The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4 : Chère DeFred


The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4, intitulé « Chère DeFred », a été diffusé le 28 septembre 2022 sur Hulu. La réalisation est signée Dana Gonzales sur un scénario écrit par Jacey Heldrich.

La Servante Écarlate saison 5 épisode 4

L’agressivité de June

June balance machinalement Nichole sur une balançoire dans un parc public, perdue dans ses pensées. Soudain, une femme lui adresse la parole, la complimente sur Nichole… et indique qu’elle a reconnu June et sa fille. June prend peur et s’empare de la petite tandis que la jeune femme continue à lui parler, racontant qu’elle a toujours voulu une fille mais qu’elle a eu 2 garçons.

Puis elle enchaîne en disant à June : « Je t’envie d’avoir vécu à Gilead. Maintenant, tu as ce petit ange magnifique, plein de vie ». June lui intime l’ordre de ne pas toucher à sa fille, la jeune femme semble un peu fanatique et s’exclame « Mais c’est l’enfant de Dieu ! » Devant le refus de June qu’elle s’approche de Nichole, elle finit par lui crier qu’elle ne mérite pas sa fille, qu’elle est une salope et une traînée.

June l’empoigne et l’immobilise contre la balançoire, l’invitant avec rage à aller se faire foutre.

Plus tard, lorsqu’elle en discute avec ce qui semble être une psychologue, celle-ci lui dit que la réaction des femmes à l’infertilité est parfois brutale. Elle ajoute que June a bien fait de riposter, ce à quoi Luke ajoute qu’elle a seulement voulu protéger Nichole. Elle avoue alors que c’est allé un peu plus loin qu’une simple protection (Luke paraît inquiet à cette affirmation) et elle précise qu’elle en est venue aux mains avec la jeune femme.

La psychologue n’est pas surprise, elle estime qu’il était prévisible que le retour de Serena déclenche certaines choses chez June. Luke, quant à lui, veut savoir s’il est possible d’anticiper et de prévenir ces épisodes de violence dont June semble capable désormais. Mais la femme laisse entendre que c’est tout simplement impossible.

June au parc avec Nichole - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
June au parc avec Nichole – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

Serena libérée

Mark Tuello échange avec Serena, qui va désormais pouvoir aller et venir bien plus librement. Il l’invite une nouvelle fois à accepter l’asile offert par le Canada, qui lui permettrait de bénéficier d’une protection en tant qu’Américaine. Mais elle lui répond qu’elle n’est pas Américaine, elle est fidèle à Dieu. Dépité, Mark Tuello lui annonce que le gouvernement américain lui rend officiellement sa liberté. Cependant, n’ayant pas de statut, elle devra rester dans les bâtiments de Gilead.

Elle est accueillie par Ezra Shaw, qui la salue d’un « Jour béni » très « giléadien » et annonce qu’il sera sa « nouvelle escorte », remplaçant ainsi Mark Tuello. Ce dernier semble faire à regrets ses adieux à Serena, il fait traîner l’aurevoir, lui souhaitant bonne chance dans ses futurs projets. Lorsqu’elle répond qu’il ne s’agit pas de chance mais qu’il y a Dieu pour guider ses pas, il l’enjoint tout de même à avancer avec prudence, sans oublier qu’elle n’est pas à Gilead ici et que c’est un pays libre.

Derrière sa façade où elle s’accroche aux valeurs du régime, l’expression pensive de Serena laisse entendre que le message l’atteint tout de même, quelque part…

Serena et Mark Tuello se disent adieu - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
Serena et Mark Tuello se disent adieu – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

Ezra Shaw la conduit au « Centre d’information de Gilead », un lieu en pleins travaux où des logements ont été aménagés à l’étage.

Mark Tuello rejoint la maison de June, Luke et Moira. Lorsque June demande des nouvelles de sa fille Hannah, il affirme qu’il l’a vue, qu’elle avait l’air en pleine santé. Luke lui reproche d’être resté passif, de n’avoir rien fait. Tuello répond qu’ils sont en train d’éplucher toutes les informations qu’ils ont collectées et qu’il ne peut pas en dire plus pour le moment. Une « réponse bullshit », commente Moira.

Mais Tuello est surtout venu leur annoncer que la Cour pénale internationale a donné l’ordre de libérer Serena… et qu’elle n’est donc plus sous la même supervision qu’avant. Luke reste abasourdi, June veut savoir où elle est. Tuello explique que Gilead possédait des bâtiments de longue date et que le Canada a décidé de les autoriser à s’en servir dans l’optique d’un apaisement des relations entre le pays et le régime.

Moira traduit de manière plus claire : le Canada autorise Gilead à ouvrir une ambassade. « Un centre culturel », rectifie Tuello, expliquant que Serena y sera en résidence pour présenter le mode de vie et les valeurs du régime. Il ajoute que la diffusion des obsèques de Fred a été très favorable au régime et que Serena va les représenter sur la scène internationale.

June reste muette mais on sent qu’elle contient une rage folle. Luke est plus expressif : « Tirez-vous de chez moi », répète-t-il à Mark Tuello. Avant de sortir, ce dernier leur rappelle que Serena n’a aucun statut au Canada : pas de passeport, pas d’argent, pas de voiture. Son champ d’action est selon lui limité.

June lui rétorque qu’il n’a pas écouté ses mises en garde et qu’il la déçoit beaucoup. « Vos attentes n’étaient peut-être pas très réalistes alors », conclut-il. Moira décide de le raccompagner. Resté seul avec sa femme, Luke exprime toute sa colère : il veut retrouver où est Serena exactement et alerter toute la ville à son sujet. « Ne t’inquiète pas », promet-il à June en la rassurant sur le fait qu’ils ne laisseront pas passer ça. « Oh, je ne suis pas inquiète », répond-elle dans le plus grand calme… ce qui suffit à inquiéter Luke, justement !

En pleine nuit, June se lève du lit conjugal à pas de loup et va déterrer le revolver qu’elle avait enterré dans le jardin.

Prenant la voiture, elle trouve sans peine le bâtiment de Gilead et tombe sur une procession aux flambeaux menée devant par des sympathisants du régime. Elle tente de préparer l’arme mais celle-ci semble grippée, sans doute endommagée par son séjour souterrain dans le froid.

Apercevant Serena à sa fenêtre, elle va garer sa voiture juste en-dessous, en sort et se plante au pied du bâtiment. Elles se dévisagent un long moment, la peur semblant s’emparer de Serena. June repart. Serena demande à Ezra Shaw s’il est possible de faire quelque chose pour empêcher ce qui vient de se passer… mais il répond par la négative : il est impossible d’empêcher June de conduire. Evidemment, si elle rentre dans le bâtiment, ce sera une autre histoire. Mais il rassure Serena sur le fait qu’un gros dispositif de sécurité est en place.

June face à Serena Waterford - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
June face à Serena Waterford – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

June rentre chez elle et explique à Luke qu’elle est allée devant le bâtiment où vit Serena, elle s’en veut d’avoir agi « comme une cinglée ». Elle ajoute qu’elle n’a qu’une envie : lui coller une balle dans la tête… sans savoir comment s’empêcher de passer à l’acte. Luke la comprend mais prône des solutions plus pacifiques, lui rappelant que Serena est un peu prisonnière de son bâtiment. Il ajoute que si elle passe à l’acte, on lui retirera Nichole, elle perdra tout espoir de revoir Hannah. Il la supplie de le laisser agir.

Janine et Lydia

Tante Lydia soutient Janine dans sa rééducation. Elle semble avoir perdu l’usage de ses jambes et marche avec difficulté avec un déambulateur. Tante Lydia commence à citer la Bible pour l’encourager mais Janine la prie sèchement d’arrêter avec ses citations bibliques. Elle veut savoir si Esther s’est réveillée. Lydia répond par la négative, ajoutant que c’est « bien fait pour elle ».

Tante Lydia aux côtés de Janine pendant sa rééducation - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
Tante Lydia aux côtés de Janine pendant sa rééducation – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

Janine ne comprend pas sa méchanceté. Tante Lydia s’emporte alors, outrée qu’Esther ait pu faire ça à « sa propre soeur », il estime qu’elle mérite un châtiment. Janine a plus de compassion, elle lui rappelle qu’Esther n’est qu’une enfant, qui a été blessée et maltraitée. Elle rappelle à Lydia qu’elle l’avait mise en garde à ce sujet. La Tante réplique qu’Esther aurait ainsi pu mener une vie de service et de grâce.

« Sinon quoi ?! » s’emporte Janine, rappelant que l’alternative n’était guère alléchante : être envoyée dans les Colonies. Se faire arracher un œil, comme Janine elle-même l’a vécu.

Lydia estime qu’elle a apporté à Janine une éducation destinée à lui permettre de mener une vie sûre et pleine de sens. « Je vois ce que vous faites à ces filles », rétorque Janine, « il me reste un œil. Vous allez me l’enlever aussi, celui-là ? » Tante Lydia semble soudain très perturbée.

Un rôle d’ambassadrice bridé

Serena s’est installée dans un vaste bureau, où elle reçoit un appel du Commandant Lawrence. Elle annonce que pas mal de consulats ont envoyé des invitations… mais que lui – ou quelqu’un travaillant à ses côtés – les a déclinées en son nom. Elle veut des explications.

« Tout le monde est ravi de ce que vous avez déjà accompli. Inutile d’en faire trop », répond Lawrence. Elle laisse entendre qu’il ne serait pas inutile d’améliorer l’image du régime en prenant le thé avec certaines personnes bien placées dans les ambassades étrangères, notamment dans les pays où Gilead jouit d’une très mauvaise réputation comme l’Afrique du Sud. Lawrence suggère qu’elle prenne le thé avec le Venezuela, où certains ont exprimé un intérêt pour les programmes d’éducation des filles mis en place par le régime.

Il écourte la conversation d’un ton moqueur, lui demandant si elle voulait parler d’autre chose, comme la couleur de la peinture pour la chambre du bébé ou des « visites nocturnes de son ennemie du coin ». Elle s’étonne qu’il ait entendu parler de la visite de June. Lawrence lui rappelle qu’elle a déjà montré qu’elle pouvait être dangereuse. A quel jeu joue-t-il ?

En raccrochant, Serena a le visage fermé.

Carton d’information

Moira tend à June une enveloppe arrivée pour elle, qui porte simplement l’inscription « DeFred ». Il s’agit d’un carton épais, ceux que Serena avait sur son bureau, l’informant de l’ouverture des locaux de Gilead au Canada. June est furieuse, cela la conforte dans l’idée que la seule façon de mettre un terme à tout ça est d’envoyer les gens six pieds sous terre. Nichole se met à pleurer, et June balance une assiette qui se brise en mille morceaux pour passer ses nerfs sur quelque chose.

Après avoir été réconforter Nichole, elle avoue à Moira qu’elle ne comprend pas pourquoi elle a réagi comme ça, elle semble désolée mais estime que la méthode douce préconisée par Luke ne fonctionne pas, ils ont déjà eu l’occasion de le constater par le passé. Moira se range pourtant du côté de Luke. Elle explique à June qu’ils sont de nombreux réfugiés et que s’ils commencent à créer des problèmes, ils risquent la prison ou d’être envoyés ailleurs.

Pour elle, il est important de respecter les règles car sinon, cela risque de rejaillir sur beaucoup d’autres personnes. Moira glisse à June qu’elle ira danser avec elle sur la tombe de Serena le jour où elle sera morte… mais que ça ne vaut pas le coup de faire éclater sa famille pour elle.

June a peur de rester « comme ça » pour toujours (sous-entendu, traumatisée, avec des accès de violence). Moira lui répond que désormais, elle n’a plus peur de lui confier Nichole comme au début, c’est déjà la preuve qu’elle a fait des progrès.

Moira - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
Moira – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

Une entrevue tendue

Depuis son bureau, Serena commande l’envoi de paniers garnis à l’étranger. Soudain, elle apprend que Luke Bankole souhaite échanger avec elle. Elle accepte l’entrevue. Ezra arrive avec Luke. Serena demande s’il a été fouillé par la sécurité et lui ordonne de recommencer, pour être sûre. Il obtempère. Une fois rassurée sur le fait qu’il n’est pas armé, Serena demande à Ezra de les laisser.

Il veut savoir ce que cherche Serena, elle expose clairement son nouveau rôle vis-à-vis du régime. Il affirme que pas mal de gens aimeraient la voir morte mais elle rétorque que d’après ce qu’elle constate, c’est plutôt le contraire.

Luke sort de sa poche un tas de papiers, le « code de l’habitation ». Il affirme avoir déniché 15 infractions susceptibles de faire fermer le bâtiment occupé par Gilead. Elle s’étonne qu’il soit venu la voir pour des histoires de plomberie.

Luke lui dit alors très clairement que sa femme a l’intention de la tuer. Et qu’il a l’intention de la laisser faire.

« Vous pouvez être expulsée… ou assassinée », résume-t-il, une phrase qu’entend Ezra qui est arrivé discrètement à l’arrière-plan. « A moins de nous aider à récupérer Hannah », complète Luke. Serena rétorque que la petite « Agnès » est heureuse, avec des parents aimants comme le souhaite Dieu. Elle estime que ce n’est pas à elle de braver la volonté divine.

Elle se dit étonnée que Luke ne soit jamais retourné à Gilead pour sauver sa fille. Oui, il y avait des risques… mais June, elle, a tenté le coup. Et pouvait compter sur le soutien de Nick.

Luke semble se départir de son calme. Il jette les papiers qu’il avait apportés à Serena, lui intime l’ordre de ne pas toucher à sa famille et quitte la pièce.

Quand Tante Lydia demande une réforme

Le Commandant Lawrence reçoit Tante Lydia, qui l’informe de l’épisode Janine/Esther survenu récemment. Elle explique que selon elle, Esther est la dernière des filles à avoir subi l’influence de June. Elle peine encore à prononcer ce nom.

Lawrence se dit satisfait. Il explique que le régime va s’ouvrir un peu au monde extérieur… et que lorsque celui-ci posera les yeux sur les Servantes, il serait préférable que le système fonctionne sans heurts.

Lydia annonce alors que selon elle, le système des Servantes doit justement être réformé, pour éviter que de tels incidents dangereux se reproduisent. Elle suggère qu’au lieu d’aller vivre au domicile des Commandants, les Servantes pourraient demeurer sous sa supervision… et ce serait aux Commandants et à leurs Épouses de se déplacer au Centre rouge à l’occasion de chaque Cérémonie.

« Un peu comme un hôtel à Servantes dont vous seriez la concierge ? » traduit Joseph Lawrence.

Il la rappelle à la réalité du régime. Le rôle des Servantes n’est pas juste de permettre aux Commandants de tirer leur coup une fois par mois. Ils les veulent à disposition tout le temps, prêtes à répondre à leurs désirs. « Ce sont des hommes pieux mais ils ont tous un vice », constate-t-il, estimant que la proposition ne passera jamais… et que le système ne changera pas.

Il l’invite à continuer à serrer la vis auprès de ses filles… mais pas trop, pour qu’elles n’en sortent pas avec des cicatrices.

Le Commandant Lawrence reçoit Tante Lydia - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
Le Commandant Lawrence reçoit Tante Lydia – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

Envies de meurtre

Dans le bâtiment de Gilead, Serena se fait photographier dans sa tenue d’Épouse. Elle aimerait faire les photos près de la fenêtre, en lumière naturelle, mais on lui répond que c’est trop risqué en termes de sécurité.

June arrive sur place. Elle a caché une arme dans son pantalon. Des échanges éclatent à l’extérieur entre sympathisants et opposants à Gilead et soudain, June sort son arme et la braque sur un sympathisant. Serena entend un coup de feu partir. Ezra l’évacue en urgence… tandis que Luke écarte June de la scène, tous deux fuyant le bâtiment. Le coup n’est visiblement pas parti car le sympathisant du régime n’est pas blessé.

Et ils se retrouvent soudain nez à nez avec Serena et Ezra. June a la main sur son arme… mais ne réagit pas et Ezra a le temps de faire monter Serena dans la voiture et de l’exfiltrer.

Janine quitte l’hôpital

A Gilead, une Janine encore faible a remis son costume de Servante et quitte l’hôpital, marchant péniblement avec des béquilles. Lydia estime que Dieu l’a sauvée pour une bonne raison… mais Janine ne croit plus en un Dieu qui lui enverrait ces épreuves. Une fois dans le véhicule du Centre rouge, Lydia lui avoue qu’elle aurait dû l’écouter au sujet d’Esther.

Elle demande à Janine si elle peut l’aider, en l’informant lorsqu’elle détecte que certaines filles sont tourmentées. Elle sent que Janine est proche d’elles, avec une relation que Lydia elle-même ne pourra jamais avoir. Janine refuse de servir d’informatrice, elle craint trop que Lydia se serve de ça pour les punir. Lydia affirme qu’elle veut changer, prendre les problèmes à bras le corps le plus tôt possible, faire preuve de compassion pour mieux guider les filles.

Tante Lydia reconnaît ses torts - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
Tante Lydia reconnaît ses torts – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

Lorsque Lydia laisse Janine en compagnie des autres filles au Centre rouge, elle a à peine quitté la pièce que toutes se précipitent vers elle pour l’accueillir et prendre de ses nouvelles.

Nouvelle prison dorée pour Serena

Luke arrête la voiture pour prendre un appel. En raccrochant, il explique à June que le sergent des sapeurs-pompiers a perdu sa sœur à Gilead… et les soutient dans leur lutte, en condamnant le bâtiment occupé par le régime. Serena est donc officiellement à la porte.

Il demande à June de lui montrer son arme, la prend et fait semblant de mettre en joue quelqu’un. Il lui demande si elle l’a nettoyée et elle répond que oui, en regardant un tuto. « Beau travail », la félicite-t-il.

Elle explique que cette fois-ci, elle n’a pas tiré… mais qu’elle n’est pas sûre de pouvoir se retenir la prochaine fois. Il répond qu’il ne peut pas le promettre non plus. Ils font l’amour passionnément.

Pendant ce temps, Serena arrive sous une pluie battante dans une très belle demeure, dont le portail porte la lettre « W ».

Serena arrive chez les Wheeler - The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4
Serena arrive chez les Wheeler – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 4

On la fait attendre dans l’entrée. Elle est reçue par Alanis, Épouse de Ryan Wheeler. Voyant le ventre très rebondi de Serena, elle s’agenouille à ses pieds, pose ses mains sur son ventre et se met à prier. Serena elle-même paraît perturbée par tant de fanatisme et n’y répond que par un sourire crispé.

L’épisode s’achève sur des images de June brûlant le carton d’invitation de Serena dans le jardin.

Résumés de The Handmaid’s Tale saison 5 | La Servante Écarlate

    Episode 1 : Matin (14 septembre 2022)
    Episode 2 : Ballet (14 septembre 2022)
    Episode 3 : Frontière (21 septembre 2022)
    Episode 4 : Chère DeFred (28 septembre 2022)
    Episode 5 : Conte de fées (5 octobre 2022)
    Episode 6 : Ensemble (12 octobre 2022)
    Episode 7 : No Man’s Land (19 octobre 2022)
    Episode 8 : Patrie (26 octobre 2022)
    Episode 9 : Allégeance (2 novembre 2022)
    Episode 10 : En sécurité (9 novembre 2022)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.