Fear The Walking Dead saison 3 épisode 7 : Le Dévoilement


Retrouvez sur cette page le résumé complet de l’épisode 7 de Fear The Walking Dead saison 3, écrit par Mark Richard et réalisé par Jeremy Webb. Il s’agit d’un résumé détaillé avec spoilers.

Fear The Walking Dead saison 3 épisode 7

Jake à la rencontre de Walker

Jake a pris la route pour partir à la rencontre de Walker, muni simplement de son plan et d’un sac à dos. Soudain, il réalise que quelqu’un est en train de le suivre et il s’empresse de se dissimuler, le fusil prêt à tirer sur la personne qui le traque. Mais il réalise vite que c’est seulement Alicia, qui a quitté le ranch pour le rejoindre et le mettre en garde : elle explique que Walker a tué l’ensemble de la famille Trimbol.

« Tu as dit à quelqu’un que tu étais partie ? » demande Jake. Elle lui répond qu’elle sait qu’il ne voulait pas qu’on l’empêche d’aller négocier avec l’Indien… mais selon elle, cette nouvelle information sur les Trimbol change la donne. Elle s’inquiétait pour lui.

Jake semble avoir du mal à encaisser la nouvelle : « Vernon et Kathy ? Mike ? » demande-t-il. « Et Gretchen », ajoute Alicia. « Fils de p*** », commente Jake.

Elle essaie de le convaincre que c’est trop risqué pour le moment de discuter avec Walker mais au contraire, Jake estime que c’est une raison de plus de hâter la rencontre. Alicia veut absolument l’accompagner malgré son refus. Il ne veut rien savoir et ne souhaite visiblement pas qu’elle se mette en danger… mais elle le suit quand même.

Alicia surprend Jake dans l'épisode 7 de la saison 3
Alicia surprend Jake dans l’épisode 7 de la saison 3

Le couple arrive au sommet d’un relief et découvre soudain tout le territoire des Indiens qui s’étale sous leurs yeux : c’est littéralement gigantesque, « une quinzaine de kilomètres dans chaque direction » selon Jake… ce qui confirme que les habitants du ranch ont de quoi être inquiets de la menace malgré toutes les réassurances que Jeremiah Otto essaie de leur apporter.

Lorsque Jake et Alicia arrivent près de l’entrée du camp dressé par les Indiens, ils sont accueillis par des hommes en armes car les lieutenants de Walker se méfient. Ils traversent une station essence sous la surveillance étroite des militaires. Puis un homme appelle : « Qaletaqa ! » On voit alors Walker arriver, tenant à la main une grande lame ensanglantée…

Il accueille Jake en lui disant qu’il arrive 200 ans trop tard pour faire la paix… mais qu’il arrive pile à l’heure pour le déjeuner. puis l’homme laisse tomber une tête de cochon ensanglantée sur le sol, au plus grand dégoût d’Alicia.

Qaletaqa Walker - Fear The Walking Dead épisode 7 saison 3
Qaletaqa Walker – Fear The Walking Dead épisode 7 saison 3

Nick en mission avec Troy

Madison rejoint Nick alors qu’il est en train de manger. Elle l’informe qu’Alicia n’est pas rentrée de la nuit et ça n’a pas l’air de surprendre le jeune homme qui estime que « c’est une grande fille maintenant ». « Je crois qu’elle n’est pas dans le camp », s’inquiète Madison. « Elle est sûrement avec son ‘Golden Boy' », commente Nick.

Mais rien à faire, Madison est inquiète de ne voir aucun des deux jeunes… Elle aimerait que Nick aille jeter un oeil chez Jake mais il refuse, estimant qu’il faut la laisser vivre sa vie.

Mais Jeremiah Otto n’a pas l’air d’être tout à fait du même avis et il explique que Jake est parti sans aucune permission formelle, en emportant du matériel appartenant au ranch. Il est lui aussi convaincu qu’Alicia est partie à ses côtés car il sait qu’ils ont une relation. Madison demande s’il est possible qu’ils aient pu échapper à la vigilance des gardes et Jeremiah répond que Jake connaît le terrain comme sa poche.

Nick est prêt à lancer des recherches mais Jeremiah n’a pas l’intention d’envoyer une mission spéciale pour sauver les deux « déserteurs », compte tenu des risques liés à la menace des Indiens. Nick est prêt à y aller, lui, et il demande à Jeremiah s’il peut au moins lui indiquer la bonne direction. L’homme rétorque qu’il ne survivrait pas plus d’un kilomètre et demi… Nick est clairement agacé et le fait sentir, en demandant sans politesse s’il est censé rester assis toute la journée à se tourner les pouces comme le fait Jeremiah…

« Tu te sens fort, fiston ? Tu veux t’endurcir ? » ironise Otto. Il lui conseille d’aller travailler avec Troy qui cherche de nouvelles recrues pour sa milice. Nick accepte et sort de table, bien décidé à ne pas rester les bras croisés.

Les négociations de Jake se poursuivent

Jake explique à Walker que son père ne voudra jamais abandonner le ranch aux Indiens. Walker répond que dans ce cas, ils le livreront en pâture aux corbeaux comme Phil McCarthy a péri… Comme les autres ont péri. Jake lui apprend aussi la mort de Russell et Walker parle du karma. Quand l’Indien apprend que toute la famille Trimbol est morte, il paraît ne rien savoir sur le sujet (et pour cause !), espérant que le chef de famille a succombé à une maladie longue et douloureuse.

Alicia (qui ne connaît pas le véritable auteur du meurtre de la famille Trimbol) accuse Walker de les avoir tués. L’homme ne fait aucun commentaire sur ces disparitions mais note qu’il ne reste plus que Jeremiah Otto en vie parmi les fondateurs de la communauté du ranch. Jake essaie de défendre son père mais Walker l’accuse de mentir… ou de ne rien savoir de la vérité, au choix.

Walker ajoute que le jeu de forces a changé : ils ne sont plus dans un tribunal comme ils ont pu l’être par le passé et aujourd’hui, les Indiens veulent reprendre leur terre. Jake espérait pouvoir engager des pourparlers et parvenir à un accord pour limiter les pertes de vies humaines mais Walker n’a pas l’air déterminé à céder… même s’il reconnaît qu’il est prêt à discuter pour éviter que trop de sang ne soit versé. Ils pourront poursuivre leur conversation après le déjeuner.

Soudain, Alicia lève les yeux vers la jeune femme entrée dans la pièce où ils se trouvent… et a la surprise de constater que c’est un visage connu : celui d’Ofelia Salazar.

Nick se glisse dans la milice

Comme Jeremiah Otto l’a conseillé, Nick rejoint Troy et le trouve en train de superviser ses hommes sur un entraînement de tir. Lorsque Troy apprend que Nick veut rejoindre la milice, il lui demande s’il a « un mot de sa maman ». Il croit à une plaisanterie mais Troy est sérieux : il veut savoir si Nick a la permission de Madison puis il veut connaître ses motivations exactes.

Nick explique qu’il se sent peut-être mal par rapport à ce qu’il a fait, d’avoir été responsable de la mort de quelqu’un… et demande à Troy s’il comprend ce sentiment, faisant référence de manière à peine voilée à la mort des Trimbol. Ce dernier laisse entendre que Nick devrait peut-être partir avant que des choses encore pires ne surviennent. Nick ajoute qu’il a besoin de s’occuper, en particulier depuis que Travis a été tué et depuis que sa sœur s’est évaporée dans la nature.

Il affirme vouloir protéger le ranch des gens qui ont tué la famille de Gretchen (ô ironie) car ce qu’il a vu était littéralement atroce. Troy élude le sujet en lui disant qu’il ne faut pas faire peur aux nouvelles recrues puis il lui remet une arme.

Une revenante

Alicia s’isole avec Ofelia et lui demande ce qui lui est arrivé. « C’est une longue histoire », répond la jeune femme. Alicia laisse éclater sa colère, notant à quel point ils ont essayé de la retrouver, manquant de peu de se faire attaquer par les infectés, frôlant la mort juste parce qu’elle était égoïstement partie avec la voiture.

Elle s’excuse, expliquant qu’elle pensait l’hôtel sûr… et qu’elle a elle-même failli mourir après sa fuite. Mais ça ne pousse pas Alicia à se montrer plus clémente à son égard. Ofelia explique qu’elle a été secourue par Walker et elle est convaincue que les Indiens sont des gens bien, même si Alicia essaie de la convaincre du contraire en lui expliquant qu’ils ont assassiné une famille entière deux jours plus tôt. Ofelia ne veut pas le croire car elle explique qu’elle était avec Walker à ce moment-là.

Jake les rejoint : il a pu entamer une négociation avec Walker… à condition que chacun ait un otage de l’autre camp comme « garantie ». Alicia restera donc chez les Indiens tandis qu’Ofelia partira dans le ranch. Alicia pense que ça ne servira à rien car elle n’est rien pour Jeremiah Otto donc même si elle doit mourir, ça ne fera pas changer le vieil homme d’avis. Jake essaie de la convaincre en lui glissant que c’est leur seul espoir d’empêcher une attaque. Il fait confiance à Walker. Ce dernier s’impatiente mais Jake lui dit que c’est d’accord, Alicia reste avec eux.

Nick déterminé à entrer dans la milice

Nick s’offre une petite coupe de cheveux maison devant un tout petit miroir, Madison à ses côtés. Elle demande si elle doit s’inquiéter… et il répond qu’il préfère soutenir la milice s’il y a une attaque plutôt que de rester à l’arrière du « front » avec les vieux de la vieille. « S’il y a une attaque », tempère Madison. « Tu vas te battre aux côtés de Troy ? » demande-t-elle. Nick lui rappelle le proverbe disant qu’il faut garder ses ennemis proches de soi. Madison reste pensive.

Soudain, on découvre que deux personnes sont revenues au ranch : Jake a amené Ofelia avec lui. Madison est stupéfaite de revoir la jeune femme. Jake lui annonce qu’Alicia l’a suivi à Black Hat, la réserve indienne, mais qu’elle est en sécurité. Il a conclu un marché avec Walker et il l’a laissée « comme garantie » parce que c’est comme ça qu’on négocie selon la coutume. Il rassure Madison et explique qu’il doit rapidement parler à son père pour porter le message de Walker. Il fait confiance à Walker, estimant que l’Indien tiendra parole.

Jake ajoute qu’il n’aurait pas laissé Alicia là-bas s’il n’avait pas confiance en l’Indien car il tient à elle. Madison demande à Ofelia ce qu’elle sait de Walker. Elle explique qu’elle est restée suffisamment longtemps à ses côtés pour savoir que les Indiens sont des gens bien. Jake va ensuite trouver son père.

Chez les Indiens

Walker explique à Alicia qu’ils veillent tout particulièrement à économiser les ressources en eau dont ils disposent. Elle devra elle aussi faire attention pendant tout le temps que durera son séjour chez eux. Alicia demande si être otage, c’est la même chose que d’être prisonnier. Walker ignore sa question et lui explique que son groupe se surnomme les « Pony Warriors ». Ils ont des jeeps, des pick-ups et bientôt des forces aériennes, il a même dans ses rangs des hommes qui étaient mécaniciens pendant la guerre en Irak.

Soudain, Alicia découvre qu’il l’a conduite devant un hélicoptère qu’elle connait bien

Walker et Alicia près de l'hélicoptère
Walker et Alicia près de l’hélicoptère

Il raconte comment les Indiens ont pris possession de l’engin, alors qu’ils s’apprêtaient à se replier à la fin d’une journée. Elle le coupe. « Je sais, j’étais à bord quand vous nous avez tiré dessus ». Il lui dit qu’elle a eu de la chance de s’en sortir, ils espéraient que l’hélicoptère appartenait à la famille Otto. Alicia lui explique alors qu’il a tué un membre de sa famille, Travis. L’Indien note qu’elle le déteste… et conclut que ce n’est pas une mauvaise chose car ça pourrait bien l’aider à comprendre ce qu’il ressent de son côté à l’écart de Jeremiah Otto et de la communauté du ranch.

Elle répond qu’effectivement, elle le déteste. Parce qu’il a tué Travis, parce qu’il croit savoir ce qu’elle ressent alors qu’il ne sait rien. Qu’il est juste hypocrite, à jouer le rôle d’un homme noble. Rappelons qu’Alicia est, à ce stade, persuadée que c’est Walker qui a provoqué la mort de son amie Gretchen.

Inquiétudes au ranch

Jake explique à son père que les Indiens ont besoin d’eau car leurs bassins de retenue sont presque à sec. C’est ce qui provoque leur démarche. Jeremiah campe sur ses positions, qu’ils viennent se battre s’ils veulent prendre le contrôle du ranch ! Jake estime au contraire qu’il faut négocier, il est prêt à donner à Walker les réserves dont ils disposent en bouteille… mais pour Jeremiah, aucune concession n’est possible même s’ils ont encore de l’eau plein leurs puits. Il a peur que ceux-ci ne se tarissent à un moment donné.

Jake estime qu’il faut accepter un partage, faute de quoi il y aura la guerre. Mais Jeremiah est convaincu que quoi qu’il arrive, Walker finira par vouloir tout s’approprier. Madison arrive précipitamment, elle veut savoir ce qui risque d’arriver à sa fille qui est restée toute seule avec les Indiens si Jeremiah refuse toute négociation.

Jeremiah ne s’en inquiète pas et rappelle qu’Alicia est majeure, qu’elle a été volontaire pour rester chez les Indiens et que parfois, les adultes prennent des décisions qui les mettent en danger. Jake ajouter qu’elle n’est pas en danger mais la mère de la jeune femme ne veut rien entendre, elle a vu ce dont Walker était capable, ce qu’il a fait subir aux hommes de l’avant-poste.

Jake s’en va et Jeremiah déclare à Madison que quels que soient les efforts entrepris par son fils, il estime que la négociation n’aboutira pas.

Les explications de Walker

Pendant ce temps, chez les Indiens, Walker emmène Alicia dans un endroit qui renferme des crânes en papier mâché autrefois destinés à être montrés aux touristes et soudain, l’Indien sort une caisse qui contient des ossements. Ce sont ceux de son arrière-grand-père. « Il ne devrait pas être enterré ? » demande Alicia.

Walker répond qu’il l’était. Il a dû le déterrer pour préserver son corps quand la famille Otto s’est emparée de la terre. Il espère pouvoir un jour rendre à ses ancêtres leur sépulture d’origine. Soudain, Alicia lui dit qu’elle ne croit pas vraiment à l’idée d’un « au-delà » tant il lui paraît déjà compliqué d’affronter la vie actuelle. Walker estime que tout ceci fait partie d’un grand plan qui est à l’oeuvre depuis longtemps.

Il lui demande si elle connaît le sens du mot « apocalypse ». « La fin du monde ? » essaie-t-elle. « Non, ça signifie Le Grand Dévoilement » (d’où le titre de l’épisode). Walker explique que lorsqu’il a commencé à collecter les ossements de ses ancêtres, il a constaté qu’un thème revenait tout le temps dans les inscriptions rituelles. Des prophéties évoquant la naissance d’un nouvel âge, d’une terre où les « impurs » disparaissent. « Des gens impurs comme les Otto. Comme moi », commente Alicia.

Walker affirme qu’après cette apocalypse, tout reviendra aux « premiers humains ». Autrement dit, son peuple.

Qaletaqa Walker et Alicia Clark
Qaletaqa Walker et Alicia Clark

Une mission de secours ?

Au Broke Jaw Ranch, Troy échange avec Madison et lui dit : « Ton amie Ofelia est soit une menteuse, soit très stupide ». Madison rétorque c’est c’est la fille de son père, elle ne peut pas être stupide. Avec patience, elle explique alors qu’Ofelia n’avait plus personne vers qui se tourner : sa mère est morte, son père a pété les plombs et a brûlé vif, elle se bat pour elle-même désormais et selon Madison, si elle a trouvé sa place dans les rangs des Indiens, c’est qu’il y a une raison.

Walker est violent, brutal et Madison refuse de laisser sa fille aux mains d’un homme pareil. Troy estime qu’il faut attendre quelques jours pour agir, histoire de donner une chance aux pourparlers d’aboutir. Madison essaie de le convaincre d’envoyer des hommes à la recherche d’Alicia, ils n’ont pas besoin d’être nombreux : lui, Nick, quelques bras supplémentaires et elle-même, qui se porte volontaire pour les accompagner. Elle rappelle à Troy qu’elle a sauvé sa tête en couvrant sa responsabilité dans le meurtre des Trimbol.

Pendant ce temps, la nuit est tombée sur le camp des Indiens et l’on voit Alicia sortir pour aller nourrir les cochons…

Jeremiah Otto rejoint Ofelia de son côté pour discuter avec elle. « Je n’ai rien à vous dire », répond-elle, totalement fermée. « Walker vous a trouvée. C’est bien », déclare-t-il. Il est content qu’elle ne soit pas morte… ce qui donne l’impression qu’il la connaît. Il lui dit que depuis peu, il pense beaucoup « aux fantômes ». Il explique à Ofelia que « ce ne sont pas vos propres péchés qui vous retiennent à hanter la terre et errer dans les limbes, ce sont les crimes que d’autres vous ont fait subir ». Il ajoute que les fantômes portent les péchés mais Ofelia, très factuelle, le ramène à la raison en lui demandant ce qu’il veut.

Il explique que personne ne veut la guerre, qu’il ne faut pas compliquer la situation avec « de vieilles histoires ». Il promet de demander à quelqu’un de lui apporter de la nourriture. Elle rétorque qu’elle n’a pas faim mais Otto répond qu’on lui amènera quand même à manger.

Déclaration de guerre

Sur le territoire des Indiens, Alicia est en train de nourrir les cochons quand soudain, Troy s’empare d’elle. Il lui plaque une main sur la bouche et étouffe ses cris tout en lui murmurant à l’oreille qu’il est là pour l’aider à s’enfuir. Il a écouté Madison et est venu ici pour la ramener au bercail. Alicia n’approuve pas du tout : « Tu vas tous nous faire tuer ». Hélas, la libération se fait au prix d’une vie humaine : celle de l’homme qui se trouvait avec Alicia pour la surveiller.

Restés à faire le guet au sommet de la colline, Nick et Madison observent la scène avec des jumelles infrarouges et réalisent que la situation va mal tourner car quelqu’un arrive dans la direction du groupe. Effectivement, des coups de feu éclatent. Ils battent en retraite in extremis au Broke Jaw Ranch.

Quand Jake apprend ce qui s’est passé, il est furieux car il estime que ça correspond à une déclaration de guerre, qui met en péril toute la négociation qu’il avait essayé de mener de manière pacifique. Alicia est elle aussi profondément en colère contre sa mère qui a initié une telle expédition alors qu’il ne lui serait rien arrivé si Troy n’avait pas débarqué en tuant quelques personnes au passage. Jake lui demande combien de gens il a tué : « Euh… quatre, cinq » estime-t-il.

Jake est furieux qu’ils aient brisé le deal… et Madison lui répond qu’il a lui-même fait un deal dans le dos de son père. « Pour nous sauver tous ! » se défend-il. « Il a joué avec toi ! » répond-elle, persuadée qu’en réalité, Walker n’avait pas la moindre intention de négocier et que le seul enjeu qui vaille était la vie d’Alicia.

Le lendemain, Troy découvre Jake en train de charger de l’eau sur un véhicule. Jake semble déterminé à mener à bien l’engagement qu’il a pris vis-à-vis de Walker, malgré les événements qui se sont déroulés la veille. De son côté, Jeremiah Otto s’est à nouveau saoulé et Jake en informe Troy lorsque ce dernier lui demande si « Papa est au courant » pour cette livraison clandestine de bouteilles d’eau à l’ennemi. Troy déclare qu’il pensait que Jake serait content de retrouver sa petite amie.

Jake a l’intention de reconduire Ofelia chez les Indiens, de leur livrer l’eau comme prévu. Il demande à Troy de ne tuer personne en son absence. Ce dernier lui répond que s’il part, il ne reviendra sans doute pas. « Demande-toi si ça te rendra plus heureux », lui dit Jake.

Ofelia aimerait qu’Alicia l’accompagne et elle estime que la jeune femme ne devrait pas rester dans le ranch mais refuse d’expliquer pourquoi. Elle s’excuse de l’avoir abandonnée au Rosarito Beach Hotel et lui présente ses condoléances pour la mort de Travis.

Quand Jake arrive sur les terres des Indiens, il est accueilli avec la plus grande violence, se faisant frapper avant même d’avoir pu ouvrir la bouche pour s’expliquer. Walker finit par arriver et interrompre les hostilités. Il reproche à Jake d’avoir enfreint les termes de leur pacte et Jake indique que c’est Troy et la mère d’Alicia qui ont en réalité trahi la promesse. « Ca revient au même », rétorque Walker.

Jake explique qu’il leur a amené l’eau… et Ofelia. Mais Walker commence à le scalper et seule l’intervention d’Ofelia l’empêche de mener à bien son action. Walker charge alors Jake d’un message : la prochaine fois qu’ils se reverront, non seulement il finira le scalp commencé mais en plus, il tuera Troy et donnera son corps en pâture aux cochons, avant de brûler vif Jeremiah Otto. « Bon voyage », conclut-il avec ironie.

La situation ne se présente pas bien et pour couronner le tout, une moto vient déposer Ofelia au ranch. Elle a elle aussi passé un mauvais quart d’heure car les Indiens sont persuadés qu’elle a donné des informations sur eux à la famille Otto. Elle a perdu son seul refuge et le soutien des gens qui lui avaient pourtant sauvé la vie quand « on l’avait laissée, mourante, dans le désert ».

Ofelia Salazar, bien amochée
Ofelia Salazar, bien amochée

Jeremiah ordonne à Joe, l’un des hommes, de conduire Ofelia à l’infirmerie, puis il reste seul avec Jake, Troy et Madison et leur demande leur point de vue sur la situation. Troy déclare que Walker n’abandonnera pas maintenant que du sang a été versé. Jake refuse qu’on essaie de tirer davantage d’informations d’Ofelia car il se sent coupable de l’avoir mise dans cette situation. Jeremiah décide que c’est Madison qui s’occupera d’Ofelia car à Los Angeles, elle avait fait à son père la promesse de veiller sur elle.

Madison va voir la jeune femme et lui propose de vivre avec elle et Alicia, ils lui trouveront quelque chose à faire. Elle raconte qu’à la réserve Black Hat, elle s’occupait de la cuisine. Ofelia indique à Madison qu’Alicia n’a jamais été en danger, elle a expérimenté un bref goût de liberté, tout comme elle… et elles ont toutes les deux perdu.

De son côté, Troy se prépare à une bataille et chaque homme de la milice y va de son avis sur la question : certains estiment qu’il faudrait attaquer plutôt que d’attendre les Indiens, etc. Ils veulent aussi savoir ce qui se passera si Walker s’en prend à eux pendant qu’ils se trouvent loin du ranch. Ils envisagent également l’hypothèse que l’un d’entre eux se « saborde » pour permettre aux autres de s’enfuir. Nick se dit prêt à le faire, non sans une certaine hésitation, et il fait rire tous les hommes en affirmant qu’il est « résistant au suicide ».

Sauf que Troy lui annonce qu’il ne fera pas partie de la patrouille qui sortira du ranch. Il restera bien à l’abri de la barrière. « Tu iras jouer les kamikazes un autre jour ».

Frank Dillane - Nick Clark
Frank Dillane – Nick Clark

Pendant ce temps, Alicia cherche à en savoir plus auprès de sa mère sur ce que Walker est capable de faire. Était-ce pire que ce qu’ils ont eux-mêmes fait depuis le début de l’apocalypse ? Elle répond par l’affirmative. Elle raconte qu’il a découpé un bout du crâne d’un homme alors que celui-ci était encore en vie. Alicia note que Jake n’a pas eu l’air affecté par la mort de McCarthy, Madison lui répond qu’il n’a pas vu la scène.

« Et… je suppose que pour les Trimbol, c’était moche aussi », poursuit Alicia. « Oui. Pire, à certains égards », répond Madison. Alicia finit par poser la question qui fâche : comment Madison sait-elle que c’est l’Indien qui a assassiné la famille Trimbol ? Madison a peut-être réussi à orienter tout le monde sur une fausse piste en reportant la responsabilité du meurtre sur Walker mais ça n’empêche pas certaines personnes de se poser des questions et le rôle de Troy dans l’histoire risque fort d’être exposé au grand jour ! Madison s’allonge sur son lit sans répondre.

La nuit est tombée. La milice commence à patrouiller autour du ranch dans une atmosphère tendue. Soudain, l’un des hommes, Joe, se sent mal et se met à vomir. Alors que les autres lui viennent en aide, on entend soudain des hurlements et Alicia, Madison et Ofelia se réveillent en sursaut en les entendant. Alicia et Madison sortent précipitamment tandis qu’Ofelia, l’air gêné, reste assise sur son lit.

On découvre que tous les hommes de la patrouille sont désormais atteints par l’infection. C’est la panique générale, les râles des infectés se mêlent aux coups de feu, dans la pénombre on ne distingue pas bien qui s’écroule.

Panique au Broke Jaw Ranch
Panique au Broke Jaw Ranch

De son côté, Nick s’assure qu’Alicia et Madison sont en vie et, voyant Ofelia sur le pas de la porte, essaie de l’appeler mais elle reste pétrifiée un moment. Elle commence à s’enfuir et il s’exclame : « Merde, arrêtez-la ! » Puis il s’effondre subitement après avoir lâché « C’est elle ! », victime à son tour de convulsions. On prend conscience que c’est Ofelia qui est derrière tout ça et a probablement essayé d’empoisonner tout le monde. Madison se lance à sa poursuite, ordonnant à Alicia de rester près de son frère.

Tous les résumés de Fear The Walking Dead saison 3

  Episode 1 : L’oeil de l’observateur
  Episode 2 : Nouvelle frontière
  Episode 3 : Teotwawki
  Episode 4 : 100
  Episode 5 : Brûler dans l’eau, se noyer dans les flammes
  Episode 6 : Terre Rouge
  Episode 7 : Le dévoilement
  Episode 8 : Les enfants du courroux
  Episode 9 : Minotaure
  Episode 10 : Le sourcier
  Episode 11 : La Serpiente
  Episode 12 : Gardien du Frère
  Episode 13 : This Land Is Your Land
  Episode 14 : El Matadero
  Episode 15 : Les choses que le mal a commencées
  Episode 16 : Promenade en traîneau

Sommaire : tous les résumés des épisodes de Fear The Walking Dead


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.