La Servante Écarlate : saison 3 épisode 3 – Utile


Découvrez ci-dessous un résumé détaillé de l’épisode 3 de la saison 3 de La Servante Écarlate (The Handmaid’s Tale), diffusé le 5 juin 2019 sur Hulu. Il est réalisé par Amma Asante, sur un scénario de Yahlin Chang.

Il s’agit davantage d’un récap complet que d’un résumé succinct… donc ne lisez que si vous êtes prêt à connaître tous les détails de l’épisode !

La Servante Écarlate saison 3 épisode 3

La soirée des Commandants

June observe des corps de Marthas, suspendus à des potences. Ils ont le visage couvert, si bien que l’on ne peut pas connaître leur identité avec certitude. Elles ont été pendues pour « hérésie », et non pour leurs actes de résistance car le régime de Gilead se refuse à reconnaître l’existence d’une résistance… ou l’idée même que des femmes cherchent à fuir. L’hérésie, c’est la stupidité… là où reconnaître la résistance leur aurait donné de la valeur et un statut de martyres.

June pense que Cora ne fait pas partie des femmes pendues, elle ne croit pas le commandant Lawrence capable de ça. Alma et Janine viennent lui demander si elle reconnaît quelqu’un parmi les cadavres mais c’est impossible à savoir… Elles ont à peine le temps de se dire que les corps commencent à sentir car ils sont là depuis plusieurs jours qu’un Gardien leur ordonne de se disperser au lieu de discuter.

June pense : « Si je veux survivre à ça, je vais avoir besoin d’alliés. D’alliés ayant du pouvoir ».

Elle rentre au domicile du Commandant Lawrence, qui est en train de manger, servi par les deux Marthas : Beth, et la remplaçante de Cora, une femme prénommée Sienna. June imagine toutes les questions qui passent par la tête de ces femmes, obligées de guetter le moindre geste du Commandant tout en s’interrogeant sur leur propre sécurité.

Elle salue Sienna, puis propose d’aider Beth mais celle-ci lui demande simplement de mettre les pâtisseries dans un plat, elle gère le reste. Une grande réunion se prépare avec tous les Commandants. Pourquoi ? C’est Sienna qui a l’explication : Lawrence n’assiste jamais aux meetings donc ce sont les autres qui viennent à lui. Il a du pouvoir. Soudain, le Commandant fait tomber quelque chose et appelle Sienna en hurlant pour qu’elle vienne nettoyer.

Restées seules, June et Beth en profitent pour échanger : June explique qu’elle est allée sur la place et n’a pas vu le corps de Cora. « Elle doit être en route pour les Colonies », suppose Beth. June lui dit qu’elle n’a reçu aucun message récemment, toutes celles qui étaient susceptibles d’avoir des informations sont passées sur la potence… Le Commandant appelle Beth afin qu’elle vienne lui apporter à boire. Avant d’obéir, elle glisse à June qu’il les teste.

Beth et June dans la cuisine du Commandant Lawrence - La Servante Ecarlate
Beth et June dans la cuisine du Commandant Lawrence – La Servante Ecarlate

Justement, tandis que Sienna est aux pieds du Commandant en train de nettoyer le sol, il lui demande si être propre n’est pas un critère pour occuper ce poste de Martha… et elle constate qu’elle a une grosse tâche sur sa tunique. Elle s’empresse d’aller se cacher dans la cuisine. C’est alors que l’on sonne à la porte. June propose d’aller ouvrir, Lawrence lui répond que ça dépend si elle est capable de résoudre des problèmes et de prendre des décisions. Elle hoche la tête et il lui demande ensuite si elle connaît la sanction pour les Servantes qui vont ouvrir la porte d’entrée… Si toutefois il y en a une. Quelle serait la juste sanction ?

June reste muette face à son attitude, ne sachant comment réagir. Il finit par lui dire de laisser tomber, « Tu n’en es pas capable ». Il va lui-même ouvrir la porte. Les Commandants commencent à discuter et assez rapidement, June croise Fred Waterford, son ancien « maître ». Elle prend des nouvelles du couple, et surtout de Serena, cherchant à savoir si elle va bien. « Après ce que tu nous as fait subir, je n’en suis pas sûr », répond Fred. June déclare qu’elle est forte, elle s’en sortira.

Il lui demande comment ça se passe dans sa nouvelle maison et elle répond de manière très consensuelle qu’elle espère être digne de son nouveau Commandant. Elle en profite pour demander à Fred Waterford ce qu’il pense du Commandant Lawrence.

« C’est un homme intéressant », répond-il, en expliquant que Lawrence est un visionnaire qui a joué un grand rôle dans la création du régime de Gilead. « Il a toujours été difficile à cerner », ajoute-t-il. June répond que s’il n’y arrive pas, il est probable que personne d’autre n’y arrivera. « C’est un survivant », poursuit Fred. « Il a un don particulier pour la survie. Ce n’est pas un sentimental comme moi ».

June déclare qu’elle ne l’a jamais trouvé particulièrement sentimental… mais qu’il était clément, elle restera toujours reconnaissante envers lui d’être encore en vie après ce qui s’est passé. La flatterie reste le meilleur moyen d’échanger avec Waterford !

Elle se fait plus pressante, lui rappelle qu’elle ne vit plus chez lui et qu’elle a besoin de savoir tout ce qui pourrait lui être utile pour vivre avec le Commandant Lawrence. « Il n’aime pas s’ennuyer », déclare alors Fred Waterford. « Mais je suppose que tu le sais déjà ». Est-il au courant de quelque chose ?

Leur échange est interrompu par le Commandant Lawrence, justement, qui entre dans la pièce. Il échange quelques mots avec Fred, devinant que June travaillait pour lui avant…

Au bord de la mer

Au bord de la mer, Serena fume une cigarette sur la plage au coucher du soleil. Sa mère vient lui poser un vêtement chaud sur les épaules. Elle veut qu’elle rencontre ses amis, ceux de son groupe de prière, Serena n’en a pas envie mais sa mère estime qu’elle fait bien la conversation. Elle essaie de trouver toutes les excuses du monde : elle n’a pas de tenue appropriée… Là encore, sa mère a une solution, une robe trop petite laissée par une certaine Mme Manning.

Rita, qui a accompagné Serena au domicile de sa mère, se charge de faire les quelques ajustements nécessaires sur la robe verte. Sa mère la juge parfaite.

Serena Waterford préoccupée - The Handmaid's Tale saison 3
Serena Waterford préoccupée – The Handmaid’s Tale saison 3

Retrouvailles parmi les Commandants

Sienna informe June que le Commandant Lawrence souhaite la voir servir les boissons à sa place, soi-disant parce qu’elle ne verse pas assez vite. June obtempère. En pénétrant dans la pièce où les Commandants sont réunis, elle les entend discuter de l’expansion d’un centre d’entraînement à Fort Stevens afin d’alimenter le déploiement des troupes à Chicago. Soudain, elle croise le regard de Nick. Il a visiblement été promu Commandant… et le regard qu’ils échangent n’a pas échappé à la vigilance de Lawrence.

Après avoir discuté des ressources vouées à permettre de reprendre le contrôle de Chicago, les hommes évoquent un processus baptisé la « Rédemption » qui devrait être mis en place d’ici une semaine. Les propos tenus laissent entendre que c’est une façon de montrer l’exemple, une punition comme le sont les Colonies. La « Rédemption » est en réalité une excision, une mutilation sexuelle comme celle qu’a subie Emily.

Le Commandant Lawrence intervient alors : « Nous savons que les femmes peuvent surestimer leurs aptitudes et se méprendre sur leur place, mais elles peuvent aussi être utilisées à bon escient »… et être divertissantes, ajoute-t-il, avant d’interpeller DeJoseph. Il lui explique qu’ils sont en train d’essayer de jauger la valeur d’une personne dans le monde par rapport à son genre. Il lui demande de confirmer qu’elle travaillait dans l’édition avant. June acquiesce.

Il lui demande s’il existe des livres sur le sujet et elle confirme. Il cite quelques exemples et lui demande d’aller chercher un livre pour lui, dans sa bibliothèque. Tout le monde reste muet et l’observe tandis qu’elle obtempère. La bibliothèque du Commandant contient de nombreux livres dont il est l’auteur, sur des sujets comme : « Généalogie Religieuse des Economies Occidentales », « Populisme problématique : bouleversements durant la crise de fertilité et effets à long terme sur la prospérité américaine ». June récupère le livre demandé, La Filiation de l’homme de Darwin.

Elle le lui apporte en s’agenouillant pour le lui remettre et il répond qu’il n’a pas besoin d’autre chose de sa part. Lorsqu’elle s’éloigne, après lui avoir jeté un regard plein de haine tandis que Nick surveille leurs échanges avec la plus grande attention, elle l’entend dire « Vous voyez que les femmes peuvent être utiles ! » Tous les hommes rient et elle retourne dans la pièce voisine, depuis laquelle elle lui jette un regard plein de haine.

June furieuse contre le Commandant Lawrence - The Handmaid's Tale saison 3
June furieuse contre le Commandant Lawrence – The Handmaid’s Tale saison 3

Le cadeau de Rita

Les amis de la mère de Serena sont arrivés et elle est toujours dans sa chambre, où Rita vient la retrouver. La Martha note que sa mère a beaucoup d’amis et fait très bien la conversation. Puis elle annonce qu’elle a apporté quelque chose à Serena. C’est un joli petit fourreau en cuir vert, qui recouvre le moignon d’auriculaire de Serena afin qu’il ne soit pas trop visible. Rita lui glisse qu’elle va réussir à surmonter ça, « par Sa main ». Ce à quoi Serena répond « Ce qu’il en reste ! » Les deux femmes échangent un petit sourire complice… et amer.

Serena rejoint ensuite le groupe de prière de sa mère… qui est en train de prier (surprise !). Il y a des Épouses et des maris… et chacun son tour peut s’asseoir sur une chaise au centre du cercle afin de demander que l’on prie pour lui. Un homme suggère à Serena de s’y installer… et tout le monde prie pour qu’elle soit délivrée de sa détresse, pour qu’elle retrouve son enfant et pour que son mariage se rétablisse « car le mari est le chef de la femme »… Serena a les yeux pleins de larmes tandis que l’on prie pour rappeler que la femme doit se soumettre à son mari, que telle est la volonté de Dieu.

Recoller les morceaux

Pendant ce temps, Fred se souvient de son côté qu’au début de son mariage, il se contentait de petits détails : entrapercevoir les cheveux de sa femme… Il n’en revenait pas d’avoir épousé une femme comme elle, plaignait les autres de n’avoir personne pour qui travailler et se battre. Il déclare qu’un Commandant doit chérir son foyer et que s’il la perd, il perd tout.

Soudain, on entend une voix de femme qui commente : « C’est bien. Voudriez-vous le refaire une fois ? » On réalise qu’il se trouve chez Jézabel et qu’il est en train de « répéter » auprès d’une autre femme le discours qu’il compte faire à sa femme…

Une question d’utilité

De son côté, June se dit qu’elle doit se construire comme on construit un discours. Elle n’est pas fière d’elle à ce stade. Elle va frapper chez le Commandant pour lui apporter son thé et il lui pose une question étrange : une comptable peut-elle faire une bonne cuisinière ? Elle répond positivement tandis qu’il commente : « Des classeurs, remplis de femmes ». June lui apporte le thé et essaie de lui faire la conversation habilement. Quand il note qu’il se met seulement à travailler à cette heure à cause de la réception des Commandants, elle répond poliment que c’est épuisant de recevoir.

Soudain, Lawrence lui demande si elle se considère douée pour manager des gens. Elle secoue la tête mais il insiste : elle semble se faire des amis facilement, influencer les gens, être « douée dans l’intimité ». « Merci », dit June tandis qu’il vient se placer devant elle, tout près d’elle, comme s’il allait l’embrasser. Soudain, il lui dit : « Ça marchait vraiment sur Fred ? » Comme s’il avait vu clair dans son jeu… Il soulève un paradoxe : si les femmes ne veulent pas être définies par leur corps, pourquoi s’en servent-elles autant ? June répond que ce sont peut-être les hommes qui sont trop facilement distraits.

L'insaisissable commandant Lawrence - La Servante Ecarlate saison 3 épisode 3
L’insaisissable commandant Lawrence – La Servante Ecarlate saison 3 épisode 3

Lawrence lui dit qu’elle a tout fichu en l’air concernant les Waterford : Fred a été rétrogradé, Serena a perdu un doigt, le bébé a été kidnappé et ils ont perdu leur maison… Est-ce qu’ils le méritaient ? June lui répond que dans le régime de Gilead, personne ne subit ce qu’il mérite. Le Commandant s’étonne que les Waterford n’aient pas remarqué ses talents de négociatrice. June laisse entendre qu’elle espère qu’il l’aidera, comme il a aidé Emily, comme il a pu le faire en laissant les Marthas organiser leur résistance depuis son domicile. Elle est persuadée qu’il est venu en aide à Emily par pitié pour elle.

Le Commandant lui demande si elle veut qu’il éprouve la même chose pour elle. Puis il explique qu’il a aidé Emily parce qu’elle était « d’une intelligence surnaturelle » et que ça lui permettrait sûrement, un jour, d’être utile au monde. Il reconnaît que dans le cas de June, il se soucie davantage de sa fille que d’elle. Il estime qu’il sauve la planète et renouvelle la race humaine pour elle. « Et toi, tu fais quoi, pour elle ? »

June s’emporte : « J’essaie d’être sa mère ! » Lawrence lui répond qu’Hannah a une mère. Il dit du bien de Mme Mackenzie, qui a envoyé des paniers-repas aux orphelins d’Afrique… et demande à June ce qu’elle a fait dans sa vie pour aider les autres, à part publier des livres ésotériques inutiles, ne pas aller chercher sa fille malade à l’école. « Inutile », conclut-il à son sujet.

June le remet en place énergiquement : s’il y a bien quelqu’un qui a écrit des livres ésotériques, c’est lui… et ça fait quel effet de voir ces chiffres devenir réalité, concerner de vraies personnes ? De se dire que si personne ne les avait lus, la société se porterait sans doute bien mieux ? June lâche que c’est facile de se terrer dans sa maison, de faire une bonne action de temps en temps pour pouvoir dormir la nuit…

Il se lève et, très froidement, lui dit : « Comme il est tentant d’inventer une humanité pour tout un chacun. Allez ! Allons faire un tour »… Où va-t-il l’emmener ? June ne peut s’empêcher d’être inquiète tandis qu’il la conduit vers un grand hangar.

Dedans, des cellules… ou plutôt des cages pleines de femmes. Le Commandant informe June que pour elles, il n’y aura pas de Rédemption, elles doivent partir le lendemain pour les Colonies. Il annonce qu’il a pu en sauver 5, qui deviendront des Marthas. Il ordonne à June de choisir. Elle aura accès aux fiches contenant toutes les informations sur ces femmes : nom, âge, profession, diplômes, expériences, valeurs morales… Il lui demande de choisir les plus aptes pour le poste.

June refuse d’effectuer cette mission même s’il lui dit avec ironie qu’il pensait la satisfaire en lui permettant de se rendre utile pour une fois. « Aucune ne mérite de mourir », déclare la Servante. Mais le Commandant lui rappelle que si elle ne choisit personne, toutes les femmes mourront. « Leur mort ne relève pas de ma responsabilité, mais de la vôtre, et de celle de Gilead », rétorque June. Lawrence lui rappelle que définir le responsable ne changera rien pour ces femmes… mais June reste inflexible et retourne s’asseoir dans la voiture.

Serena cherche du soutien

Ce soir-là, Serena est allée fumer sur la plage malgré la pluie battante, et rentre trempée. Sa mère lui ordonne d’aller se changer mais elle assure que ça va. Sa mère lui dit que Clara va lui préparer une bonne soupe bien chaude mais Serena demande au contraire à Clara de les laisser. Elle a besoin de s’expliquer avec sa mère.

Elle lui reproche d’avoir invité le groupe de prière et de leur avoir tout raconté sur son mariage. Elle veut savoir pourquoi elle l’a fait, même si sa mère s’excuse. Serena est persuadée que sa mère veut qu’elle recolle les morceaux avec Fred. Sa mère répond qu’elle la veut heureuse. Serena décide alors de lui raconter les choses qu’ils ont faites avec Fred… mais sa mère ne veut pas en entendre parler.

Elle estime que ça n’a pas d’importance et reproche à Serena de se comporter comme une petite fille gâtée, qui veut que tout soit exactement comme elle l’a décidé. Serena pleure et s’excuse mais sa mère enfonce le clou : « Il n’y a pas de place pour toi dans ce monde sans Fred ». Sa mère lui ordonne de se ressaisir, lui rappelant qu’elle et Fred forment un couple formidable. « C’est sans importance », répond Serena, répétant ses propos.

Sa mère se fait très dure, lui disant qu’elle s’apitoie sur son sort et ajoutant : « Tu as confié ce bébé à quelqu’un, et ce n’était même pas le tien ». Puis elle annonce sur un ton très factuel qu’elle va lui faire couler un bain, ça lui fera du bien… Serena est en larmes.

Visites surprises

Ce soir-là, Nick vient frapper chez le Commandant Lawrence… et la Martha devine qu’il n’est pas là pour la voir, elle. Nick retrouve June et se sent obligé d’expliquer que sa nomination comme Commandant était prévue. June répond qu’à présent, il va pouvoir aller chercher Hannah et la libérer. Mais il avoue que c’est impossible.

June lui dit que Lawrence est un psychopathe et le charge de se renseigner à son sujet. Nick explique que c’est impossible car il est trop haut placé. Elle lui demande s’il peut faire quoi que ce soit et « à quoi il sert »… Nick est en réalité venu lui annoncer quelque chose : on l’envoie au front, à Chicago. « Tu vas te faire tuer », répond-elle. « Je suis venu te dire au revoir », déclare-t-il. Elle lui dit au revoir, sans manifester la moindre émotion.

Il quitte alors la pièce mais elle change d’avis, le rattrape et lui prend la main… puis le fait rentrer à nouveau dans la pièce.

Nick et June - La Servante Ecarlate saison 3
Nick et June – La Servante Ecarlate saison 3

Le lendemain, June apprend qu’elle a de la visite. En se rendant dans le salon, elle découvre Serena qui la salue d’un « Béni soit le fruit » auquel elle répond par un « Bonjour » peu protocolaire. June lui demande comment elle va et comprend vite qu’elle est à bout. Serena veut savoir si elle pense souvent « à elle » et June lui répond que c’est le cas, à chaque instant.

Elle lui suggère de se focaliser sur ses souvenirs, d’imaginer le bébé… et les deux femmes partagent des souvenirs de la petite Nicole. Son goût pour l’eau, sa propension à toujours lever la main comme une politicienne (« elle tient ça de vous », commente June). Mais Serena rappelle que ce n’est pas son bébé. « Seule une mère pourrait faire ce que vous avez fait », lui dit June. Elle lui suggère de penser à toutes les autres mères qui, comme elle, comme June, se sont fait arracher leur enfant. Elle laisse entendre qu’elles pourraient s’entraider, essayer de faire quelque chose…

Mais Serena déclare qu’elle n’est pas venue pour ça. Elle explique qu’elle a tenté de faire quelque chose mais qu’elle a changé. June laisse entendre qu’elle a peur… et qu’elle doit au contraire utiliser cette peur, elles sont peut-être plus fortes qu’elles ne le pensent.

Quand Lawrence retrouve June, elle laisse sur le bureau la pile de documents qu’il avait voulu lui faire lire la veille au soir… et lui dit qu’elle a fait son choix. Puis elle va retrouver Beth dans la cuisine et lui annonce qu’elles vont avoir 5 nouvelles Marthas dans la Résistance : elle a choisi un ingénieur, une informaticienne, une journaliste, une avocate et une voleuse.

Pendant ce temps, au bord de la mer, on voit des images de Serena qui laisse le petit fourreau de cuir que lui a confectionné Rita sur la plage et se dirige, toute habillée, vers la mer.

De son côté, June interpelle Sienna alors qu’elle part changer les draps d’Eleanor, et lui dit qu’elles ont survécu à une nouvelle journée.

Puis elle pense à sa mère décédée : « Tu voulais une culture de femmes. Ce n’était pas celle que tu imaginais, mais elle existe ».

Serena, pendant ce temps, les yeux pleins de larmes, s’immobilise dans l’eau, face au coucher du soleil… avant de rebrousser chemin vers la plage.

En voix-off, June déclare : « Voilà ce qu’on fait. On les observe, les hommes. On les étudie. On les nourrit. On leur fait plaisir. Grâce à nous, ils se sentent forts… ou faibles. On les connaît à ce point-là. On connaît leurs pires cauchemars… et avec un peu de pratique, c’est ce qu’on deviendra. Des cauchemars ».

Fred Waterford rejoint Serena sur la plage… et elle l’ignore totalement.

La voix de June poursuit : « Un jour, quand on sera prêtes, on s’en prendra à vous. Attendez ».

Résumés de La Servante Écarlate saison 3 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : Nuit (5 juin 2019)
    Episode 2 : Marie et Martha (5 juin 2019)
    Episode 3 : Utile (5 juin 2019)
    Episode 4 : Béni soit l’enfant (12 juin 2019)
    Episode 5 : Appelant inconnu (19 juin 2019)
    Episode 6 : Foyer (26 juin 2019)
    Episode 7 : Sous son œil (3 juillet 2019)
    Episode 8 : Inapte (10 juillet 2019)
    Episode 9 : Héroïque (17 juillet 2019)
    Episode 10 : Témoin (24 juillet 2019)
    Episode 11 : Menteurs (31 juillet 2019)
    Episode 12 : Sacrifice (7 août 2019)
    Episode 13 : Mayday (14 août 2019)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.