Fear The Walking Dead saison 2, épisode 1 : Monstre


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 1 de Fear The Walking Dead saison 2, écrit par Dave Erickson et réalisé par Adam Davidson. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers. N’hésitez pas à relire les résumés de la saison 1 de la série.

Fear The Walking Dead saison 2 épisode 1

Au bord du Pacifique

L’histoire de cette saison 2 reprend quelques heures à peine après la fin de la saison 1, sur la plage proche de la maison du millionnaire Strand. Nick Clark a embarqué sur un Zodiac en direction du yacht « Abigail » appartenant à Strand. Pendant ce temps, restés sur la côte, Travis, Madison et Chris Manawa attendent un second aller-retour du bateau pneumatique pour s’enfuir. Derrière eux, la côte brûle… Chris contemple une dernière fois le visage de sa mère Liza. Travis l’avait tuée d’une balle dans la tête, à sa demande, en voyant qu’elle avait été mordue par un infecté.

Strand s’installe aux commandes d’Abigail et lorsque Nick vient le trouver pour aller récupérer le reste de ses proches, l’homme lui répond de s’en charger lui-même. Il explique qu’avec un bateau comme le sien, qui peut tenir longtemps en mer, ils ne vont pas tarder à susciter la convoitise. Il ordonne à Nick de braquer les projecteurs sur la plage et d’y retourner seul. Le jeune homme obtempère.

Strand à la barre d'Abigail
Strand à la barre d’Abigail – Fear The Walking Dead

Les infectés ont envahi la villa du millionnaire et la situation commence à devenir incontrôlable sur la plage. Chris refuse de quitter le corps de sa mère en dépit du danger croissant et Travis et Madison doivent livrer une bataille acharnée contre quelques infectés qui se sont faufilés jusqu’à eux. Nick arrive avec le zodiac, juste à temps pour les faire monter en catastrophe avec quelques affaires… et avec le corps de Liza ! Un infecté tente de les attraper, Nick relève le moteur du bateau et fait tourner les hélices dans sa tête, déchiquetant ses chairs sous le regard horrifié des autres passagers.

Tandis que les infectés envahissent la plage, ils prennent la mer en direction d’Abigail.

« Bien joué, Nick », murmure Strand en les voyant arriver. Il met les moteurs en marche et tous regardent la côte s’éloigner : Daniel et sa fille Ofelia sont là aussi et l’on constate l’étendue des dégâts sur le rivage, qui est littéralement embrasé par de multiples incendies.

A bord d’Abigail

Le jour s’est levé et la situation paraît apaisée, le yacht semblerait presque effectuer une croisière ordinaire et le ciel bleu évoque davantage les vacances qu’une fuite éperdue pour échapper à un danger. Strand a mis le bateau en pilotage automatique. Il explique qu’Abigail peut tenir une distance d’au-moins 3000 miles (près de 5000 kilomètres) « assez pour aller jusqu’au Salvador », affirme-t-il, faisant référence au pays d’où vient Daniel Salazar… Ce qui ne veut pas dire pour autant que le voyage sera une partie de plaisir ! Le zodiac est rentré à l’abri à bord du bateau et chacun vaque à ses occupations, Daniel dégustant une tasse brûlante sur le pont en guise de petit-déjeuner.

Travis s’enfonce dans les profondeurs du bateau, rythmées par le bruit des moteurs, et va rejoindre son fils Chris, qui est prostré dans une cabine. Rappelons que leur relation était déjà tendue durant la saison 1, Travis et Liza ayant divorcé et Travis ayant refait sa vie avec Madison. La mort de Liza n’a rien arrangé…

Pendant ce temps, sur le pont, des cris se font soudain entendre et Daniel s’empare d’un fusil. Alicia, inquiète, se lève aussi et observe, aux côtés de Madison, ce qui se passe.

Madison décide aussitôt d’aller trouver Strand et ordonne à Alicia d’aller chercher son père. Madison explique au millionnaire qu’ils ont repéré des naufragés en pleine mer et lui demande d’arrêter le bateau pour les aider, faute de quoi ils se noieront. Strand reste impassible et refuse d’obtempérer, il déclare simplement qu’ils n’ont qu’à regagner la côte. « Mais il n’y a rien là-bas ! » gémit Madison. Strand explique qu’il a atteint le quota de gens qu’il peut sauver s’ils veulent se donner un maximum de chances de s’en sortir.

Strand, le capitaine d'Abigail
Strand, le capitaine d’Abigail – Fear The Walking Dead

On découvre que les malheureux ont embarqué, nombreux, sur un bateau sans confort.

Alicia tente de convaincre Travis qu’il faut les aider… mais l’homme n’a absolument pas l’air convaincu. Il ordonne à la jeune fille d’écouter la radio du bateau pour tenter de déterminer s’il y a, quelque part, un lieu sûr, en guettant les signes de vie qu’elle entendra. Alicia s’empare aussitôt de ladite radio, sous le regard d’Ofelia.

Pendant ce temps, Travis rejoint Madison dans le poste de pilotage du bateau. Strand est en train de lui expliquer que s’ils veulent s’en sortir, ils doivent rester « à l’écart des côtes, à l’écart des gens et à l’écart des autres bateaux ». Strand explique qu’il veut faire route vers San Diego, au sud de la Californie, où la marine américaine détient une base, à Coronado. Travis n’y est pas favorable, estimant que l’armée ne pourra pas les aider… mais il n’a pas de meilleur plan. Madison tente à nouveau de convaincre Strand d’arrêter le yacht mais l’homme déclare que s’il l’arrête, ce sera pour faire descendre des passagers et non pour en faire monter. Travis le soutient, « ce n’est pas sûr » de s’arrêter.

Alicia, la radio dans les mains, rejoint son frère dans la cabine où il est prostré. En passant d’une fréquence à l’autre, elle ne tombe que sur d’atroces messages de détresse adressés par des gens qui sont acculés par les infectés ou ont assisté à des scènes d’horreur. Elle finit par entendre une phrase qu’elle craignait : « Nous ne pouvons pas fournir d’assistance, pardonnez-nous », les garde-côtes eux-mêmes ont renoncé à répondre aux innombrables appels de détresse que ce soit par la voie des airs, sur la mer ou à terre. Alicia s’allonge sur le sol de la cabine et se couvre les oreilles, fermant les yeux.

Strand vient s’installer dans le poste de pilotage extérieur du yacht, rapidement rejoint par Nick. Le ciel se couvre et le jeune homme remet son tee-shirt. « Tu aurais dû t’arrêter », lui dit Nick. « Nous avons déjà eu cette conversation quand nous étions enfermés », répond Strand. « Qu’allons-nous faire si San Diego ne veut pas de nous ? » demande Nick. « Je ne sais pas », répond Strand. « Le monde entier ressemble à un vaste ‘Je ne sais pas’ à l’heure actuelle. Tu devrais y être habitué ».

Nick Clark (Frank Dillane), saison 2
Nick Clark (Frank Dillane) – Fear The Walking Dead

La météo s’est bien couverte. La mer est désormais grise et des moutons d’écume commencent à s’y former. Alicia ressort sur le pont. Madison note qu’elle n’a pas dormi de la nuit. « Comme tout le monde », répond la jeune fille. Remarquant qu’elle tient la radio du bateau, Madison lui demande ce qu’elle fait, elle répond qu’elle fait ce que Travis lui a demandé. « On ne sait même pas où on va », note-t-elle. « A San Diego », répond sa mère. Alicia déclare qu’elle va finir de passer en revue les fréquences radio dans l’espoir de trouver un signe de vie… et qu’elle ira dormir ensuite.

Madison rejoint Travis dans une cabine tout confort. L’homme est abattu, en particulier parce que Chris reste à fixer le corps sans vie de sa mère. Ils évoquent la décision qui a été prise de ne pas secourir les passagers du bateau perdu en pleine mer. Travis essaie de ramener sa compagne à la raison, en lui rappelant qu’ils sont à bord d’un bateau, sans plan défini, sans vivres, avec un homme âgé, une blessée, un cadavre… Madison répond qu’elle ne peut plus vivre avec l’idée de laisser les gens sans leur venir en aide. Travis note : « Et si ces gens étaient infectés ? » Il lui rappelle qu’ils ne savaient rien sur l’identité des passagers du bateau et sur leur état. Travis ajoute qu’il veut avant tout protéger son fils et sa famille. « J’ai besoin de ton soutien », insiste-t-il. « Tu l’as », répond-elle avant de claquer la porte.

Sur le pont, dans le vent, Alicia continue à écouter la radio. Elle finit par tomber sur une fréquence qui diffuse la chanson « Five Years » de David Bowie. « Hé ho, est-ce qu’il y a quelqu’un de vivant ? » demande la voix d’un homme dans la radio. Alicia hésite à répondre, l’homme – Jack – répète « Est-ce qu’il y a quelqu’un ? » et Alicia finit par s’emparer du talkie-walkie. Elle hésite longuement et l’homme, comme s’il savait que quelqu’un l’entend, insiste « Allez, ne sois pas timide, parle-moi s’il te plaît ».

Elle finit par déclarer « Je suis là » et engager la conversation avec lui.

Dans la cabine, Chris soulève le drap qui enveloppe le corps de sa mère et contemple son visage, murmure « Je suis désolé », l’embrassant sur le front avant de la couvrir à nouveau et de sortir sur le pont. Daniel est en train de pêcher. Chris s’installe à ses côtés avec une canne à pêche, il explique que son père lui a appris à pêcher dans un lac quand il était petit. Ils échangent quelques mots au sujet de la pêche et du type de poissons qu’ils pourraient attraper dans ces eaux et Daniel finit par lui dire « Je suis désolé pour ta mère ». « Je suis désolé pour ta femme », répond l’adolescent. Daniel finit par attraper une anguille… qui n’est pas des plus appétissantes mais dont la chair les nourrira.

En descendant à toute allure l’escalier, Nick se trouve nez-à-nez avec Ofelia et il semble y avoir une certaine tension entre eux. Le pansement de la jeune femme est ensanglanté et Nick lui propose son aide en lui disant qu’il est « plutôt bon avec ça », témoignage sans doute de son passé de drogué. Il lui donne quelques conseils pour refaire le pansement sans trop souffrir et lui conseille d’appliquer de la glace contre la douleur… et de boire de la vodka, « beaucoup de vodka ».

Alicia et Jack continuent à échanger par radios interposées. Jack explique que le bateau de son frère a été renversé en quittant la marina pour pêcher dans la baie avec son cousin, il s’est réfugié dans une crique avec son frère et sa belle-sœur, leurs vivres sont au plus bas. Alicia demande où c’est exactement et après un long silence, Jack finit par dire qu’il ne sait pas… qu’il ne peut pas en parler… Elle ne se méfie pas de ce silence et continue à lui parler.

Alicia (Fear The Walking Dead)
Alicia en train de parler à Jack – Fear The Walking Dead

Travis va trouver Daniel, en train d’astiquer le pont, et lui demande : « Comment va Chris ? Je vous ai vu discuter ». « On pêchait », répond Daniel. « On ne parle pas quand on pêche ». Daniel rassure Travis et lui dit que plus tard, Chris comprendra que son geste envers Liza était un acte de compassion, un service qu’il lui a rendu en la tuant avant que l’infection ne se réveille… Un service que Daniel aurait aimé rendre à sa propre femme.

Le ciel est revenu au bleu et Madison contemple l’horizon avec des jumelles, avant de rentrer dans le bateau. Elle monte l’escalier menant au poste de pilotage et entend des voix… mais le siège de Strand est vide. Elle finit par le trouver dans le poste de pilotage extérieur. « Strand ? » appelle-t-elle. « C’est toujours mon nom », répond-il sans se départir de son calme habituel. « J’ai cru entendre de la musique », affirme Madison. « C’est peu probable », répond le millionnaire. « Les sons se transmettent d’une manière étrange sur l’eau », ajoute-t-il comme s’il voulait la convaincre de changer d’avis. Il déclare qu’il lui arrive de parler tout seul…

Strand n’a toujours pas dormi depuis leur départ et Madison tente de le convaincre de prendre un peu de repos, promettant qu’ils ne le jetteront pas à l’eau. Elle lui demande quelle est la profondeur à l’endroit où ils se trouvent et « si c’est assez profond ». Il acquiesce, annonçant qu’il y a près de 45 mètres de fond.

Alicia continue à échanger avec Jack, elle lui demande s’il a de l’eau. « Un peu », répond-il, déclarant qu’ils aimeraient se rendre à Hawaï mais que ça lui paraît trop loin avec le bateau dont ils disposent. Il dispose de casseroles pour recueillir l’eau de pluie… et s’il ne pleut pas, il affirme qu’il devra boire de l’urine. Elle lui annonce que de son côté, le bateau sur lequel elle se trouve est pourvu d’un système de désalinisation de l’eau. En répondant à ses questions, elle lui donne quelques informations sur le bateau, expliquant que c’est un yacht, qu’elle n’en est que passagère…

Madison va échanger quelques mots avec Daniel et lui fait part de ses inquiétudes concernant Strand. Elle note qu’il n’a toujours pas dormi et qu’elle ne lui fait pas confiance. Daniel surnomme Strand le « capitaine Achab », référence à un personnage de Moby Dick dont on disait qu’il était maudit… et qu’il enverrait tous ses marins en enfer, sauf un seul. L’analogie fait aussitôt penser au fait que Strand semble avoir « choisi » Nick.

Daniel note aussi que Strand avait déjà préparé ses bagages avant que l’opération Cobalt ne soit lancée au sol, qu’il avait déjà l’intention de fuir sur son bateau… Il a peut-être des intentions cachées qu’il ne partage pas avec le reste des passagers… Daniel et Madison se promettent de rester vigilants. « Je le suis déjà », précise d’ailleurs Daniel.

Madison Clark et Daniel Salazar
Madison Clark et Daniel Salazar – Fear The Walking Dead

Jack parle à Alicia et lui confie sa détresse. « Tout le monde est mort », déclare-t-il, ajoutant qu’il a vu sa petite amie être infectée sous ses yeux. « Je suis désolée », répond la jeune fille, pleine d’empathie.

Sur le pont, les passagers organisent des obsèques en pleine mer pour Liza. Travis prononce son oraison funèbre, il lui rend hommage et rappelle que Chris est la plus belle chose que Liza et lui aient faite. « Elle l’aimait plus que tout au monde ». C’est Chris qui, avec un mélange d’émotion et de colère, fait basculer le corps dans l’océan.

Chris se précipite vers sa cabine, Travis sur ses talons. Il est plein d’une rage indicible… et affirme que si Travis avait attendu avant de lui tirer dessus, il aurait pu l’aider. Il finit par donner un coup de poing violent à son père en lui hurlant « Tu l’as abattue ! »

Alicia établit une nouvelle communication avec Jack… qui lui annonce qu’ils doivent trouver une solution d’urgence. Il a visiblement embarqué sur le bateau mais celui-ci prend l’eau, ils ont une pompe mais doivent regagner la côte pour tenter de se réfugier sur la terre ferme. Alicia, dépassée par sa détresse, lui demande où il se trouve et ils échangent des informations sur leur localisation respective. Elle revient auprès de son père et annonce que trois personnes en détresse ont besoin de leur aide… et notant que trois, ce n’est pas grand-chose.

Strand arrive et il est furieux qu’Alicia ait ainsi parlé à un inconnu par le biais de la radio, il veut savoir ce qu’elle lui a dit exactement. « Ce n’est pas un jeu ! » s’emporte-t-il. Il laisse entendre qu’en donnant des détails sur eux et sur le bateau, elle a mis en danger leur sécurité. Strand commence à édicter les règles de vie à bord. « Règle n°1 : c’est mon bateau », déclare-t-il. « Règle n°2 : c’est mon bateau ». « Et si jamais les règles 1 et 2 s’avéraient confuses, voici la règle 3 : c’est mon p***** de bateau ». Strand rappelle que s’il n’avait pas été là, ils ne seraient plus en vie.

Plus tard, Strand se retrouve avec Nick et lui confie qu’il est fatigué. Nick tente de défendre sa sœur et déclare qu’elle voulait juste aider. « Aider des gens extérieurs à nous », réplique Strand, ajoutant qu’à défaut de se rendre utile, il faut au moins essayer de ne pas nuire au groupe. « Et moi, à quoi suis-je utile ? » demande Nick. Strand lui demande s’il fait référence au bateau ou à la vie en général. « Les deux », répond le jeune homme.

Il échange ensuite avec Strand au sujet de son addiction. Le millionnaire veut savoir combien de fois il a failli mourir. « A chaque fois que je me suis shooté ». Strand le questionne : avait-il peur ? Nick explique qu’il se sentait au contraire invincible… mais que c’est la drogue qui provoquait cet effet, il n’y a pas de quoi s’en vanter. « Etre intrépide est précieux, Nicholas », lui dit-il, l’appelant par son prénom complet et non par son diminutif que tout le monde utilise. « Ne m’appelle pas… comme ça », répond le jeune homme, confiant que c’est ainsi que son père l’appelait.

Nick Clark - Fear The Walking Dead épisode 1 saison 2
Nick Clark – Fear The Walking Dead

Madison va trouver Chris pour tenter de lui parler et de rétablir la communication, ce que Travis n’est pas parvenu à faire. Pour l’apaiser, elle se confie un peu à lui. Elle lui raconte qu’elle a elle-même frappé son père quand elle avait 13 ans. « J’étais furieuse », explique-t-elle. « Ça ne s’est pas bien terminé ». Elle ajoute que ce qui s’est passé avec Liza devait se passer… Si Travis n’avait pas tiré sur elle, elle l’aurait fait car elle ne laisserait jamais une personne qu’elle aime succomber à l’infection zombie. Elle l’incite à monter pour manger un peu et lui dit que c’est normal d’être en colère.

Bien sûr, ses mots ne suffisent pas à calmer totalement l’adolescent mais ils l’apaisent suffisamment pour que Chris sorte de sa cabine et remonte sur le pont. Tous les passagers s’apprêtent à passer à table pour déguster l’anguille pêchée par Daniel… et la situation ne semble pas si terrible, l’espace d’un instant. Chris, lui, se dirige vers l’arrière du bateau, examine l’eau calme… et plonge.

Dans l’eau

Entendant le bruit de l’eau, tout le monde sort de table et Nick se jette à l’eau immédiatement, tout habillé, nageant à toute allure en direction de Chris. Il le saisit… et Chris explique alors très calmement qu’il voulait juste piquer une tête et pas se suicider comme tout le monde semble le penser. « Allez, venez, l’eau est bonne », déclare Nick, plongeant en apnée…

Vous vous en doutez… les choses étaient bien trop calmes. Sur le pont, Alicia reprend la radio pour annoncer à Jack qu’ils ne pourront pas venir le secourir. Il répond un énigmatique « On se voit bientôt ». Soudain, le radar du bateau de Strand se met à biper furieusement… et, dans l’eau, Nick se fait attaquer par un infecté. On découvre non loin du yacht la coque d’un bateau, retournée, et des corps qui flottent dans l’eau… tandis qu’on entend la respiration caractéristique des infectés.

Nick parvient à s’échapper et se réfugie sous la coque retournée, des infectés le menaçant. Travis et Chris sortent le Zodiac pour aller le chercher tandis que les passagers d’Abigail, horrifiés, assistent à la tentative de sauvetage depuis le pont. Nick échappe de peu à une nouvelle attaque et finit par remonter à bord.

Strand, en contemplant son écran radar, murmure « Oh merde ». Il annonce à Madison qu’un autre bateau est en train de faire route vers eux à 25 noeuds (46 km/h), c’est-à-dire bien plus vite que la vitesse d’Abigail. En repartant vers le poste de pilotage, il déclare à Alicia qu’elle est sans doute responsable de ça.

Le Zodiac ramène Nick, Chris et Travis à bord… et Madison, montrant l’épave retournée, déclare : « Ceux qui ont fait ça reviennent ».

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 2

  Episode 1 : Monstre
  Episode 2 : Nous chutons tous
  Episode 3 : Ouroboros
  Episode 4 : Du sang dans les rues
  Episode 5 : Captifs
  Episode 6 : Sicut cervus
  Episode 7 : Shiva
  Episode 8 : Grotesque
  Episode 9 : Los Muertos
  Episode 10 : Ne pas déranger
  Episode 11 : Pablo & Jessica
  Episode 12 : Statue de sel
  Episode 13 : Date du décès
  Episode 14 : Colère Divine
  Episode 15 : Vers le nord

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.