Fear The Walking Dead saison 2 épisode 13 : Date du décès


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 13 de Fear The Walking Dead saison 2, écrit par Brian Buckner et réalisé par Christoph Schrewe. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Fear The Walking Dead saison 2 épisode 13

Dans l’hôtel de Rosarito

Le coup de folie de Madison a eu des répercussions dramatiques. En effet, un groupe de survivants se presse devant les grilles de l’hôtel dans l’espoir qu’on les laisse entrer. Elena, Oscar, Hector, Madison et les autres membres du groupe les observent, munis d’armes de fortune. Devant tous ces gens qui supplient, Madison ne peut que répéter à quel point elle est désolée et refuse de les laisser entrer.

Mais soudain, se détachant du groupe, elle aperçoit Travis. Il se fraie un chemin au milieu des gens jusqu’à la grille.

Fear The Walking Dead - Hector et Oscar
Fear The Walking Dead – Hector et Oscar

Flashback, dans la ferme de M. Suarez

Souvenez-vous, la dernière fois que l’on avait vu Chris en compagnie de son père, il se trouvait dans le poulailler d’une ferme appartenant à un certain M. Suarez. Ce dernier avait fait irruption dans la grange avec une arme et Chris avait fini par lui tirer dessus, non sans que l’homme ait le temps de blesser auparavant Baby James, un membre de leur groupe. Travis avait été horrifié par le geste de son fils. C’est là que l’on reprend l’histoire.

Resté un instant en état de choc après avoir vu son fils commettre un meurtre, Travis sort de sa torpeur en entendant les gémissements de James. Il se rend auprès de lui et propose son aide sous le regard méfiant de Chris. Il constate que la balle lui a traversé la jambe de part en part. Même si cela paraît effrayant, c’est en réalité une bonne chose car ils n’auront pas à extraire le projectile.

Travis, qui a été formé aux premiers secours dans le cadre de son travail, explique qu’il faut surtout stopper le saignement. Il veut aussi essayer de suturer la plaie et part chercher le nécessaire dans la maison. Il est obligé d’effectuer les points sans anesthésie avec le matériel de fortune qu’il a pu rassembler en ouvrant les tiroirs de la ferme. Tout le monde est inquiet pour le sort de James.

Un peu plus tard, Travis prend le temps d’enterrer M. Suarez aux côtés de sa famille en lui creusant une tombe fraîche.

Brandon, inquiet pour le sort de James
Brandon, inquiet pour le sort de James

Le soir venu, ils se rassemblent tous autour du feu et font cuire un poulet qu’ils viennent de tuer, en dépit des conseils de Travis qui suggère que l’on mange plutôt les oeufs. Baby James fait semblant d’aller relativement bien mais il avoue à Travis qu’il a quand même assez mal. Travis le supplie de le prévenir s’il sent que son état s’aggrave. Puis il va chercher Chris car il veut avoir une discussion avec son fils.

Travis lui demande de se justifier sur le meurtre de M. Suarez, car c’est bien un meurtre d’après sa vision de la situation. Chris explique son geste en disant que l’homme a tiré sur son ami, Baby James. Il se sentait en devoir de répliquer. Travis rétorque que James n’est pas son ami et que le groupe qu’il forme avec Brandon et Derek n’est qu’un groupe de sauvages. Chris pense que les règles du monde dans lequel ils vivent ont changé en raison de l’infection.

La notion de bien et de mal n’existe plus. Désormais, c’est plutôt « tuer ou se faire tuer ». Chris rappelle à son père la leçon qu’il lui avait donnée quand il était à l’école et qu’il avait du mal à s’intégrer. Son père lui avait dit d’essayer de se fondre dans le groupe. Chris déclare à Travis que ça se voit qu’il ne se fond pas dans le groupe. Même s’il a marqué des points en aidant James, il doit être prudent dans son attitude.

Retour au présent, au Rosarito Beach Hotel

Travis s’est frayé un chemin jusqu’à la grille et crie que Madison est sa femme. Madison ordonne que l’on ouvre la grille, au grand dam des autres réfugiés de l’hôtel. Alicia profite de la confusion pour s’approcher de Travis et lui demande où est Chris. Il répond qu’il n’en a aucune idée. Elena parvient à ouvrir la grille uniquement pour laisser entrer Travis mais les autres survivants agitent violemment les portes qui tremblent d’une manière impressionnante. Vont-elles résister bien longtemps à l’assaut de la foule ?

Plus tard, on retrouve Travis et Madison au balcon d’une chambre de l’hôtel. La mer est agitée et le ciel gris. Madison propose à son compagnon de prendre une douche et de manger quelque chose mais il refuse. Il demande où est Nick. Madison répond qu’il s’est enfui comme il le fait toujours. Elle pense qu’il est parti au nord, à Tijuana. Elle lui demande où est Chris et il ne répond pas.

Il rentre dans la chambre et s’assoit sur le lit. Inquiète, Madison le rejoint et s’accroupit près de lui puis repose sa question. Travis répond : « Je n’avais pas le choix ».

Flashback, dans la ferme de M. Suarez

On retrouve le groupe de Brandon, Chris et Travis dans la ferme. Un pick-up arrive et ils se préparent à partir car ils ont mangé tous les poulets et n’ont plus de réserves. Travis note que s’ils l’avaient écouté, ils auraient mangé les œufs au lieu de manger les poulets. Ça leur aurait permis d’avoir davantage de réserves de nourriture. Son attitude énerve les autres membres du groupe.

Travis note que James n’a eu qu’une semaine pour se reposer et estime que ce n’est pas assez pour reprendre la route. Mais le blessé assure qu’il va mieux et qu’il n’a plus du tout mal après sa blessure par balles. Le groupe de Brandon envisage de retourner aux États-Unis, à San Diego. Travis leur a pourtant dit que la ville avait été entièrement brûlée mais personne ne veut le croire. Travis demande à Chris de confirmer ses dires mais son fils lui tourne le dos en déclarant qu’ils n’ont jamais rien vu concernant San Diego, qu’ils n’y sont jamais allés.

Le groupe est clairement hostile à Travis : ils sont prêts à l’emmener avec eux mais à condition qu’il arrête d’ouvrir la bouche à tout bout de champ pour contredire leurs projets. Travis va faire un tour dans la maison de la famille Suarez et prend le temps de chercher le nom de l’homme que Chris a tué puis d’aller le graver sur la croix qu’il a placée auprès de sa tombe. Mais il ignore la date du décès car la notion du temps est désormais bien perturbée pour tous…

Tout le monde monte dans la voiture, James, Chris et Travis installés à l’arrière du pick-up, Brandon au volant et Derek sur le siège passager. On constate que James souffre le martyre même s’il prétend que sa blessure est presque guérie. Il perd rapidement connaissance en raison des cahots de la route et Travis supplie Brandon d’arrêter la voiture. Mais ce dernier ne l’écoute absolument pas. Travis finit par lui dire que s’il ne stoppe pas la voiture, James risque de mourir. Il finit par s’arrêter mais c’est clairement à contrecœur.

Le soir venu, ils sont en train de débattre sans Travis du sort de James. Ils constatent en effet que l’état du jeune homme ne s’améliore pas beaucoup. Surprenant leur conversation, Travis leur dit qu’il ne comprend pas leur attitude car James est censé être leur ami. Son état peut s’améliorer mais il faut lui laisser le temps. Travis finit par en avoir assez du comportement du groupe et il leur dit que James a peur d’eux et qu’il comprend pourquoi… puis il s’empare d’un revolver. Brandon est convaincu que Travis n’osera pas leur tirer dessus mais ce dernier a visiblement atteint un point de non-retour car il tire une balle, sans vraiment viser. Chris lui demande pourquoi il fait ça. Travis répond qu’il le fait pour lui.

Plus tard, on le retrouve aux côtés de James. James lui demande pourquoi il a un revolver et Travis explique que la bande de Brandon a l’intention de l’achever parce que sa blessure ne guérit pas. James est lucide sur la situation et lui dit : « à ton avis, pourquoi j’ai accepté de monter dans le pick-up ? » Travis ne comprend pas pourquoi ils ne l’ont pas tout simplement laissé dans la ferme au lieu de faire ce terrible choix d’abattre leur ami.

James lui raconte qu’avant, ils avaient un ami qui s’appelait Troy. Troy était malade mais à ce moment-là, personne ne savait comment fonctionnait l’infection car c’était le tout début. Une chose était sûre, cependant. Il allait forcément se transformer et il avait supplié ses amis de ne pas laisser ça lui arriver et de l’achever avant.

Mais quand le moment d’en finir s’est approché, Troy a pris peur et a supplié ses amis de ne pas le tuer. C’était Brandon qui devait se charger du terrible geste mais il n’a pas réussi à appuyer sur la gâchette. James a pris l’arme et a tiré sur Troy. Il comprend qu’il est parfois nécessaire d’en arriver là, malgré l’amitié. Travis répond que la situation est différente car il ne souffre pas de l’infection mais simplement de sa blessure par balles. James lui explique que ça n’a pas d’importance, dans la situation actuelle la seule chose qui compte c’est que ses amis sont convaincus qu’il est en train de mourir. Il représente pour eux un poids mort.

Travis Manawa
Travis Manawa en proie au doute

Au petit matin, alors que James dort encore, Chris vient frapper à la porte du poulailler où Travis s’est enfermé avec lui. Il apporte de la nourriture. Travis le laisse entrer mais le fouille au corps afin de vérifier qu’il ne cache pas d’arme sur lui. Il ne trouve rien et demande où sont les autres membres du groupe. Chris explique qu’ils sont plus loin sur la route, occupés.

Le jeune homme vient s’asseoir auprès de son père et lui annonce qu’il a compris la leçon que Travis tentait de lui enseigner à travers la situation : il note que Travis s’occupe de James alors qu’il ne l’apprécie pas, tout simplement parce qu’il estime qu’une vie humaine a de la valeur. Chris ajoute que la bande de Brandon connaît James depuis qu’il a 6 ans et qu’ils sont malgré tout prêts à le tuer. Il affirme avoir peur de ce que Brandon et ses comparses pourraient lui faire s’il se retrouvait en danger. Travis saisit la perche que lui tend Chris et lui répond qu’il a la capacité de le protéger, qu’ils peuvent fuir la ferme tous les deux et s’en sortir.

Chris le serre dans ses bras mais on découvre que ce n’est qu’une horrible trahison. À peine est-il enlacé avec son père qu’il crie pour appeler la bande de Brandon. Les garçons rentrent, James se réveille à cause du bruit et Brandon l’abat d’une balle dans la tête malgré ses supplications.

Plus tard, Travis demande à nouveau à Chris s’ils peuvent parler. Il lui dit que le fermier s’appelait Elias Suarez. Il était né le 12 février 1961. Il tente de mettre un peu d’humanité dans la situation. Chris veut partir avec Brandon et Derek bien que Travis tente de l’en dissuader en lui rappelant qu’il a à peine 16 ans. La décision de Chris est ferme et il est convaincu que son père n’adopte pas la bonne attitude dans le monde qui est désormais le leur. Il compare ça avec le divorce de ses parents où son père a su prendre la décision qu’il devait prendre mais a ensuite pété les plombs.

Il monte dans le pick-up avec Brandon et Derek. Et la voiture s’éloigne, laissant Travis dans la ferme. On s’aperçoit qu’il a creusé une autre tombe pour enterrer James. Puis il repart, à pied et seul.

Chris face à son père
Chris face à son père

Retour au présent, au Rosarito Beach Hotel

Travis explique à Madison qu’il a mis deux jours à retrouver la route de l’océan. C’est au moment où il a enfin aperçu l’eau qu’il a aussi vu l’enseigne de l’hôtel illuminée. Il n’imaginait pas qu’il allait retrouver Madison. Elle lui répond qu’ils ont eu de la chance mais Travis ne semble pas avoir la même vision des choses. En effet, s’il n’avait pas retrouvé des gens de son passé, il n’aurait pas eu besoin d’expliquer ses actes.

Madison lui répond qu’il n’a rien fait de mal. Mais Travis pense qu’il a abandonné son fils. Madison essaie de l’embrasser et de le réconforter mais il se dégage de son étreinte et retourne sur le balcon. Madison tente de le convaincre que Chris va s’en sortir. Il lui répond qu’il a eu tort, dans la vigne. Il fait référence à ce qui s’est passé dans la maison de Thomas Abigail, après que Chris est arrivé au pied du lit d’Alicia avec un couteau à la main. Il explique qu’il regrette son attitude et comprend aujourd’hui que Madison voulait à l’époque protéger sa fille Alicia. Que les liens du sang restent plus importants que le fait d’avoir formé une nouvelle famille.

Il explique que c’est un moment où lui s’est recentré sur son fils tandis qu’elle s’est recentrée sur sa fille. Travis regrette de ne pas avoir dit à Chris qu’il l’aimait. Il explique que quand Chris était petit, il avait un grand cœur mais qu’il est devenu plein de colère après le divorce de ses parents, car il a eu le sentiment de perdre sa place.

Madison va voir Andres qui se trouve dans le parking souterrain de l’hôtel, avec les survivants qui réclamaient l’entrée. Il explique que l’idée va être de les surveiller en mettant en place des rondes puis de décider qui est digne de confiance et qui ne l’est pas afin de choisir qui rentrera dans l’hôtel. En effet, ils n’ont pas de quoi accueillir tout le monde.

Andres, qui a une formation médicale, va examiner chaque personne pour détecter des traces de morsure et d’infection. Ils devront aussi décider du sort des personnes qui ne pourront pas rentrer. Alicia se charge d’examiner une femme, qui présente une marque dans le dos et explique qu’il ne s’agit pas d’une morsure mais d’un hématome lié à un coup.

Madison emmène sa fille sur la jetée et décide de lui révéler une information qu’elle ignorait. Elle lui parle de l’accident qui a coûté la vie à son père. Madison avait affirmé à Alicia que son père s’était endormi au volant. Elle révèle la vérité à sa fille et lui explique que son père s’est en réalité suicidé au volant de la voiture et qu’il avait laissé une note dans la boîte à gants pour expliquer son geste.

Alicia est choquée par cette annonce et veut savoir ce que disait la note mais Madison lui répond que ce n’est pas important. Alicia insiste pour connaître la vérité. Madison lui confie alors ce que disait le message : « Je vous aime tous mais trop, c’est trop ». C’est tout.

Madison révèle à Alicia le secret de famille qui la hante
Madison révèle à Alicia le secret de famille qui la hante

Alicia demande si Nick est au courant et Madison lui répond que ce n’est pas le cas. C’est justement à cause de Nick qu’elle a gardé cette information secrète. Il ressemble beaucoup à son père au point que c’est difficile pour elle à ignorer. Il partage aussi les mêmes démons. Madison prend la main de sa fille et lui explique qu’elle a toujours eu très peur que Nick finisse comme lui. Elle laisse entendre que c’est pour ça qu’elle l’a toujours traité différemment d’Alicia. Madison dit à sa fille à quel point elle l’aime, sans doute influencée par les regrets de Travis qui n’a pas pu exprimer son amour à son fils. Elle s’excuse auprès d’Alicia et la jeune fille lui répond qu’elle l’aime.

À la nuit tombée, on voit un groupe arriver aux portes de l’hôtel. Parmi eux, Brandon et Derek

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 2

  Episode 1 : Monstre
  Episode 2 : Nous chutons tous
  Episode 3 : Ouroboros
  Episode 4 : Du sang dans les rues
  Episode 5 : Captifs
  Episode 6 : Sicut cervus
  Episode 7 : Shiva
  Episode 8 : Grotesque
  Episode 9 : Los Muertos
  Episode 10 : Ne pas déranger
  Episode 11 : Pablo & Jessica
  Episode 12 : Statue de sel
  Episode 13 : Date du décès
  Episode 14 : Colère Divine
  Episode 15 : Vers le nord

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.