The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7 : No Man’s Land


The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7, intitulé « No Man’s Land », a été diffusé le 19 octobre 2022 sur Hulu. On découvre un scénario de Rachel Shukert et une réalisation signée Natalia Leite.

La Servante Écarlate saison 5 épisode 7

Un imprévu sur la route

June conduit toujours la voiture sous la menace de l’arme de Serena. Celle-ci lui ordonne de « continuer à conduire ». Mais où ? A Gilead, pour leur livrer June ? Vers le Canada ?

Serena ne répond pas et soudain, elle est prise d’une douleur telle qu’un coup de feu part, perçant le pare-brise. June manque de peu de perdre le contrôle du véhicule et hurle sur Serena, qui se confond en excuses. June finit par arrêter la voiture et en sortir, alors que Serena lui hurle qu’elle ne va pas lui tirer dessus.

Elle décide de partir au pas de course, laissant Serena dans le véhicule. Celle-ci se met à hurler, semblant paniquer à l’idée d’être abandonnée par son « otage » au milieu de nulle part. Alors que June s’éloigne déjà, elle se met au volant et tente de la suivre. Depuis la forêt où elle a trouvé refuge, June voit soudain la voiture s’immobiliser et entend des hurlements.

Poussée par son instinct, elle ne peut s’empêcher de se rapprocher et réalise que Serena est en plein travail pour donner naissance à son fils. Elle pointe toujours son arme sur June, qui la lui prend des mains et l’éloigne, avant de lui demander au milieu de quelques jurons bien sentis depuis quand le travail a commencé. Si elle a perdu les eaux. Quelle est la fréquence de ses contractions.

Serena se révèle incapable de répondre tant elle est concentrée sur sa douleur. June la fait sortir de la voiture et lui annonce qu’elle va s’occuper de la conduire vers un hôpital, car c’est là qu’elle doit accoucher. Serena s’y oppose, paniquée à l’idée « qu’on » vienne l’y chercher. June ne comprend pas sa réaction, de qui peut-elle bien avoir peur ?

Serena attend que June la conduise à l'hôpital - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
Serena attend que June la conduise à l’hôpital – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

La voiture est enlisée et June se rend compte qu’elle n’arrive pas à la faire sortir de l’endroit où elle s’est immobilisée. Elle en sort et revient vers Serena pour lui demander qui était l’homme sur qui elle a tiré. Mais avec la douleur, elle est incapable de répondre. June paraît déroutée, ne sachant que faire de cette situation inattendue.

Rapidement, elle reprend ses esprits et repère un bâtiment qui semble abandonné, une grange. Peut-être pourrait-elle y conduire Serena afin que celle-ci accouche dans un environnement un minimum sécurisé et non sur le bord de la route.

Le bâtiment abandonné - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
Le bâtiment abandonné – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

June essaie d’aider la future maman à marcher, l’incitant à respirer. Elle suggère qu’il y aura peut-être une mangeoire dans la grange (plus biblique que ça, ce serait difficile !). Elles avancent péniblement.

Flashback vers Gilead

Dans un flashback, on revoit Serena arrivant en compagnie de June dans une propriété et présentant June sous le nom de « DeFred », sa nouvelle Servante. Elle s’excuse de son retard, expliquant que Fred avait besoin « d’encouragements » avant un discours important devant le Conseil.

Une jeune femme était au cœur d’un cérémonial d’accouchement, hurlant tandis qu’autour d’elle, une horde de femmes, Servantes et Épouses (parmi lesquelles figurait Naomi Putnam), l’accompagnait en scandant « Respire, respire, respire » puis « Pousse, pousse, pousse ». Le tout sous la houlette de Tante Lydia.

Alors que la jeune femme hurlait, Tante Lydia incitait vivement chacune à prier pour l’accompagner dans la dernière étape de la mise au monde du bébé. June et Serena s’étaient regardées et avaient échangé un regard complice, Serena levant brièvement les yeux au ciel comme pour montrer à quel point elle trouvait la scène surréaliste et ridicule et June esquissant un discret sourire en réponse.

Le rappel qu’elles ne se sont pas toujours haïes.

Travail douloureux

La scène trouve un écho dans le présent, alors que June incite la future maman à « respirer ». Serena a froid, June déniche une vieille couverture qu’elle lui pose sur les épaules. Elle explique que le froid risque de s’accentuer, qu’un premier accouchement peut être très long… et partage le fait que le travail a duré 19 heures quand elle a donné naissance à Hannah.

Pour Nichole, les choses ont été plus rapides. June raconte à Serena qu’elle était seule et avait pensé à l’époque que si quoi que ce soit tournait mal, elles risquaient de mourir toutes les deux sans que personne ne le sache. Comme si elles n’avaient jamais existé. Serena reste muette, elle transpire abondamment et tremble. Une autre contraction la plie en deux.

June partage des souvenirs personnels avec Serena - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
June partage des souvenirs personnels avec Serena – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

June semble hésiter un instant sur la réaction à adopter. Elle voit souffrir son ennemie jurée… mais voit aussi souffrir une femme qui passe par une étape cruciale de la vie qu’elle connaît bien. Elle finit par s’approcher d’elle et lui explique qu’elle a besoin d’examiner son col. Mais Serena la repousse énergiquement, persuadée que June cherche à les tuer, elle et son bébé.

Furieuse, June lui hurle que si elle veut gérer la situation toute seule, très bien, elle n’a qu’à la gérer toute seule. Elle quitte la grange et retourne près de la voiture. Elle essaie brièvement de consolider l’ornière du bout du pied, dans l’espoir peut-être de sortir la voiture de là… et met quelques bons coups de pied dans la jante au passage pour se défouler, avant d’essayer de pousser le véhicule qui reste bloqué.

L’accouchement tourne mal

On plonge dans un nouveau flashback de l’accouchement de la Servante, dont on découvre le nom : DeClarence. Il est en train de mal tourner, la Servante perd beaucoup de sang et les Épouses sont invitées à sortir de la pièce, tandis que Tante Lydia incite les autres Servantes présentes à serrer les rangs autour de DeClarence.

Elles se mettent à réciter la « Prière de Purification » tandis que les médecins se préparent à intervenir. On voit Lydia leur glisser quelques mots : le message qui passe est clair, ils doivent sauver l’enfant quoi qu’il en coûte.

Ils font respirer à la jeune femme une substance qui lui fait perdre conscience, méthode qui paraît bien archaïque, puis dressent un paravent entre elle et les Servantes, qui recommencent à prier. On retrouve parmi elles des visages familiers : Alma, Janine, Brianna…

En ombre chinoise derrière le paravent, June observe la césarienne qui est en train d’avoir lieu. Lydia vient la rappeler à l’ordre parce qu’elle en oublie de prier. Elle l’incite à le faire « pour la vie de l’enfant ». June obtempère.

Les Servantes prient pour que l'enfant vive - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
Les Servantes prient pour que l’enfant vive – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

Soudain, derrière le paravent, on entend les vagissements d’un nouveau-né.

Une décision à prendre

Encore une fois, la scène trouve un écho dans le présent. Lydia avait rappelé à June l’importance de « la vie de l’enfant »… et elle-même se trouve dans une situation où elle doit parvenir à faire abstraction de sa haine pour la mère, au nom de l’enfant.

Elle a soudain l’idée de prendre l’un des tapis de sol de la voiture pour le caler sous la roue bloquée et trouve un poteau de bois qui lui permet de solidifier le tout. Grâce à ce stratagème, elle parvient à remettre la voiture sur la route.

Le tir à l’arme à feu et le petit accident ont endommagé le pare-brise, qui est fissuré. June tente, en se protégeant les mains, d’agrandir le trou afin de regagner un peu de visibilité. Elle y parvient… mais alors qu’elle s’apprête à reprendre la route pour partir, quelque chose la retient. La conscience de laisser une femme enceinte livrée à elle-même dans le No Man’s Land.

June hésite à laisser Serena - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
June hésite à laisser Serena – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

Elle décide de retourner auprès de Serena, qu’elle trouve un peu apaisée et couchée sur de la paille. Serena paraît abasourdie et reconnaissante de la voir revenir.

June l’aide à compter pour gérer les contractions, à sentir la tête de son bébé. Elle explique qu’elle voit les cheveux, qui tirent plutôt vers le brun. Elle accompagne Serena pour que celle-ci parvienne à sortir la tête du bébé.

June guide l'accouchement de Serena - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
June guide l’accouchement de Serena – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

Une fois la tête dehors, il faut encore pousser pour sortir les épaules. Serena y parvient et rapidement, un petit garçon voit le jour et pousse son premier cri. Elles échangent un regard d’une complicité inouïe. Le bébé semble en pleine forme, Serena ne peut s’empêcher de rire, euphorique.

Flashback sur une tragédie

Nouveau flashback, qui nous ramène à l’accouchement de DeClarence. Hélas, c’est un drap que l’on replie sur le visage de la Servante, qui n’a visiblement pas survécu à la césarienne. En guise d’oraison funèbre, Tante Lydia note qu’elle a « rempli son devoir envers le monde ». Janine, qui est enceinte à ce moment-là comme on le découvre sur les images, ne peut s’empêcher de se protéger le ventre de ses mains, sans doute perturbée par la violence de la situation.

On emmène le corps de DeClarence et Lydia invite toutes les filles à l’accompagner dans ce dernier voyage. En sortant, June aperçoit par une porte vitrée l’Épouse à qui était destiné l’enfant de DeClarence. Elle le tient dans ses bras, vêtue d’une tenue blanche immaculée, ravie, toutes les Épouses autour d’elle pour la féliciter… Un bonheur qui contraste avec la tragédie qui est survenue dans la pièce voisine, celle de la mort d’une femme.

Seule Serena paraît pétrifiée sur place, les larmes aux yeux. Elles échangent avec June un regard à nouveau lourd de sens.

Confidence pour confidence

Retour au présent. Serena est apaisée, a mis son fils au sein et annonce qu’elle va l’appeler Noah. « Le sauveur de l’humanité ». Elle confie à son bébé qu’elle l’a attendu si longtemps, l’a tellement désiré… June, assise à côté d’elle, lui demande si cela en valait la peine. A ce moment précis, Serena n’a aucun doute là-dessus.

June lui demande si le petit tête bien. C’est le cas, et il a faim. Elle explique que l’allaitement d’Hannah a été compliqué. Elle avait un frein de langue court et n’arrivait donc pas à manger suffisamment, June en éprouvait une grande culpabilité. Elle tombait aussi tout le temps malade et là encore, June avait peur que ce soit de sa faute… mais ça a continué en grandissant.

Devant toutes ces confessions, Serena finit par lui demander pourquoi June ne l’a pas tuée. Elle ne parle pas d’aujourd’hui, mais de la fois où elle aurait pu le faire au centre créé par Gilead. Elle veut savoir pourquoi June s’en est prise à Fred et pas à elle. June répond qu’elle ne voulait pas le faire.

Confessions entre June et Serena - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
Confessions entre June et Serena – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

Serena avoue que lorsqu’elle imaginait une naissance, elle visualisait toujours la scène avec Fred à ses côtés. Le bébé lui ressemble. June note que c’est souvent le cas, c’est sans doute lié à l’évolution : le premier-né ressemble au père afin qu’il ne le tue pas. Une hypothèse incongrue, qui fait sourire Serena. « Tu crois qu’il va être comme lui ? » demande soudain Serena. « Ca dépend », répond June. « De quoi ? » interroge Serena. « De qui l’élève ». Selon elle, l’avenir de l’enfant dépendra beaucoup de ce que l’on projette en lui, de ce qu’on lui apprendra, de ce à quoi on lui donnera accès pour qu’il s’en saisisse…

« Je veux qu’il ait tout », répond Serena. June lui répond que c’est ce que veulent tous les parents pour leurs enfants.

Le soleil se couche. Il commence à faire très froid dehors… et le froid va s’infiltrer tôt ou tard par les planches de la vieille grange. June réveille Serena et lui explique qu’elles doivent partir, aller à l’hôpital afin qu’elle soit prise en charge correctement. Serena répète qu’elle ne peut pas y aller car on va venir la chercher.

Elle finit par en dire un peu plus à June : ceux qu’elle craint, ce sont les Wheeler, la famille chez qui elle séjournait, ceux qui ont fait en sorte de kidnapper June. Elle explique qu’ils cherchaient à contrôler le moindre de ses mouvements comme si elle était leur Servante, « comme si j’étais toi ».

Serena essaie de la ramener à la raison : elles n’ont pas d’eau, pas de nourriture, il fait un froid glacial (que Serena ne ressent pas, elle a toujours très chaud et June lui explique que c’est parce qu’elle a de la fièvre). Si elles ne partent pas d’ici, Serena risque de mourir d’une septicémie pendant que son bébé mourra lentement de faim.

Serena fond en larmes et lui propose de prendre son enfant. Elle estime qu’il n’y a pas d’avenir pour elle, elle ne peut ni retourner à Gilead, ni rentrer au Canada. Elle explique qu’elle veut ce qu’il y a de mieux pour son bébé, comme June l’a fait pour Nichole, « comme tu l’as fait pour ta fille », glisse Serena, reconnaissant pour la première fois que Nichole n’est pas sa propre fille. Serena pense que June prendrait bien soin de son bébé et que son mari a aussi l’air d’être un homme bien. Selon elle, Luke pourrait apprendre à Noah à devenir un homme bien, pas comme son propre père Fred Waterford.

Citant la Bible, elle suggère qu’elle pourrait n’avoir été qu’un vaisseau, que la présence de June est peut-être un signe divin, le signe qu’elle doit lui confier son enfant. Avec difficulté, elle tend le bébé emmitouflé à June. Celle-ci reste pétrifiée en songeant aux propos de Serena. Un « vaisseau ». Ainsi, c’est comme ça que les Épouses percevaient les Servantes ? Leur complexité, leur histoire, tout ceci était gommé pour ne faire d’elles que des « vaisseaux », bonnes à porter des enfants.

Serena s’excuse tandis que June lui rappelle qu’elles sont avant tout des êtres humains, qui ont des vies. Et c’est précisément pour cette raison qu’elle va sauver celle de Serena. « Parce qu’ici, ce n’est pas Gilead. Et parce que je ne suis pas toi ». Serena pleure en disant qu’elle ne mérite pas d’être sauvée, ce à quoi June répond qu’elle ne le fait pas pour elle, mais pour Noah.

Parce qu’aujourd’hui, elle est la seule personne au monde que Noah connaisse. Sa seule odeur familière. La seule voix qu’il puisse reconnaître. Parce qu’elle l’aime. Parce qu’elle l’a beaucoup, beaucoup désiré. Parce qu’elle est sa mère et que sa place est à ses côtés. « Et c’est ça, la volonté de Dieu », conclut-elle.

A l’hôpital

On retrouve les deux femmes alors qu’elles arrivent à l’hôpital, June explique que la naissance remonte à 6-8 heures environ.

Serena est aussitôt prise en charge et l’on entend que le bébé va aussi être conduit en unité de soins intensifs pédiatrique.

June, restée à l’accueil, demande si elle peut utiliser le téléphone. On entend la voix de Moira au bout du fil, qui prononce aussitôt son prénom.

Serena prise en charge à l'hôpital - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 7
Serena prise en charge à l’hôpital – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 7

Plus tard, June rejoint Serena dans sa chambre, elle semble désemparée à l’idée que Noah ait été emmené en réanimation mais June la rassure : sachant qu’elle-même a de la fièvre, c’est tout à fait normal qu’ils souhaitent le garder en observation pour s’assurer que tout va bien. Serena explique que l’enfant avait un peu de mal à réguler sa température et pourrait souffrir d’une jaunisse. Rien de grave, en somme.

June la rassure mais elle reste très inquiète. Elle a trouvé la situation très impersonnelle, l’approche très médicale. De son côté, elle a reçu des antibiotiques et sa fièvre est retombée. Le Canada ne compte pas sur une résolution « naturelle » des problèmes, contrairement à Gilead.

Serena explique qu’on ne la laisse pas nourrir Noah. On lui donne du lait infantile à la place, ce qui semble la choquer car ça ne se pratique pas à Gilead. Elle explique qu’elle veut rentrer « à la maison »… mais comme June se charge de le lui rappeler, elle n’a pas vraiment de maison. « Le No Man’s Land », commente Serena.

Elle finit par remercier June et lui tend la main, un vrai sourire sincère aux lèvres. June quitte la chambre et lorsqu’elle revient à l’accueil, elle découvre que Luke l’y attend. Les retrouvailles sont passionnées.

Luke explique qu’il a pu remettre la clé USB à Mark Tuello, qui travaille dessus avec ses équipes. Il demande à June si Serena lui a fait du mal et elle répond que non, expliquant rapidement qu’elle a donné naissance à un fils en sa présence. On sent June impliquée émotionnellement dans l’histoire : elle confie à Luke que le petit a la jaunisse, mais que c’est courant donc pas inquiétant, ils vont sans doute le mettre sous une lampe et…

Luke la coupe. Il veut savoir comment va Serena. June lui annonce qu’elle va bien et soudain, arrivent plusieurs personnes des services de l’immigration canadienne, qui se précipitent vers la chambre de Serena. June leur emboîte le pas. Ils annoncent à Serena qu’elle est en état d’arrestation et lorsqu’elle évoque le fait de bénéficier d’un avocat, on lui répond qu’elle n’a pas le droit d’avoir un avocat compte tenu de son statut actuel.

Luke glisse à June qu’il est derrière tout ça. Il la fait arrêter pour franchissement illégal de frontière et absence de statut sur le territoire canadien.

Serena apprend par la même occasion que la prison où on la conduit ne possède pas de nurserie, il n’est donc pas possible qu’elle y emmène son enfant. Il va être pris en charge par les services sociaux. Alors que les hommes quittent la chambre, laissant Serena menottée à son lit et hurlant de la perte de son enfant, Luke se réjouit qu’elle comprenne enfin l’effet que ça fait. Serena hurle à June de l’aider, désespérée… et June reste pétrifiée par la tournure qu’a prise la situation.

Résumés de The Handmaid’s Tale saison 5 | La Servante Écarlate

    Episode 1 : Matin (14 septembre 2022)
    Episode 2 : Ballet (14 septembre 2022)
    Episode 3 : Frontière (21 septembre 2022)
    Episode 4 : Chère DeFred (28 septembre 2022)
    Episode 5 : Conte de fées (5 octobre 2022)
    Episode 6 : Ensemble (12 octobre 2022)
    Episode 7 : No Man’s Land (19 octobre 2022)
    Episode 8 : Patrie (26 octobre 2022)
    Episode 9 : Allégeance (2 novembre 2022)
    Episode 10 : En sécurité (9 novembre 2022)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.