Fear The Walking Dead saison 2 épisode 14 : Colère divine


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 14 de Fear The Walking Dead saison 2, écrit par Kate Barnow et réalisé par Stefan Schwartz. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Fear The Walking Dead saison 2 épisode 14

Sur la route des États-Unis

Ofelia est au volant de sa voiture lorsque soudain, de la fumée sort du capot. Puis le véhicule s’arrête, au grand désespoir de la jeune femme. Elle se résigne à sortir et ouvre le capot pour tenter de comprendre ce qui se passe. Elle n’est pas armée et soudain, alors qu’elle est concentrée au-dessus du moteur, un infecté arrive derrière elle et se jette sur elle.

Ofelia est attaquée de toutes parts mais elle parvient à bloquer l’infecté en lui coinçant le bras dans le capot de la voiture. Elle arrive à grand-peine à récupérer sa hache dans la voiture pour s’en prendre à ses assaillants.

Voyant un autre groupe d’infectés arriver à l’horizon, elle réalise qu’elle ne pourra pas leur échapper si facilement en restant au même endroit et en tentant de réparer sa voiture. Elle décide donc de partir à pied et ramasse son gros sac à dos et un bidon d’eau puis s’éloigne sur la route. Elle semble être arrivée à la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

Ofelia Salazar en pleine lutte contre un infecté
Ofelia Salazar en pleine lutte contre un infecté

Dans la Colonie, à Tijuana

Nick est couché aux côtés de Luciana et, la pensant endormie, se lève. Il fait nuit et il sort en catimini de la chambre pour rejoindre Reynaldo comme prévu. Ils se rendent ensemble dans l’infirmerie de la colonie en essayant de ne réveiller personne. Ils pénètrent dans la pièce où se trouvent les médicaments, Alejandro dort à quelques mètres d’eux. Nick crochète la serrure de la vitrine où sont stockées les réserves d’oxycodone et récupère de quoi assurer la livraison aux membres du gang.

Puis lui et Reynaldo rejoignent le bus afin de pénétrer dans l’espace dévolu aux infectés. Reynaldo glisse à Nick en espagnol que l’amour rend courageux.

Dans l’hôtel de Rosarito

Madison regarde Travis qui est en train de dormir. Il se réveille en sursaut et apprend qu’elle est restée là toute la nuit à réfléchir. Il note que c’est une longue réflexion ! Elle lui explique qu’elle essaie de trouver les mots pour lui dire ce qu’elle veut lui dire dans un langage qu’il comprendra. Elle déclare que Travis avait promis à son ex-femme Liza de veiller sur Chris et qu’il a tenu cette promesse. Mais ce n’est pas le sentiment de Travis.

Madison lui explique que les règles de ce nouveau monde ont changé et qu’il a fait de son mieux. Elle ajoute que l’endroit où Chris est le plus en sécurité est celui où il se trouve avec des gens qui le comprennent. Travis aimerait la croire mais ce n’est pas évident.

Madison s’engage à le lui rappeler à la moindre occasion afin qu’il finisse par se mettre cette idée dans la tête. Elle l’invite à rejoindre le groupe au rez-de-chaussée quand il sera prêt psychologiquement. Il acquiesce.

À l’entrepôt géré par le gang (El Pelicano)

Nick et Reynaldo arrivent à l’entrepôt et trouvent le gang en train de rassembler toutes ses affaires et de se préparer à partir. Dès qu’ils sont repérés, ils sont mis en joue par Antonio, l’homme qui avait accueilli Elena et Madison dans l’épisode précédent. Nick montre cependant qu’il a ramené de l’oxycodone pour eux et l’hostilité diminue. Il demande à parler à Marco.

Nick arrive dans l'entrepôt du gang à Tijuana
Nick arrive dans l’entrepôt du gang à Tijuana

À l’hôtel de Rosarito

Alicia entre dans la chambre où Travis est toujours reclus et lui apporte de quoi dîner. Elle précise d’ailleurs que la nourriture cuisinée ici est délicieuse. Il esquisse un sourire. Elle va ouvrir les rideaux de la chambre car Travis restait dans la pénombre.

Puis elle dit qu’elle est désolée et explique qu’elle culpabilise car elle pense que c’est elle qui a éloigné Chris par son attitude lorsqu’elle l’a découvert au pied de son lit, armé. Travis lui répond qu’elle a simplement eu peur, ce qui est normal. Travis ajoute que Chris est malade et qu’il ne s’en est pas rendu compte alors que c’est son propre fils. Il s’excuse auprès d’Alicia de ne pas l’avoir crue. De ne pas l’avoir protégée.

Dans l’entrepôt du gang

A la demande de Nick, Antonio le conduit avec Reynaldo auprès de Marco. Celui-ci est en pleine discussion avec un autre membre du groupe et lui dit : « c’est là qu’ils gardent les sombras ». C’est le nom qu’ils donnent aux infectés. L’homme lui demande comment il compte entrer dans ce fameux endroit. Marco répond qu’il faudra avoir recours à une grosse puissance de tir. L’homme déclare que ses cousins sont prêts et que ce sera aussi simple que de voler des bonbons à un enfant. Ils comptent visiblement envahir la Colonie.

Antonio arrive avec Nick et Reynaldo. Nick lui dit en espagnol qu’il est au courant que le gang a trouvé l’emplacement de la colonie. Antonio le complimente avec ironie sur ses progrès en espagnol. Nick lui propose un marché : il s’engage à livrer l’oxycodone chaque semaine avec une ponctualité exemplaire ; en échange, le gang laisse la colonie tranquille. Nick tend à Antonio le sac contenant les médicaments.

Mais Antonio rigole et lui répond en espagnol qu’il l’aime bien car contrairement aux autres Américains, il n’a rien à cacher. Reynaldo assure la traduction de l’échange. Mais soudain, la conversation prend une autre tournure. Antonio déclare que le jeu est terminé et ne prend pas le sac que lui tend Nick. Il lui explique qu’il est en contact avec l’homme qui contrôle toutes les drogues à Tijuana. En d’autres termes, il n’a plus besoin des services de la colonie pour se fournir.

Antonio explique qu’il sait désormais tout de la colonie, comment ils entrent et sortent grâce au bus et quelles sont leurs petites méthodes pour circuler parmi les infectés. Il annonce à Nick qu’ils ont bien l’intention de s’introduire dans cette forteresse que constitue la colonie et de se l’approprier. Il ordonne donc à Nick de faire passer le message qu’ils doivent quitter les lieux.

Nick lui demande où ils doivent aller dans ce cas. Antonio rétorque qu’il n’en a rien à faire et pour le prouver, il conduit Nick jusqu’à une pièce où le jeune homme découvre que Francisco et sa famille ont été massacrés d’une balle dans la tête.

À l’hôtel de Rosarito

Madison descend dans le parking qui héberge les réfugiés qui se pressent de plus en plus nombreux aux portes de l’hôtel. Elle demande à Andres comment s’est passée la nuit. Il répond que tout s’est bien déroulé et que ça fait du bien. Alicia lui glisse qu’Andres n’a pas du tout dormi ; en effet, la plupart des gens n’avaient pas vu de médecin depuis longtemps et sont reconnaissants de bénéficier d’une attention médicale, même si elle est prodiguée par un étudiant en médecine.

On entend soudain deux hommes qui se plaignent de l’odeur sur place avec un ton extrêmement moqueur. Andres explique qu’ils sont arrivés la veille au soir et on découvre que les deux hommes ne sont autres que Brandon et Derek. Alicia et Madison aimeraient visiblement les jeter dehors. Apparemment, ils ont été victimes d’un accident de voiture et l’un d’entre eux souffre d’une luxation de l’épaule. Madison se dirige vers eux et leur demande de parler moins fort. Ils répondent avec insolence que les gens autour d’eux sont dociles et ne se plaignent pas. Elle rétorque qu’elle, elle n’est pas docile.

Elle demande des explications sur l’accident. Brandon explique qu’ils ont fait une demi-douzaine de tonneaux. Le jeune conducteur de la voiture ne s’en est pas sorti. Les deux hommes commencent à se disputer car ils n’ont plus de véhicule, ayant laissé conduire un jeune homme qui n’avait pas son permis. Ils s’étonnent d’ailleurs qu’un adolescent de 16 ans ayant grandi à Los Angeles n’ait toujours pas son permis de conduire. Madison comprend subitement qu’il s’agit des personnes avec qui Chris se trouvait et qu’il était probablement au volant de la voiture.

Elle demande à Derek quel prénom portait le jeune homme. Madison se précipite ensuite dans la chambre où Victor Strand se repose. Elle lui rapporte tout ce qu’elle a appris au sujet de l’accident et des deux hommes. Strand pense qu’il est impératif que Travis n’apprenne pas la vérité et ne sache pas dans l’immédiat que son fils est mort. Madison estime au contraire qu’il a le droit de savoir. Victor la fait asseoir.

Il commence à récapituler la situation : Travis a laissé son fils unique en compagnie de ces deux hommes ; Madison lui a confirmé que c’était la bonne décision. Victor demande à Madison pourquoi elle se lève encore le matin. Elle répond qu’elle le fait pour ses deux enfants, Nick et Alicia. Victor se sert de son raisonnement pour lui expliquer qu’elle se lève pour une fille qu’elle aime et pour un fils qu’elle croit être encore en vie quelque part. Si Travis perd cet espoir, parviendra-t-il encore à survivre ? C’est précisément pour cette raison que Victor pense qu’il ne faut pas lui dire la vérité. Pour qu’il ne baisse pas les bras.

Madison est convaincue que si Travis apprend la vérité, il en mourra.

Dans la colonie, à Tijuana

Luciana retrouve Nick qui est rentré avec Reynaldo de son escapade dans l’entrepôt. Il finit par lui avouer où il est allé et lui explique que le gang va attaquer la colonie très bientôt. Ils doivent partir au plus vite et prévenir Alejandro dans les meilleurs délais.

Il s’excuse auprès d’elle d’avoir désobéi et d’être parti voir le gang. Alejandro est mécontent lui aussi. Luciana tente de lui faire entendre raison et lui explique que les membres du gang sont beaucoup plus nombreux, qu’ils sont beaucoup plus armés, qu’ils savent comment entrer et sortir de la colonie. En d’autres termes, ils doivent s’en aller. Nick prend la direction des opérations et suggère qu’ils rassemblent tout le matériel dont ils disposent puis fassent circuler l’information dans la colonie.

Soudain, dans l’infirmerie, on voit de l’agitation derrière un drap. Brutalement, un infecté fait irruption dans l’endroit où ils se trouvent et mord plusieurs patients présents sur place jusqu’à ce que Nick parvienne à se débarrasser de lui en lui enfonçant les doigts très profondément dans les orbites avec un air horrifié. C’est visiblement un malade qui s’est transformé avant d’avoir pu être « écarté » de la colonie.

Alejandro a lui aussi été mordu. Il paraît très secoué en voyant la blessure sur son bras et tout le monde le regarde, l’air choqué. Mais il se contente de remettre la manche de sa chemise en place comme si de rien n’était. Souvenez-vous, Alejandro affirme avoir survécu à une morsure et posséderait donc une sorte d’immunité. Une affirmation sur laquelle Nick a toujours eu des doutes.

Le long de la frontière mexicaine

Ofelia poursuit sa progression le long du grillage qui sépare le Mexique des États-Unis. Elle finit par trouver une brèche dans la clôture qui lui permet d’arriver enfin sur le sol américain. Elle paraît extrêmement émue et l’on devine qu’elle a marché longtemps avant de découvrir cette ouverture.

Dans la colonie de Tijuana

Les réfugiés de la colonie organisent leur cérémonie traditionnelle afin de dire au revoir aux personnes qui ont été mordues dans l’infirmerie à l’heure où elles s’apprêtent à rejoindre les infectés. Alejandro supervise le processus. Il s’est simplement bandé le bras mais n’a pas la moindre intention de franchir le mur comme les autres personnes ayant été mordues.

Nick reste très silencieux, ce qui ne manque pas d’attirer l’attention de Luciana lui demande ce qui se passe. Il répond qu’il est simplement inquiet du timing. Ils n’ont pas beaucoup de temps devant eux pour fuir. Luciana lui dit que c’est la foi qui importe le plus, les infectés les protégeront. Nick échange un regard avec Alejandro.

Dans l’hôtel de Rosarito

Madison est redescendue dans le parking et va voir Derek et Brandon en compagnie d’Andres.

Madison et Andres dans le parking du Rosarito Beach Hotel
Madison et Andres dans le parking du Rosarito Beach Hotel

L’étudiant en médecine annonce qu’il va remettre en place l’épaule de Brandon. « Il était temps ! » s’exclame l’homme. Décidément, ils n’ont rien d’aimable. Andres lui dit qu’il va être capable de lui remettre l’épaule en place mais que ça va être terriblement douloureux. Il propose donc de transporter les deux hommes dans un endroit où ils auront un peu plus d’intimité. C’est bien sûr un stratagème pour les éloigner.

Forcément, les autres habitants du parking ne comprennent pas pourquoi ils ont droit à un traitement de faveur alors que même doivent rester dans le sous-sol de l’hôtel. La décision commence à déclencher une petite émeute dans le parking.

Pendant ce temps, alors que Travis se trouve dans sa chambre, il entend soudain des cris à l’extérieur de l’hôtel. Il va voir ce qui se passe et aperçoit Brandon et Derek en train d’être chassés du Rosarito. Il se met à hurler le nom de son fils, ce qui fait sortir Strand de sa chambre. Victor tente de l’empêcher de descendre mais Travis se précipite en direction du groupe. Victor comprend ce qui va se produire.

Madison pousse Brandon et Derek à quitter l’hôtel en leur disant que sinon, le groupe va les tuer. Mais ils protestent et le temps qu’ils protestent, Travis est parvenu à les rejoindre et exige de savoir où est son fils.

Dans la colonie de Tijuana

Luciana rejoint Nick dans sa maisonnette et le trouve en train de rassembler ses affaires. Il annonce qu’il s’en va. Visiblement, Luciana ne partage pas du tout ce projet et a l’intention de rester aux côtés d’Alejandro car il a besoin d’eux. Nick lui répond que la foi ne pourra pas faire grand-chose contre les balles que le gang va tirer sur la colonie. Il est convaincu qu’Alejandro ne pourra rien faire.

C’est à ce moment précis qu’Alejandro les rejoint justement dans la maisonnette. Nick lui demande avec beaucoup d’ironie s’il a bien nettoyé la blessure et s’il a mis de l’antiseptique. Alejandro le questionne sur sa réaction et Nick indique qu’il a bien remarqué à quel point le pharmacien avait eu peur en voyant sa blessure. Alejandro répond que ça l’a simplement secoué. Nick rétorque qu’il ment.

Luciana ne comprend pas ce qui se passe. Nick ordonne à Alejandro de dire la vérité à Luciana. Il explique que c’est la seule façon de la convaincre de venir avec lui. Alejandro finit par admettre qu’il n’a aucune immunité contre l’infection.

Luciana s’approche de lui et lui pose une main sur le front. Elle constate qu’il a un peu de fièvre et Nick confirme que l’homme est infecté. Luciana ne comprend pas comment l’histoire d’immunité peut être fausse alors qu’elle a bien vu Alejandro se faire mordre. Alejandro lui dit qu’elle n’a vu que ce qu’elle voulait voir et qu’en réalité, il a été mordu par le garçon lui-même, le jeune toxicomane qu’il tentait d’aider, et non par un infecté. Les gens ont commencé à colporter une histoire erronée et il s’est contenté de ne pas la démentir.

Luciana se sent évidemment trahie. Alejandro explique qu’il a monté ce mensonge afin de se protéger car il savait qu’il ne survivrait pas en dehors de la colonie. Luciana se retrouve déchirée entre Alejandro d’un côté et Nick de l’autre, qui la supplie de quitter la colonie avec lui. Alejandro déclare à Luciana qu’elle est sa fille. Mais la jeune femme lui répond qu’elle a perdu beaucoup de gens et qu’elle a appris à laisser derrière elle les personnes dont le sort est scellé, ce qui est le cas d’Alejandro. Un lourd silence s’installe et le pharmacien finit par sortir de la maisonnette.

Nick va prendre Luciana dans ses bras et l’enlace pour la réconforter. Puis il lui dit qu’ils doivent partir sans tarder. Sauf qu’en fait, elle n’a pas du tout l’intention de partir. Elle explique qu’elle a trouvé un vrai foyer dans la colonie, ce qu’elle n’avait jamais connu avant. Elle ne veut pas le quitter mais Nick lui rappelle qu’elle n’est pas obligée de mourir pour ce foyer. Elle rétorque qu’elle n’a pas l’intention de mourir et que la foi l’a protégée jusqu’à maintenant. Elle est confiante quant au fait que ça continuera à être le cas par la suite. Elle est certaine qu’elle ne veut pas partir.

Aux États-Unis

Ofelia, épuisée, poursuit sa progression lorsqu’une balle siffle soudain à quelques centimètres d’elle. Elle se précipite derrière un buisson pour se mettre à l’abri et garde un couteau à la main. Mais soudain, elle voit un homme arriver et se met à prier. Il est très lourdement armé et lui prend son couteau avant qu’elle n’ait eu le temps de faire quoi que ce soit. L’homme lui dit bonjour en espagnol puis lui souhaite la bienvenue aux États-Unis en anglais. Voilà qui ne présage rien de bon pour la suite !

À l’hôtel de Rosarito

Brandon et Derek sont conduits dans une pièce de l’hôtel. Ils affirment avoir tout dit à Travis et Derek lui demande même s’il peut aider Brandon à remettre en place son épaule. Travis obtempère avec l’aide d’Andres puis questionne à nouveau les hommes sur ce qui s’est passé. Brandon et Derek sont prêts à dire la vérité à condition qu’on leur promette de ne pas les jeter dehors car ils savent qu’ils ne s’en sortiraient pas à l’extérieur de l’hôtel sans véhicule. C’est Madison qui annonce que le marché est conclu.

Brandon explique qu’ils ne sont pas allés très loin après leur départ. Il y avait de nombreux dangers sur la route si bien qu’ils ne progressaient pas très vite et n’avaient pas du tout dormi. Brandon et Derek conduisaient à tour de rôle mais ils sentaient bien qu’ils n’arrivaient plus à garder les yeux ouverts. Chris a donc proposé de se mettre au volant.

Brandon doit faire face à la colère de Travis
Brandon doit faire face à la colère de Travis

Selon les deux hommes, l’adolescent s’est probablement assoupi un instant. Un instant de trop puisqu’il a perdu le contrôle de la voiture qui a fait une demi-douzaine de tonneaux. Chris est mort dans l’accident. Travis demande confirmation. Il veut savoir si son fils est mort sur le coup. Brandon affirme que ça a été le cas et qu’il s’est brisé le cou dans l’accident, qu’il a traversé le pare-brise. Madison invite Travis à sortir de la pièce maintenant qu’il connaît la vérité.

Mais avant de partir, Travis se retourne vers eux et leur demande où est Chris. Ils affirment qu’ils se sont occupés de lui après l’accident, qu’ils l’ont sorti et enterré près d’un arbre. Sauf qu’il y a une incohérence dans leur histoire puisqu’ils venaient d’affirmer que Chris avait été éjecté de la voiture dans l’accident. Si tel avait été le cas, ils n’auraient pas eu besoin de le sortir du véhicule.

Travis comprend que Brandon et Derek ont menti et il s’enferme dans la pièce avec eux tandis que Madison proteste à l’extérieur. Il commence à leur casser la figure et demande ce qui s’est vraiment passé. Ils finissent par expliquer qu’ils l’ont tué. Ils affirment qu’ils ont dû le faire car Chris s’était cassé la jambe dans l’accident. De la même manière qu’ils ne pouvaient pas continuer la route avec James blessé, ils ont décidé de tirer une balle dans la tête de Chris.

En apprenant la nouvelle, Travis devient fou et se met à les frapper très violemment. Oscar parvient à rentrer dans la pièce mais dans son aveuglement, Travis le frappe également. À l’extérieur, Madison tente désespérément de le convaincre d’arrêter cette débauche de violence mais il ne veut rien savoir et frappe les deux hommes à mort.

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 2

  Episode 1 : Monstre
  Episode 2 : Nous chutons tous
  Episode 3 : Ouroboros
  Episode 4 : Du sang dans les rues
  Episode 5 : Captifs
  Episode 6 : Sicut cervus
  Episode 7 : Shiva
  Episode 8 : Grotesque
  Episode 9 : Los Muertos
  Episode 10 : Ne pas déranger
  Episode 11 : Pablo & Jessica
  Episode 12 : Statue de sel
  Episode 13 : Date du décès
  Episode 14 : Colère Divine
  Episode 15 : Vers le nord

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.