Fear The Walking Dead saison 2 épisode 15 : Vers le nord


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 15 de Fear The Walking Dead saison 2, écrit par Dave Erickson et réalisé par Andrew Bernstein. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Fear The Walking Dead saison 2 épisode 15 (dernier épisode)

Dans l’hôtel de Rosarito

L’épisode reprend sur Travis, écroulé sur le sol contre un mur, traumatisé par la mort de son fils et couvert du sang de Brandon et Derek. Il est en état de choc complet et Hector finit par briser une vitre de la pièce où il est enfermé afin de permettre à leur groupe de pénétrer sur les lieux. Madison se précipite vers Travis. Les autres portent secours à Oscar qui est grièvement blessé.

Souvenez-vous, Madison avait déclaré que si une personne de leur groupe manifestait de la violence, elle serait immédiatement exclue de l’hôtel car ils ne pouvaient pas se permettre d’avoir des gens violents parmi eux. Or, Travis vient de tuer deux personnes et d’en blesser grièvement une troisième. Madison, qui n’est pas à une contradiction près, essaie d’excuser son geste en disant qu’il ne savait pas ce qu’il faisait car il venait d’apprendre la mort de son fils.

Alors qu’Elena part avec Oscar et qu’on éloigne Travis, Madison retourne dans la pièce où le drame s’est déroulé afin d’achever Brandon et Derek pour qu’ils ne reviennent pas d’entre les morts.

Fear The Walking Dead - Madison, Alicia et Victor
Fear The Walking Dead – Madison, Alicia et Victor

Dans la colonie de Tijuana

Luciana est en train de refaire les pansements d’Alejandro dont l’état s’aggrave. La jeune femme pense qu’il ne faut pas que les habitants de la colonie apprennent la vérité. Sinon, ils perdront la foi. Elle se met à le maquiller afin d’effacer sa pâleur. Alejandro lui dit qu’il a essayé de les sauver. Elle lui répond qu’il a échoué. Il finit par admettre que Nick avait raison, c’est la fin. Luciana lui rétorque que c’est seulement la fin pour lui. Puis elle sort en lui disant qu’il n’a qu’à mentir au reste de la colonie jusqu’au bout.

Dans l’hôtel de Rosarito

Victor rappelle à Madison que Travis a eu un comportement très dangereux mais elle veut essayer de convaincre le reste du groupe d’autoriser Travis à rester dans l’hôtel. Pour l’instant, il est enfermé en attendant d’être jeté dehors. Alicia essaie de faire le bilan de la situation : Travis les a retrouvés en dépit de la complexité de sa situation ; cependant, il a compromis le fragile équilibre qu’ils avaient mis en place au sein de leur groupe.

Victor pense que Travis ne peut pas rester parmi eux et Alicia est d’accord avec cette idée. Néanmoins, rien ne les empêche de partir avec lui. Strand ne paraît pas très convaincu par cette suggestion. Madison est prête à faire le sacrifice de laisser Travis partir afin de protéger sa fille mais Alicia lui dit qu’ils ont perdu assez de gens comme ça. Ils ont bien trouvé l’hôtel comme îlot pour se réfugier, ils trouveront un autre endroit.

Madison essaie de convaincre Victor de venir avec eux mais il répond qu’il n’a pas l’intention de mourir pour qui que ce soit. Madison et Alicia rejoignent Elena et Hector afin de prendre des nouvelles d’Oscar. Andres est en train de s’occuper de lui mais ses blessures sont graves.

Ils font le point sur la situation et Madison est prête à respecter la règle qu’elle a elle-même suggérée : Travis doit partir mais il ne partira pas seul, son groupe l’accompagnera. Madison réclame un petit délai jusqu’au matin afin d’organiser le départ. Délai accordé par Elena. Elle demande ensuite à voir Travis mais les hommes qui gardent l’accès l’en empêchent. Elena intervient en sa faveur mais ajoute qu’à l’aube, ils devront être partis.

Madison glisse à sa fille d’aller discrètement prendre des nouvelles d’Oscar afin de vérifier que tout se passe comme prévu et qu’on n’essaie pas de leur faire un coup foireux. Elle va ensuite retrouver Travis. Lorsque ce dernier apprend qu’ils ont l’intention de quitter l’hôtel avec lui, il s’oppose formellement à l’idée. Mais Madison pense qu’il ne les a pas retrouvés par hasard. La décision est prise. Ils vont le soutenir. Elle lui demande s’il compte passer la nuit seul ou avec sa famille et Travis accepte de la suivre.

Dans la colonie, à Tijuana

Les affaires de Nick sont prêtes et il enfile son blouson avant de reprendre la route.

Avant de partir, il tente une dernière fois de convaincre Luciana de venir avec lui et lui promet qu’ils peuvent trouver un autre endroit où ils seront en sécurité. Mais la jeune femme reste convaincue qu’à l’extérieur de la colonie, il n’y a que la mort qui les attend. Nick lui répond que le même destin l’attend si elle reste sur place. Luciana explique qu’ils vont simplement faire face à leur destin. Elle lui lance une dernière pique : « Ce n’est pas un endroit pour les petits garçons. Fais comme d’habitude, Nick. Pars en courant ».

Puis elle lui tourne le dos.

Dans l’hôtel de Rosarito

Alicia rejoint Andres qui est en train de s’occuper d’Oscar et lui propose son aide. Il lui répond qu’elle ne devrait pas être ici. Le jeune homme est toujours inconscient. Andres explique que les pupilles du blessé sont dilatées et que ça signifie sans doute qu’un hématome est en train de se former dans son crâne. Il va devoir ouvrir la boîte crânienne pour alléger la pression. Il ne veut pas perdre son frère.

Hector arrive, il est furieux de trouver Alicia sur place. Sans se démonter, la jeune fille explique qu’elle sait à quel point Travis n’aurait pas dû commettre ce geste. Hector lui répond que si ça ne tenait qu’à lui, il aurait déjà éliminé Travis de ses propres mains.

Andres lui demande de partir et commence l’opération en incisant la peau du crâne d’Oscar avec un cutter. Mais Alicia, suivant les consignes de sa mère, reste pour le moment à proximité.

Dans la colonie de Tijuana

Très affaibli, Alejandro arrive devant les réfugiés de la colonie en boitant pour un dernier sermon. Il annonce que les membres du gang vont bientôt arriver. Pendant ce temps, Nick s’approche du bus, prêt à partir. Mais son amour pour Luciana le retient visiblement sur place. Il monte un instant sur le toit du bus afin d’écouter le discours mais on le voit finalement, le visage couvert de sang, s’éloigner de la colonie.

Alejandro donne tout pour ce dernier discours et Luciana retient ses larmes. Pendant ce temps, Nick est arrivé en haut d’une route qui domine la région. Il observe le paysage qui s’étale sous ses yeux avec des jumelles et s’exclame : « Bon dieu de merde ! » Il a repéré un hélicoptère en train d’atterrir à l’horizon.

Nick (Frank Dillane) reprend la route en solo
Nick (Frank Dillane) reprend la route en solo

Dans l’hôtel de Rosarito

L’opération d’Oscar se poursuit et Elena tient une lampe de poche pour faire office de scialytique. Pour ouvrir la boîte crânienne, ils se servent tout simplement d’une perceuse. Méthode artisanale !

C’est le crépuscule et Madison et Travis se retrouvent ensemble dans une chambre. Travis lui dit qu’elle doit savoir à quel point il a pu changer. Il explique qu’il ne se sent pas désolé d’avoir assassiné Brandon et Derek. Elle lui répond qu’il n’a pas à être désolé car elle est comme lui… elle est même pire. Elle lui confie alors qu’elle a enfermé Célia avec les infectés afin de protéger Nick dans la maison de Thomas Abigail. Elle comprend donc très bien sa réaction en apprenant la mort de Chris.

La situation se complique encore d’un degré car Oscar meurt au cours de l’opération. Hector est furieux et ne conçoit pas que Madison et Travis puissent être en train de dormir tranquillement dans leur chambre pendant ce temps. Il veut se venger. Andres utilise le cutter pour empêcher Oscar de se transformer.

En pleine nuit, Travis est soudain réveillé par un bruit. Quelqu’un pénètre dans leur chambre. Un énorme chaos éclate et, tandis que Madison et Alicia sont retenus en arrière, Andres pointe un revolver vers la tête de Travis. Il refuse de comprendre que Travis s’en sorte sans être inquiété alors qu’il a tué le frère d’Andres, Oscar.

Mais alors qu’il s’apprête à tirer, Alicia parvient à l’en empêcher en le poignardant en pleine poitrine. Hector devient furieux et de nouveau, c’est le chaos. Victor Strand se précipite et s’empare du revolver puis les enjoint à quitter l’hôtel le plus vite possible. Madison, Travis et Alicia se précipitent vers une voiture, Strand les accompagne.

Madison tente de convaincre Victor de les accompagner mais il refuse et lui donne simplement le revolver en lui assurant qu’il ira bien. Ils foncent à toute allure sur la route, Travis au volant, défonçant la grille de l’hôtel au passage. Alicia fixe la lune, bien visible ce soir-là. Madison lui promet que ça va aller.

Dans la colonie de Tijuana

Alejandro est en piteux état. On découvre soudain que Nick est revenu sur sa décision et il pénètre dans la pièce où le pharmacien tente d’étouffer sa douleur avec de l’oxycodone. Nick lui annonce qu’il a vu quelque chose et commence à l’aider à préparer l’oxycodone en lui demandant s’il a peur de mourir. Alejandro répond qu’il est encore prêt à se battre. Nick insiste sur le fait que si les membres du gang arrivent et qu’ils sont encore sur place dans la colonie, ils mourront tous.

Nick lui dit qu’il comprend l’envie d’Alejandro de rester sur place mais qu’en faisant ça, il joue avec la vie des habitants de la colonie. En effet, celle d’Alejandro lui-même touche à sa fin. Le pharmacien s’accroche à son désir d’être un grand homme qui conduit son peuple vers le salut. Mais Nick l’enjoint à laisser partir les gens. Il explique qu’il a vu un hélicoptère en train de se poser dans un camp à la frontière. Ça laisse entendre qu’il y a pour les habitants de la colonie un autre endroit sûr où ils pourraient se réfugier, guidés par Luciana et lui-même.

Il ajoute que Luciana a suivi le pharmacien non pas parce qu’il était soi-disant immunisé contre l’infection mais parce qu’il ne montrait aucune peur. S’il invite les habitants à partir aujourd’hui, ils l’écouteront et Alejandro pourra mourir d’une belle mort. Nick lui injecte les analgésiques qu’il a préparés et le pharmacien sombre dans la torpeur.

Nick aux côtés d'Alejandro
Nick aux côtés d’Alejandro

Sur la route

La voiture empruntée par Madison, Travis et Alicia arrive jusqu’à l’entrepôt autrefois occupé par le gang. Mais il n’y a plus aucune trace d’eux sur place alors qu’ils étaient une centaine. Madison pénètre dans l’entrepôt munie d’une torche afin de l’explorer, accompagnée par Travis et Alicia. Elle suggère d’aller voir la pièce où le chef de gang était en train d’interroger des gens afin d’y trouver peut-être un indice sur l’endroit où tout le monde est parti.

Mais une odeur épouvantable les saisit à la gorge alors qu’ils s’approchent et ils tombent nez à nez avec les cadavres de Francisco et de sa famille. Madison décide de les fouiller afin de trouver d’éventuelles informations susceptibles de la conduire à Nick. Elle finit par tomber sur une carte de visite avec une adresse. Alicia lui demande ce qu’elle est en train de faire.

Aux abords de la colonie, en pleine journée

Le jour s’est levé quand les membres du gang arrivent à proximité de la colonie. Lourdement armés, ils se préparent à lancer l’assaut et pénètrent dans la zone où se trouvent les infectés jusqu’à monter dans le bus sans que personne ne vienne se mettre en travers de leur route. Marco trouve ça suspect, tout semble trop facile !

Sur le qui-vive, ils arrivent dans la colonie mais tous les bâtiments semblent désertés. Visiblement, Nick a fini par avoir le dernier mot. Marco ne peut que constater que tous les habitants de la colonie ont fui. Pour fêter ça, lui et ses hommes tirent des salves de balles dans les airs. Pendant ce temps, Alejandro parvient à se glisser au volant du bus, mobilisant ses dernières forces.

Entendant le bruit du moteur, les membres du gang comprennent soudain qu’il se passe quelque chose. Mais il est trop tard : Alejandro est parvenu à déplacer suffisamment le véhicule pour permettre aux infectés de pénétrer dans la colonie. Un véritable acte de bravoure de sa part !

Marco et ses hommes tentent de leur tirer dessus pour les faire fuir mais les infectés sont tellement nombreux qu’ils se retrouvent en infériorité numérique et en bien mauvaise posture.

Pendant ce temps, Nick et Luciana mènent les habitants de la colonie en direction du camp de réfugiés où Nick a vu atterrir un hélicoptère. Tous se sont couverts de sang afin de passer inaperçus parmi les infectés qu’ils pourraient rencontrer. Ils vont vers le nord (d’où le titre de l’épisode). On aperçoit un panache de fumée noire à l’horizon. Que vont-ils trouver sur place ?

De leur côté, Madison, Travis et Alicia arrivent dans la colonie et trouvent un véritable paysage d’horreur. Un massacre a visiblement eu lieu sur place et parmi les infectés se trouvent Mario mais aussi les autres membres du gang. Dans le bus, Alicia a trouvé Alejandro, encore vivant mais à la frontière de la mort. Elle lui relève délicatement la tête et Madison vient le questionner.

Elle explique qu’elle est à la recherche de son fils Nick. En espagnol, Alejandro lui demande si elle est la maman de Nick. Elle demande s’il est encore vivant et Alejandro lui donne un seul mot : frontière. Il a juste la force d’ajouter que Nick a vu quelque chose là-bas puis il rend son dernier soupir. C’est Madison qui se charge de lui planter un couteau dans la tête afin qu’il ne se transforme pas.

Nick, Luciana et les réfugiés arrivent sur une autoroute et Nick fait une pause le temps de regarder à nouveau l’horizon avec ses jumelles. Il y a visiblement un gigantesque camp un peu plus loin mais il va encore leur falloir quelques heures de marche pour y arriver.

Mais d’un seul coup, quelqu’un se met à leur tirer dessus. Des hommes lourdement armés surgissent et tirent sans merci sur la foule. Ils sont habillés comme des militaires de l’armée mais appartiennent-ils réellement aux autorités ? Impossible de le savoir. Luciana reçoit une balle à l’épaule mais Nick parvient à l’aider à aller se mettre à l’abri. Les hommes finissent par les trouver et frappent Nick qui perd connaissance.

Et voilà, c’est fini pour la saison 2 ! Vous pouvez retrouver la suite des résumés dès maintenant avec l’épisode 1 de la saison 3

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 2

  Episode 1 : Monstre
  Episode 2 : Nous chutons tous
  Episode 3 : Ouroboros
  Episode 4 : Du sang dans les rues
  Episode 5 : Captifs
  Episode 6 : Sicut cervus
  Episode 7 : Shiva
  Episode 8 : Grotesque
  Episode 9 : Los Muertos
  Episode 10 : Ne pas déranger
  Episode 11 : Pablo & Jessica
  Episode 12 : Statue de sel
  Episode 13 : Date du décès
  Episode 14 : Colère Divine
  Episode 15 : Vers le nord

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.