Game Of Thrones saison 3, épisode 10 : Mhysa


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 10 de Game Of Thrones, saison 3, écrit par David Benioff & D.B. Weiss et réalisé par David Nutter. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Game Of Thrones saison 3 épisode 10

Aux Jumeaux

Le massacre des Jumeaux n’est pas terminé. Après avoir liquidé tous ceux qui participaient au mariage, les maisons Frey et Bolton se sont unies pour massacrer l’armée de Robb Stark qui campait à proximité des Jumeaux. Le camp est mis à feu et à sang, on voit des hommes brûler vifs, d’autres être pendus tandis que Roose Bolton assiste à cette tuerie organisée depuis les tours de la forteresse.

Pour échapper au massacre, Sandor Clegane s’empare d’un drapeau aux couleurs de la maison Frey et fonce sur son cheval à travers la bataille. Arya reprend conscience brièvement et soudain, ils voient passer un groupe d’hommes criant et promenant un cadavre mutilé sur un cheval : le cadavre de Robb, qui a été décapité et dont on a remplacé la tête par celle de son loup géant, également décapité. Les hommes paradent et scandent « Le Roi du Nord ! Voici le Roi du Nord ! » sous les acclamations de leurs partisans tandis qu’Arya les regarde passer, horrifiée et en état de choc. Sandor s’empresse de faire partir son cheval au galop pour fuir le désastre.

Le lendemain, les servantes de Walder Frey sont en plein nettoyage de salle du banquet dont le sol est inondé de sang. Roose Bolton et Walder Frey se congratulent mutuellement de leur alliance qui leur offre de belles perspectives d’avenir : Frey sera désormais Seigneur de Vivesaigues et vassal des Lannister dans le Conflans tandis que Bolton sera le Gouverneur du Nord jusqu’à ce que Sansa donne naissance à un fils et qu’il soit en âge de gouverner. Bolton note cependant que Brynden Tully alias « Le Silure », oncle de Catelyn, est parvenu à s’échapper. Walder hausse les épaules, estimant que ça n’a pas d’importance car l’homme et les rares Tully ayant survécu au massacre sont en sous-effectif et incapables de lutter.

Walder Frey dans Game Of Thrones saison 3 épisode 10
Walder Frey dans Game Of Thrones saison 3 épisode 10

Roose exprime alors toute sa haine pour Robb Stark et l’on comprend que sa trahison couvait depuis longtemps : il ne supportait pas que Stark n’écoute pas ses conseils, le jugeant arrogant et incompétent. Walder demande à Bolton s’il compte s’installer à Winterfell et l’homme répond qu’il l’envisagera peut-être après la reconstruction de la ville. Walder demande comment Winterfell a été détruite car tous les corbeaux messagers ayant été tués lors de l’attaque, peu d’informations ont filtré sur le sac de la ville. Roose Bolton explique que son fils Ramsay Snow a fait part aux Fer-nés de la proposition de Robb Stark : aucun mal ne leur serait fait s’ils se rendaient… mais il traquerait Theon Greyjoy pour trahison. Lorsque les quelques Fer-nés ayant assiégé Winterfell se sont rendus, ils ont été écorchés vifs et Ramsay Snow s’est emparé de Theon Greyjoy. Roose Bolton déclare que Ramsay a « sa propre manière de faire les choses ». On comprend alors que le jeune homme qui torture Theon est justement le fils adultérin de Roose.

En réalité, ce sont les hommes de Bolton qui ont mis Winterfell à feu et à sang… mais ils ont fait croire à Robb Stark que cette destruction avait été causée par les Fer-nés, fomentant leur complot contre le « Roi du Nord ».

A Fort-Terreur

A Fort-Terreur, siège de la maison Bolton, Ramsay Snow dévore une énorme saucisse face à Theon Greyjoy et plaisante au sujet de sa castration… laissant brièvement entendre qu’il est en train de manger ses organes génitaux avant de lever le doute sur le sujet. Theon finit par le supplier de le tuer mais Ramsay refuse, décrétant que Theon a bien plus de valeur vivant que mort. Il ajoute que Theon ne ressemble plus à un Greyjoy… et qu’il pue. Il décrète donc que son nouveau nom sera « Schlingue ». Il lui demande d’énoncer son nom… et Theon commence par réaffirmer qu’il s’appelle « Theon Greyjoy » mais, violemment frappé, finit par déclarer « Je m’appelle Schlingue ».

A Pyk

Balon Greyjoy reçoit un message de Ramsay Snow accompagné d’un coffret en bois. Il commence la lecture du message tandis que sa fille Yara, la sœur de Theon, débute le déballage du coffret. Le message annonce que Ramsay leur envoie « le jouet préféré de Theon » et décrète que si Balon ne retire pas ses hommes du Nord avant la pleine lune, il recevra d’autres parties du corps de Theon… sans compter que tous les Fer-nés présents dans le Nord s’exposeront à être écorchés vifs comme l’a déjà fait Ramsay Snow avec les Fer-nés ayant pris d’assaut Winterfell. Yara ouvre le coffret de bois et l’on devine que les organes génitaux de Theon s’y trouvent.

Mais pour Balon, il est hors de question de voler au secours de celui qu’il ne considère plus comme son fils, à plus forte raison maintenant qu’il est castré et incapable de perpétuer le nom de Greyjoy. Yara est horrifiée par sa réaction, lui rappelle que Theon est son fils mais Balon reste intraitable. Elle rétorque alors qu’elle a pris sa propre décision : elle partira avec le navire le plus rapide et les cinquante meilleurs guerriers pour tenter de secourir son frère à Fort-Terreur en assiégeant la forteresse. Elle se met aussitôt en route.

Au Conflans

Arya et Sandor Clegane s’éloignent des Jumeaux et, ce faisant, croisent un groupe d’hommes qui discute dans la forêt. L’un d’entre eux raconte en riant comment il a décapité le loup géant de Robb pour ensuite fixer sa tête sur le corps décapité du Roi du Nord. Sans mot dire, Arya se laisse tomber du cheval de Sandor et se dirige vers le groupe. Elle demande si elle peut s’approcher du feu pour se réchauffer un instant. Les hommes commencent par refuser en se moquant d’elle, elle leur propose alors de les payer et tend à l’un d’entre eux la pièce que lui avait donnée Jaqen H’ghar. Elle fait semblant de la laisser tomber et alors que l’homme se baisse pour la ramasser, elle le poignarde à de multiples reprises au niveau du cou.

Aussitôt, les autres hommes réagissent, Sandor Clegane vole à la rescousse d’Arya et les tue de son épée. Il demande ensuite à Arya où elle a trouvé le couteau avec lequel elle a attaqué l’homme. Elle rétorque simplement qu’elle l’a pris dans la propre poche de Sandor, qui ne s’était rendu compte de rien. Il lui demande de le prévenir la prochaine fois qu’elle décidera de tuer quelqu’un. Arya ramasse la pièce de Jaqar et murmure les mots qu’il lui avait appris : « Valar Morghulis ».

Arya tenant la pièce de Jaqen H'Ghar
Arya tenant la pièce de Jaqen H’Ghar

A Port-Réal

Alors que Tyrion Lannister se promène avec Sansa dans les jardins, deux hommes passent en échangeant des moqueries à son sujet. Sansa lui demande de ne pas y prêter attention et Tyrion lui rappelle qu’il subit des moqueries depuis sa tendre enfance étant donné qu’il est nain… et rappelle qu’il n’est pas Joffrey et ne va assassiner personne si l’on se moque de lui. En revanche, il ne serait pas contre une petite humiliation. Sansa avoue que sa sœur Arya avait une technique bien à elle pour se venger : découper un matelas, le remplir d’excréments de mouton puis le recoudre… de telle sorte que la victime de la vengeance mettait très longtemps à comprendre d’où venait l’odeur atroce émanant de son lit. La blague détend un peu l’atmosphère mais Podrick Payne les interrompt, annonçant à Tyrion que Tywin organise sur le champ une réunion du Conseil restreint.

Lorsqu’il pénètre dans la Salle du Conseil, Tyrion a la surprise de constater que Joffrey est présent et semble euphorique. Pycelle lui tend un message mystérieux, que Cersei et son fils s’empressent d’éclaircir, annonçant à Tyrion la mort de Robb Stark et le massacre des Jumeaux. Tyrion ne partage guère leur enthousiasme car il pressent que cela aura de lourdes conséquences… mais rien ne peut faire descendre Joffrey de son petit nuage. Le jeune Roi déclare qu’il exige la tête de Robb Stark… et qu’il l’apportera à Sansa le jour de son propre mariage. Tout le monde paraît choqué.

Varys rappelle ainsi à Joffrey que depuis son mariage, Sansa est sa tante. Cersei tente de faire oublier l’incident en déclarant que Joffrey ne faisait que plaisanter… mais pas de chance, le jeune Roi s’obstine et déclare à sa mère que ce n’était pas une plaisanterie, qu’il a bel et bien l’intention de faire servir la tête de Robb Stark à son propre mariage. Tyrion lui interdit d’agir de la sorte et lui rappelle que Sansa est désormais sa femme et qu’il ne peut plus la tourmenter comme il le souhaite. Joffrey rétorque qu’il est le Roi et qu’il tourmente qui il souhaite. C’est alors que Tywin intervient et, étonnamment, il soutient son fils en déclarant qu’un Roi qui a besoin de rappeler à ses sujets qu’il est le Roi n’est pas un vrai Roi.

Furieux, Joffrey s’en prend à lui… Il déclare que Tywin n’est qu’un lâche qui se terrait à Castral Rock pendant que son propre père Robert se battait contre les Targaryen pour conquérir le Trône. Tywin ne cherche même pas à lui répondre, note que « le Roi est fatigué » et demande que l’on reconduise Joffrey dans ses appartements pour qu’il se repose. Joffrey est hystérique et commence à répéter qu’il n’est pas fatigué, Cersei essaie de le calmer, note qu’il doit se reposer en prévision de son mariage. Tywin glisse à Pycelle qui ferait bien de donner au Roi quelques gouttes d’une substance puissante qui l’aidera à dormir, la même que celle que Cersei a failli utiliser comme poison en grande quantité sur son fils Tommen lors de la bataille de la Néra.

Joffrey lors de la réunion du Conseil restreint
Joffrey lors de la réunion du Conseil restreint

Puis la réunion du Conseil restreint s’achève mais Tywin demande à Tyrion de rester un moment. Amer, le Lutin suppose que c’est Tywin qui a organisé le massacre des Jumeaux car selon lui, Walder Frey est bien trop lâche pour avoir monté une telle boucherie tout seul. Tywin confirme qu’il est derrière tout ça. Tyrion lui fait part de ses inquiétudes sur le fait que le Nord risque bien de ne jamais lui pardonner cet épisode sanglant… mais son père pense au contraire que cela freinera d’éventuelles futures envies de rébellion.

Puis ils évoquent le mariage Sansa/Tyrion, Tywin le pousse à le consommer et Tyrion rétorque qu’il ne violera pas la jeune femme… et qu’il y a maintenant peu de chances qu’elle lui fasse confiance lorsqu’elle apprendra que ce sont les Lannister qui ont fait tuer sa mère et son frère aîné. Tywin ne cessant d’évoquer la notion de famille – un fait dont Cersei lui avait déjà parlé, Tyrion finit par lui demander à quel moment il a réellement pris une décision dans l’intérêt de sa famille même si elle était contraire à son propre intérêt. Il répond qu’il l’a fait le jour où Tyrion est né. Il a lutté contre sa propre envie de se débarrasser de lui en le jetant à la mer et l’a élevé comme un fils parce qu’il portait le nom de Lannister.

Lorsque Tyrion rejoint Sansa, il la découvre assise sur le rebord d’une fenêtre, en larmes. Il comprend qu’elle a déjà appris la mort de son frère et de sa mère… et la laisse à son deuil.

Varys va quant à lui trouver Shae et lui tend un sac de diamants. Il déclare qu’il sait qu’elle aime Tyrion… et lui demande d’utiliser cette fortune pour prendre un bateau pour Essos et aller refaire sa vie là-bas en y achetant une grande maison et en trouvant un mari. Varys lui déclare que Tyrion est un homme bon, le seul peut-être à pouvoir sauver Westeros des querelles qui la déchirent… Shae représente une menace car elle peut le détourner de cet objectif. Varys lui rappelle aussi qu’ils ne viennent du même monde : à Westeros, seul le nom de famille a de l’importance. Lui, comme Shae, n’ont qu’un prénom. Elle ne pourra jamais prétendre à partager la vie de Tyrion et ferait mieux d’y renoncer pendant qu’il en est encore temps. Alors que Varys tourne les talons, Shae l’interpelle et lui lance le sac de diamants. Elle déclare qu’elle partira si Tyrion lui demande de partir.

Shae et Varys - Game Of Thrones
Shae et Varys – Game Of Thrones

Peu après, un Jaime Lannister méconnaissable pénètre à Port-Réal avec Brienne et Qyburn. Amputé et affaibli par des mois d’errance et de captivité, Jaime est pris pour un mendiant par les hommes qui travaillent à l’entrée de la ville. Il se rend immédiatement dans les appartements de Cersei et l’appelle doucement alors qu’elle a le dos tourné. Lorsqu’elle se retourne au son de sa voix, elle découvre l’état dans lequel il se trouve et reste sans voix.

A Peyredragon

Davos Mervault a rendu visite à Gendry qui est désormais retenu prisonnier dans les cachots de Peyredragon. Ils ont découvert qu’ils venaient tous deux du quartier pauvre de Culpucier, Davos a confié à Gendry qu’il s’était battu pour en sortir et pour que son fils ne connaisse pas cette vie… pour au final le perdre justement parce que son fils l’avait suivi. Davos est redevenu Main du Roi Stannis Baratheon depuis sa libération et, ayant appris à lire, il s’exerce en parcourant le courrier adressé au Roi tandis que Shôren essaie de le convaincre de lire la suite des aventures de la dynastie Targaryen. Davos écarte un premier message au sujet d’une invitation et peste contre l’orthographe du mot « nuit » tandis qu’il commence à lire un autre message relatif à la Garde de Nuit… Soudain, le son des cors retentit. Se demandant ce qui se passe et craignant une attaque de la ville, Davos se dépêche de rejoindre Stannis et Mélisandre.

Il découvre alors que la prêtresse rouge est prête à sacrifier Gendry en le brûlant vif. Il plaide en la faveur du jeune homme mais Mélisandre ne veut rien entendre et insiste auprès de Stannis, décrétant que seul un sacrifice de cette ampleur pourra lui assurer la victoire de taille qu’il désire. Davos décide alors d’aller libérer Gendry. Il le fait sortir de son cachot, le conduit au bord de l’eau, le met dans une barque avec des vivres et de l’eau puis lui ordonne de naviguer pendant un jour et une nuit dans une direction précise… et de retourner se cacher à Port-Réal, malgré la menace des Manteaux d’Or qui cherchent à le tuer. Davos lui confie que les Manteaux d’Or le recherchent lui-même depuis bien longtemps et ne l’ont jamais attrapé. Gendry est inquiet car il ne sait pas nager et n’est jamais monté sur un bateau mais, comprenant qu’il n’a pas le choix, il se met à ramer maladroitement.

Lorsque Stannis apprend cette évasion, il fait venir Davos devant lui et le condamne à mort. Davos dévoile alors la lettre envoyée par la Garde de Nuit, qui annonce le retour des Marcheurs Blancs. Il déclare à Stannis qu’il va devoir venir en aide à la Garde et rallier pour ce faire des hommes et des mercenaires, une tâche pour laquelle il a besoin du soutien de Davos. Mélisandre prétend alors avoir vu venir cet épisode… Elle annonce subitement que la guerre entre les prétendants au Trône n’a aucune importance et que la vraie guerre se jouera dans le Nord. Elle confirme que Davos aura un rôle à jouer lors de ce combat. Stannis ne peut s’empêcher de ricaner, notant avec ironie que le Maître de la Lumière en lequel Davos ne croit pas semble l’avoir choisi pour accomplir une mission…

A Fort Nox

Bran et son groupe se sont arrêtés pour passer la nuit à Fort Nox. Bran n’est guère rassuré car il a entendu des histoires atroces sur ce lieu. Il raconte à ses amis l’histoire du Rat Coq : un jour, un Roi est venu en visite à Fort Nox… et après un différend quelconque, un cuisinier a assassiné le fils du Roi, puis a préparé avec sa chair une tourte, qu’il a servie au Roi. Ce dernier a tellement apprécié le plat qu’il s’est resservi. Tuer un invité que l’on reçoit sous son propre toit est un acte maudit des Dieux… donc on raconte que les Dieux l’ont puni en le changeant en rat et en le condamnant à manger sa propre progéniture. La légende affirme que depuis, il arpente Fort Nox, dévorant ses enfants.

Ils finissent par s’endormir mais Bran est réveillé en pleine nuit par un bruit. Tout le monde se réveille peu à peu et l’on voit soudain une forme émerger du puits qui occupe le centre de la pièce. Meera attaque aussitôt et immobilise l’intrus qui supplie qu’on ne le tue pas. Il s’agit de Samwell Tarly, suivi de Vère. Samwell découvre rapidement l’identité de Bran car Jon Snow lui a visiblement parlé de lui, il reconnaît aussi son loup géant et Hodor. Bran demande alors à Samwell de l’aider à aller au-delà du Mur. Au départ, Samwell refuse catégoriquement et lui raconte ce qu’il a vu : les Marcheurs Blancs et leur armée de cadavres aux yeux bleus… mais Bran explique qu’il a une tâche à accomplir et Samwell finit par accepter de l’aider. Il remet à chaque membre du groupe une lame de verredragon trouvée au Poing des Premiers Hommes et leur explique que ces lames peuvent tuer les Marcheurs. Puis Bran et son groupe prennent la direction des terres sauvages tandis que Sam et Vère reprennent la route vers Châteaunoir.

A Châteaunoir

Samwell Tarly et Vère ont fini par arriver à Châteaunoir et se présentent devant le mestre Aemon, qui est furieux, convaincu que l’enfant que porte Vère est celui de Samwell. Il pense que Sam n’a pas respecté son voeu de chasteté… mais Sam déclare qu’il se souvient de chaque mot du serment qu’il a prononcé et le répète pour appuyer ses dires. Il insiste notamment sur la phrase qui déclare que le rôle de la Garde de Nuit est de protéger le royaume des Hommes… Se servant de ce qu’il a vu et vécu au-delà du Mur, il déclare que si l’Homme a bâti un mur aussi haut et aussi long, ce n’est pas pour empêcher des sauvages de le franchir… mais bel et bien dans un but de protection contre les créatures qui rôdent au-delà de ce même mur.

Samwell explique que Vère est l’une des épouses de Craster et insiste pour qu’elle soit protégée, comme le prévoit le serment de la Garde, au même titre que n’importe quelle personne fuyant l’hostilité des contrées sauvages de l’extrême-nord du continent. Aemon reconnaît que son discours est sensé, accepte d’héberger Vère et son bébé. La jeune femme ne sait comment le remercier et, très émue, elle déclare qu’elle sait cuisiner, laissant entendre qu’elle fera son possible pour prendre part à la vie de la Garde et leur venir en aide. Aemon semble satisfait et ordonne à Samwell d’aller chercher une plume pour lui dicter un message. Il lui ordonne également de faire en sorte que les 44 corbeaux messagers de Châteaunoir soient bien nourris et prêts à partir avec un message dans tout Westeros : les Marcheurs Blancs sont bel et bien de retour au Nord du Mur.

Samwell Tarly rédige le message dicté par mestre Aemon
Samwell Tarly rédige le message dicté par mestre Aemon

Pendant ce temps, Jon Snow s’est arrêté près d’une mare pour se désaltérer et nettoyer ses blessures. Entendant un bruit derrière lui, il se relève et découvre Ygrid, un arc bandé pointé droit sur lui. Jon lui explique qu’il doit rentrer chez lui… qu’Ygrid a toujours su quelle était sa véritable allégeance et qu’il est temps maintenant pour lui de retourner auprès de la Garde de Nuit. Il lui déclare qu’il l’aime… et qu’il sait qu’elle l’aime aussi. Mais bien qu’Ygrid soit très émue, avec des larmes qui perlent au coin des yeux, elle lui décoche une flèche. Jon parvient à se hisser sur son cheval et à prendre la fuite mais elle le touche à deux autres reprises avant de le voir disparaître à l’horizon.

Un peu plus tard, le cheval de Jon entre à Châteaunoir et son cavalier chute lourdement sur le sol. Les hommes accourent près de lui et Jon reconnaît brièvement Sam et Pyp lorsqu’ils se penchent vers lui. Samwell est fou de joie de le découvrir en vie. Les hommes ordonnent que l’on transporte le blessé à l’intérieur afin de s’occuper de lui.

Aux portes de Yunkaï

Daenerys Targaryen, Barristan Selmy, Jorah Mormont et Missandei, accompagnés de tous les Immaculés, attendent aux portes de Yunkaï que les esclaves libérés veuillent bien sortir… mais rien ne se passe. Daenerys a peur quelques instants qu’ils ne soient trop conditionnés par leur statut pour prendre conscience de la liberté qui leur est offerte mais soudain, les portes de la ville s’ouvrent et les esclaves affluent par milliers. Missandei commence un discours leur présentant Daenerys comme celle qui les a libérés… mais la khaleesi prend alors la parole et déclare qu’elle ne les a pas « libérés » car ce n’est pas en son pouvoir. C’est à eux de décider de leur sort.

Aussitôt, tous se mettent à scander « Mhysa ! Mhysa ! » Daenerys se tourne vers Missandei pour obtenir la traduction et elle explique qu’il s’agit d’une langue ancienne, le Ghiscari… et que le mot signifie « mère ». Daenerys ordonne alors aux Immaculés qui la protègent de la laisser aller vers la foule, tous l’acclament et tendent les bras vers elle puis la hissent vers le ciel tandis que ses dragons prennent leur envol et tournoient au-dessus d’une foule impressionnante d’anciens esclaves désormais libres.

Tous les résumés de Game Of Thrones saison 3

    Episode 1 : Valar Dohaeris
    Episode 2 : Noires ailes, noires nouvelles
    Episode 3 : Les Immaculés
    Episode 4 : Voici que son tour de garde prend fin
    Episode 5 : Baisée par le feu
    Episode 6 : L’Ascension
    Episode 7 : L’Ours et la Belle
    Episode 8 : Les Puînés
    Episode 9 : Les Pluies de Castamere
    Episode 10 : Mhysa

A découvrir aussi : un résumé global de la saison 3 de Game Of Thrones avec les principaux événements de la saison entière.

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Game Of Thrones


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

2 commentaires sur “Game Of Thrones saison 3, épisode 10 : Mhysa

  • Jon Doe

    Salut,

    Merci pour ces magnifiques résumés détaillés des épisodes. J’ai même lu certains, après avoir regardé un épisode ^^

    Répondre à Jon
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.