The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8 : Patrie


The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8, baptisé « Patrie », a été diffusé le 26 octobre 2022 sur Hulu. Le scénario est signé Yahlin Chang et la réalisation, Natalia Leite.

La Servante Écarlate saison 5 épisode 8

Un sentiment anti-américain croissant

En préparant des pancakes, June est distraite par le souvenir d’une scène où elle en faisait avec Hannah. Le téléphone de Luke ne cesse de sonner, les appels proviennent du centre de détention des services d’immigration. Serena cherche à joindre June, qui explique ne pas lui avoir parlé depuis leurs derniers échanges à l’hôpital.

« Elle est désespérée », commente-t-elle non sans émotion, tandis que Moira et Luke ont une opinion plus tranchée : ils se réjouissent d’ignorer Serena et ont du mal à comprendre comment l’épouse de Fred Waterford pourrait attendre d’eux qu’ils lui viennent en aide. Elle ne le mérite pas. Mais June estime que son nourrisson ne méritait pas de mourir dans les bois.

Dehors, les cris et bruits de klaxons sont assourdissants. On découvre une manifestation, dont les membres défilent en hurlant que les Américains doivent rentrer chez eux, rendre le Canada aux Canadiens. Moira note qu’ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre le mouvement au fil du temps. June est convaincue que ça ne va pas aller en s’arrangeant et que le sentiment anti-réfugiés va s’accentuer.

Nouveau Bethléem

A Gilead, Lawrence échange avec d’autres hommes influents et insiste sur le fait qu’il est gênant pour leur nation d’être présentée comme un pays que les gens cherchent à fuir. Nick ajoute que cela les affaiblit et complique leurs relations avec le Canada. C’est pour cette raison qu’il a fait venir tous ces gens là où ils se trouvent, un quartier formé de jolies villas proprettes, avec des pelouses bien nettes : New Bethléem (Nouveau Bethléem).

L’idée est de proposer une zone un peu plus « libéralisée » où les réfugiés de Gilead pourraient revenir s’installer en bénéficiant d’une amnistie totale, renouer avec leurs proches. Certains hommes émettent des doutes sur le projet : n’est-ce pas un aveu de faiblesse d’inciter des hérétiques à revenir ? Comment les gens vivant dans le « vrai » régime de Gilead, le plus strict, vont-ils réagir ?

Lawrence et Nick ont réponse à tout : la plupart des réfugiés rêvent de retrouver leurs attaches familiales et amicales. Nouveau Bethléem, les gens de Gilead ne sauront même pas ce que c’est pendant un bon moment, car les médias sont contrôlés par le régime… et les traîtres cherchent tous à quitter Gilead. Lawrence estime que le quartier est à Gilead ce que Hong Kong est à la Chine.

Il annonce qu’il partira bientôt à Toronto pour échanger en direct avec certaines familles, il aimerait dans un premier temps en convaincre une centaine de rejoindre Nouveau Bethléem.

Première visite du Nouveau Bethléem - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
Première visite du Nouveau Bethléem – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Une famille d’accueil pour Noah

Dans le centre de détention, Serena tire son lait et reçoit la visite d’Alanis Wheeler. On apprend que ce sont les Wheeler qui ont récupéré la garde de Noah pendant qu’elle est détenue. Serena a émis le souhait qu’Alanis vienne elle-même chercher le lait qu’elle tire pour son fils. Alanis se montre relativement froide, elle lui tend deux biberons vides et récupère les biberons pleins.

Gênée, Serena explique qu’elle n’avait pas l’intention de faire du mal à Ezra, elle savait qu’il portait une veste pare-balles. « Oh, il survivra », répond Alanis, balayant ses inquiétudes d’un geste. « Heureusement que ça s’est produit dans le no man’s land ». Serena met son geste sur le compte de la pression et des hormones de grossesse. Alanis reconnaît que les hormones peuvent faire perdre la tête mais en profite pour glisser à Serena que justement, c’est très bien que son fils soit à leur charge, il faut qu’elle puisse reprendre ses esprits de son côté.

Mais Alanis insiste : un nouveau-né représente un tel bouleversement que Serena craquerait à nouveau. La jeune mère essaie d’en savoir plus sur les « bouleversements » provoqués par son bébé. Alanis lui dit qu’il pleure jour et nuit, refuse de s’alimenter. Ils ont essayé de le laisser pleurer, sans succès. Serena, bouleversée, suggère qu’il a peut-être juste besoin d’être porté, câliné, rassuré sur le fait que quelqu’un s’occupe de lui.

Alanis a l’air choquée. Ce n’est pas ça, le concept de laisser pleurer le bébé sans intervenir ! Certes, cela requiert une certaine dureté morale…

Alanis Wheeler rend visite à Serena - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
Alanis Wheeler rend visite à Serena – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Serena lui rappelle qu’elle a renversé un pays et, contre toute attente, donné naissance à un bébé en pleine santé. Elle ne pense pas avoir manqué de « dureté morale ». Alanis s’étonne qu’elle ait l’air fâchée contre elle. Elle rétorque que son fils n’a qu’un mois, qu’il est bien trop petit pour qu’on le laisse pleurer sans rien faire. Pour Alanis, ce « sentimentalisme » est la preuve que Serena n’a pas la maîtrise de ses émotions.

Serena insiste : elle sait, d’instinct, ce qui est le mieux pour son bébé. « C’est MON bébé », rappelle-t-elle. Ce à quoi Alanis lui rappelle très brutalement que pour l’instant, elle est en prison et pas elle. Elle semble avoir l’intention de s’approprier Noah. Serena ressort de la confrontation les yeux pleins de larmes.

Envie d’ailleurs

Au Canada, June, Luke et Moira sont en train de nettoyer des graffitis « Les Américains rentrez chez vous ». Luke note que les femmes s’en sortent mieux que lui, June lui explique qu’à Gilead, on leur faisait nettoyer le sang sur le Mur, ce qui n’est pas si différent. Des manifestants passent en petit groupe et leur crient de rentrer chez eux. Une voiture les frôle, de manière intentionnelle. On sent que l’hostilité devient de plus en plus palpable.

Luke propose de partir. June pense qu’il suggère d’arrêter le nettoyage des graffitis mais Luke pense à un autre départ : quitter Toronto et le Canada pour Hawaï, l’Alaska, ou pourquoi pas l’Europe. June lui rappelle que ça consisterait à s’éloigner encore plus d’Hannah. Son téléphone sonne. A sa grande surprise, le commandant Lawrence est au bout du fil et commente sur la météo agréable à Toronto en ce moment.

June reçoit un appel du Commandant Lawrence - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
June reçoit un appel du Commandant Lawrence – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

June accepte de le rencontrer, elle cherche aussitôt à obtenir des nouvelles d’Hannah mais il la coupe et se lance à la place dans un discours sur l’état du monde : il lui explique que les valeurs de démocratie, de liberté et de justice auxquelles elle s’accroche se sont écroulées sous le poids du capitalisme et du consumérisme. Pour lui, ça a brisé la planète… et Gilead a trouvé une solution. Ils arrivent de nouveau à avoir des naissances. Il regrette d’avoir dû, pour bâtir ce système, prendre appui sur des fanatiques religieux.

Mais il estime qu’à présent, ils peuvent se permettre de lâcher du lest. June formule aussitôt l’espoir qu’il puisse laisser sortir Hannah. « Non, mais je peux te faire entrer », répond Joseph Lawrence.

Il lui présente alors le projet du Nouveau Bethléem, une île sans Servantes, sans pendaisons, où elle aurait le droit de lire, d’écrire. Où les réfugiés pourraient retourner dans leur patrie. « C’est une blague ? » répond June, sidérée. Il poursuit en expliquant que sur cette île, les réfugiés pourraient revoir leurs grands enfants une fois que ceux-ci seraient à la tête de leur propre foyer. June lui demande s’il fait référence à Hannah, il confirme.

Face à ses inquiétudes, il laisse entendre qu’il ne peut pas empêcher le mariage d’Hannah, toutes les jeunes filles du régime sont ainsi mariées. Mais ensuite, il pourra l’amener au Nouveau Bethléem. June pourrait venir avec sa famille, vivre normalement.

Assez légitimement, June se demande comment leur sécurité serait assurée. Il répond qu’il a préparé Nick pour ça.

Il comprend que ça fait beaucoup d’informations d’un coup pour June et lui remet un téléphone portable spécial, qui lui permettra de l’appeler si nécessaire.

Le Commandant Lawrence remet un téléphone à June - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
Le Commandant Lawrence remet un téléphone à June – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Une fois de retour chez elle, June en discute en famille. Luke est contre l’idée de retourner vivre à Gilead. Il ne fait pas confiance à Lawrence. June rapporte certains propos du Commandant : Nouveau Bethléem serait scruté par le monde entier, une exposition garante d’une certaine sécurité pour eux. Elle a l’espoir de revoir Hannah. Elle ne sait pas si elle doit croire le Commandant mais l’espoir suffit à la faire réfléchir.

Luke lui rappelle la réalité : Gilead, ce sont des monstres qui veulent marier leur fille de 12 ans, potentiellement à un homme mûr… Il ne veut même pas y penser, estimant qu’ils doivent tout faire pour empêcher ça. Pour June, ils doivent surtout être proches de leur fille dans ce genre de moment.

Elle ne croit plus aux promesses de Tuello, le gouvernement américain n’a rien fait pour les aider à ce stade. Luke lui reproche de faire confiance « au nazi » (c’est ainsi qu’il appelle Lawrence) mais June note que contrairement à Tuello, il lui a apporté une aide concrète : il l’a aidée à faire sortir Nichole, Emily de Gilead. Il a accueilli la résistance de Mayday chez lui. Il l’a aidée à faire partir le fameux vol qui a sauvé des dizaines d’enfants des griffes du régime. Il a même contribué à lui livrer Fred Waterford.

Luke lui reproche d’oublier qui est Lawrence, celui que l’on appelle « l’architecte de Gilead », quand June le qualifie « d’ami ». Il lui rappelle aussi que Serena l’a torturée, violée, a abusé d’elle, a kidnappé leur enfant et que June cherche là aussi à lui sauver la vie. Ces gens ont détruit leur famille et il ne comprend pas son attitude. Bien sûr qu’il comprend le souhait de retrouver Hannah… mais selon lui, elle se laisse gouverner par ses émotions (voilà qui fait écho au discours d’Alanis à Serena !).

Elle lui reproche de ne pas comprendre, lui rappelle ce qu’il a fait subir à Serena et son bébé. Il explique qu’il voulait l’éloigner d’elle. Et June répond qu’elle ne lui a jamais demandé de faire ça. Il aimerait que June le laisse la protéger, parfois. Mais de son côté, elle pense ne pas avoir besoin de sa protection. C’est Hannah qui en a besoin.

Echange tendu entre Luke et June - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
Echange tendu entre Luke et June – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Une visite en prison

Lawrence rend visite à Serena au centre de détention. Il la félicite pour la naissance de Noah et lui annonce qu’il a obtenu qu’elle soit libérée… ou plus exactement « rendue à Gilead ». Il a réussi à négocier pour qu’elle puisse retourner chez les Wheeler, où elle aura sa chambre. Serena est horrifiée, elle s’y refuse totalement.

Lawrence lui répond qu’elle est une femme intelligente et qu’elle doit pouvoir comprendre que le régime a besoin de cette image de jeune mère vivant épanouie au sein d’une famille aisée. Serena lui explique que les Wheeler veulent lui voler Noah. Une tâche qui, selon Lawrence, serait difficile si elle allaite Noah…

Elle refuse d’être contrôlée par qui que ce soit. Mais Lawrence lui rappelle que selon le régime, les Wheeler ont tous les droits sur le plan légal d’élever Noah, des droits que Serena n’a pas. C’est la seule façon pour elle d’être auprès de son fils.

Elle laisse couler ses larmes, explique qu’elle ne veut pas vivre sous le même toit que ceux qui ont kidnappé son enfant. Il la place face à l’ironie de la situation… car c’est précisément ce qu’a vécu June. « Je ne suis pas une Servante », murmure Serena. Mais la réalité est pourtant bien celle-là, même si elle ne porte pas l’habit écarlate…

Mark Tuello demande de la patience

Chez June, Nichole se réveille en sursaut et hurle, apeurée par tous les klaxons que l’on entend dehors alors que la nuit est tombée. June tente de la calmer et lui chante une chanson, expliquant au préalable qu’elle aimait bien la chanter à « sa grande sœur ». Alors que Nichole se rendort doucement, June lui murmure qu’elle aimerait qu’elles se connaissent, elle est convaincue qu’Hannah l’aimerait beaucoup. Luke observe la scène avec émotion.

Au petit matin, quand June se réveille dans le lit de sa fille, Nichole n’est plus là. Elle descend et croise Luke en pleine discussion avec Mark Tuello, qui lui apprend que Lawrence est en train de mener ses « visites diplomatiques » auprès d’autres familles. Elle apprend que Nichole est partie à un cours de musique avec Moira.

Selon Tuello, l’objectif de Lawrence est de tuer l’Amérique une bonne fois pour toutes au profit de Gilead. Avoir June dans ses rangs serait inévitablement un énorme atout. Elle incarne la Résistance, si elle y va d’autres suivront, estimant que c’est sûr. Tuello estime qu’aller là-bas est un risque, le risque d’y rester coincée, d’ébranler aussi bien l’Amérique que la démocratie.

June lui rappelle que tout ceci n’a pas de valeur à ses yeux tant qu’Hannah n’est pas à ses côtés. Il tente de la faire culpabiliser mais elle lui rappelle qu’ils se sont fait capturer en tentant d’obtenir des informations pour son compte. Tuello avoue cependant qu’ils vont en faire quelque chose… mais que c’est un projet classé secret. June refuse d’entendre ces termes. Non sans hésitation, il confie alors qu’une opération militaire est en cours de préparation.

Il ne peut pas en dire plus, il ajoute juste qu’il n’a pas encore pu retrouver la trace d’Hannah à partir des informations contenues dans la clé USB transmise par Luke. June lui reproche d’être à nouveau venu pour ne rien dire… alors qu’en face, Lawrence leur propose Hannah. Tuello explique qu’il ne peut rien dire POUR L’INSTANT. Il voudrait qu’elle lui fasse confiance, qu’elle fasse confiance à son pays.

Plus tard, June demande à Rita ce qu’elle pense de la situation. Celle-ci ne veut pas prendre parti… mais devant l’insistance de June, elle finit par lui dire qu’elle préfère continuer sa vie ici, sous aucun prétexte elle ne retournera à Gilead. Mais elle n’a pas laissé d’enfant derrière elle. Si son fils était encore en vie, elle reconnaît qu’elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour le retrouver. Elles se prennent la main, Rita validant par ces propos l’intime conviction de June sur la décision qu’elle doit prendre.

June demande conseil à Rita - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
June demande conseil à Rita – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Conseil de (non) amie

Plus tard, June va rendre visite à Serena au « parloir » du centre de détention. Elles échangent sur Nouveau Bethléem, Serena explique que Lawrence en parle depuis très longtemps mais qu’il semble avoir acquis une grande influence dernièrement. Néanmoins, elle n’a pas beaucoup d’information sur les politiques actuelles de Gilead, elle essaie de s’en tenir à l’écart.

Si Serena a demandé à recevoir la visite de June (on comprend ainsi qu’elle n’est pas venue « spontanément »), c’est parce qu’elle cherche un(e) citoyen(ne) du Canada pour la « sponsoriser » afin qu’elle obtienne un visa. June lui rappelle qu’elles ne sont pas amies. « Mais tu m’as pardonnée », note la jeune mère. « Non », clarifie June. « Je ne pourrai jamais te pardonner ».

Serena ne comprend pas. Dans ce cas, pourquoi June lui a-t-elle sauvé la vie ? Elle explique à nouveau qu’elle l’a fait en ayant son bébé en tête.

Serena en prison - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
Serena en prison – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Serena sent que celle qu’elle pressentait être une alliée ne la soutient pas, elle lui demande ce qu’elle doit faire maintenant. « Retourner chez les Wheeler », suggère June. Serena lui demande alors comment elle peut vivre sous le toit de ceux qui essaient de lui voler son bébé ? « Tu es sérieuse de me demander ça, à moi ? » ironise June. Serena, justement, est très sérieuse. June a supporté cette exacte situation quand elle était Servante à Gilead. Comment y est-elle parvenue ?

June lui suggère alors de retourner là-bas… et d’agir comme une Servante. Mais, durant tout ce temps, elle préparera sa vengeance et complotera contre les Wheeler. Serena lui demande si c’est comme ça qu’elle a tenu… et June l’invite à repenser à ce qui est arrivé à Fred. Serena, qui est à nouveau en larmes, demande à June ce qu’elle ferait si elle était à sa place.

June lui dit alors qu’elle ne peut pas aider son enfant si elle n’est pas auprès de lui. De son côté, elle retournerait donc chez les Wheeler. Elle laisse Serena sur cette réflexion.

June exige des garanties

June va ensuite trouver Lawrence. Elle laisse entendre qu’elle n’est pas hostile à sa proposition mais qu’il faudrait parvenir à convaincre son mari, qui ne lui fait pas confiance. Comme gage de confiance, elle lui demande d’empêcher le mariage d’Hannah. Joseph répond qu’il n’a pas le contrôle là-dessus.

Pour elle, Hannah va être violée par quelqu’un qui aura deux fois son âge. Lawrence ne perçoit pas ça comme un viol mais comme un mariage arrangé, à l’ancienne. June l’insulte, parlant de toutes ces femmes victimes d’abus et violées sous un régime qu’IL a créé. « Tu penses que je ne le sais pas ? » répond alors Lawrence, très calme. « Tu penses que j’ignore toute la misère que j’ai causée ? Tu penses que je n’en ai pas conscience ? J’essayais de sauver l’humanité« , explique-t-il.

Il estime y être parvenu… mais que les choses ont mal tournées. Et si c’était à refaire, il laisserait l’humanité s’éteindre pour ne pas avoir Gilead sur la conscience. Et c’est pour ça qu’il a conçu Nouveau Bethléem, qu’il perçoit comme « un monde meilleur » face à un passé qui n’est pas modifiable. Il n’y aura pas de procès-mascarades, d’épouses encore enfants… Oui, Hannah va devoir se marier mais Nichole pourra y échapper.

Il est convaincu que grâce aux réformes ainsi mises en place, d’ici 5 ou 10 ans cela fera changer la société de Gilead dans son ensemble. Une sorte de Singapour d’antan, selon lui. Il essaie de la convaincre de l’aider à changer le régime. Il estime qu’il n’y a pas d’autre choix qui s’offre à lui, hormis celui de se tuer.

June face au commandant Lawrence - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
June face au commandant Lawrence – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Plus tard, alors qu’elle jardine, Luke vient lui annoncer qu’elle a reçu un courrier. Celui-ci contient des images de jeunes filles en formation… et l’on reconnaît Hannah parmi elles.

Ils recommencent à échanger avec animation sur la décision à prendre : June veut aller auprès de sa fille, Luke estime quant à lui que c’est trop risqué, qu’est-ce qui prouve que June ne va pas se retrouver sur le Mur à peine aura-t-elle remis un pied à Gilead ? June lui demande soudain s’il va continuer à faire ce qu’il a fait ces 7 dernières années, c’est-à-dire rien du tout.

Elle prend aussitôt conscience de la violence de cette accusation et s’en excuse. Luke encaisse mais maintient sa position : pas question que Nichole mette un pied à Gilead. Dans ce cas, June lui propose une solution : elle ira au Nouveau Bethléem… et Luke restera au Canada avec Nichole. Il n’y a pas d’autre choix, elle s’en veut terriblement d’avoir « abandonné » sa fille.

Une proposition alléchante

On retrouve Lawrence et Nick dans les rues du Nouveau Bethléem. Lawrence évoque son plan de faire passer des réformes tout en douceur, de manière subtile. Nick le questionne sur June, Joseph estime qu’elle viendra avec Nichole d’ici un an ou deux. Puis il montre les maisons et demande à Nick s’il s’imagine vivre ici avec Rose, poussant leur enfant sur une balançoire… Il laisse entendre qu’il aura besoin d’un Commandant allié à la tête de ce nouveau quartier.

Nick apprécie la proposition mais note qu’elle comporte beaucoup de risques. Lawrence met en avant le fait qu’il pourra ainsi être proche de ses deux enfants… et des deux femmes qu’il aime. Il lui demande d’y réfléchir.

Nick Blaine - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
Nick Blaine – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Une autre promesse

Luke et June ont montré les images d’Hannah à Mark Tuello, qui espère pouvoir en tirer quelque chose quant à sa localisation. Mais June veut des éléments plus concrets : s’il découvre où elle est, que fera-t-il ? Il laisse entendre qu’il fera à peu près n’importe quoi, si cela peut empêcher des Américains de retourner à Gilead. Il laisse entendre que l’avenir même de leur nation est en danger.

Il comprend qu’elle ne puisse pas lui accorder sa confiance comme ça, mais réclame un peu de temps.

Retour dans la gueule du loup

De son côté, Serena est de retour chez les Wheeler… et est reçue très froidement. Mais elle a compris la leçon de stratégie de June. Elle commence par s’excuser auprès d’eux d’avoir été grossière et de manquer de reconnaissance. Elle les remercie d’accepter de l’accueillir à nouveau sur leur toit afin qu’elle nourrisse le bébé.

Alanis clarifie tout de suite les choses : elle ne fera que ça… tandis que de son côté, elle assumera tous les autres aspects de la maternité. Alanis lui rappelle qu’elle ne sera potentiellement jamais apte à être une bonne mère. Serena se serre les doigts de toutes ses forces pour réprimer ses vrais sentiments et se contente d’un poli « Dieu soit loué ».

Alors que la Martha s’apprête à reconduire Serena dans sa chambre, on entend Noah pleurer. Elle s’empresse de monter les marches et retrouve son fils avec ravissement, le mettant aussitôt au sein pour qu’il arrête de pleurer.

Serena retrouve Noah - The Handmaid's Tale saison 5 épisode 8
Serena retrouve Noah – The Handmaid’s Tale saison 5 épisode 8

Une nouvelle majeure

Au Canada, Moira, Luke et June partagent un repas dans une ambiance morose, quand le téléphone se met à sonner. C’est Rita, qui prend des nouvelles. Luke qui explique que Tuello leur demande d’attendre. Attendre. June décide d’aller prendre l’air, prétextant qu’il n’y a plus de pommes pour Nichole. Moira propose de l’accompagner mais elle refuse.

Alors qu’elle est dans le supermarché en train d’acheter des pommes, elle reçoit un appel de Tuello, qui sort visiblement d’une réunion importante. Il lui annonce qu’il n’a pas le temps de parler… mais qu’ils ont enfin trouvé Hannah. Où elle est. Dans quelle école. Tout ceci grâce aux métadonnées de la vidéo.

A présent, il faut juste qu’ils élaborent un plan mais il promet qu’ils vont faire une descente dans l’école et sortir Hannah de là. June remet ses pommes en rayon, non sans en faire tomber la moitié, serre dans ses bras l’épicier qui lui vient en aide, se met à courir jusqu’à rentrer chez elle où elle annonce la nouvelle à Luke et Moira, extatique.

L’épisode s’achève sur des images d’Hannah en train de jardiner, vêtue d’une tenue bleue et sous supervision.

Résumés de The Handmaid’s Tale saison 5 | La Servante Écarlate

    Episode 1 : Matin (14 septembre 2022)
    Episode 2 : Ballet (14 septembre 2022)
    Episode 3 : Frontière (21 septembre 2022)
    Episode 4 : Chère DeFred (28 septembre 2022)
    Episode 5 : Conte de fées (5 octobre 2022)
    Episode 6 : Ensemble (12 octobre 2022)
    Episode 7 : No Man’s Land (19 octobre 2022)
    Episode 8 : Patrie (26 octobre 2022)
    Episode 9 : Allégeance (2 novembre 2022)
    Episode 10 : En sécurité (9 novembre 2022)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.