The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 1 : Matin


L’épisode 1 de la saison 5 de la série La Servante Écarlate (The Handmaid’s Tale), intitulé « Matin » (Morning) a été diffusé le 14 septembre 2022 sur Hulu. Il est réalisé par Elisabeth Moss elle-même (l’actrice qui interprète June Osborne) et le scénario est écrit par Bruce Miller.

La Servante Écarlate saison 5 épisode 1

Rappel sur la saison 4 de The Handmaid’s Tale

Dans la saison précédente, Joseph Lawrence a proposé à Mark Tuello un échange : récupérer Fred Waterford au sein du régime de Gilead, en échange de 22 femmes appartenant à la Résistance, afin de permettre à celles-ci de fuir le régime.

Lors de l’échange, une fois les femmes mises en sécurité, Nick Blaine annonce que ce sont les Yeux qui contrôlent la zone frontalière et vont se charger de Waterford. Il conduit alors le prisonnier dans la forêt et le livre à June. Une véritable chasse à l’homme débute alors dans les bois, où bon nombre de femmes ayant été victimes de Fred et de Gilead se lancent à sa poursuite.

La saison 4 s’achève sur l’image de Fred, pendu. The Handmaid’s Tale saison 5 va donc nous entraîner à travers les conséquences de cette justice improvisée…

Rappelons aussi que Serena Waterford a découvert qu’elle était enceinte et que la fille de June – Hannah – reste détenue par Gilead.

Début de The Handmaid’s Tale saison 5 : du sang sur les mains

Tuméfiée, du sang sur les mains, June revit avec délectation le meurtre de Fred Waterford et la poursuite dans les bois qui l’a précédé. Luke vient frapper à la porte de la salle de bain où elle laisse couler l’eau de la douche. Elle ne répond pas, s’empare d’une débarbouillette appartenant à sa fille et la tache de sang. Avisant le motif enfantin qui figure sur le carré d’éponge, elle est brièvement gagnée par l’émotion et semble oublier qu’elle avait l’intention de prendre une douche.

Elle sort de la salle de bain, ignorant les mots de Luke qui souhaite savoir ce qui s’est passé, et va câliner sa fille, puis la repose. Ignorant encore les sollicitations de Luke, auxquelles viennent s’ajouter celles de Moira, June sort de la maison, toujours ensanglantée. Elle finit par avouer à Moira qu’elle a tué Fred. Voyant ses mains couvertes de sang séché, cette dernière rectifie : « Tu l’as massacré ». L’air ravi, June commente : « Par sa main », formule typique de Gilead.

Refusant d’en dire plus, June prend le volant de la voiture et s’en va, bien que Luke s’efforce de l’en empêcher.

La nouvelle vie de Nick Blaine

A Gilead, sous la neige, on voit Nick regagner une maison qui semble être la sienne. « Matin béni », commente-t-il pour saluer l’Epouse qui l’attend. « Sous son oeil », répond-elle, notant qu’il a l’air fatigué. Elle s’empresse de lui préparer du café, même s’il voulait s’en charger lui-même, rappelant que pour le régime, servir son mari équivaut à servir son Dieu. Elle explique aussi qu’elle se charge de cette tâche elle-même afin de ne pas réveiller leur Martha.

La jeune femme marche avec l’aide d’une canne. Soudain, elle demande à Nick : « Tu l’as vue ? » Il acquiesce. « Et a-t-elle fait ce qui devait être fait ? » Il répond à nouveau par l’affirmative. La jeune femme déclare alors qu’elle espère que June trouvera la paix grâce à cet acte, et s’engage à prier pour elle. Visiblement, Nick et son épouse communiquent en toute transparence.

Nick Blaine - The Handmaid's Tale saison 5
Nick Blaine – The Handmaid’s Tale saison 5

L’annonce à Serena

Serena Waterford est en train de pratiquer des mouvements de yoga doux, sa grossesse progressant. Soudain, du personnel armé fait irruption dans la pièce et lui annonce qu’ils doivent la déplacer vers un lieu plus sécurisé, où elle et son futur bébé ne seront pas en danger. Elle exige la présence de Mark Tuello mais ce dernier est injoignable pour le moment, elle n’a donc d’autre choix que d’obtempérer.

Elle demande à une femme s’il y a un lien entre tout ce qui se passe et son mari, dont elle est sans nouvelles, mais la femme lui répond qu’elle ne connaît pas son mari. On la conduit devant Marcia McPhadden, directrice du bureau des liaisons de la CPI (Cour pénale internationale). Elle lui annonce sans détours qu’un corps a été retrouvé et identifié comme étant celui de Fred. Il est mort.

McPhadden explique qu’ils ont des raisons de croire que la personne qui a fait ça pourrait aussi s’en prendre à elle. Par conséquent, tant que l’enquête est en cours, elle estime que Serena va devoir bénéficier d’une protection accrue.

Serena est aussitôt emmenée. Dans l’ascenseur, lui revient le souvenir d’un moment de complicité avec Fred et les larmes coulent sur ses joues.

Redevable ?

June retrouve dans un diner le groupe de femmes ayant participé à la chasse à l’homme. La serveur lui propose un café et un jus d’orange, qu’elle accepte volontiers. Elle boit une bonne partie du verre d’une traite, puis accepte volontiers l’assiette de pancakes que lui tend une autre jeune femme, Vicki.

June après le meurtre de Fred - The Handmaid's Tale saison 5
June après le meurtre de Fred – The Handmaid’s Tale saison 5

Après un repas pantagruélique, les femmes commencent à discuter. Visiblement, elles ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et souhaitent se venger de la même manière des autres personnes qui leur ont fait du mal. Soudain, June semble retrouver ses esprits en apercevant sa propre empreinte ensanglantée sur le verre de jus d’orange.

L’une des femmes la conduit dehors et lui montre les armes qu’elle a stockées dans le coffre de sa voiture. Elle veut que Nick amène son ancienne maîtresse, Mme Radcliffe, à la frontière, pour qu’elle lui fasse subir le même sort que celui que June a réservé à Fred. June laisse entendre qu’il est peu probable que ce soit possible.

La femme, Danielle, se dit prête à retourner à Gilead pour se venger et June la met face à sa réflexion : serait-elle vraiment prête à risquer de retourner là-bas « juste » pour tuer une Épouse ? La femme lui répond qu’elle ne la tuerait pas forcément, elle la traiterait comme elle-même a été traitée.

Les femmes lui rappellent qu’elles ont aidé June à tuer Fred. « C’était ton monstre à toi, on l’a anéanti pour toi, maintenant c’est mon tour ». June essaie de la ramener à la raison, de lui parler des risques, du fait qu’elle devra tout quitter, risquer la pendaison… Soudain, Vicki met June en joue avec une arme, laissant entendre qu’elle n’a pas trop le choix que de les aider à son tour. Mais June reste évasive, se contentant d’un « J’en sais rien » qui pousse Vicki à tirer plusieurs coups en l’air, furieuse.

Chacune repart dans sa voiture. June, qui a cherché à savoir où était Emily, n’en sait guère plus.

Mise en accusation

Mark Tuello rejoint Serena dans sa nouvelle prison dorée. Elle explique qu’elle souhaiterait voir la dépouille de son mari. Elle ne comprend pas, alors qu’il était censé se rendre à Genève sous escorte, comment le voyage a pu si mal tourner.

Tuello avoue alors qu’un accord a été conclu entre le gouvernement américain et Gilead, avec un échange de prisonniers à la frontière… et la promesse que Fred serait jugé selon les lois de Gilead. Serena estime qu’il aurait dû se douter que ça finirait comme ça mais Tuello insiste sur le fait qu’il a livré le prisonnier en bonne santé et ne pouvait pas anticiper la suite.

Serena le tient pour responsable de la mort de Fred. Il affirme qu’il souhaite la protéger, ainsi que son enfant. Tuello lui apprend qu’ils ont reçu deux paquets à son intention : l’alliance de Fred… et un doigt, qui lui a été coupé. Il lui montre aussi une photo, où l’on voit juste le bas du corps pendu, et la phrase taguée dessous : « Nolite Te Bastardes Carborundorum » (référence à l’épisode 4 de la saison 1).

Tuello lui demande si elle comprend ce que tout ceci signifie. Serena demande alors quel doigt a été coupé à Fred. Tuello répond qu’il s’agit de l’annulaire de la main gauche. « Ca ne vient pas de Gilead », conclut Serena. « La responsable est June Osborne ». Tuello réplique que c’est impossible. « Vous ne savez pas qui elle est », rétorque Serena.

Serena Waterford désigne une coupable - The Handmaid's Tale saison 5
Serena Waterford désigne une coupable – The Handmaid’s Tale saison 5

La décision d’Emily

June, justement, va tambouriner à la porte du domicile d’Emily. Au départ, personne ne répond puis sa femme, Sylvia, finit par ouvrir et expliquer qu’Emily n’est pas là. « Elle est retournée à Gilead », ajoute-t-elle, laissant June pétrifiée. Sa femme explique qu’elle est probablement repartie là-bas pour se battre et pour retrouver Tante Lydia, car elle en ressentait le besoin.

Elle ajoute qu’elle a appris la nouvelle parce qu’Emily l’a appelée. Elle a refusé que Sylvia réveille leur fils Oliver pour qu’elle lui dise au revoir.

Sylvia a compris qu’il s’agissait d’un adieu et l’accepte mais June, se sentant responsable de la décision d’Emily, affirme qu’elle va « réparer tout ça » et partir à sa recherche. Sylvia lui répond qu’elle se fiche de « qui est coupable », elle n’a pas besoin d’un coupable. Si elle a un jour des nouvelles d’Emily, elle ne les communiquera pas à June. « Au revoir », lui dit-elle avant de retourner vers la maison. Un au revoir qui sonne là aussi comme un adieu.

En retournant vers sa voiture, June constate à nouveau qu’elle a laissé une grande trace ensanglantée sur la vitre. Elle contemple ses mains tachées et, enfin, il lui semble temps de faire quelque chose. Elle se rend dans des toilettes publiques et, comme prise de panique, tente de se laver les mains et le cou, frottant pour faire partir le sang et s’efforçant de se calmer, sans grand succès.

Elle finit par se rendre auprès d’un lac pour se laver à nouveau le visage et les mains, semblant se délester au passage de sa culpabilité. Une femme vient la voir et lui demande si tout va bien.

June se libère de sa culpabilité - The Handmaid's Tale saison 5
June se libère de sa culpabilité – The Handmaid’s Tale saison 5

On la retrouve sur une chaise, dans un bâtiment où Luke vient la chercher. Elle s’en veut, d’avoir brisé la petite vie calme qu’ils menaient avec Moira et Nichole. June annonce à son mari la décision d’Emily. « C’est de la folie », commente-t-il. June avoue qu’il lui arrive parfois aussi de ressentir « l’attraction de Gilead ». Luke aussi, à sa manière, plutôt en pensant à leur fille Hannah qui se trouve toujours sous le joug du régime.

Luke veut ramener June à la maison mais elle refuse. Elle semble avoir pris conscience qu’elle n’a pas « juste » tué Fred. Elle lui a fait subir beaucoup plus et semble penser qu’elle n’est pas digne de retourner vivre sous le même toit que Luke et Nichole. Elle avoue aussi qu’elle a aimé tuer Fred. Luke se montre très compréhensif. Mais June ne veut pas l’accompagner, elle explique ne pas vouloir attendre qu’on vienne la chercher : elle a l’intention d’admettre être l’auteur du meurtre.

Et avant que Luke n’ait pu faire quoi que ce soit, elle avoue tout aux policiers venus la chercher pour écouter sa confession. Elle explique tout ce qu’elle a fait, affirmant avoir agi seule. Elle ajoute qu’elle a agi avec préméditation et avec l’intention de faire le plus de mal possible à Fred… parce qu’il l’a violée et séquestrée. Son interlocutrice lui rappelle que la justice est le rôle… de la justice, et non celui des citoyens eux-mêmes, ou des réfugiés. June le reconnaît, et explique que c’est pour ça qu’elle se rend et dit la vérité.

Son interlocutrice précise ensuite que la situation ne relève pas de sa responsabilité car les événements n’ont pas eu lieu au Canada (rappelons que Fred a été tué dans une sorte de no man’s land entre Gilead et le Canada). La femme lui souhaite une bonne soirée, laissant entendre que June peut repartir libre. Elle s’étonne de l’absence de sanction, semblant espérer qu’il y en ait une. « C’est entre vous et la divinité de votre choix, Mme Osborne », répond la femme, laissant entendre qu’elle est seule face à sa propre conscience.

Ironie de la « justice », June écope tout de même d’une amende pour « transport dangereux de prélèvement biologique », la faute à l’envoi du doigt de Fred à Serena. 88 dollars, qu’elle peut régler en ligne.

Elle sort du bâtiment, qui se révèle être un poste de police, et retrouve Luke, qui la serre dans ses bras. « Je dois payer une amende, en ligne », conclut-elle, résumé bien insolite à cette journée…

La terreur de Serena

Serena a obtenu le droit de voir le corps de son mari à la morgue. Face au drap blanc qui dissimule le cadavre, elle se souvient à nouveau d’un moment fort de leur relation. Tuello la rejoint et lui présente ses condoléances. Elle affirme vouloir tenter de faire fléchir le gouvernement canadien en faveur de la peine capitale.

Serena à la morgue - The Handmaid's Tale saison 5
Serena à la morgue – The Handmaid’s Tale saison 5

Mark Tuello est alors contraint de lui apprendre qu’il n’y aura aucune enquête en raison de l’endroit où est survenu le meurtre, qui échappe aussi bien aux lois du Canada qu’à celles de Gilead. Tuello l’invite à se concentrer sur son avenir et celui de son enfant, sur la perspective de commencer une nouvelle vie à Toronto une fois que sa propre situation sera réglée.

Mais Serena soulève un problème : comment peut-elle espérer mener une « nouvelle vie » alors que June est toujours dans la nature et pourrait lui faire subir la même chose que ce qu’elle a fait à son mari ? Pour appuyer son propos, elle soulève brutalement le linceul, dévoilant l’une des images les plus terribles de l’ensemble de la série. Fred a été en partie dépecé, la cage thoracique et une partie de la jambe droite mises à nu.

En sortant de la morgue, elle est accueillie par un petit rassemblement où, à la lueur des bougies, des sympathisants lui apportent leur soutien… ce qui semble la réconforter. Alors qu’elle s’apprête à remonter dans la voiture pour retourner en détention, elle informe Tuello de son souhait d’enterrer son mari à Gilead, afin qu’il ait les funérailles « dignes d’un Commandant » qu’il mérite. Elle ajoute que le nom de Waterford est respecté. Après avoir laissé entendre que ce ne serait pas possible, Tuello s’engage à « faire appel à ses contacts » pour l’aider.

Apaisement

Luke et June rentrent à la maison et concluent tous les deux qu’ils ont besoin d’un verre. Moira apporte un verre de vin rouge à June, qui manifeste le souhait de s’occuper du bain de Nichole. Moira avoue qu’elle n’est pas rassurée que June prenne en charge la petite. « Tu me fais peur », ajoute-t-elle. « A moi aussi », commente June dans les deux cas. Elle reste profondément déconcertée par le fait de ne pas aller en prison pour ses actes.

On vient frapper à la porte. C’est Mark Tuello. June sort quelques instants sur le perron. « Désolée de vous avoir manipulé », s’excuse-t-elle auprès de Tuello. « C’est rien », répond-il. June demande comment Serena a réagie en apprenant la nouvelle. Il explique qu’elle a eu peur… et que la peur peut rendre dangereux. Gilead aussi a eu peur… et Tuello laisse entendre que cela pourrait ne pas rester sans conséquences.

Avant de repartir, Tuello lui glisse : « Bien joué. Vous avez commis un acte terrible, qui était nécessaire. Je sais ce que ça coûte. Puisse-t-il pourrir en enfer », conclut-il, avant d’ajouter : « Ne vous laissez pas abattre par les salopards » (référence à la phrase « Nolite Te Bastardes Carborundorum »). Il s’en va avec un dernier regard bienveillant, parvenant pour l’instant à afficher une sorte de neutralité compréhensive entre June et Serena, face à qui il semble toujours éprouver des sentiments particuliers.

Lorsque June retourne dans la maison, elle a le plaisir de retrouver Moira et Luke autour de Nichole qui pleure dans son bain. Elle réconforte sa fille, qui arrête instantanément de pleurer. June renoue avec le plaisir de serrer ce petit corps contre elle, apaisée.

Résumés de The Handmaid’s Tale saison 5 | La Servante Écarlate

    Episode 1 : Matin (14 septembre 2022)
    Episode 2 : Ballet (14 septembre 2022)
    Episode 3 : Frontière (21 septembre 2022)
    Episode 4 : Chère DeFred (28 septembre 2022)
    Episode 5 : Conte de fées (5 octobre 2022)
    Episode 6 : Ensemble (12 octobre 2022)
    Episode 7 : No Man’s Land (19 octobre 2022)
    Episode 8 : Patrie (26 octobre 2022)
    Episode 9 : Allégeance (2 novembre 2022)
    Episode 10 : En sécurité (9 novembre 2022)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.