Fear The Walking Dead saison 3 épisode 11 : La Serpiente


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 11 de Fear The Walking Dead saison 3, écrit par Mark Richard & Lauren Signorino et réalisé par Josef Wladyka. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Fear The Walking Dead saison 3 épisode 11

A la recherche du barrage

Madison, Victor Strand et Qaletaqa Walker ont repris la route à bord du camion-citerne en direction du barrage. Walker s’étonne qu’ils n’aillent pas à Tijuana et Strand répond que « tout vient à point à qui sait attendre ». Soudain, alors qu’ils semblent tous épuisés par le trajet, ils se retrouvent bloqués au milieu de la route : un carambolage semble avoir eu lieu et des infectés errent comme des âmes en peine au milieu des voitures retournées. Walker est furieux de se retrouver dans une telle situation mais Strand a une idée pour les tirer de là : il jette un bip en train de sonner par la fenêtre du camion-citerne, ce qui conduit les infectés à s’y intéresser. Ils profitent de ce répit pour se frayer un passage sur la route.

Ils entrent dans une casse qui porte le nom de Jésus et où des centaines de carcasses de voitures se trouvent. Après une brève recherche, Strand déniche la voiture qu’il cherchait et la pousse, dévoilant une plaque d’égout. Walker n’est pas du tout d’humeur à suivre Victor et Madison dans les égouts mais Madison l’incite à faire confiance à l’homme, en expliquant que c’est la seule solution qu’ils ont pour ne pas rentrer les mains vides. À contrecœur, il les suit donc, laissant le camion-citerne dans la casse (« les morts ne savent pas conduire » affirme Strand).

L’odeur est terriblement nauséabonde, il est difficile de se repérer dans les égouts qui se ressemblent tous… et Strand n’a pas l’air de bien connaître le chemin. De temps en temps, un peu de lumière s’engouffre dans les égouts depuis l’extérieur et l’on aperçoit des infectés à la surface. À mesure que le temps passe, Walker est de plus en plus furieux que Madison ait dépensé l’or qu’il possédait et l’ait entraîné dans ce bourbier, avec un homme qui ne sait absolument pas dans quelle direction aller. Dans un premier temps, Madison parvient à le calmer en expliquant qu’elle fait confiance à Victor Strand parce qu’il a sauvé sa famille par le passé.

Soudain, au détour d’un couloir, ils tombent nez à nez avec des infectés. C’en est trop pour Walker, qui décide de rebrousser chemin et de les laisser dans les égouts. Strand explique à Madison qu’il est à la recherche d’un symbole représentant un œil ouvert : c’est le signe qui permet aux surveillants du bazar d’indiquer le tunnel qui conduit au barrage. Strand le sait car il a payé des surveillants en quittant le barrage en question. Il reconnaît par la même occasion que Walker a raison : il est totalement perdu. Il faudrait remonter à la surface pour qu’il puisse à nouveau essayer de se repérer dans le dédale de tunnels souterrains.

Strand en profite pour confier à Madison un autre élément de l’histoire qu’elle ne connaît pas : Daniel se trouve au barrage, bien en vie, et plus enragé que jamais. Victor raconte comment il a menti à Daniel en prétendant savoir se trouver sa fille Ofélia, comment Daniel a découvert le pot-aux-roses et l’a livré aux morts. Madison lui dit en souriant qu’il va finalement pouvoir tenir sa promesse car Ofelia se trouve au Broke Jaw Ranch. Soulagement…

Madison dans les égouts - Fear The Walking Dead saison 3 épisode 11
Madison dans les égouts – Fear The Walking Dead saison 3 épisode 11

Soudain, juste après cette conversation, Strand repère le symbole qu’il recherchait, peint en rouge sur une paroi. Subitement, ils sont rejoints par Walker qui n’a visiblement pas réussi à trouver le chemin de la sortie et les avertit qu’une horde d’infectés est en train d’arriver dans leur direction. Ils vont devoir fuir, et vite !

Ils se retrouvent à un embranchement d’où partent plusieurs tunnels : Strand explique que l’un d’entre eux mène au barrage, un autre rejoint les rues de Tijuana. Ils s’engouffrent à quatre pattes dans un tunnel dont le sol est recouvert d’une boue visqueuse et dégoûtante. Ils entendent des râles autour d’eux mais impossible de savoir exactement d’où ils proviennent.

La réponse arrive vite : il y en a derrière eux qui les suivent mais surtout, il y a un infecté coincé dans le tunnel juste devant eux. Madison réclame la hachette qu’ils transportent et élimine l’infecté. Comme elle ne voit pas du tout ce qu’il y a plus loin, elle est obligée d’essayer de découper le corps : la tête, puis un bras… Sauf qu’en le faisant, le tuyau se débouche brusquement… et la marée visqueuse que contenait l’égout bouché se déverse sur eux.

Au barrage

Daniel, Efrain et Everardo, l’un des gardiens du barrage blessé lors des heurts avec la foule dans l’épisode précédent, fuient à vive allure le théâtre de l’émeute dans leur camion-citerne, poursuivis par la foule. Daniel se met à leur tirer dessus depuis la fenêtre du camion mais Efrain l’enjoint à arrêter.

Ils finissent par arriver au barrage et ferment la grille derrière eux. Efrain est furieux que Daniel ait tiré sur la foule, il le réprimande vertement pour avoir ouvert le feu le premier. Daniel estime que c’était ce qu’il fallait faire pour réprimer une mutinerie armée. Efrain rétorque qu’il dira à Lola la vérité sur ce qui s’est passé.

Soudain, Daniel entend un bruit et se précipite, l’arme à la main, tirant un coup de feu pour faire fuir l’intrus. C’est là qu’il découvre Victor Strand, qu’il accueille par une insulte en espagnol : « Fils de pute ». On se demande s’il va tirer à nouveau mais Madison surgit derrière Victor, suivie de Walker. Elle l’invite à ne pas tirer et lui explique qu’elle le croyait mort dans l’incendie. Elle ajoute ensuite qu’Ofelia est en vie, elle a quitté leur groupe et c’est Walker qui l’a retrouvée et secourue. Elle explique qu’elle se trouve dans un ranch, du côté américain de la frontière… et qu’ils ont des ennuis. Ils ont besoin d’eau.

Daniel emmène le petit groupe jusqu’au bureau de Lola et leur demande de patienter à l’extérieur le temps qu’il parle à la jeune femme. La discussion semble extrêmement tendue si l’on en croit les images qui filtrent par les fenêtres du bureau. Madison demande à Walker de la laisser négocier : elle connaît Daniel et le comprend. Mais Qaletaqa est suspicieux. Après tout, Madison l’a perdu de vue.

Ils finissent par être admis à l’intérieur du bureau et Lola invite Madison à s’asseoir. Elle explique qu’elle a besoin d’eau et se dit prête à fournir en échange du bétail ou des armes. Sauf que Lola ne veut rien entendre, même si Madison lui rappelle que sa situation est précaire car le barrage est extrêmement convoité et menacé. Pour Lola, il n’est absolument pas question de négocier. Elle permettra simplement à Madison de passer la nuit sur place avec ses deux acolytes mais ils devront partir le lendemain matin. Sans eau.

Lola, intraitable face à Madison dans Fear The Walking Dead
Lola, intraitable face à Madison dans Fear The Walking Dead

Un peu plus tard ce soir-là, Lola vient retrouver Daniel et lui demande si « ces gens » savent où est sa fille. Il acquiesce et face aux doutes de la jeune femme, il explique qu’il croit Madison car elle ne lui a jamais menti. Lola explique qu’elle comprendrait sa décision s’il choisissait d’essayer de rejoindre sa fille mais elle a besoin de le savoir au plus vite. Daniel lui répond que sa fille est en sécurité alors que Lola elle-même ne l’est pas. Il lui a fait la promesse de la protéger et il a bien l’intention de tenir cette promesse. Il s’engage à rester à ses côtés. Il ajoute qu’Ofelia le croit mort… et que c’est peut-être mieux ainsi.

Pendant ce temps, la situation entre Walker et Strand est extrêmement tendue : face à Victor qui essaie comme à son habitude de faire de l’humour, Walker déclare soudain que si Madison ne trouve pas de l’eau pour réparer son erreur, elle ne pourra pas rester dans le ranch. Ils n’ont pas assez d’eau pour tout le monde et Walker privilégiera clairement son peuple.

De son côté, Madison a décidé d’essayer de faire jouer ses talents de négociatrice et va retrouver Lola qui contemple le barrage. Elle déclare que selon elle, l’eau n’est pas le réel problème. Lola craint surtout les réactions de la rue, ce qui se passera si on apprend qu’elle a donné de l’eau à des « gringos ». Lola a peur que ça dégénère en bain de sang. Madison lui répond que c’est probablement comme ça que ça se terminera quoi qu’il arrive. Lola ne veut pas perdre la confiance de ses hommes. Madison essaie de la prendre par les sentiments, évoquant la situation délicate dans laquelle se trouvent les habitants du ranch (dont sa propre famille). Ils comptent sur elle.

Lola a un marché à lui proposer : venir au barrage avec Ofelia et avec sa famille, y vivre et y travailler. Ils y seront en sécurité tant qu’elle sera à la tête du barrage. Madison refuse poliment et Lola explique que c’est rare qu’un chef arrive à contenter tout le monde. « Ce n’est pas rare, c’est impossible », lui répond Madison avant de la laisser.

Pendant ce temps, Strand prête main-forte à Efrain pour soigner la blessure d’Everardo. Efrain est d’abord méfiant car Strand leur a été présenté comme un véritable « serpent », un manipulateur… Strand essaie d’en savoir plus à leur sujet et laisse d’abord entendre qu’ils sont des militaires comme Daniel. Efrain s’empresse de réfuter cette théorie… et ajoute que selon lui, Daniel est paranoïaque. Il n’aurait pas dû tirer sur la foule car les gens ont simplement soif et peur. Efrain refuse de croire que cette foule soit en train de comploter pour s’emparer du barrage, il aimerait que Lola en ouvre l’accès à tout le monde.

Si Victor n’approuve pas forcément les méthodes de Daniel, il suggère que l’homme n’a peut-être pas totalement tort de se méfier… car du mécontentement peut naître une véritable révolte. Mais Efrain pense que le barrage représente un pouvoir trop grand entre les mains d’une seule personne.

« Sans repos est la tête qui porte une couronne », cite Strand (il s’agit d’une citation extraite de Henry IV de Shakespeare). Puis il donne une tape affectueuse à Everardo, à qui il a fait un pansement soigné, avant de quitter la pièce.

Daniel, de son côté, rejoint Walker alors que celui-ci est en train de dîner en solo. Il le remercie d’avoir sauvé sa fille. Walker l’invite à s’asseoir face à lui et déclare qu’il a élevé une fille courageuse. Daniel essaie d’en savoir plus sur le rôle exact que joue Ofelia dans le ranch et l’Indien répond qu’elle marche à ses côtés, comme un soldat. Daniel est loin d’être ravi mais Walker lui raconte le meilleur « exploit » de sa fille : au lieu d’obliger les Indiens à attaquer un groupe de gens lourdement armés, Ofelia a gagné leur confiance puis les a empoisonnés. Elle a sauvé de nombreuses vies… Au prix de combien de vies perdues, ne peut s’empêcher de se questionner Daniel.

Daniel face à Qaletaqa Walker
Daniel face à Qaletaqa Walker

Madison rejoint Strand dans la chambre qu’ils vont partager ce soir-là. Elle se désespère de ne pas parvenir à maintenir l’unité comme elle aimerait le faire. Elle a peur de ce qui risque d’arriver si elle ne parvient pas à se procurer de l’eau. Strand la rassure en lui disant qu’elle a toujours réussi à protéger ses enfants. Madison rétorque qu’elle a dû commettre des atrocités pour ce faire… et qu’à présent, ses enfants ont eux aussi pris exemple sur elle pour en commettre.

Strand lui prend les mains et lui demande ce qu’elle veut. Après avoir brièvement réfléchi, elle explique que le ranch est ce qui se rapproche le plus pour elle d’un univers familier : c’est donc là qu’elle veut vivre. Elle lui demande quel avenir il envisage de son côté et il explique qu’il veut un avenir où il ne décevra pas ses amis.

Perturbations au ranch

Le lendemain, Lola choisit un quartier sur une carte pour organiser la prochaine distribution d’eau. Ça fait longtemps que ce quartier n’a pas bénéficié d’une livraison. Daniel lui rappelle qu’il en est ainsi pour une bonne raison : la dernière fois qu’ils s’y sont rendus, ils ont été attaqués. Selon lui, il ne faut pas y retourner mais Lola ne partage pas son avis : pour elle, il faut au contraire y retourner sans délai car sans ça, la colère ne fera que s’accentuer et augmentera le risque d’une attaque contre le barrage. Daniel la met en garde : il ne pourra pas la défendre sans armes et sans munitions en quantité suffisante.

Puisqu’il parle du sujet des armes, Lola en profite pour mettre les pieds dans le plat : des rumeurs affirment que Daniel tue sans raison… Les gens ont peur de lui. Lola finit par lui dire que s’il ne croit pas à sa façon de faire, il ferait mieux de partir. S’il reste, il devra se plier à ses règles. « Il est encore temps pour la distribution », répond-il.

Depuis le barrage, Strand observe avec attention les préparatifs de la distribution d’eau. Daniel vient le rejoindre et lui dit qu’il est persuadé que Victor mijote quelque chose… Strand nie. Daniel lui dit que si la ruse qu’il a en tête est bénéfique pour tous les deux, il est prêt à fermer les yeux

Walker, lui, en a assez : il quitte le barrage et rentre au ranch… avec la ferme intention de mettre dehors toute la communauté formée par Jeremiah Otto. Madison le supplie de changer d’avis mais il ne veut rien entendre et s’éloigne.

Alors qu’elle est retournée dans la chambre pour prendre ses affaires, Daniel la rejoint. Il explique qu’il n’est malheureusement pas parvenu à convaincre Lola de changer d’avis, elle est persuadée de savoir ce qui est mieux pour le barrage et il se sent obligé de la soutenir car elle lui a sauvé la vie. Madison lui demande s’il a peur de Lola ou de sa propre fille. Ignorant la question, Daniel répond que s’il partait, le barrage ne tiendrait pas deux jours. Sa fille est en sécurité. « Pour l’instant », ajoute Madison.

Elle rejoint ensuite Strand qui se trouve à proximité de la grille, derrière laquelle des infectés s’entassent toujours. Elle est prête à partir mais subitement, il la retient en arrière… et le camion-citerne explose, détruisant la grille sur son passage. Des infectés en flammes se fraient alors un chemin sur le territoire protégé du barrage… Les hommes de main de Lola s’empressent de venir éliminer la menace, Strand et Madison leur viennent mollement en aide, tout comme Daniel.

Subitement, on voit une foule en colère s’approcher de la grille ouverte. Voilà qui semble aller dans le sens de ce que disait Daniel à Lola pour la mettre en garde. Tous ces gens assoiffés hurlent : « A bas la reine de l’eau ! ». Lola ordonne que l’on ferme les grilles et ses hommes de main y parviennent juste à temps.

Elle se replie dans son bureau et demande à Daniel de combien de munitions et d’armes ils auraient besoin pour protéger le barrage. Daniel donne et Madison accepte de fournir le stock d’armement… à condition de recevoir une livraison régulière de près de 40 000 litres d’eau par semaine jusqu’à ce que la pluie tombe. Madison demande également un camion en gage de bonne foi. Elle propose un premier échange dans cinq jours à Mexicali. Lola accepte mais pose à son tour une condition : Ofelia devra être présente lors de l’échange.

Tout le monde ayant accepté ce deal, ils se voient confier un camion-citerne et Madison et Strand s’apprêtent à retourner vers le ranch. Avant le départ, Daniel lui adresse une mise en garde : celui qui sourit peut aussi devenir celui qui lui plante un couteau dans le dos. Strand va lui tendre la main… et Daniel la serre. La situation semble apaisée… mais pour combien de temps ?

Sur la route du retour, Victor confirme à Madison ce qu’elle soupçonnait : c’est bien lui qui est à l’origine de l’explosion du camion-citerne, il s’est inspiré d’une scène qu’il a vue dans un film. Sur la route, ils croisent soudain Walker qui est en train de rentrer à pied. Madison s’arrête à sa hauteur et lui demande s’il a soif. Avec un sourire, Walker grimpe dans le véhicule qui reprend la route du ranch.

Le camion-citerne en route vers le ranch - Fear The Walking Dead
Le camion-citerne en route vers le ranch – Fear The Walking Dead

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 3

  Episode 1 : L’oeil de l’observateur
  Episode 2 : Nouvelle frontière
  Episode 3 : Teotwawki
  Episode 4 : 100
  Episode 5 : Brûler dans l’eau, se noyer dans les flammes
  Episode 6 : Terre rouge
  Episode 7 : Le dévoilement
  Episode 8 : Les enfants du courroux
  Episode 9 : Minotaure
  Episode 10 : Le sourcier
  Episode 11 : La Serpiente
  Episode 12 : Gardien du Frère
  Episode 13 : This Land Is Your Land
  Episode 14 : El Matadero
  Episode 15 : Les choses que le mal a commencées
  Episode 16 : Promenade en traîneau

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.