La Servante Écarlate : saison 3 épisode 7 – Sous son œil


Retrouvez sur cette page le résumé détaillé de l’épisode 6 de la saison 3 de The Handmaid’s Tale (La Servante Ecarlate). Il est réalisé par Mike Barker et cosigné par Nina Fiore & John Herrera.

Ce résumé complet détaille tous les événements de l’épisode donc lisez seulement si vous n’avez pas peur des spoilers !

La Servante Écarlate saison 3 épisode 7

Pendus et Résistants

L’épisode 7 de la saison 3 de The Handmaid’s Tale débute par une scène tragique. Les Servantes, soigneusement alignées en trois files, doivent prendre entre les mains une corde (rouge, évidemment). Tante Lydia leur donne l’ordre de tirer dessus, ce qui remet en place le sol d’une potence publique.

Un homme et deux femmes se présentent sur cette potence et Lydia rappelle aux filles qu’elles agissent selon la volonté de Dieu, la tâche qu’on leur demande est sans nul doute difficile mais les fidèles et les braves seront récompensés.

La Tante donne un coup de sifflet ferme : les Servantes tirent à nouveau sur la corde et le sol de la potence s’ouvre sous les pieds des trois victimes, qui sont pendues sur-le-champ. Il est temps pour les filles de retourner vaquer à leurs occupations, comme si c’était une journée ordinaire. Une journée ordinaire à Gilead.

June retrouve DeMatthew. Il semble hélas que le bref moment de complicité qu’elle avait offert à June ait été de courte durée, car elle se montre à nouveau très pieuse et pleine de zèle. Elle note que l’une des femmes pendues laissait pleurer son enfant pendant des heures. Elle méritait son sort. Dieu « sépare le bon grain de l’ivraie » commente DeMatthew.

Soudain, elle s’arrête et reste immobile. Quand June lui demande ce qui se passe, elle prétend que tout va bien… mais June comprend que DeMatthew est prise de nausées en raison de sa grossesse et lui suggère de bien respirer. La Servante avoue qu’elle a toujours adoré être enceinte mais que cette fois-ci, elle ne vit pas bien sa grossesse, elle a même hâte que ce soit fini.

June pense que c’est lié aux circonstances donc elle avoue à DeMatthew qu’au début de sa grossesse pour Nichole, elle a eu des pensées qu’elle aurait honte d’exprimer aujourd’hui. Mais DeMatthew ne rêve pas du tout d’une fausse couche et, outrée, répond : « Mon enfant est une bénédiction ! »

DeMatthew et June - The Handmaid's Tale saison 3 épisode 7
DeMatthew et June – The Handmaid’s Tale saison 3 épisode 7

Au supermarché, une nouveauté attire l’attention de June et des autres Servantes : une femme s’est mise à porter un bâillon similaire à ceux portés par les femmes de Washington. Alma glisse qu’elle a vu d’autres Servantes de son quartier faire de même… et DeMatthew ne peut s’empêcher d’y aller de son petit commentaire : « Nous devrions saluer leur dévotion ». Sarcastique, June répond : « Très bien, vas-y ».

Alma parvient à s’isoler avec June… et la conduit vers une Martha qui se trouve dans le supermarché. Une Martha bien particulière puisque c’est celle qui sert la maison où vit Hannah, alias « Agnès » sous le régime de Gilead. June demande si elle a reçu ses messages mais la Martha se contente de dire à June qu’Agnès va bien… et que June devrait la laisser tranquille ainsi que la famille Mackenzie chez qui elle vit. June rétorque que ça paraît difficile à concevoir quand on est une femme dans le régime de Gilead : si la petite Hannah lisait, on lui couperait le doigt…

Elle laisse entendre à la Martha que le Commandant Lawrence pourrait probablement toutes les tirer de cette situation. La Martha répond qu’Hannah n’est qu’une enfant, c’est de la folie de la mettre en danger. « Elle devrait être avec ses vrais parents », répond June. Elle rappelle qu’un nombre accru de pendaisons a eu lieu dernièrement et que ça ne va probablement pas s’arranger.

La Martha d’Hannah paraît réticente à exprimer le fond de sa pensée mais finit par donner à June une information précieuse : le Gardien qui travaille ce jour-là devant l’école d’Hannah, Parker, est « un ami », il pourrait donc aider June à revoir sa fille.

Pendant ce temps, dans le supermarché, DeMatthew a été témoin à distance de la conversation, sans avoir été repérée par June ou par la Martha.

Emily questionnée sur son passé

Au Canada, Emily est interrogée en présence de Sylvia par l’émissaire suisse que June avait elle aussi rencontrée. La femme a des questions sur les événements qui ont précédé la fuite d’Emily au Canada car elle explique que Gilead a présenté Emily comme une criminelle. Effectivement, au sens strict, la jeune femme a commis délits et crimes avant de parvenir à franchir la frontière : il y a eu le vol du véhicule gouvernemental avec lequel elle avait écrasé un Gardien, Lydia qu’elle a poignardée dans le dos au moment de sa fuite avant de la pousser dans les escaliers…

« Avez-vous fait d’autres choses que Gilead considérerait comme criminelles ? » finit par demander l’émissaire. Une vaste question quand on connaît le régime… « Sûrement », admet Emily.

Emily - La Servante Écarlate saison 3 épisode 7
Emily – La Servante Écarlate saison 3 épisode 7

Sylvia est furieuse car elle a l’impression que l’on reproche ces faits à Emily… alors qu’elle les a commis simplement pour survivre. Après cet entretien éprouvant, elle explique d’ailleurs à sa femme qu’elle n’a aucune rancœur envers elle pour avoir commis de tels actes : « Tu sais que je me fiche de ce que tu as fait là-bas, n’est-ce pas ? Il ne faut pas que tu affrontes ça toute seule ». Emily a l’air toujours aussi anesthésiée qu’à son arrivée au Canada mais prétend qu’elle va bien.

Un nouveau projet de vie pour les Waterford ?

Le couple Waterford est toujours à Washington… et Olivia Winslow emmène Serena visiter une grande propriété « non restaurée » où elle pourrait s’établir avec son mari s’ils décident de rester à Washington. Une manière détournée d’indiquer que la maison appartient à des gens qui ont été expropriés par le régime de Gilead… et dont les biens n’ont pas encore été retirés.

Une maison à Washington - The Handmaid's Tale saison 3
Une maison à Washington – The Handmaid’s Tale saison 3

Il y a encore des traces de vie… et le signe que l’expropriation ne s’est pas déroulée de manière paisible : des chaussures dans l’entrée, un journal abandonné sur la table qui a pris la poussière aux côtés d’un verre de vin non bu, du verre brisé partout, des objets par terre, une photo qui révèle que la maison appartenait à un couple avec trois jeunes enfants… dont un bébé prénommé Phoebe. Le nom de l’enfant figure encore sur l’un des murs de sa petite chambre à l’étage. Olivia met en valeur les atouts de la maison mais Serena est absorbée dans ses pensées.

Pendant ce temps, les hommes sont ailleurs… et échangent sur le futur de Nichole, un futur dont George Winslow a une vision très précise. Il explique à Fred que le Canada a accepté d’échanger au sujet d’un possible traité d’extradition, ce qui est plutôt encourageant et prévient que ça prendra du temps. Ça ouvre aussi la voie au rapatriement d’autres enfants par la suite.

Nichole est donc une monnaie d’échange très puissante… alors que si elle revient à Gilead, ils perdront ce levier. Winslow s’approche très près de Fred, empiétant considérablement sur son espace personnel et lui touchant vigoureusement le bras en indiquant « qu’à la fin, Gilead saura à qui reviennent les honneurs ».

Revoir Hannah

June le sait : elle a obtenu une information précieuse en découvrant comment entrer en contact avec sa fille Hannah. En rentrant au domicile de Lawrence, elle demande où est le Commandant et la Martha lui répond « Quelque part en train de faire son Commandant ». Elle explique qu’elle va pouvoir revoir sa fille à 15h et la Martha lui souhaite bonne chance.

Reste à savoir comment rejoindre l’école en question pour 15h, heure de la sortie des classes. June décide de faire appel à Eleanor Lawrence, en lui amenant son thé à la place de la Martha et en profitant de l’occasion pour lui proposer d’aller faire une balade. L’Épouse se montre réticente, affirmant que « Joseph n’aimerait pas ça » mais June insiste en la voyant dans le noir, rideaux tirés. « Il y a tellement de gens », ajoute Eleanor. June promet qu’elle restera à ses côtés.

Au cours de la promenade, les deux femmes croisent Naomi Putnam qui est en train de promener Angela. Mme Lawrence s’arrête – non sans hésitation – pour la saluer et glisse quelques mots au bébé. June a peur que cette interruption dans leur parcours ne fasse échouer tout le plan qu’elle a échafaudé, elle s’empresse donc de la convaincre de reprendre la promenade.

Les deux femmes en profitent pour discuter. Mme Lawrence avoue qu’elle a toujours voulu avoir des enfants, alors que son mari n’en voulait pas… Elle évoque le « dosage » de ses médicaments (elle souffre de troubles psychiatriques, la bipolarité) et conclut qu’il était peut-être préférable qu’elle n’ait pas d’enfant.

Face à sa franchise, June se sent un peu mal à l’aise et décide elle aussi de jouer cartes sur table : « L’école de ma fille se trouve à Brookline et aujourd’hui, c’est peut-être ma seule chance de la voir ». Elle s’excuse auprès d’Eleanor… mais celle-ci paraît subitement séduite par la perspective d’une aventure et décide de l’accompagner, notant que le train ne passe pas loin (est-elle suicidaire ?!).

Mme Lawrence - The Handmaid's Tale saison 3 épisode 7
Mme Lawrence – The Handmaid’s Tale saison 3 épisode 7

Cette conversation amicale est interrompue par l’arrivée d’un message sur le téléphone de Moira : elle doit y aller car elle a prévu de manifester juste sous le nez du ministre qui gère la sécurité frontalière, au sujet de Nichole. Emily demande timidement si elle peut venir, ce que Moira accepte volontiers.

Les deux femmes se retrouvent parmi un groupe qui demande des comptes au ministre : pourquoi refuse-t-il d’empêcher l’extradition des réfugiés, pourquoi autorise-t-il des négociations ? L’homme évoque l’importance de maintenir la paix aux frontières. Moira insiste : pourquoi ne pas autoriser Nichole à rester sur le sol canadien puisque la mère a renoncé à ses droits ? L’homme répond que la mère n’a pas renoncé à quoi que ce soit.

Emily intervient alors, explique que la mère biologique de l’enfant la lui a confiée car elle souhaitait que la petite quitte cet endroit malsain qu’était Gilead. Elle a risqué sa vie pour ça. Le service de sécurité du ministre décide d’intervenir et empoigne Emily.

Moira et Emily tissent des liens

Au Canada, Moira prend un café avec Emily, elles discutent ensemble de la situation de Nichole, Moira explique que c’est une réfugiée comme elles-mêmes et que le Canada doit la protéger.

Emily change de sujet, demandant à Moira si son ancien job lui manque. La jeune femme admet que ce sont surtout ses collègues qui lui manquent. Elle semble ensuite saisir l’occasion d’aider Emily à recommencer à vivre. Elle profite d’être avec elle pour l’interroger sur la « vie d’avant », les bars de Boston comme le Club Café et le Machine qu’elle fréquentait sûrement… Emily lui avoue qu’elle était plutôt du genre bosseuse, à ne pas trop sortir en-dehors du club de chimie et à étudier énormément. Elle a fréquenté Harvard.

Moira essaie de découvrir si elles ont des amis en commun car elle connaît des gens d’Harvard… sans succès, ce qui la laisse sans voix : « Comment est-ce possible qu’on n’ait aucune amie lesbienne en commun ? Je suis presque sûre que c’est la première fois que ça produit dans toute l’histoire du lesbianisme ! »

Moira dans un café avec Emily - La Servante Ecarlate saison 3
Moira dans un café avec Emily – La Servante Ecarlate saison 3

A l’école d’Hannah à Brookline

Lorsque June et Mme Lawrence arrivent au niveau de l’école d’Hannah, on découvre un bâtiment lourdement gardé par des hommes en armes. Mme Lawrence s’approche et demande si M. Parker est là, on lui répond par la négative. Ainsi, le Gardien censé fermer les yeux ce jour-là est absent.

Mme Lawrence, comprenant à quel point il est important pour June de mener à bien sa mission malgré tout, décide d’inventer un scénario et affirme qu’on lui avait promis une visite de l’école. Hélas, June n’est pas autorisée à l’accompagner.

Elle parvient à rejoindre le mur qui la sépare de la cour de récréation de l’école, un mur bien trop haut pour voir de l’autre côté. Elle croit entendre la voix d’Hannah, plonge dans les souvenirs de sa fille… mais n’a pas le temps de profiter longtemps de la situation, ni de confirmer qu’il s’agit bien de sa fille… car un Gardien vient la chercher pour lui demander de s’occuper d’Eleanor Lawrence.

June à l'école d'Hannah - La Servante Ecarlate saison 3
June à l’école d’Hannah – La Servante Ecarlate saison 3

Elle est entrée dans une grande agitation quand on a refusé de lui montrer les enfants, et ne cesse de pleurer sans parvenir à se calmer. June promet de la raccompagner chez elle et elles repartent sans être inquiétées. Le Commandant Lawrence les accueille sans dire un mot à June, prenant soin de sa femme, lui disant qu’elle doit se reposer. Eleanor s’excuse auprès de June de ne pas avoir réussi à lui permettre de voir sa fille.

Une fois Mme Lawrence couchée, June s’excuse auprès du Commandant, expliquant qu’elle n’avait pas l’intention de mettre sa femme en danger. Il ne dit rien… alors June continue à parler : elle explique que le fait de sortir a aidé Eleanor à reprendre (un peu) goût à la vie. Il reste muet.

Les Waterford décident d’avancer

Le soir, les époux Waterford se retrouvent pour un dîner en tête à tête. L’occasion de partager des souvenirs du passé et d’offrir à « Liv », comme la surnomme Serena, une soirée tranquille. Elle semble apprécier le couple Winslow, Fred est un peu mal à l’aise, à juste titre compte tenu de l’attitude pressante de George à son égard.

Fred promet à sa femme qu’il fera tout pour récupérer leur fille, une nouvelle qui rassure Serena car elle a compris bien avant lui que c’était politiquement plus avantageux – dans l’immédiat du moins – que Nichole soit au Canada plutôt qu’elle revienne à Gilead. Fred n’est pas en mesure de lui donner un calendrier donc il lui demande juste de ne pas insister pour en avoir un, mais il l’assure qu’il préfère avoir Nichole avec eux quelles que soient les implications politiques.

Un dîner en tête à tête pour Fred et Serena Waterford - The Handmaid's Tale saison 3
Un dîner en tête à tête pour Fred et Serena Waterford – The Handmaid’s Tale saison 3

Redonner un sens à ses actes

Emily et Moira se retrouvent toutes les deux en détention, pour avoir été un peu trop agitées face au service de sécurité du ministre. Elles attendent que Luke et Sylvia viennent les chercher au poste.

Emily a des questionnements profonds sur sa propre honnêteté et explique qu’il y a beaucoup de choses qu’elle n’a pas racontées à Sylvia. Par exemple, le meurtre qu’elle a commis dans les Colonies, celui de la femme d’un Commandant qu’elle a empoisonnée. Elle explique qu’elle n’a aucun remords. Moira lui répond qu’elle a tué elle aussi, un Commandant… et qui plus est, un homme qu’elle n’était pas obligée de tuer étant donné qu’il dormait.

« Regarde ce qu’ils ont fait de nous », constate Emily, les yeux pleins de larmes. Moira est passée par le même enfer qu’elle, elles peuvent se comprendre. Elle rassure Emily : elles n’ont tué personne depuis qu’elles sont installées à Toronto donc elles ne peuvent pas être si terribles que ça !

Soirée festive

La soirée des Waterford se poursuit. Après leur dîner en tête à tête, Fred rejoint George tandis que Serena retrouve Olivia qui lui présente trois autres Épouses, Gabrielle, Evelyn et Ticona. Evelyn est celle qui a transformé l’endroit où elles passent la soirée, mais note que son époux Dennis s’en attribue tout le mérite. « C’est ce qu’ils font tous », commente Serena… ce qui fait rire les autres femmes.

Fred vient lui proposer une danse… et rapidement, ils s’isolent dans leur bulle, sans réaliser qu’autour d’eux l’on s’écarte et que les autres participants à la soirée commencent à les regarder virevolter avec élégance.

Ce tango est une reconquête amoureuse, un numéro de séduction qui se termine sur une salve d’applaudissements des spectateurs.

Le prix de la trahison

Les Servantes se retrouvent pour une nouvelle vague de pendaisons… et Alma communique à June une information qu’elle a apprise : Hannah semble avoir déménagé avec sa famille et personne n’est en mesure de dire pourquoi.

La réponse arrive bien vite : Tante Lydia, qui préside à nouveau la mise à mort, indique que l’une des condamnées du jour est une Martha qui a mis en danger « l’enfant qu’elle était chargée de protéger ». On découvre alors que cette Martha n’est autre que la Martha d’Hannah. La femme est en larmes tandis qu’on la conduit sur la potence.

June lors de la pendaison de la Martha d'Hannah - The Handmaid's Tale saison 3
June lors de la pendaison de la Martha d’Hannah – The Handmaid’s Tale saison 3

June reste sans voix : elles ont été trahies et cela se termine de la plus horrible des façons. Elle refuse de saisir la corde qui va relever la potence mais Lydia l’y oblige, lui rappelant que c’est un devoir sacré. June sait que quoi qu’il arrive, la Martha mourra… La pauvre femme est terrifiée… et pour lui épargner de souffrir trop longtemps, June n’hésite pas quand il s’agit de tirer sur la corde qui va précipiter la Martha bienveillante vers sa mort certaine… Elle murmure le rituel « Par sa main » et la pendaison a lieu.

« Que cela vous serve de leçon », conclut Lydia. June reste un moment sur place, avant de quitter le théâtre de ce triste épisode…

Elle rejoint les autres Servantes… et DeMatthew, qui se sent obligée de lui glisser l’une des « sages » paroles dont elle a le secret : « Tu devrais être reconnaissante, on t’a délivrée de la tentation ». La Servante a joué un rôle dans cette trahison et explique qu’elle l’a vue discuter avec la Martha au supermarché. DeMatthew reconnaît qu’elle a espionné June pour le compte de Tante Lydia, et insiste sur le fait qu’elle l’a « protégée ».

June est littéralement furieuse mais reste très calme et demande à DeMatthew ce qu’elle lui a raconté exactement. « Je t’ai sauvée », répond-elle, satisfaite. June retire sa coiffe et lui demande de répéter. Puis subitement, elle perd le contrôle d’elle-même et hurle en demandant à DeMatthew si elle se rend compte de ce qu’elle a fait. Elle l’empoigne par le cou et l’écrase contre un mur de toutes ses forces en la traitant de salope.

Les autres Servantes comprennent vite que ça risque d’aller trop loin et séparent les deux belligérantes. DeMatthew est à bout de souffle et c’est ainsi que June la laisse, s’éloignant d’elle.

Résumés de La Servante Écarlate saison 3 | The Handmaid’s Tale

    Episode 1 : Nuit (5 juin 2019)
    Episode 2 : Marie et Martha (5 juin 2019)
    Episode 3 : Utile (5 juin 2019)
    Episode 4 : Béni soit l’enfant (12 juin 2019)
    Episode 5 : Appelant inconnu (19 juin 2019)
    Episode 6 : Foyer (26 juin 2019)
    Episode 7 : Sous son œil (3 juillet 2019)
    Episode 8 : Inapte (10 juillet 2019)
    Episode 9 : Héroïque (17 juillet 2019)
    Episode 10 (24 juillet 2019)
    Episode 11 (31 juillet 2019)
    Episode 12 (7 août 2019)
    Episode 13 (14 août 2019)

Sommaire : tous les résumés des épisodes de La Servante Ecarlate


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

2 commentaires sur “La Servante Écarlate : saison 3 épisode 7 – Sous son œil

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.