estime qu’ils doivent rester en vie pour pouvoir aider Hannah et rester en vie implique de fuir. MAINTENANT.

Ils partent en catastrophe avec Nichole et l’aide des filles qui leur ont préparé des affaires. Moira a fait une seconde réservation sur Delta par sécurité, un vol qui part à minuit vers Anchorage, puis Honolulu, au cas où ils rateraient le vol de 21h35. Mais soudain, avant qu’ils n’aient le temps de partir, ils se trouvent nez à nez avec la voiture de Mark Tuello qui arrive devant leur domicile.

« Vous ne pouvez pas partir à l’aéroport », dit-il. Il explique que la police a déjà repéré leur réservation et prévoit d’arrêter Luke dès son arrivée… et June avec lui, pour complicité. Ils perdraient alors Nichole, qui serait placée. June rappelle qu’elle s’est fait rouler dessus devant sa propre maison, qu’est-ce qu’il adviendra d’eux quand les Canadiens sauront que Luke a tué l’un des leurs ? Ils feront subir le même sort à sa fille ?

Que faire ? Tuello explique qu’ils ont peu d’options qui s’offrent à eux mais il en a une : tous les réfugiés affluent actuellement pour partir… et son équipe fait partir des trains vers l’ouest. Il peut leur trouver une place à bord d’un train.

Vérités

A Gilead, Nick, le visage fermé, se fraie un chemin parmi les invités qui peuplent la maison de Lawrence. Il ignore Rose qui tente de lui parler et se dirige droit vers le Commandant Lawrence, à qui il met une bonne droite.

Sans se contrôler (et sans aucune prudence), il hurle : « Vous auriez pu la tuer ! Vous auriez pu la tuer ! ». Lawrence affirme que ce n’était pas lui, ce n’était pas sa décision. Nick est escorté vers l’extérieur tandis que Joseph propose du gâteau à ses invités. Et que le Commandant Mackenzie semble avoir compris que Nick avait peut-être d’autres intérêts que le régime de Gilead.

Nick dévoile le fond de sa pensée - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Nick dévoile le fond de sa pensée – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

De son côté, Lydia fait la morale à Janine pour être passée à côté d’une opportunité. Elle insiste pour qu’elle demande pardon au couple Lawrence, pour qu’elle tente de rattraper la situation. Mais Janine refuse. Lydia est bouleversée, elle essaie de la raisonner mais soudain, Elizabeth les interrompt en annonçant que les Yeux sont là. Ils viennent chercher Janine.

Elle leur ordonne de ne pas toucher à Janine, affirme qu’elle va appeler le Commandant Lawrence. L’un des hommes lui explique alors que c’est le Commandant Lawrence qui a donné l’ordre d’arrêter Janine. Janine rassure Tante Lydia sur son sort avant de se faire bâillonner… mais la Tante, pas du tout rassurée, se met à les suivre en hurlant qu’elle va tout de suite appeler Lawrence, réveillant l’ensemble des filles qui assistent à la scène.

Les Yeux restent muets, sans indiquer où ils emmènent Janine, qu’ils font monter dans un fourgon. Lydia continuant à vociférer, l’un des hommes la bouscule de telle sorte qu’elle tombe au sol. Le fourgon s’éloigne, emportant Janine.

A bord, on découvre qu’elle n’est pas seule. Une autre femme terrifiée, une Martha, est en larmes et lui tend la main, que Janine serre pour la rassurer.

Fuite

Au Canada, Luke et June arrivent à la gare. Tuello leur explique qu’une fois arrivés à Vancouver, ils devraient pouvoir prendre un bateau pour les Etats-Unis… mais il y a un risque. Si le nom de Luke a déjà été transmis aux chemins de fer canadiens, il est possible que leurs cartes de réfugiés soient déjà signalées comme suspectes. Alors Tuello les invite à les jeter et leur en donne de nouvelles. Luke le remercie.

Juste avant de partir, June demande discrètement à Tuello s’il peut faire passer un message à Nick. De lui dire qu’elle est en sécurité, et que Nichole l’est également. Il promet de le faire et lui souhaite bonne route.

Mark Tuello aidant le couple - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Mark Tuello aidant le couple – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Dans la gare, une foule dense tente de se frayer un chemin vers le quai sous la surveillance d’hommes armés. On entend une voix annoncer que le départ est prévu dans 5 minutes. Deux files se dessinent, les Canadiens d’un côté, les non-résidents de l’autre. On demande aux voyageurs de préparer leurs papiers. Nichole se met à pleurer, June essaie de la calmer.

Le train apparaît enfin sous leurs yeux… mais la police aussi. Ils inspectent tous les papiers. June ne le sent pas. Luke lui suggère alors de passer la première, avec Nichole, afin de ne pas attirer l’attention. Il suivra un peu après.

Une policière demande à June si Nichole est bien son enfant, ainsi que son âge. June répond à ces deux questions simples, et la femme la laisse accéder au train sans autre formalité.

Mais alors qu’elle tente de faire monter Nichole à bord malgré son bras en écharpe, elle voit que les policiers arpentent le quai en montrant une photo aux gens et en demandant s’ils reconnaissent cet homme, Luke Bankole. Le train va partir dans 2 minutes. Luke et June se téléphonent rapidement, June l’incite à tenter de passer en montrant son billet. Elle refuse de monter dans le train sans lui mais il insiste pour qu’elle le fasse, elles ne sont pas en sécurité ici avec Nichole tant qu’il est avec elles.

June et Luke se disent au revoir - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
June et Luke se disent au revoir – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

June comprend que Luke n’a jamais eu l’intention de monter dans ce train. Il y a vu une porte de sortie pour June et Nichole se sauvent. « Luke… viens me retrouver », répète June, l’incitant à partir à sa recherche dès qu’il le pourra. Puis elle raccroche sur un dernier « Je t’aime ». Luke lève alors les bras pour signaler qu’il se rend, et est aussitôt encerclé par la police.

Depuis le train qui s’éloigne, June le regarde s’en aller, menottes aux poignets. Là, elle laisse éclater ses larmes.

Rupture

A Gilead, les choses ne vont guère mieux pour Nick, qui a été placé en cellule. Il reçoit la visite de Rose et s’excuse auprès d’elle. Très froide, elle lui demande pourquoi il a prétendu être amoureux d’elle. Nick affirme qu’il l’aime réellement mais elle le traite de menteur. Elle est convaincue qu’il dit ça pour tenter de se faire passer pour un homme bien… mais un homme bien n’abandonnerait pas sa femme enceinte à chaque fois que sa « petite amie » l’appelle.

Nick ne trouve rien à répondre et se laisse tomber sur une chaise en face d’elle. « Tu ne la laisseras jamais tomber, n’est-ce pas ? » demande Rose. « J’essaie », répond Nick. « J’ai vraiment essayé. Mais je n’y arrive pas ». Face à son honnêteté, Rose lui annonce qu’elle ne veut plus être en couple avec lui. Puis elle se lève.

« Rose, tu ne peux pas partir », essaie de la raisonner Nick. Elle lui répond qu’ils ont vécu une belle histoire mais qu’il a tout gâché, puis s’en va sans rien ajouter.

Nick emprisonné - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10
Nick emprisonné – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 10

Dans le même bateau train

Dans le train, June tente de se frayer un chemin avec la poussette, le bras en écharpe et Nichole qui pleure. Elle la prend dans ses bras pour la calmer et lui explique qu’elles partent pour une aventure, vers une île très belle où le ciel est bleu et l’eau cristalline. Hawaï. Un territoire américain.

June cherche une place du regard et soudain, elle entend un bébé pleurer dans le train. Elle propose à Nichole de se rapprocher pour aller voir « l’autre bébé du train ». Et soudain, elle réalise que ce bébé n’est autre que Noah, dans les bras de Serena Waterford. Qui la repère à son tour. Elles restent un long moment à se dévisager puis June choisit de s’approcher d’elle. « Salut, June », lui murmure Serena. « Salut, Serena », répond-elle un peu froidement.

Serena esquisse un sourire gêné, comme si elle voulait briser la glace. « Tu aurais une couche ? » demande-t-elle, justifiant par sa question les pleurs de Noah. June esquisse à son tour un sourire, tandis que le train poursuit sa route dans la nuit noire.

A suivre dans la saison 6, qui sera la dernière saison de la série…

Résumés de The Handmaid’s Tale saison 5 | La Servante Écarlate

    Episode 1 : Matin (14 septembre 2022)
    Episode 2 : Ballet (14 septembre 2022)
    Episode 3 : Frontière (21 septembre 2022)
    Episode 4 : Chère DeFred (28 septembre 2022)
    Episode 5 : Conte de fées (5 octobre 2022)
    Episode 6 : Ensemble (12 octobre 2022)
    Episode 7 : No Man’s Land (19 octobre 2022)
    Episode 8 : Patrie (26 octobre 2022)
    Episode 9 : Allégeance (2 novembre 2022)
    Episode 10 : En sécurité (9 novembre 2022)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.